Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mon coming-out : j’ai du mal avec les chats !


Publié le 12 septembre 2016 par Flora

On commence à bien se connaitre toutes les deux. Aujourd’hui, je veux te raconter un secret qui, j’espère, n’entachera pas notre amitié naissante : j’ai du mal avec les chats ! Les chiens aussi d’ailleurs (pour ne pas faire de jalouses).

Tu dois te dire que j’utilise de grands mots en parlant de coming-out, mais moi j’ai l’impression de faire un suicide (social) bloguesque ! Si tu passes un peu de temps sur la blogosphère comme moi, tu as du remarqué que la Bloggeuse adooooooooooore les chats. Les chats, c’est le summum de la mignonitude sur les blogs et les réseaux sociaux.

Mais moi, un chat ça m’inspire au mieux de l’indifférence (en photo quand ça ne bouge pas dans tous les sens), et au pire des envies de meurtre, en passant par la peur, la méfiance… Résultat, je me sens différente et ça mérite bien un coming-out !

panneau interdiction animaux

Crédits photo (creative commons) : hermaion

En exclusivité pour toi, j’ai réalisé une interview pour t’expliquer le pourquoi du comment.

Quoi, tu n’aimes pas les chats ? Pourquoi ?

Peut-être que je suis un chat dans l’âme et que c’est ça le problème ? Je ne supporte pas qu’on envahisse mon espace vital. Entre nous, je crois qu’un homme qui se risquerait à me sauter dessus ou à venir se frotter contre moi sans permission préalable aurait le même traitement !

En plus je n’aime pas qu’on vienne quémander mon attention quand j’ai la tête à autre chose. Ne parlons même pas des poils et des griffes !

Mais c’est pareil pour les enfants non ?

En règle générale, les enfants de mes proches me laissent tranquille si je ne vais pas les chercher. Même mes nièces, quand je leur dit que je n’ai pas envie de jouer avec elles là tout de suite, elles me laissent tranquille (en chouinant un peu peut-être ,mais ça finit par rentrer).

Pour ma future progéniture, on verra. Les enfants ont quand même l’avantage de devenir autonome à un moment, donc je veux bien prendre sur moi quelques années.

Tu t’es déjà fait agresser par un chat ou un chien ?

Tout dépend de comment on définit agression. Me sauter dessus, ça compte ?

Sinon je ne me suis jamais fait agressée, pour la simple bonne raison que j’évite de m’en approcher tant que je peux ! Si c’est un gros chien, je vais carrément changer de trottoir. Pour un chat ou petit chien, je vais juste faire un gros cercle pour le contourner.

Il y a quelques semaines, le chat de mon voisin s’est introduit dans notre maison sans qu’on s’en rende compte, et il nous a remerciés de notre hospitalité en pissant sur le canapé ! Si ce n’est pas une violation de domicile ça… En plus, il n’arrête pas de me retourner mon potager le petit vilain (tu vois, quand je te disais que j’ai des envies de meurtre).

Mais tu n’as jamais eu des animaux de compagnie alors ?

Non, pas vraiment. En grandissant, on avait des poules et des lapins dans le jardin, mais c’était plus pour les œufs et pour la viande que pour la compagnie. On jouait quand même avec et je me rappelle avoir été être triste quand on avait tué mon lapin préféré. Mais c’était comme ça. À part ça je n’ai jamais senti le besoin d’animaux de compagnie.

Mais tu n’as pas besoin de compagnie ?

Si, j’ai besoin de compagnie. Mais je préfère une compagnie qui peut répondre à mes questions, comprendre ce que je vis, et confronter son opinion à la mienne. J’affectionne les débats et des fois je me fais l’avocat du diable juste pour l’alimenter. Du coup les discussions à sens unique, ce n’est vraiment pas pour moi. En plus, j’ai la chance d’avoir toujours été bien entourée.

Et les animaux abandonnés, ça ne te fait pas pitié ?

