Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mangue

Utopiste et militante pour un monde solidaire, fraternel et écolo où tous les hommes pourraient vivre dans la paix et l'harmonie... un peu bisounours sur les bords mais avec la tête bien sur les épaules !
27 printemps, un peu bobo, passionnée entre autres choses de hardrock, des chevaux et de voyages, plusieurs fois expatriée avant de poser nos valises (afin plutôt nos cartons...) dans une maison des années 1960 à restaurer. Je partage ma vie avec un mari 100% geek et avec un chien complètement taré !

Ses contributions

Mes méthodes pour sortir du burnout

Mon burnout : mes méthodes pour m’en sortir

J’ai eu la chance d’avoir un mois entier de vacances cet été. Un mois durant lequel, malgré quelques activités et escapades prévues avec mon mari, j’ai été… une grosse larve ! Énergie zéro, please reboot the system ! J’ai passé un mois à me reposer et à prendre soin de moi. Un mois à ne pas réussir à me lever, à avoir envie de pleurer, à avoir la sensation d’étouffer. Un mois à essayer tant bien que mal de relâcher la pression, de me détendre et d’envisager avec sérénité l’année à venir.

Sur les conseils avisés d’une amie, je suis allée voir un masseur-kinésithérapeute pratiquant l’acupuncture et la médecine chinoise. Ça a été une vraie révélation ! Mon kiné a lu en moi comme dans un livre ouvert, il a mis des mots sur mon état : surmenage, tensions et stress exacerbés.

Origines burnout

Mon burnout : quand travailler plus, c’est trop !

Je ne vais pas te détailler mon emploi du temps de ces derniers mois, mais j’ai effectué plus de 25.000km en huit mois, travaillé environ trois soirs par semaine, en plus de mes sept heures par jour traditionnelles, et travaillé environ deux weekends par mois sans avoir le temps de poser de jours de récupération. Comme mes journées de travail étaient extrêmement chargées, je finissais régulièrement mes envois d’emails et mes comptes-rendus le soir pendant que mon cher mari préparait le dîner, parfois jusqu’à plus de 22h.

Sur le moment, avec la tête dans le guidon, ça me semblait normal. Oui, oui, naïve que j’étais, ça me semblait totalement logique, normal, « le minimum que je puisse faire », de me dédier corps et âme à mon travail, à mes projets, à mes équipes et à « ma cause ». Militante jusqu’au bout des ongles, à en oublier de manger et de dormir…

Travailler pour une association

Travailler pour une association

Il m’est toujours très difficile d’expliquer mon travail à mes proches ou aux gens que je rencontre, et le plus souvent, je le résume à : « je travaille pour une association ». Si les gens veulent en savoir plus, je me fais un plaisir de leur expliquer, mais s’ils veulent vraiment comprendre, il faut bien qu’ils aient quinze minutes devant eux !

Si tu es dentiste, enseignant, ou cuisinier, la plupart des gens ont une idée de ce à quoi ressemblent tes journées. Alors que travailler dans une association, ça attise un certain nombre de fantasmes et de clichés !

Métalleux et chihuahua

Mon quotidien de métalleuse

Tout a commencé dans les premières années de notre relation, quand Sauron s’est rendu compte que la sonnerie de mon téléphone n’était autre qu’un titre d’un groupe de métal peu connu, si ce n’est par les adeptes de ce genre de musique. De là a débuté une saine émulation pour se faire mutuellement découvrir et écouter plein de musique.

C’est aussi à ce moment-là que nous avons réalisé que, malgré un intérêt musical similaire, nous n’avions pas tout à fait les mêmes goûts.

déco noces coton

Fêter ses noces de coton

Notre mariage a eu ses couacs et ses moments de plénitude, mais il est surtout passé à une vitesse folle ! Le lendemain, nous réalisions à peine que nous venions de vivre une des journées les plus intenses en émotions de notre vie, avec l’ensemble de nos proches autour de nous et un vrai déferlement d’amour.

Après tant d’investissement dans la préparation, et étant donné ma nostalgie de cette belle journée, le wedding blues ne m’a pas épargnée et je me suis retrouvée désœuvrée pendant quelques mois… J’étais en manque d’événementiel et il me fallait une occasion pour recommencer ! Fêter nos noces de coton était donc tout indiqué !

Légumes

Mon régime alimentaire, les agriculteurs français et moi

En plein été et à l’heure où les magazines féminins font leur Une sur les corps en maillots de bain et les régimes qui vont avec, loin de moi l’idée de te parler de perte de poids et de régime draconien. Bien loin de tout ça, c’est la mobilisation estivale des agriculteurs français qui m’a poussée à écrire cet article. Attention, message de soutien aux petits agriculteurs français inside !

Je n’ai pas la prétention d’expliquer ici ce qu’il faudrait que tu manges. J’aimerais simplement partager avec toi ma petite expérience de modification de mon régime alimentaire pour respecter les besoins de mon corps, mes convictions personnelles et mon porte-monnaie !

Femme rénovant une maison

Les 12 commandements du parfait rénovateur

Avec mon chéri, nous faisons partie de ces personnes un peu folles qui ne connaissaient pas grand-chose (voire que dalle) à la rénovation mais qui, optimistes par nature et grands naïfs surtout, pensions que c’était faisable finger in the nose. Histoire d’avoir une belle maison « DIY » à notre goût et de faire des économies, le tout en un temps record. Naïfs, je t’ai dit…

Je vais te présenter ici l’impact que la vie dans les travaux peut avoir sur ta vraie vie, celle d’avant le chantier !