Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Louna

Jeune mariée presque trentenaire et maman depuis l'été 2014, j'essaie de concilier la vie de famille, un boulot passionnant et ma passion pour les voyages. Mister F. et ChérieChou me comblent de bonheur, même si parfois on ne sait plus où donner de la tête ! Mais bon, ça me va bien : je suis plutôt du genre à ne pas tenir en place.... Danse, lecture, piano, mais aussi boxe ou yoga, la vie à 100 à l'heure, j'aime ça !

Ses contributions

recette osso bucco

Mon Osso Bucco adoré

Je me souviens qu’enfant, lorsque je voyais mon père faire ce plat, ça me paraissait tellement compliqué, long et délicat que je me disais : « Jamais je ne saurai faire ça ! Alors autant en profiter pour manger comme une ogresse tant que j’habite chez Papa et Maman ! »

Mais un jour, j’ai dû quitter le nid et voler de mes propres ailes. J’ai commencé, comme tout jeune étudiant qui se respecte, à me nourrir de pâtes. Puis j’ai eu un enfant, et je me suis dit que ce serait drôlement chouette qu’elle puisse manger toutes les bonnes choses auxquelles j’avais eu droit pendant mon enfance.

Mon métier de chercheur

Mon métier de chercheuse

Si on m’avait dit, enfant, que je serais chercheuse, quand je serais grande, j’aurais eu beaucoup de mal à imaginer mon avenir. Je me serais sûrement vue en grande blouse blanche, un bécher fumant à la main, empli d’une solution à la couleur improbable. Je me serais imaginée passant mes journées dans un laboratoire à la paillasse blanche, un microscope toujours vissé aux yeux.

Bref, j’aurais été loin (très loin !) de la réalité.

blanquette de veau

La blanquette de veau de Mutti

Voici une recette facile, quoiqu’un peu longue. J’apprécie de la faire lorsqu’il y a du monde à la maison, car ce sont des ingrédients simples, appréciés par la plupart des personnes.

Par contre, étant donné le temps de cuisson, j’essaie de faire le plat la veille, et de le réchauffer le jour J à la cocotte, pendant que je fais cuire le riz à côté.

Bourride de lotte

La bourride de lotte dans sa purée méditerranéenne

Ce plat est l’un de mes préférés ! Bon, forcément, j’ai été élevée à l’huile d’olive, au grand dam de mon mari breton… Et tu verras, de l’huile d’olive, il n’en manque pas dans cette recette !

Côté poisson, l’idéal, c’est de la lotte. Mais si la lotte est trop chère, tu peux aisément la remplacer par un poisson blanc (merlan, maquereau, loup…).