Menu
A la une / témoignage

Confinement : mon corps me dit merci !

Hier soir, alors que j’étais en train de lire une histoire à PetitePerle, mon bras glissé derrière ma tête en guise d’oreiller, mon nez était proche de mon aisselle. J’ai trouvé qu’elle ne sentait rien. Ni bon, ni mauvais. Aucune odeur.

J’ai donc fait la réflexion à Mari Barbu : cela fait depuis le début du confinement que je ne mets plus de déodorant (mais promis je prends toujours ma douche tous les jours !) et je n’ai aucune odeur de transpiration. Pourtant on ne peut pas dire que je sois moins active qu’au travail…

J’ai donc poussé la réflexion un peu plus loin et je me suis aperçue qu’en quinze jours de confinement, mon corps avait « déjà » changé.

Mon dos

J’ai une très mauvaise position de travail. Je le sais. Je passe des longues heures derrière mon écran et j’ai une fâcheuse tendance à m’avachir comme une grosse loque au fur et à mesure des minutes qui passent. Tu vois le dos voûté, les épaules rentrées : c’est ma position !

Et bien depuis que je suis à la maison, je suis beaucoup moins assise ! D’ailleurs mon ordinateur, qui nécessite un branchement permanent à une prise électrique, à pris position sur un meuble en hauteur. Du coup je télétravaille debout.

Je ressens moins de douleurs dans le haut du dos, je me force à rester droite tout au long de la journée et je sens aussi que mon ventre « se tonifie ».

Globalement, j’ai bien moins mal au dos même si j’ai conscience que certaines de ces douleurs étaient liées au stress. Non pas que je sois moins stressée ; le climat anxiogène est terrible. Mais j’ai appris à relativiser : on apprend à vivre au jour le jour !

Mes cheveux

En temps normal, je me lave les cheveux tous les trois jours. A force d’espacer considérablement les lavages (adolescente, je les lavais tous les jours…), j’ai réussi à ce que mes cheveux deviennent gras moins vite que par le passé.

En cette période de confinement, je t’avoue n’avoir aucune idée du jour où je me suis lavée les cheveux la dernière fois. Globalement, je fais un shampoing par semaine. Et ici, même constat que pour mon absence d’odeur de transpiration : je n’ai pas de pellicules ou d’odeur suspecte.

Bien sûr au bout de quatre jours sans lavage, l’aspect n’est pas très esthétique. Mais comme je ne supporte pas de les avoir détachés, un petit chignon façon crotte de chien (ou champignon comme dirait ma fille) et le tour est joué !

Après le shampoing, mes cheveux sont plus brillants, moins ternes et plus forts. Et fait incontestable : je les perds beaucoup moins !

Crédit photo (creative commons) : pexels

Ma peau

Je ne maquille plus alors plus besoin d’utiliser du lait démaquillant ou de l’eau micellaire. Un lavage à l’eau matin et soir, cela me suffit. Je continue par contre à mettre une crème hydratante pour ne pas que mon visage me tire.

Pareil ici, ma peau est moins grasse. Je n’ai jamais eu une peau à tendance acnéique (à part quand j’étais sous pilule) donc je ne peux pas te dire si j’ai moins de boutons.

Cependant, ma peau rougie moins, je la sens plus souple.

Prendre soin de soi

Je prends aussi le temps de traiter ces petites choses qui me chagrinent mais que je remets au lendemain par manque de temps ou d’envie : du beurre de karité sur mes crevasses aux pieds, un gommage pour traiter les poils incarnés sur mes cicatrices…

Je me maquille quand j’en ai envie parce que cela me fait du bien au moral (comme aujourd’hui où j’ai un smocky paillettes – le genre de truc que je ne fais qu’au 31 !)

Et puis avec Mari Barbu on s’est lancé dans un défi de perte de poids. A deux, on se motive mieux ! Nous avions tous les deux une alimentation déplorable au travail : restaurant tous les midis pour lui, sandwich sur l’ordinateur pour moi. On prend le temps de cuisiner des bons plats équilibrés et surtout, on se pose pour manger en famille.

Alors le but de cet article n’est en aucun cas de promouvoir le confinement ! Encore moins de te dire de vivre façon Koh-Lanta pendant quelques semaines ! Mais je suis surprise de voir que la nature « reprend » ses droits sur ma petite personne aussi !

Et toi ? As-tu constaté un changement sur tes habitudes d’hygiène ? Est-ce que le confinement fait du bien sur ton corps ? Dis-nous tout ?

A propos de l’auteur

Salut ! Moi c'est Doupiou ! Je suis mariée et maman de 2 enfants. Tatouée, motarde, fan de foot mais aussi très coquette, addict aux robes et aux talons : je suis pleine de contradictions ! J'essaie toujours de positiver et je crois fort au karma ! Je viens te raconter ici notre projet de construction mais aussi quelques tranches de ma vie !

