Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

A la une

comment choisir son psy

Comment choisir son psy ?

Il y’a des moments dans la vie où, pour une raison X ou Y, tu peux ressentir le besoin d’aller « voir quelqu’un ». Et c’est là que réside la première difficulté de la démarche : comment choisir, puis trouver, le professionnel qui va t’accompagner sans cette démarche si intime ?

Commençons déjà par faire un petit topo des différents professionnels qui existent (et des thérapies qui vont avec).

Recherche de maisons

Trouver une maison vers Cambridge ? Pas facile !

Travaillant tous deux à temps plein, mon mari et moi avons des salaires plutôt confortables et un apport raisonnable. Nous décidons donc d’acheter une maison et de fonder une famille.

Cependant, rentrent aussi en ligne de compte des éléments perturbateurs tels que le prix de l’immobilier à Cambridge, et des expériences de logement qui nous ont rendus plus exigeants. Nous savons ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas.

photo petite fille - ne pas vouloir être mère

Et si je ne voulais pas d’enfants…

proche de la trentaine, cette « horloge biologique » n’est pas encore venue me chercher, et la pression sociale et familiale devient invivable. Parce qu’au fond de moi, je ne ressens pas ce désir si « naturel ».

Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai jamais voulu d’enfants. Petite déjà, je le disais à ma mère lorsqu’elle me disait : « tu verras quand tu auras des enfants ». Oui, ben si je n’en ai pas, je ne verrais rien, Maman !

rêve forêt - comment la peur et le chagrin m'ont fait grandir

Comment le chagrin et la peur m’ont fait grandir et donné la maturité

J’ai souvent pensé que j’étais née sous une bonne étoile : une enfance vraiment très heureuse, une toute petite famille mais des parents très aimants, qui m’ont transmis de vraies valeurs de tolérance, de respect, de partage, qui m’ont permis de faire de longues études sans jamais me soucier du matériel. Je peux dire que, passée la trentaine, j’étais encore insouciante.

Et puis… un soir, il y a quatre ans, ma mère s’est effondrée.

Trois recettes autour de la blette

Dans la famille des légumes maudits, je demande… la blette, également appelée côte de bette ou bette à carde selon ta région du monde.

La blette est l’un de mes pires souvenirs du collège. J’avais juré mes grands dieux que plus jamais on ne forcerait à fricoter avec les blettes contre mon gré. Ainsi, quelle ne fut pas ma joie de découvrir récemment des blettes dans mon panier hebdomadaire !

Millau, une jolie ville au milieu des Causses

En mai 2012, nous avons rejoint pour une journée les parents de M. Biologie en vacances sur Millau. À l’époque, nous habitions Montpellier. Faire l’aller-retour était tout à fait possible et ça nous offrait un petit break dans notre quotidien d’étudiants ! Je m’attendais à voir essentiellement le mastodonte qu’ils ont construit, ce grand viaduc aux […]

achat d'un appartement rebondissements

Après le compromis saboté, un retournement de situation

Nous sommes dans la voiture, je suis justement en train d’appeler ma mère pour lui faire part de l’entrevue avortée en lui mimant presque les scènes. C’est alors que le téléphone de l’Homme sonne : l’agent immobilier.

Je prends donc l’appel, puisque l’Homme, encore trop sonné par ce qui vient de se passer, ne souhaite pas parler à qui que ce soit.

femme forêt peinture

L’aventure des cycles menstruels (et des hormones)

J’ai 30 ans et depuis mes premières règles, à 11 ans (oui oui, c’est jeune), je n’ai jamais eu de cycle « tranquille ».

En effet, j’ai commencé par des hémorragies : chaque mois, je souffrais atrocement de douleurs jours et nuit…

esprit emmêlé - comment le burnout s'est installé

Comment le burn out s’est installé insidieusement…

BURN OUT. Ce terme que l’on voit partout, qui fait peur mais dont on ne connait pas grand-chose.

Moi-même, je ne pourrais pas t’en donner une définition précise. C’est un mal être, mais ce n’est pas une dépression… On parle de burn out lorsqu’il est déjà trop tard.

J’ai toujours pensé que ça ne m’arriverait pas. Et pourtant…

décorer un meuble - toutes les bonnes idées trouvées sur Pinterest

Comment Pinterest m’a vampirisée… pour mon plus grand bonheur !

Comme toute bonne future mariée en quête d’idées originales pour l’organisation de son grand jour, je me suis ruée sur les blogs de mariage et autres forums qui m’ouvraient tout grand leurs bras, avec un large sourire.

En fait, ils m’ont surtout fait ouvrir la boîte de Pandore : j’ai nommé Pinterest.