Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Nefret

25 étés, un amoureux avec qui je vis dans un petit appartement dans une grande ville, j'adore les livres, le nutella et mes amis! Entre autres.

Ses contributions

don de sang don de plaquette comment ça se passe

Mon premier don de plaquettes : comment ça se passe ?

Le don de plaquettes est un tout petit peu plus spécifique que le don de sang « total » (le don classique) : les plaquettes seront transfusées à des patients en aplasie suite à une maladie ou à un traitement, afin de lui éviter des hémorragies.

Je ressors tout juste de mon premier don de plaquette, donc je vais te raconter mon expérience, afin que tu vois comment ça se déroule.

Réduire mes déchets : comment je fais

Réduire mes déchets : comment je procède

Réviser son mode de vie, ce n’est pas forcément évident en pratique. Manque de temps, d’énergie, d’idées, de motivation… Ce n’est pas grave ! On n’est pas obligés de tous faire pareil et de tous en arriver au zéro déchet ! Mais on peut, tous, faire de petits progrès par-ci par-là, et réduire un peu la quantité de déchets que nous produisons…

Moi qui suis une bonne flemmarde, et pas plus passionnée que cela par les sujets « écolos », je ne suis prête à faire que les efforts… qui ne me demandent pas d’efforts. Et ca tombe bien, parce que c’est comme ça qu’on a le plus de chances de les tenir dans la durée.

réduire sa quantité de déchets

Vers une vie avec moins de déchets : pourquoi et comment ?

Depuis quelques mois, j’essaie de faire attention, afin de limiter la quantité de déchets que nous produisons. Je ne suis pas (encore ?) dans une démarche zéro déchet, mais plutôt « un peu moins de déchets » : chacun son niveau !

vieille dame

Quand ma grand-mère avait Alzheimer

Cette maladie, je l’ai connue assez petite. Ma grand-mère en a été atteinte. Au début, ce ne sont que de bêtes oublis… « Où sont passées mes clés ? », « Oh non, j’ai oublié mon rendez vous chez la coiffeuse ! »… Rien de grave, rien qui n’arrive à tout le monde. Personne ne s’inquiète.

Et puis, petit à petit, ces oublis sont devenus de plus en plus fréquents. Et de plus en plus « graves ».