Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

On construit notre maison : la remise des clés


Publié le 15 décembre 2019 par Doupiou

Pour commencer, je dois te dire que nous avons choisi de conserver le plus de travaux possibles.

Reste donc à notre charge après la remise des clés : carrelage et parquet, cuisine, peinture et placards.

Notre constructeur ne peut nous donner les clés qu’une fois ses tâches terminées, pour des questions d’assurance. C’est la raison pour laquelle il doit effectuer la remise des terres et le crépi de la maison alors que nous ne pouvons pas encore commencer nos aménagements intérieurs.

La réception de chantier

Un mardi, Mari Barbu m’appelle pour me dire que nous avons enfin une date pour la réception de notre maison. C’est donc par un lundi matin glacial que nous déposons nos enfants à la crèche et l’école pour arriver quelques minutes après sur le chantier.

La veille, nous avions préparé un dossier avec les divers échanges de mails et les photos des malfaçons.

Lorsque nous arrivons, les abords sont complètement nettoyés : plus de cartons qui traînent, la benne à matériaux est déjà partie, les chutes de PVC ont quittées le sol. C’est déjà un bon point de voir les abords de sa future maison nickels.

Le conducteur de travaux nous accueille. Il est accompagné de l’homme à tout faire de l’entreprise qui termine les dernières finitions : réglage des volets roulants et de l’ouverture de la porte du garage. Ils seront rejoint peu de temps après par le technicien pour la mise en route de la chaudière.

Le but de la réception de chantier, est d’inspecter minutieusement chaque recoin. Mari Barbu a la charge du gros oeuvre, pendant que moi j’actionne patiemment chaque interrupteur et chaque bouton de commande des volets. J’inspecte la moindre rayure sur l’encadrement des fenêtres.

D’ailleurs si toi aussi tu seras un jour dans une réception de chantier, pense bien à t’équiper de suffisamment d’ampoules pour vérifier que les connectiques électriques fonctionnent toutes !

Cette inspection minutieuse dure une bonne heure. Heureusement que la maison est vide !

Avant de signer les papiers de remise du chantier, nous donnons le dossier sur les malfaçons au conducteur de travaux puis le technicien de la chaudière nous fait une petite explication.

Nous signons les documents, on nous remet les clés et le badge pour le garage, puis tout le monde s’en va en moins de cinq minutes.

Crédit photo (creative commons) : mastersenaiper (Pixabay)

A nous de jouer

Mari Barbu et moi restons plantés comme des piquets au milieu de cette grande pièce vide, dans un silence total.

Puis on se regarde avec des étoiles dans les yeux : ON EST CHEZ NOUUUUUS !!

Mais pas le temps de se reposer sur nos lauriers ! Notre peintre arrive dans l’heure qui suit pour commencer les murs…

Juste le temps d’avaler un déjeuner rapide en compagnie de notre peintre que je dois retourner au travail. Je dépose à la mairie notre déclaration d’achèvement des travaux et je laisse la main à Mari Barbu qui se charge de gérer l’organisation avec les artisans.

Il passe donc le plus clair de son temps durant l’après-midi à organiser les différents intervenants.

La semaine suivante, nous allons dans les magasins de bricolage commander tout ce qui nous manque : un deuxième WC, la paroi de la douche, le parquet, les placards…

Le carrelage, que nous avions commandé il y a six mois de cela, nous est livré à la maison.

Maintenant, c’est Mari Barbu qui y passe ses dimanches et ses soirées pour avancer. Mais selon lui, et je cite, « c’est un vrai plaisir de travailler chez soi ».

Je reviens bientôt avec une chronique liée au aménagements intérieurs ! En attendant, je dois commencer les cartons doucement…

Et toi ? Etais-tu aussi excitée après la remise des clés ? As-tu des conseils pour la suite des événements ? Dis-nous tout !


Commentaires

Les commentaires sur cet article sont fermés.