Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Chronique d’une nuit d’insomnie


Publié le 17 octobre 2019 par Madame Violette

Ah ça faisait longtemps ! … Enfin pas tant que ça si je me rappelle bien les deux (très) longues heures entre 4h30 et 6h30 la nuit dernière.

Il est 00h31 exactement, une heure encore acceptable pour ne pas dormir mais je sens que ça va durer. Entre mon bidon de future Maman, la lourdeur de mes jambes, mon lit que je trouve définitivement trop plat (en fait, je ne supporte plus d’être allongée), je sens que si je reste dans mon lit, je vais m’énerver toute seule.

Alors me voilà ! Et que faire si ce n’est un post pour Sous Notre Toit ? #NoKidding, ça m’a donné une idée d’article !

Mon lit actuellement … enfin non, mon mari dort ..!
Crédit photo : Kristin Vogt

Les raisons de l’insomnie

Quand j’étais petite, j’étais insomniaque entre un mélange de « Je n’ai pas besoin de beaucoup dormir » et de « Même si je dois quand même dormir 3 heures, je n’y arrive pas ». Puis j’ai vieilli et tout en vieillissant, je me suis rendu compte que dormir permettait d’oublier. Autrement dit, si je suis triste, que rien ne va plus, je m’endors assez facilement par « automatisme », histoire de passer plus rapidement au lendemain.

Maintenant que je suis une vieille une moins jeune, quand je n’arrive pas à dormir, c’est souvent parce que mon cher et tendre Amour n’est pas là (que je deviens gniangnian aussi en vieillissant de plus en plus amoureuse) ou que je cherche une solution à un problème (et heureusement que je ne travaille pas dans un laboratoire sur un médicament révolutionnaire pour l’humanité car sinon je ne dormirais JAMAIS).

Mes quelques astuces pour vaincre l’insomnie

Passons sur le fait qu’étant enceinte, le simple fait de rester allongée me donne des sueurs froides et allons directement aux quelques astuces.

  • Me lover dans les bras de mon Namoureux (manque de bol, alors que ça n’arrive jamais à une heure si tôt, là il dort …)
  • Lire des articles sur mon téléphone : très mauvais mais ça a tendance à me casser les yeux donc je m’endors
  • Jouer au solitaire sur mon téléphone : idem …
  • Lire un livre ou ma liseuse
  • Imaginer (soit une histoire, soit une situation) mais ça ne doit pas être quelque chose d’énervant ou qui me fasse me poser des questions, ça doit être juste quelque chose de coulant. Le seul souci c’est qu’ayant une pensée en arborescence, une chose en amène rapidement une autre donc même en commençant à imaginer quelque chose de fluide, ça peut vite déraper sur un problème dont je n’ai pas trouvé la solution dans la journée.

Allez, au dodo ! … Si j’y arrive !

Et toi ? Fais tu des insomnies ? As-tu des astuces pour t’endormir ?

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Nathalie (voir son site)

Mince, moi aussi je deviens gnangnan en vieillissant !
Mon astuce perso c’est d’écouter une vidéo de « rendez-vous ASMR » (en cachant l’écran). Celle-ci marche très très bien pour moi (d’ailleurs je n’ai jamais entendu la fin) : https://youtu.be/dabTdHKbtlU

le 17/10/2019 à 09h25 | Répondre

Colombine

Pour ma part j’ai toujours été une grosse dormeuse. Mais avec l’âge je me réveille régulièrement la nuit. Ce qui marche pour moi :
– la liseuse (en dernier recours). Comme il n’y a pas de lumière bleue, ça n’empêche pas l’endormissement.
– dès que je suis réveillée plus de 30 minutes, je me lève. Juste le temps de boire un verre et d’aller aux toilettes. En revenant, je me rendors assez facilement.
– autre technique : je reste absolument immobile. Sans bouger même le petit doigt mais détendue. Au bout de 10 minutes on est sensés s’endormir (ça ne fonctionne pas toujours).

le 17/10/2019 à 11h10 | Répondre

Athéna

Alors là, je ne fais jamais, jamais, jamais d’insomnies.
Je suis ce que l’on appel une grosse dormeuse. Pire que ça, je suis à la limite du coma. Je peu dormir 24h d’affiler sans aucun soucis, je n’ai aucun mal à m’endormir, à n’importe quelle heure et dans n’importe quelle situation.
M’est déjà arrivé de m’endormir alors que les gars de la commune défoncaient le trottoir de l’autre côté du mur au marteau piqueur….
Je peu faire une super bonne nuit de 10h, me réveiller prendre un petit dej et retourner me coucher sans soucis.
Dès que je me couche, même si je ne suis pas fatigué, si je ne fais rien je vais m’endormir. Ce qui pose problème pour regarder un film au lit par exemple….

le 19/10/2019 à 06h55 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?