Si, mais loin derrière des autres cause comme les orphelins, les réfugiés, les sans-abris, les retraités sans famille…

Donc tu penses que l’homme vaut mieux que l’animal ?

Pas vraiment, je n’établis pas de hiérarchie. Je me sens juste plus proche de l’homme que des autres animaux.

Et si tu vois un chat trop mignon devant ta porte sous la pluie ?

Heuuuuu joker ? Je ne voudrais pas me faire lapider sur la place publique.

En gros tu n’as pas de cœur quoi ?

Attends je vérifie !

Je crois que oui, en tout cas j’ai un truc qui cogne dans ma poitrine.

En plus, j’ai l’impression d’être quelqu’un de bien. Mais moins il y a de poils et mieux je me porte.

Et tes amis, ils n’aiment pas les animaux non plus ?

Non, j’ai plein d’amis félinophiles et/ou caninophiles. Leurs amis à poils ne sont juste pas mes amis ! J’ose encore me rendre chez eux, mais si les pauvres animaux s’amusent à m’embêter, je râle. Mais râler c’est la vie non?

Pourrais-tu manger du chat ou du chien ?

Mince, j’ai déjà utilisé mon joker !

Je crois que si je suis quelque part où c’est normal et que ça n’offense personne, je pourrais. Je suis plutôt curieuse et je n’ai pas vraiment de limite éthique par rapport à ça. À condition que ce ne soit pas le compagnon de quelqu’un et qu’il n’y ait pas de torture de l’animal. Par exemple un homard ébouillanté vivant m’émeut plus qu’un steak de chien qui sortirait de l’abattoir.

Et le deuil des animaux tu en penses quoi ?

Je pense que c’est l’un des articles les plus commentés sur SNT !

Plus sérieusement, je t’avoue que je ne comprends pas trop. Sans doute parce que je ne connais pas. Mais il y a plein d’autres choses que je ne connais pas et qui sont pourtant réels ! Je conçois que quand il y a un lien brisé, ça fasse mal (même si je ne comprends pas le lien en question) et je me contente de compatir.

Merci d’avoir répondu aux questions, on va laisser le jury des bloggeuses délibérer sur ton sort !

Et toi, tu es gaga des chats ou des chiens ? Tu n’aimes pas trop les animaux ? Est-ce que tu as l’impression d’être incomprise quand tu en parles ? Tu ne comprends pas ce trip « chat » sur internet ? Viens discuter de tout ça !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

42   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Tu m’auras bien fait rire. C’est vrai qu’on dirait que le chat est un élément indispensable pour toute blogueuses qui se respecte.
Personnellement, je préfère les chiens aux chats mais je n’ai pas d’animaux actuellement même si j’aime beaucoup leur compagnie. Enfin, j’aime les animaux câlins (ce qui n’est pas toujours garanti).
Moi je t’apprécie quand même, malgré que tu n’apprécie pas plus que ça chats et chiens !!!

le 12/09/2016 à 08h02 | Répondre

Flora

Merci ma belle, je savais que je pouvais compter sur toi 😉

le 12/09/2016 à 18h22 | Répondre

Virginie

loooooooool mais tu fais bien comme tu veux !
J’ai deux chats, un chien et deux lapins, je peux donc te dresser une liste de contraintes longue comme le bras, donc en cas de besoin d’arguments supplémentaires, fais-moi signe. Si tu ne t’es jamais attachée à un animal, je ne vois pas comment tu pourrais comprendre, donc comment on pourrait te le reprocher. J’ai des amis qui sont pas trop fan, quand ils viennent, je fais en sorte que ma meute ne les embête pas et qu’ils ne soient pas trop envahis de poils sur leurs vêtements.
En ce qui concerne la cause animale, si on pouvait dédier autant de temps à chaque cause qui nous touche, il faudrait quadrupler les 24 heures d’une journée. Nous sommes donc tous obligés de faire des choix et d’amplifier notre action sur une cause en particulier.
En tout cas, ne t’inquiète pas, y’a vraiment pas de mal 🙂

le 12/09/2016 à 08h29 | Répondre

Flora

Merci Virginie 🙂
On est d’accord il y a des priorités pour chacun.

le 12/09/2016 à 18h24 | Répondre

Marina

Ouh la la, si certaines des commentatrices de ce fameux article sur le deuil animal (qui pensent être sur un forum, d’où le nombre de commentaires je crois…) viennent faire un tour par là, çà va saigner 😀
Flora, j’aurais pu les écrire tes réponses. J’ai toujours eu un chat ou un chien quand j’étais petite, j’aimais bien et j’étais triste quand ils mourraient, mais c’est tout. J’ai un chien depuis 4 ans, surtout pour les enfants, j’ai pleuré quand on a dû faire euthanasier le premier au bout de 2 ans, je l’ai gardé dans mes bras pendant l’injection, mais au bout de deux jours j’y pensais sereinement, sans tristesse.
J’ai lu un commentaire sur l’autre article d’une fille qui disait sérieusement « si dans la rue un chat et un enfant sont en danger de mort, aucune hésitation, je sauve le chat ». Cà me révolte de lire une chose pareille. Je ne ferai jamais, jamais de mal à un animal (je ne tue jamais une fourmi, une araignée… je les capture pour les libérer dehors), mais je préfère l’humain, avec ses tares et ses faiblesses (j’avais développé en commentaire sous l’autre article). Je pense que tu as raison de parler de coming out… c’est souvent très mal vu de dire qu’on n’a pas d’attachement pour les animaux…

le 12/09/2016 à 09h18 | Répondre

Flora

J’ai dit que je compatissait donc ils pourront bien compatir à mon manque de cœur non ? :p
J’avoue que ce genre de remarques me révolte aussi mais bon on fait chacun comme on veut. Si la personne préfère qu’on sauve son chat plutôt que son enfant, tout ce que je peux dire c’est pauvre enfant…

le 12/09/2016 à 18h30 | Répondre

Tamia (voir son site)

Vraiment très drôle !
Chacun ces préférences. Je ne suis pas une grosse fan des chats… Mais j’ai un chien 😉 Nous avons des amis qui ne sont pas très à l’aise avec les animaux, donc quand ils viennent chez nous on fait attention pour éviter le malaise. 😉

le 12/09/2016 à 10h21 | Répondre

Flora

Merci 🙂 C’est sympa de faire ça pour vos amis, moi des fois je n’ose pas demander mais en même temps mon malaise est assez perceptible.

le 12/09/2016 à 18h31 | Répondre

Madame D

Haha ! Merci pour cet article ! J’aurais repondu exactement pareil !!!!

le 12/09/2016 à 10h53 | Répondre

Flora

Je me sens moins seule 😉

le 12/09/2016 à 18h32 | Répondre

Madame vélo

Ah ah, merci, merci merci merci 😀
Oui, tu peux parler de coming-out ! J’ai aussi l’impression que sur la bloggosphère il FAUT aimer les chats, et les animaux en général, que tous les couples commencent d’ailleurs par avoir un chat avant d’avoir des enfants.
Mais les articles sur les animaux qu’est ce que ça m’ennuie ! J’ai peur des chiens, je n’affectionne pas les chats, je n’ai pas d’animaux de compagnie. ça ne m’empêche pas de trouver qu’un lapin c’est tout doux, qu’un agneau c’est trop mignon, qu’un chien abandonné c’est trop triste,mais ça s’arrête là. Je ne supporte pas le chien de mes voisins qui passe son temps à gueuler (j’ai juste qu’une envie : lui envoyer un caillou à la gueule pour qu’il se taise), je ne supporte pas que les chats du quartier passent dans mon jardin, surtout qu’ils utilisent mon potager comme litière. Je dis souvent que je ne laisse pas traîner mon gamin dans leur jardin, pourquoi moi j’aurais à supporter la présence de leur chat chez moi ?! Chacun sa merde quoi ! Bon après j’aime bien montrer des animaux à mon fils, et j’apprécie le fait qu’il aime les animaux, qu’il est très à l’aise avec le chien de mes beaux-parents, je trouve ça mignon comme relation. Mais avoir un animal c’est trop de contraintes pour moi pour que je saute le pas.
Bref, j’aurais répondu presque comme toi (alors sauf pour manger du chien et du chat, déjà que le cheval et l’âne j’y arrive pas !!).

le 12/09/2016 à 11h09 | Répondre

Virginie

lol ça me fait penser au strict inverse que j’ai dit il n’y a pas longtemps à mon mari : nous tentions assez désespérément de faire une sieste fenêtre ouverte dimanche dernier (beau temps oblige) mais les voisins ont laissé pleurer leur fille pendant 1/2 h au fond de leur jardin… sous ma fenêtre. J’étais folle, et j’ai dit à mon mari « je ne laisse jamais la chienne aboyer pour ne pas ennuyer le monde, pourquoi les gens se permettent-ils de laisser leur enfant hurler sous ma fenêtre sans réagir ? ».
Les problèmes de voisinage… en tout cas, pour le chien, tu peux le signaler à la police car ton voisin est hors la loi. On n’a juste pas le droit de laisser son chien aboyer toute la journée.

le 12/09/2016 à 11h23 | Répondre

Madame vélo

Ah ah en effet j’avais pas imaginé que l’inverse puisse se produire ! Je comprends que ça t’ai saoulé, quand on a envie de faire une sieste on n’a tout simplement pas envie de subir le bruit d’autrui (que ça soit enfant, chien ou tondeuse !).
Je ne savais pas que je pouvais le signaler à la police. Après on s’entend relativement bien avec eux (enfin, relation cordiale quoi) et j’ai pas envie de m’embrouiller. Et il aboie que quand ils ne sont pas là, donc ils ne le savent pas : elle est assez maline pour ça !
Et sinon merci pour l’astuce pour les chats ! Une planche avec des clous ça irait aussi ?! (je ne voudrais pas les blesser non plus, j’suis pas si cruelle !).

le 12/09/2016 à 11h35 | Répondre

Virginie

tu peux y aller avec la planche cloutée, le chat n’arrivera pas en courant dessus en voyant un nouveau truc. Il va d’abord renifler, poser doucement la pattes… faire « Aïe » et demi-tour !

C’est facile de laisser son chien dans le jardin aboyer quand on n’est pas là, je trouve ça juste inadmissible et je ne supporte pas ça. Pourtant, comme tu l’as lu, j’en ai des animaux et ce ne sont pas les premiers !
Ne te gêne pas pour leur en parler, même si vos relations sont cordiales, trouve juste une façon de les mettre face à leurs responsabilités. Genre « je suis un peu gênée d’aborder le sujet mais vraiment ça commence à me poser un vrai problème (donne un exemple de situation où ça a été gênant), si je peux vous aider même si je ne sais pas comment faire, n’hésitez pas à me demander ». Tu cases ton problème de manière à ce qu’ils soient gênés eux. Ce n’est pas à toi de l’être. grrrr qu’est-ce que ça m’agace, t’imagines pas !

le 12/09/2016 à 11h42 | Répondre

Madame vélo

Merci pour tes conseils !
On va voir ça alors. Ta façon d’aborder la chose paraît être une bonne solution. Bon après on déménage dans un mois donc bon ! En espérant ne pas avoir de soucis de chien avec les futurs voisins ah ha !
Mais à mon avis on est pas les seuls à pester contre ce chien, c’est un vrai concert d’aboiements dès que quelqu’un passe dans la rue. Au moins j’ai mon avertisseur personnalisé quand mon chéri rentre du boulot le midi !!

le 12/09/2016 à 11h47 |

Nya (voir son site)

Pour le fait que le chien aboie uniquement en l’absence du maître : il s’ennuie, c’est tout. Rien à voir avec de la malice. Cela peut aussi expliquer que le maître ne voit pas le problème puisqu’en sa présence, le chien n’aboie pas car il est content et occupé.
Je ne dis pas que ça excuse ce problème (laisser un chien seul toute la journée, c’est cruel) mais ça peut te permettre de mieux comprendre le chien qui n’a pas demandé à ce qu’on le laisse tout seul.

le 12/09/2016 à 15h21 | Répondre

Flora

De rien XD
Ahaha, j’aime bien ton histoire de chat vs enfant 🙂 Les chats des voisins c’est une horreur, je vais sans doute testé l’astuce de Virgine.

le 12/09/2016 à 18h35 | Répondre

Virginie

A la lecture des commentaires, je vois que beaucoup de chats du voisin se servent d’un endroit peu apprécié pour litière. Je vous donne donc une petite astuce (testée et approuvée sur les miens) : à l’automne, ramassez des kilos de boc de chataigne, vous savez les trucs qui piquent ? vous paillez l’endroit avec ça, le chat s’y piquera les pattes et devrait ne pas trop apprécié l’expérience ^^

En fait, un chat n’obéira jamais à « fais pas ci fais pas ça », le max d’interdiction c’est 3 ou 4, donc vous imaginez bien que les maîtres ont exploité ces possibilités pour leur canapé, leur lit, etc. Donc l’objectif pour le reste est de rendre l’environnement hostile au chat. Ainsi, ce n’est pas une interdiction, il faut juste rentrer dans sa tête que, à cet endroit, c’est pas une bonne idée.
Je donne un exemple au cas où je ne suis pas clair : j’ai deux chats mais il est hors de question qu’ils montent sur ma table/plan de travail dans la cuisine. Je ne leur ai jamais rien dit. En revanche, j’ai disposé quelques temps plateau, planche ou autre prêtes à tomber à la première patte posée. C’est tombé une ou deux fois… pi ils n’y sont jamais retournés 😉

le 12/09/2016 à 11h16 | Répondre

Flora

Merci pour l’astuce, il ne reste plus qu’à trouver des châtaigniers 😉

le 12/09/2016 à 18h39 | Répondre

Ornella

Oh la la et quel coming out! Je ne dirais pas que je ne les aime pas, je dirais plutot qu’en animal de compagnie, je n’en vois pas l’utilité. Qui plus est, le terme animal de compagnie me dérangent. Mes compagnons me choisissent tout autant que je les choisis. Or autant l’animal apprend à nous connaitre et nous apprécier, mais je n’ai pas l’impression qu’il ait le choix. E plus pour moi ça introduit une forme de hiérarchie. En fait je crois que chez moi c’est plus vague que ca, j’ai du mal avec le regard que la société porte de facon plus général sur le monde animalier. J’ai toujours eu du mal à faire coexister l’amour qu’on leur porte, avec des concepts comme le zoo ou l’èlevage d’animaux domestique.

le 12/09/2016 à 14h04 | Répondre

Flora

Je suis tellement d’accord avec toi Ornella si tu savais ! J’ai hésité à aborder la question du zoo dans l’article et je me suis dit qu’une polémique à la fois c’était déjà assez. Si je devais vraiment devenir ambassadrice des animaux, les zoo seraient mon premier combat. Priver des animaux de liberté et de leur environnement naturel pour notre amusement, je trouve cela inadmissible.

le 12/09/2016 à 18h43 | Répondre

Claire (voir son site)

Ah, ah, trop drôle!
J’aime bien les chats, mais je n’en ai pas. Et après tout, chacun fait bien comme il veut !
J’ai vraiment beaucoup aimé la forme de ton article 😉

le 12/09/2016 à 14h07 | Répondre

Flora

Merci 🙂 C’est bien ça, chacun son truc !

le 12/09/2016 à 18h44 | Répondre

Nya (voir son site)

Haha mais on va te retirer ton titre de blogueuse Flora, je ne vois pas d’autre solution. Manquerait plus que tu n’aimes pas les cafés latte et tu seras bannie définitivement !
Sinon j’aurais pu écrire la même en remplaçant « chat » par « enfant » *smiley démoniaque*

J’ai un chat, je l’adore, c’est ma chouchoute depuis 8 ans. J’ai aussi un chien, je l’aime moins mais il me demande beaucoup plus de travail et ça ne fait que quelques mois qu’on l’a adopté, il est en pleine crise d’adolescence.
Je n’aime PAS la compagnie, je n’aime PAS faire la conversation, je n’aspire qu’à être tranquille et seule et c’est pour cela que je préfère travailler chez moi avec mes bestioles que dans un bureau. Leur compagnie me repose et avec eux je peux être moi-même, sans fard : une ourse. Une ourse ? J’aurais peut-être dû préciser dès le début qu’en fait, je ne suis pas humaine… 😀
On a tous un caractère différent, c’est ça qui est chouette 🙂

Sinon pour rétablir l’égalité : l’an dernier, j’ai été bénévole à la fois au profit des chats errants et des réfugiés syriens.

(désolée pour le commentaire 36e degré du lundi matin 🙂

le 12/09/2016 à 15h17 | Répondre

Flora

Mince alors, c’est foutu de chez foutu ! Je n’aime pas le café et je ne le bois qu’en cas de force majeur et bien noir… Mais j’aime le thé et c’est bobo donc bloggo-compatible non?
Dommage pour toi j’aime bien les ourses… et j’adore ton 36e degré ! En même temps l’article était loin du 1er degré aussi 😉

le 12/09/2016 à 18h50 | Répondre

Miss Chat

Au bûcher, Flora ! 😀
Pas une grande fan des chats non plus mais plutôt en comparaison avec d’autres animaux. J’aime les bêtes, comme on dit, mais je trouve le chat trop indépendant, égoïste et je-m’en-foutiste pour être considéré comme un animal « de compagnie ». Je ne pense pas en avoir un jour. Par contre, un toutou, bon dieu ce que ça me manque !
Bon, sur ce, je retourne « cat-sitter » le chat de mon beau-frère. Bah ouais, j’ai précisé que j’aimais les animaux hein. Tu me proposes une boule de poils à poupouner, je dis jamais non.

le 12/09/2016 à 18h16 | Répondre

Flora

Je trouve que tu devrais venir au bûcher avec moi ! Parce que ton pseudo c’est carrément de la publicité mensongère :p
Bon cat-sitting, je ne t’envie vraiment pas 🙂

le 12/09/2016 à 18h53 | Répondre

Miss Chat

Je sais, je sais, je vous mens effrontément depuis plusieurs années hihihi ! Je ne sais pas pourquoi mais même « en vrai », les gens pensent que j’adore les chats et ils sont surpris d’apprendre que mon kif en fait, c’est le chien.
Pour le cat-sitting en l’occurrence, cette fois-ci je regrette d’avoir accepté question de santé… Mais soit.

le 13/09/2016 à 10h14 | Répondre

Littlefrog

Alors tu es mon ennemie! Lol! Non je suis une grande amoureuse des chats (j’en ai 2!) mais je comprend la non attirance, ou la peur… pour ce qui est du dégoût j’ai du mal à comprendre mais…. je vis avec un mari anti-chat! ( ca n’a pas été facile tous les jours) et pour cause c’est un chasseur! Mais vous savez quoi? Je suis anti-chasseur!! Il faut de tout pour faire un monde et respecter les choix de chacun! Il m’apprend à tolérer la chasse, en tant que loisir et non juste envie de tuer, et moi je lui prouve que non les chats n’ont pas pour vocation de lui mourir sa vie mais juste de vivre! Et puis voila! (Bon question manger du chat ou du chien, j’ai quand même du mal à te suivre!) bon aller je te pardonne, je sais que moi même je suis une ultra protectrice de la vie et des animaux (ok ok, j’avoue je suis bien carnivore pourtant…)

le 12/09/2016 à 18h38 | Répondre

Flora

Ha ha ha, moi aussi je t’aime !
A vrai dire j’ai déjà eu l’occasion de manger du chien lors d’un voyage et je ne l’ai pas fait parce que ça choquait mon mari. C’est important de savoir respecter la sensitivité des autres aussi 😉

le 12/09/2016 à 18h56 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Tu m’as faite bien rire, Flora 🙂 ! Ne t’inquiète pas, chacun fait bien comme il veut et du moment que tu ne leur fais pas de mal tu as tout à fait le droit de les ignorer / éviter. En lisant ton article – puis le commentaire d’Ornella je me suis souvenue d’une chose qu’on m’avait apprise en formation alors que j’intervienais avec ma chienne en établissement de santé (auprès de personnes démentes etc.). La formatrice nous avait dit (j’espère ne pas vous choquer avec un énorme préjugé) de ne pas insister auprès des personnes de culture africaine car elles n’étaient souvent pas du tout branchée animal de compagnie. C’est débile ou il y a un fond de vrai ?

le 13/09/2016 à 07h20 | Répondre

Flora

Je ne sais pas pour Ornella qui a grandi en Europe mais de mon côté de l’Afrique on n’est pas branché animaux de compagnie c’est vrai. Je connais des familles qui avaient des chiens de garde ou des chats pour se débarrasser des souris mais c’est vrai que la dimension compagnie est marginale. Après même là je fais partie des extrêmes parce que même pour accomplir une tâche donnée je n’accepterais pas un animal chez moi…

le 13/09/2016 à 09h14 | Répondre

Ornella

Tu ne me coques pas du tout! C’est un constat dont on parlais il y a peu avec mes soeurs. Je ne sais pas si l’animal de compagnie a mauvaise presse en afrique parce que pour ma part, je connais beaucoup’de familles qui en ont. Et dans ma famille y’en a toijours eu. Mon père avait des animaux plus jeune mais il a tres mal vecu leur deces donc il n’a pas renouvelé l’experience. Du coup je dirais que ca n’a pas tant avoir avec la culture mais le degré d’urbanisation. Je fais toujours le parallèle avec mes beaux parents qui racontaient comment leur propres parents les moquaient quand ils ont pris des animaux de compagnie. Je me demande finalement si les villes en soi, ne nous ont pas éloignés par leur organisation, d’une partie de la nature qu’on se réapproprie avec l’animal de compagnie. Dans les regions moins urbanisés où les gens cotoient deja des animaux, la question de l’animal de compagnie parait souvent superflue. Ou peut etre est-ce une capacité plus ou moins grande à l’anthropomorphisme. Y a plein de pistes, je ne sais pas si celle de la culture est vraî, mais je suis sûre que c’est pas la seule.

le 13/09/2016 à 15h57 | Répondre

Flora

Intéressant comme réflexion ! Si je cherchais une explication, j’aurais instinctivement commencer par le besoin de la compagnie. La proximité des gens entre eux pourrait aussi expliquer le peu d’intérêt dans la compagnie animalière (le fameux effet le village est une famille). Cet esprit qu’on trouve de moins en moins, surtout dans les grandes villes européannisées, pourrait peut être aussi contribuer à expliquer l’évolution ?

le 13/09/2016 à 17h41 | Répondre

sophie

J’ai des copines aussi qui n’étaient pas à l’aise avec les chiens, venant du continant africain, en fait ça a un lien avec l’Islam . Le chien était quelque chose d’interdit pour eux car interdit je crois dans le coran en tout cas le « prophète » n’aime pas les chiens. C’est aussi bête que ça. Donc c’est plutôt qu’elles n’avaient pas été habituées à avoir une relation avec un chien qu’elles en avait peur…

le 15/09/2016 à 23h11 | Répondre

Hermy

Je ne raffole pas non plus de la compagnie des chats. Par contre mon mari et mon fils les adorent !!!

le 13/09/2016 à 08h02 | Répondre

Flora

Pas de chance ! Du coup vous en avez ou tu résistes ?

