Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

témoignage

amies promenade dans la nature

Les grandes illusions de l’amitié

Les vrais amis, je les compte sur une main. Et encore.

J’ai pour habitude de tenir une formule choc : « j’ai des amis par intérêt ». Au premier abord, mes interlocuteurs sont très perplexes, voire choqués par mes propos. C’est l’effet désiré.

Oui, je maintiens, mes amis doivent m’apporter quelque chose psychologiquement, intellectuellement et affectivement. Dans le cas contraire, Merci, passez votre chemin.

Ma bataille avec l’épilation

Les beaux jours sont aussi synonymes de mon cauchemar… J’ai nommé : l’épilation !

Ce n’est pas pour dire que je ne m’épile pas le reste de l’année. Disons que je suis moins assidue et qu’il peut s’écouler un certain temps entre deux épilations en hiver, saison bénie où notre petit corps et ses poils restent bien au chaud sous d’innombrables épaisseurs de vêtements.

petite fille bouquet de fleurs

La pression de la fête des mères

Pendant l’enfance, l’institutrice nous faisait faire des colliers de pâtes, des dessins, des photophores en yaourts La Laitière.

Maintenant que je suis arrivée à l’âge canonique de 28 ans, je me rends compte que souhaiter une bonne fête des mères ne me pose pas de problème. L’obligation d’offrir quelque chose à cette occasion, si.

vignes campagne verdoyante

La vie à la campagne : du rêve à la désillusion

Ahhhhhhhh, la vie à la campagne ! Combien de gens en rêvent ! L’air pur, le calme, la tranquillité…

Vui vui, tout ça… Mais bon, sur le papier, ce n’est pas aussi beau et idyllique que ça en fait. Enfin, surtout pour nous.

Comme tu le sais, nous sommes à la tête d’une grande famille recomposée. Et quand l’achat d’une maison a commencé à nous chatouiller, les recherches n’ont pas été faciles.

Être en surpoids et heureuse

Aujourd’hui, je vais te parler poids, et plus particulièrement de surpoids. Mon surpoids… qui est même appelé obésité morbide par certains.

Revenons un peu en arrière. Petite fille, j’avais des problèmes de dégoûts de nourriture, dont on m’a persuadé qu’ils étaient grave. Depuis, la plupart des gens que je rencontre m’expliquent avoir eu le mêmes problèmes.

Les Bronzés

Les amis de mes amis sont mes amis. Mais ceux de mon mari ?

Tu connais bien cet adage (pas toujours vrai d’ailleurs) qui, en gros, veut dire que forcément, tes amis ne peuvent être amis qu’avec des personnes qui vont te plaire.

Ouais, faut voir…

Par contre, il n’existe aucune maxime sur les ami(e) s de ton mari/concubin/partenaire de pacs. Pourquoi ? Sûrement parce que c’est encore moins vrai !

encastrements

Changer ou ne pas changer de nom ?

Qu’est-ce qu’il y a derrière un nom ?

Le sujet n’est pas nouveau. Et comme tout dans le mariage et dans la vie en général, il n’y a pas une seule bonne solution. Je vais donc t’expliquer les moteurs qui ont été les miens, et qui, finalement, ne m’amènent pas dans un endroit bien défini.

enfant endormi

Mes nuits agitées…

Si on parlait un peu de mes nuits, hein ? Vui vui, tu as bien lu ! Parfaitement, je vais te parler de mes activités nocturnes !

Ah, là, je ne sais pas pourquoi, mais tout à coup, je te sens piquée de curiosité.

Avant que tu ne t’emballes trop, je vais tout te raconter…

Je souffre de troubles du sommeil. Oui, moins drôle que ce à quoi tu t’attendais, j’en ai conscience ! Mais reste encore un peu, tu vas voir, ça peut être croustillant !

bière Guinness

S’expatrier en Irlande : les coutumes vestimentaires et l’alcool

Après la nourriture, ce qui m’a choqué tout de suite en me promenant dans les rues, c’est la façon de se vêtir de la plupart des irlandais.

Nous sommes dans un pays relativement froid, et surtout humide, où la température ne monte jamais très haut. Tu t’attends donc à voir les gens en jeans et pulls bien chaud, avec une grosse doudoune et des chaussures fourrées.