Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Elodie

J\'aime le chocolat et les film d\'animation. J\'habite dans une petite maison sur la côte Atlantique avec ma petite famille qui va s\'agrandir cet hiver. Je partage des témoignages sur des sujets éprouvants ou dérangeant qui me tiennent à coeur.

Ses contributions

Avoir peur de tout

J’ai toujours été nerveuse. Angoissée. Phobique sur les bords, jamais très rassuré. Avec des phases plus ou moins intenses. J’avais réussi à me libérer de pas mal de phobies ces dernières années mais l’an dernier, une dépression les a réveillées. Depuis, c’est l’angoisse… littéralement. Dépression et anxiété sont souvent de bonnes copines et il est parfois difficile de les distinguer. Les symptômes que je vais te décrire peuvent parfaitement recouper ceux d’une dépression – ça tombe bien, elle s’accroche, ma gentille petite dépression.

Mon trouble de l’anxiété généralisée, c’est avoir peur. Tout le temps. De tout. De rien. D’avoir peur de la peur.

Femme boudoir

Je suis en couple et je me masturbe

Je suis en couple depuis pas mal d’années, et pourtant, je me masturbe une fois par semaine, au moins. Mon homme est parfaitement au courant, même si je ne le préviens pas du moment exact de la chose. Il se doute probablement de ce qui se trame dans mon bain hebdomadaire, toujours trèèèèès agréable…

Pour nous, la masturbation n’est pas un tabou, chacun sait que l’autre se masturbe plus ou moins fréquemment, même si, comme je viens de le dire, nous gardons une part de mystère sur ces moments solitaires.

Le partage des tâches à la maison

L’égalité à la maison

On dit que quand on aime, on ne compte pas. Son temps à lui est précieux. Le sien à elle ne vaut rien.

Elle est féministe, engagée, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle est diplômée, a un bon niveau de vie, a épousé une personne éduquée. Mais elle rit quand on lui parle d’égalité à la maison, du partage des tâches, d’équité dans le couple.

Femme face au ciel

Accro à la vie

Les détails deviennent plus précis, plus nets, plus nombreux. Les couleurs plus envoûtantes. Les mélodies plus obsédantes, le vent plus entraînant, le ciel plus vaste, les rires plus forts, les pieds plus légers, l’air plus odorant, les ventres de chat plus doux.

Tout semble plus intense quand je suis en plein trip. Mon trip, c’est la vie, et je me shoote aux sensations pour me sentir vivante.

Dans la peau d'une dermatillomane

Dans la peau d’une dermatillomane

C’est le soir. Elle est fatiguée, sur les nerfs. Un mot de trop d’une collègue. Une dispute avec sa moitié. Un film déprimant. Un relou dans le métro ou le gratin qui a brûlé, peut-être.

Une sensation de colère, d’énervement, d’agacement. Ou peut-être simplement l’ennui. La solitude, aussi.

enfant triste

Mon enfance incestuelle

Mon enfance avait tout pour plaire, en l’apparence.

Sous le masque : un père hors du tableau, une mère aussi dépressive que désemparée face à la situation… Et un beau-père à l’ambiguïté dérangeante, dont la sexualité débordait de partout.