Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Ce petit coup de blues


Publié le 21 septembre 2019 par Doupiou

J’ai beau être une personne très positive et d’un naturel joyeux, je traverse parfois des périodes de moins bien.

Sans raison apparente, le petit coup de blues arrive parfois à un moment où je ne m’y attends pas. D’ailleurs, si j’écris cet article, c’est qu’à ce moment précis, j’ai un petit coup de blues. Pourtant on est en plein dans la rentrée, et j’adore la rentrée.

Mais en ce moment, je n’y ai pas goût. Je suis sure que tu connais toi aussi, ce moment où ton cœur n’est pas trop à la fête, mais tu ne sais pas vraiment pourquoi.

Mais je sais que cet état est passager. Alors voici mes petites astuces pour sortir du brouillard !

Accepter

Tout simplement. C’est très difficile pour moi de ne pas savoir pourquoi je ne me sens pas bien (ou alors il doit y avoir un problème sous-jacent et je fais l’autruche…).

Mais je me dis que je dois accepter cet état. Accepter que mon sourire mette un peu plus de temps à arriver.

C’est comme ça, je pense n’y être pour rien. Et je sais que ma bonne humeur reviendra dans les prochains jours !

Me retrouver

Faire une petite pause pour moi. Entre midi et deux, oublier les collègues pour aller marcher seule ou prendre la voiture pour rouler sans but.

Là, par exemple, j’ai envie d’écrire. Je me retrouve donc dans l’élaboration de ce billet. Et ça me fait déjà du bien au moral !

Crédit photo : Fran__ (pixabay)

Me concentrer sur une chose qui me plait

Le baptême de Barbouille est dans quelques jours. Alors je jette toute l’énergie qu’il me reste dans les derniers préparatifs. Je fais ce qu’il me plait et l’idée d’un événement familial et joyeux en petit comité me remet du baume au cœur.

Acquérir quelque chose de nouveau

J’aime bien l’idée du renouveau dans mes périodes de petit blues. Comme si une nouvelle chose pouvait chasser ma morosité.

Et c’est peut-être le stratagème qui fonctionne le plus ! Parfois, j’aurais envie d’un bijou ou d’un vêtement. D’autres fois c’est un joli cahier ou l’envie de faire une nouvelle recette.

Bon, il y trois jours, Maru Barbu et moi avons fait l’acquisition d’une nouvelle voiture. En espérant que je n’ai pas des envies aussi onéreuses à chaque coup de moins bien …!

Ne pas culpabiliser

J’ai tellement cette image de la personne souriante et joviale que lorsque je souris un peu moins, tout le monde me demande systématiquement si je vais bien.

Cela part d’un bon sentiment j’en ai conscience. Mais c’est plutôt culpabilisant, comme si je devais cacher mon coup de blues derrière un sourire forcé.

Alors je ne culpabilise plus. Je suis humaine, et comme tous les êtres humains j’ai des sentiments. La plupart du temps je suis d’excellente humeur mais parfois je me sens un peu mal. Et je ne veux pas faire semblant. N’est-ce pas ce qu’on apprend à nos enfants ? Pouvoir exprimer leur sentiments sans tabou ? Alors pourquoi en tant qu’adule devrait-on faire l’inverse ?

Parler

Ma première tribune : Mari Barbu. Parce que je n’ai pas besoin de conseils. Je n’ai pas besoin qu’on me dise quoi faire. J’ai juste besoin d’une oreille.

Et Mari Barbu excelle dans ce domaine. Il m’écoute, sans m’abreuver de recommandations. Et même parfois je pense qu’il ne m’écoute pas. Mais je m’en fiche, je veux juste quelqu’un à qui parler.

Et si je peux faire mon Caliméro c’est que mieux …!

Et toi ? Traverses-tu parfois des petits coup de blues ? Quel sont tes conseils pour passer à autre chose ? Dis-nous tout !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Mademoiselle Tulipe

Coucou !
Je me reconnais tellement dans ce que tu dis! Mais moi c’est plus le blues des 30 ans et de savoir que je ne suis pas mariée. Je m’imagine les pires scénarios pour mon futur (la vieille aigrie esseulée entourée de ses chats lol)

le 21/09/2019 à 21h35 | Répondre

Madeleine

Courage. À 30 ans, je pleurais en me disant que j allais devenir une vieille fille aigrie. Et à 34 ans, j étais mariée 😍. Et c est cool !!!
Une psychothérapie (débutée un peu au hasard, j étais persuadée de ne pas en avoir besoin !) m a ouvert les yeux sur le fait que je mettais des freins à toutes les relations possibles. N hésitez pas à en faire une.
😘

le 22/09/2019 à 07h30 | Répondre

Doupiou

Je te souhaite de trouver la vie que tu veux et que tes rêves se réalisent

le 22/09/2019 à 09h09 | Répondre

sarah

Ma question va peut être te paraitre con, mais as tu déjà regarder si ces coups de blues tombent pendant une certaine période de ton cycle hormonal ? C’est le cas chez moi et ces jours là, en général je reste à trainer chez moi en pyjama à regarder plein de séries 😀 (bon quand ca tombe le weekend cela va s’en dire)

le 04/10/2019 à 12h47 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?