Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Miss Chat

Maman de deux enfants nés en 2015 et 2017, je lis assidûment les blogs Dans Ma Tribu, Sous Notre Toit et Mademoiselle Dentelle depuis l'organisation de mon mariage en 2014. Après avoir changé de boulot pour être plus présente auprès de ma fille, je viens te raconter ma vie en étant maman, salariée et auto-entrepreneur !

Ses contributions

Ma recette familiale de paella

C’est l’été (ouiii !), on pense aux vacances (ouiii !), au soleil (ouiii !) et à tout ce que l’Espagne pourrait nous apporter en cette belle période (hein ?).

Quoi, tu ne pense pas à l’Espagne ?! Hé bien j’y ai pensé pour toi et je me suis dit qu’une bonne recette de paella pourrait te faire plaisir aujourd’hui. Je suis à moitié espagnole ; ce plat fait donc partie de ma vie depuis aussi longtemps que je me souvienne et j’ai réussi à en faire un incontournable de la cuisine de mon mari (chez nous, c’est monsieur qui cuisine).

Recherche scientifique et éthique : mon difficile compromis

Récemment, j’ai accepté de participer à une étude clinique dans un hôpital universitaire de Belgique.

Lors de la création de mon dossier, j’ai dû remplir et signer beaucoup de documents et déclarations diverses, ainsi que donner mon accord sur l’étendue de la recherche clinique sur ma petite personne. Toutes ces difficiles questions qu’on me posait m’ont donné un vrai cas de conscience, auquel je pense presque tous les jours depuis lors. Je voulais donc les mettre à plat et les partager avec toi.

Ma recette de déodorant crème maison

Une fois n’est pas coutume, je veux te présenter aujourd’hui une recette qui ne se mange pas (oups) !

Laisse-moi d’abord te raconter une petite histoire… Il était une fois, des aisselles malodorantes et un portefeuille craintif…

Les erreurs à éviter lors d’une procédure de recrutement

Le titre parle de lui-même : aujourd’hui, comme promis, je vais te parler des erreurs à éviter lorsque tu postules !

Je te listerai ici uniquement ce sur quoi j’ai vraiment personnellement buté en tant que recruteuse : tu peux trouver facilement sur Internet une liste des choses à ne pas faire mais la plupart sont pour moi assez logiques, telles que « être polie » ou « arriver à l’heure ». Ca me semble tellement la base de n’importe quelle relation professionnelle que je ne vois pas d’intérêt à les répéter. Je vais donc essayer d’être un peu plus spécifique.

Comment j’ai fondé mon entreprise

Le titre de cet article, bien qu’exact sur le papier, me donne un léger arrière-goût d’imposture. Personnellement, quand je pense à un fondateur d’entreprise, je pense à une personne qui a eu une idée (géniale !) ou une opportunité (de fou !), qui a vu un créneau dans un marché, qui a transformé sa passion en quelque chose de concret, et qui a lancé sa boîte après de nombreuses heures d’études et de mise en place.

J’ai bel et bien fondé mon entreprise en 2014… mais je ne réponds à aucune de ces définitions ! Alors, je me suis dit que je viendrais bien te parler de mon entreprise qui ne ressemble pas à une entreprise.

Mon métier de recruteuse : quand je refuse un candidat

Je suis de retour une fois de plus pour te parler de mon métier de recruteuse. J’ai déjà abordé avec toi les côtés sérieux du métier, en t’expliquant en quoi il consistait mais aussi en te montrant l’envers le moins glamour du décor : les discriminations.

Aujourd’hui, je voulais te montrer comment ça se passe « côté candidats » pour moi recruteuse.

Les discriminations à l’embauche : ma réalité

Aujourd’hui, j’ai envie d’aborder un sujet de société sensible : les discriminations à l’embauche.

Comme tu t’en souviens peut-être, je suis recruteuse (entre autres). Ces discriminations font donc partie de mon quotidien. En tant que femme et future mère, j’en ai aussi été victime.