le 13/09/2016 à 09h15 | Répondre

Hermy

Pour l’instant je résiste !!! En même temps on a pas vraiment la place dans notre 50m2.

le 13/09/2016 à 09h41 | Répondre

Athéna

Houlàlà, cela m’étonne que cette article n’ai pas beaucoup plus de commentaires, mais que font les défenseurs des animaux…lol

Bon pour ma part, j’adore les chats, j’aime les animaux en général, mais plus particulièrement les chats.
J’en ai actuellement 6 à la maison et si je le pouvais (logement plus grand et moyen financier plus élevés) j’aurai d’autres animaux.
Par contre, mes animaux n’embêtent aucun voisin, mon logement est entièrement clos, aucun chats ne sort de chez moi (c’est d’une part pour que justement ils n’aillent pas faire leurs besoins dans la cour des gens ou aillent pisser sur leurs canapés et aussi de peur de les voir se faire écrabouiller).

Comme Mme Nya, je suis ce que l’on peu appeler une « Ourse », je suis quelqu’un de très sociable, je travail même dans le commerce, mais je ne m’attache pas aux gens, j’ai très peu d’amis (et aucun du côté de chez moi), je suis à 1000km de ma famille (et je ne monte les voir que très très rarement, je suis monté 2 fois en 3ans et quand je monte, je monte seule, le chéri reste à la maison pour s’occuper des chats dont 2 sont malheureusement malade et demande des soins particulier), j’ai horreur que des gens viennent chez moi (surtout sans y avoir été invité) et si quelqu’un vient quand même, il est hors de question pour moi d’isoler mes chats dans une autre pièce juste pour son « bien être ».
Pour moi un bon weekend, c’est un weekend ou je n’ai vue personne et en général c’est un weekend ou je ne suis pas sortie de chez moi.

Devoir parler à des gens IRL me met mal à l’aise, la plupart du temps je les trouvent « chiant » et je m’ennui très vite.

En fait je crois qu’un ours serait plus socialement sortable que moi.

Mais chacun est comme il est et chacun est libre d’aimer ce qu’il veut, fort heureusement nous ne sommes pas tous identiques.
Le monde serait tellement fade si s’était le cas.

Ps : je risque de me faire lapider, mais je vais le dire quand même….lol
Si je doit choisir entre sauver mon chat et sauver quelqu’un que je ne connais pas, bien évidement que je sauve mon chat.

Hormis ma famille proche (frère, soeur, parents), j’aurai beaucoup plus de mal à me remettre du décès d’un de mes chats que du décès par exemple d’un cousin ou d’une tante que ne je vois que lors des mariages.
Ça peu paraître horrible pour certains, mais mes chats compte plus à mes yeux que certains humains.

le 13/09/2016 à 16h53 | Répondre

Flora

Non seulement je ne te lapide pas mais je te comprends. Sauver un inconnu au prix de quelque chose à quoi on tient, c’est beaucouuuuuup d’altruisme.
La réflexion me choquerait plus si tu parlais de ton animal versus ton enfant (à la Brigitte Bardot ) ou d’un chat et d’un enfant tous les 2 inconnus.
Il en faut de tout pour faire un monde ?

le 13/09/2016 à 17h51 | Répondre

ericka

Moi, c’est les chiens que je détestes!!! mais j’adore les chats!! 🙂 Dés, que j’en croise un faut que je le caresse. D’ailleurs, ils viennent tout vers moi sans problèmes…
Par contre, les chiens je ne les aime pas, je les évites dès que possibles !! Pourtant, je n’ai pas forcement peur des chiens (sauf les gros lol), mais ils m’énerve a faire des crottes partout et a aboyer tout le temps et sa sens pas bon un chien, puis c’est « bête » un chien, a se faire promener en laisse mdr !!! lol !!
Merci pour ton article 🙂

le 13/09/2016 à 19h33 | Répondre

Flora

Tu me comprends à moitié alors ! Entre nous je préfère que les chiens se fassent promener en laisse qu’en poussette !!!

le 14/09/2016 à 23h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?