6 Commentaires

  • Madame Parenthèses
    2 avril 2020 at 12 h 14 min

    Après une semaine et quelques de confinement, j’ai décidé d’accorder un break à mon corps aussi ! J’espace vachement les shampoings (dès le lendemain, je me dis « vivement le prochain shampoing », mais je tiens bon parce que je pense que cela repose mes cheveux) et j’essaie de faire une pause dans les produits de beauté sur mon visage (je ne me maquille pas en temps normal, mais là j’ai voulu voir ce que donnait ma peau après plusieurs jours sans rien dessus, donc pas de crème hydratante, juste spray d’eau de bleuet matin et soir), une idée que j’ai vu sur Madmoizelle. J’espère que cela va me permettre de ne plus me tromper sur mon vrai type de peau quand tout sera fini.
    Perso, je ne me lave pas quotidiennement, ma peau me démange souvent au sortir de la douche, alors si je peux la laisser tranquille plusieurs jours, pour qu’elle reforme son film hydrolipique, ça me va ! Mais je n’ai pas une odeur corporelle particulièrement forte, et je ne sue pas facilement, donc niveau confort, c’est cool ! Et si j’ai envie de me rafraichir, un gant de toilette et ça va mieux !
    En revanche, ma position de travail n’est pas terrible, je n’ai pas de chaise de bureau, et j’ai tendance à m’avanchir aussi, donc sans accoudoir, je n’ai plus rien pour me retenir XD Faudrait que je me mette au yoga le soir…

    Reply
    • Doupiou
      3 avril 2020 at 12 h 27 min

      Alors on a à peu près les mêmes ressentis en matière de « pause » beauté – confinement !

      Reply
  • Zely
    2 avril 2020 at 15 h 19 min

    Merci pour ce retour! J’ai lu un jour un article d’un journaliste qui avait testé (très sérieusement) de ne plus se laver… du tout! Le seul geste d’hygiène était de se frotter le corps quotidiennement avec une serviette propre pour éliminer la saleté. Apparemment tout se passe très bien 🙂 Mais je n’ai pas testé personnellement, bien que je ne me lave pas tous les jours. Mais éliminer totalement la douche (délassante en plus), je ne pourrais pas..
    Pour le déodorant, je confirme. J’ai arrêté à l’occasion de ma première grossesse il y a 6 ans,… et je ne l’utilise quasiment plus depuis (il me reste un déo qui me sert en cas de situation très stressante ou « risquée », par exemple entretien 🙂 mais c’est tout). Il me semble avoir lu que les mauvaises odeurs au niveau de l’aisselle, sont dues au fait qu’on déséquilibre la flore (et on « abîme » la peau et son fonctionnement normal) à s’asperger de déo tout le temps. Du coup les bactéries qui reviennent le plus vite… sont à l’origine de mauvais odeurs. Si on laisse s’équilibrer, la flore ne sens pas plus mauvais que ça. Bref 🙂
    Sinon, moi je profite du confinement pour tester le « sans soutien gorge », et j’apprécie vraiment : j’ai l’impression de retrouver la vrai forme de ma poitrine, je ne suis plus gênée par les bretelles qui descendent ou des démangeaisons… Par contre j’aurai sûrement du mal à continuer hors de la maison (délicat, le regard des autres…).

    Reply
    • Doupiou
      3 avril 2020 at 12 h 34 min

      Oh oui le sans soutien-gorge c’est génial aussi ! J’ai passé 15 jours ans soutien-gorge et lorsque j’ai du retourner au travail lundi j’en ai remis un et cela m’a fait tout drôle ! Il me serrait, me gênait.
      Pour autant, je te rejoins, je ne suis pas prête à passer le cap et le retirer « en société »

      Reply
  • Welna
    2 avril 2020 at 15 h 48 min

    Waouh, et ben moi, mon corps ne dit pas du tout merci au confinement 🙁
    C’est le retour en force des maux de tête (pas de migraine, mais douleurs chaque jour, toute la journée …), maux de dos et cou car mauvaise installation pour bosser, et les kilos qui s’accumulent probablement à cause des goûters que je prépare pour mon fils (et que je goûte aussi bien évidemment …). Pour ma « routine » d’hygiène, je n’ai rien changé, donc je ne peux pas conclure …

    Reply
    • Doupiou
      3 avril 2020 at 12 h 35 min

      Ouch les kilos qui s’accumulent je comprends ! J’ai commencé la première semaine avec des apéros tous les jours et j’ai pris beaucoup de poids très vite.
      Maintenant je fais très attention même si retenir de manger aux goûters des enfants est une torture !

      Reply

Laisser un commentaire