Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Tous les articles

seule face à l'eau

Devenir veuve soudainement, à l’âge de 26 ans

C’était un samedi, une très belle journée pour la fête de la musique. Nous avions prévu de sortir avec un ami pour l’occasion.

Mon mari était parti au boulot de bonne heure, en moto.

déco entrée vintage industriel, pratique et fonctionnelle

Une entrée vintage et industrielle, mais surtout pratique et fonctionnelle !

Un des endroits que je préfère dans ma maison, c’est mon entrée. Je sais, ça peut paraître bizarre, mais vraiment, je l’adore. Non seulement elle a du staïle, mais en plus elle est super pratique, comme tu vas le voir.

J’ai la chance d’avoir une grande entrée, très lumineuse, qui donne sur quasiment toute les pièces du rez-de-chaussée. Et comme nous sommes nombreux, nous avons décidé d’en faire le point central de notre organisation familiale…

valise enfant

Madame Dentelle devient Sous Notre Toit

Parce que je suis sûre que tu as plein de choses à partager avec nous sur ta vie, la vraie, celle des gens qui ne sont pas en papier glacé dans les magazines et dans les pubs de pâte à tartiner… et nous aussi !

aile avion en vol

Voyager en avion : mode d’emploi

En discutant récemment avec des amis, je me suis rendue compte que prendre l’avion n’est pas forcément évident quand on n’a pas l’habitude.

Qu’emporter ? Comment ne pas s’ennuyer ?

Comme je voyage relativement souvent, je me suis dit qu’un petit topo avant la périodes des vacances pourrait t’être utile !

café frappé

Ma boisson de l’été : le café frappé

Si tu es déjà allée en Grèce, tu sais que là-bas, la boisson estivale par excellence est le café frappé.

Contrairement au café chaud oublié sur un coin de bureau qui devient imbuvable en refroidissant, le café frappé est délicieux : mélange de café, sucre, glaçons, voire de lait, il rafraîchit en désaltérant. Moi qui déteste le café et son amertume, j’adore le café frappé pour son côté sucré et doux.

discussion animée

Réactions de l’entourage et techniques diplomatiques quand on ne veut pas d’enfants

Nous faisons le choix de ne pas avoir d’enfants. Malheureusement, le faire comprendre à notre entourage n’est pas de tout repos.

Selon l’humeur, nous accueillons les questions comme une intrusion insupportable ou l’opportunité de faire connaître notre point de vue et de présenter la notion de « choix de vie », qui n’appartient qu’à la personne concernée.

Nos amis respectent notre choix, et nous leur en sommes reconnaissants. En revanche, la famille…

grossesse chaussures d'enfant

Le jour où j’ai compris que je ne voulais pas d’enfants

Enfant, je disais que je ne voulais pas d’enfant, et on riait.

Adolescente, je disais que je ne voulais pas d’enfant, et on se moquait. Tant et si bien que j’ai fini par dire que je voulais « un garçon et une fille, comme ça chacun y trouve son compte », pour faire plaisir à la société.

Adulte, j’ai recommencé à dire que je ne veux pas d’enfants, et on s’horrifie.

En tout et pour tout, j’ai eu un désir d’enfant pendant deux ans et demi.

amies promenade dans la nature

Les grandes illusions de l’amitié

Les vrais amis, je les compte sur une main. Et encore.

J’ai pour habitude de tenir une formule choc : « j’ai des amis par intérêt ». Au premier abord, mes interlocuteurs sont très perplexes, voire choqués par mes propos. C’est l’effet désiré.

Oui, je maintiens, mes amis doivent m’apporter quelque chose psychologiquement, intellectuellement et affectivement. Dans le cas contraire, Merci, passez votre chemin.

Ma bataille avec l’épilation

Les beaux jours sont aussi synonymes de mon cauchemar… J’ai nommé : l’épilation !

Ce n’est pas pour dire que je ne m’épile pas le reste de l’année. Disons que je suis moins assidue et qu’il peut s’écouler un certain temps entre deux épilations en hiver, saison bénie où notre petit corps et ses poils restent bien au chaud sous d’innombrables épaisseurs de vêtements.

petite fille bouquet de fleurs

La pression de la fête des mères

Pendant l’enfance, l’institutrice nous faisait faire des colliers de pâtes, des dessins, des photophores en yaourts La Laitière.

Maintenant que je suis arrivée à l’âge canonique de 28 ans, je me rends compte que souhaiter une bonne fête des mères ne me pose pas de problème. L’obligation d’offrir quelque chose à cette occasion, si.