Au pays des sushis – Carnet de voyage du Japon – Partie 2

Qui pense Japon, pense probablement au Mont Fuji. La montagne sacrée des Japonais est une masse majestueuse et couronnée de neige, qui se dresse à 3776 mètres. Nous avions sciemment décidé de ne pas effectuer l’ascension, pour une raison toute simple : le Fuji accueille chaque jour des milliers de pèlerins se pressant comme des sardines sur les chemins. Faire la queue pour aller voir le sommet, alors qu’on voulait avant tout voir le volcan en lui-même, c’était niet !

Au pays des sushis – Carnet de voyage du Japon – Partie 1

En juillet 2014, mon mari et moi nous sommes envolés pour le Japon pour notre voyage de noces.

Aujourd’hui, je viens te raconter notre périple.

Nous sommes restés sur l’île d’Honshû, la plus grande du pays et là où tu trouves en réalité tout ce que le touriste moyen peut connaître au préalable du Japon. Nous pensions que, pour un premier voyage, autant aller à l’essentiel, avec quelques ajouts plus originaux issus de notre goût pour la randonnée.

Les langues en Belgiques

Les langues en Belgique : quand moules-frites riment avec conflits linguistiques

Au cours de mes lectures sur des blogs majoritairement français (de France) et de nombreuses discussions que j’ai pu avoir avec des « non-Belges » (notamment des Français, mais aussi des Britanniques ou des Italiens), je me suis aperçue qu’un pays où plusieurs langues étaient parlées de manière indépendante provoquait souvent une certaine curiosité chez mes interlocuteurs.

Je me suis donc dit que je pourrais te parler (une fois !) de ce que ça signifie, habiter dans un pays où tout le monde ne parle pas la même langue.

Cupcakes beurre de cacahuètes

Cupcakes au chocolat et beurre de cacahuètes

Aujourd’hui, j’ai envie de te proposer un petit dessert tout droit issu de la cuisine anglo-saxonne, qui fait du bien lors des longs après-midi d’hiver (ou pour ton prochain goûter en plein air durant l’été). Mes cupcakes au chocolat et beurre de cacahuètes ne font pas de jaloux et rencontrent un succès indétrônable à chaque fois !

J’avais trouvé la recette initiale sur Internet (mais où ?) mais, comme tout dessert américain qui se respecte, on aurait attrapé le diabète rien qu’en le regardant, ce pauvre cupcake. J’ai donc dû l’adapter aux papilles plus délicates des Européens que nous sommes.

Devenir climatarien

Manger différemment : les climatariens

En quelques mots, un climatarien est une personne qui mange de manière à diminuer son impact écologique, dans le but ultime (et très noble) de réduire le changement climatique.

Un des points centraux de cette philosophie de l’alimentation (je trouve qu’au vingt-et-unième siècle, nous sommes définitivement entrés dans des philosophies à ce niveau !), c’est qu’un climatarien continue à manger de tout : viande, poisson, légumes, fruits, céréales, œufs, lait… Tout y passe, rien ne disparaît. Ou presque.

Beoin quitter travail

Pourquoi j’ai finalement changé de job

Conséquence du métier de recruteur externe : les horaires. Avec du 9h-19h30 minimum et deux heures de trajet aller-retour par jour, mes journées étaient pour le moins costaudes ! Avant bébé, pas de souci, je m’éclatais dans cette vie de femme active sans enfant. Après bébé… c’est devenu une autre histoire.

Mon patron autrefois si conciliant et prévenant s’est brusquement transformé en dictateur incohérent !

Recrutement et femmes

Vis ma vie de recruteuse, entre stress et découvertes !

Ah, le recruteur… Dans l’imaginaire collectif, c’est une personne diabolique, qui ne répond jamais aux candidatures, critique tous les CV, insulte parfois à demi-mots et discrimine les candidats sur la base de critères douteux.

Tu t’en doutes, mon but sera de t’éclairer un peu plus sur le métier. Parce que dans la caricature ci-dessus, il y a du faux, évidemment… mais il y a aussi du vrai.