Menu
conseils et astuces / sélection shopping

Comment choisir une véranda pour agrandir son habitat ?

Depuis des années, la véranda est devenue une alternative de la construction en dur. Elle est privilégiée par les propriétaires pour son côté économique. Cependant, il ne s’agit pas de son unique avantage, car tu pourrais désormais profiter d’un maximum de lumière. Tu voudrais bénéficier de ses atouts, mais tu ne sais pas le meilleur choix. Je livre quelques astuces dans ce sens.

En fonction des matériaux

Parmi les critères incontournables de la véranda, il est nécessaire de prendre en compte en priorité ses matériaux de construction. De ce facteur découlera la solidité de la structure. En effet, certains seront moins stables pour accueillir les constructions lourdes par-dessus. Les plus consistants sont ceux en bois. Néanmoins, ce dernier reste difficile à entretenir par rapport à l’aluminium. Le métal requiert seulement un peu d’eau et du savon pour faire disparaître les taches. De plus, il est facile de l’adapter, peu importe l’architecture de la maison. En parlant de configuration, l’équipement peut être de différentes formes. Exemple, rectangulaire ou ovale… Pour préférer, il suffira de considérer l’aspect de son futur emplacement. Si tu prévoyais une véranda de grande taille, il est déconseillé de miser sur le PVC. Une dernière solution consiste à installer les modèles en fer forgé. Ils sont catégorisés en tant que produits haut de gamme par le fait que les artisans parviennent à créer diverses figures géométriques. Personnelement j’ai eu des bons avis client sur Veranda Gustave Rideau , ce qui a facilité notre choix.

Choisir selon les implantations

Pour aménager une véranda, quelques étapes administratives seront à accomplir. Tout dépendra principalement de sa dimension. Lorsqu’elle est inférieure à 5 m2, il n’existe pas des démarches à entreprendre au niveau de la mairie. Tu devrais cependant déclarer les travaux dès un dépassement de 20 m2. Il est à noter que la disposition d’une autorisation de construire ne sera pas nécessaire. Au-delà de la superficie, le propriétaire devrait parfois effectuer les deux démarches en complément de l’intervention d’un architecte. Trois types d’implémentation sont envisageables. Il existe l’implantation en EPI. Pour ce cas précis, la véranda sera soutenue par un seul mur de façade. Quand tu penses à deux murs de maintien, je recommande l’implantation en appui. Enfin, tu peux solliciter trois façades de l’habitation pour sustenter l’infrastructure. Pour ce cas de figure, l’équipement est dit encastré.

Le vitrage

Le choix du vitrage intervient en même temps que celle de la véranda. Je préconise de sélectionner le bon selon le degré d’exposition. Il est concevable de trouver le simple, double ou le triple vitrage. Si tu as aménagé la véranda afin de bénéficier d’un éclairage, tu as le droit d’adopter une seule feuille. Par contre, il est moins porté sur l’isolation thermique et phonique. Les deux autres sont quant à eux destinés pour répondre aux exigences en température lors des temps rugueux. Ils parviendront aisément à piéger les chaleurs à l’intérieur de la pièce. Les gouttes de pluie qui frappent la toiture deviendront aussi moins problématiques pour les oreilles. Pour l’orientation, les régions chaudes sont exposées par le soleil sur l’axe est-sud-est. Dans le Nord, je conseille de diriger Sud Sud-ouest.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire