Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’ai testé pour toi : « Jolies robes toutes simples » des Éditions de Saxe


Publié le 22 novembre 2019 par Pivoiline

Cet été, j’ai eu l’occasion, en partenariat avec les éditions de Saxe de choisir le livre créatif qui me faisait envie, de le tester et de venir t’en parler !

Passionnée de couture depuis mon enfance, j’ai vite répondu à l’appel ! Mon choix s’est porté sur « Jolies robes toutes simples » un livre à 19,50€ regroupant plusieurs modèles de robes, assez sobres, proposées en trois tailles S, M et L, avec les patrons et les explications qui vont avec. Des modèles faciles à réaliser, qui ne comportent ni fermeture à glissière, ni boutonnières pour la plupart des robes. La robe sur la couverture m’a bien plu, j’avais hâte de découvrir les autres modèles !

[NDLR : une nouvelle édition du livre avec des modèles du S au XL est désormais disponible.]

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Découverte du livre

J’avoue, avoir (un peu) tardé à écrire cet article. A réception, j’étais hyper emballée, le livre est beau, agréable, avec de jolies photos et des pas à pas bien détaillés mais, à mesure que je tournais les pages, j’attendais de trouver LE modèle qui me donnerait envie de l’essayer dans la foulée.

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Mais les modèles sont effectivement simples, tous simples, trop simples peut être. J’aime les choses un peu plus structurées, les coupes plus modernes, avec des détails qui changent tout et des finitions plus soignées.

Peut être aussi que les tissus qui ont servi à réaliser les modèles en photo dans le livres sont également trop simples ou pas assez dans l’air du temps, toujours est-il que j’ai eu du mal à me projeter…

Le choix du modèle

J’ai fini par choisir le modèle n : la robe en lin noir

Une robe toute simple, avec une encolure carrée. Réalisé en taille M.

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

J’avais le tissu parfait en attente pour ce modèle ! Une jolie viscose fluide, parfaite pour une petite robe légère !

Réalisation

Dans ce livre, on t’explique étape par étape ce que tu dois faire, par quoi commencer et dans quel ordre, quelles pièces découper et comment les positionner sur ton tissu pour optimiser.

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Si tu n’as pas l’habitude des planches multi-modèles, c’est tout simple : il te suffit de décalquer le patron voulu à la taille choisie, sur du papier à patron, pour ensuite le découper.

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Le patron est assez lisible, ce qui est agréable. On décalque, on note les infos, on découpe et c’est parti !

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Tu viens ensuite l’épingler directement sur ton tissu et tu découpes le tout selon le plan de découpe indiqué sur chaque modèle (selon les patrons que tu vas utiliser, les marges de coutures peuvent ou non être comprises, il suffit de vérifier cette info dans les explications avant de découper ton tissu pour ne pas avoir de mauvaises surprises. C’est du vécu oui !).

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Une fois tes pièces de tissus découpées, viens la partie la plus agréable : la couture !

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Le livre décrit bien étape par étape quelles pièces coudre et dans quel ordre, à toi donc simplement de suivre les indications, épingler, coudre, repasser, coudre, repasser, épingler, coudre, admirer !

Rendu final

J'ai testé pour toi : "Jolies robes toutes simples" des Éditions de Saxe

Voila ma robe terminée ! Les finitions sont propres, et la coupe très simple. Mais comme j’aurais pu le deviner, elle ne me va pas du tout… Si je viens à refaire ce modèle, je rallongerai un peu le haut pour qu’il tombe mieux sous la poitrine. Et je rallongerai également les manches, cette longueur entre deux ne me convient pas.

Le modèle a beau être proposé en S, M et L, je pense qu’il convient mieux aux petites tailles, et surtout aux morphologies avec petites poitrines.

Mon avis

Ce livre « Jolies robes toutes simples » est parfait si tu débutes, si tu cherches des modèles basiques et simples à réaliser, avec beaucoup d’explications et schémas de réalisation et si tu ne veux pas dépenser 10€ pour un seul patron. Il te servira de base, pour prendre en main ta machine, et avancer sur un projet concret !

De mon coté, sans être une experte, je ne suis plus une débutante, et je deviens plus exigeante sur les modèles que je choisis de coudre pour moi. Je préfère donc faire avec des patrons acheté à l’unité, ou faire moi-même sans patron quand j’ai mon idée en tête !

Tout cela m’a tout de même donné envie d’avancer un peu plus dans ma passion, que je pratique régulièrement depuis 10 ans. Prochaine étape : je monte en gamme sur les machines à coudre ! Mais ça, je viendrai surement t’en parler une autre fois…

Et toi, as-tu déjà cousu de jolies robes pour toi ? As-tu été satisfaite du résultat ? Raconte-moi tout !

Cet article est sponsorisé. Ça veut dire quoi ? Que nous avons établi un partenariat avec Les Éditions de Saxe pour te proposer cet article. Et pourquoi on l’a fait ? Pour que tu puisses juger, en toute impartialité, si ça te convient ou non avant que tu achètes ce livre et parce qu’on a pensé que ça pouvait t’intéresser, pardi !

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Rusalka

Merci pour ton compte-rendu ! L’allure de ces robes est effectivement minimaliste, et l’auteur est probablement japonais, d’où la stature ?
J’ai vu que cet éditeur vient de rééditer des guides sur le patronage, je ne sais pas si je les achète pour me lancer, y’a toujours des trucs qui tombent mal dans les patrons tout prêts !
Hâte que tu nous racontes ton choix de machine à coudre, même si je suis très contente de la mienne assez simple 🙂

le 22/11/2019 à 08h52 | Répondre

Colombine

J’allais dire comme Rusalka : il s’agit d’un livre de patrons japonais, et les japonaises n’ont pas la même morphologie que nous. leur buste est un peu plus petit, et elles ont moins de poitrine d’où la nécessité d’adapter les patrons. J’ai déjà testé pleiiiin de patrons de ce type (je suis une fan inconditionnelle des Editions de Saxe, j’ai beaucoup de leurs ouvrages à la maison) et parfois ça tombe très bien, parfois pas. J’ai moins de surprise avec les patrons européens, du coup j’hésite toujours maintenant à réaliser des patrons japonais…

Néanmoins, ce livre-ci me fait de l’oeil depuis que j’ai commencé à coudre. Je crois que je vais finir par craquer !

le 22/11/2019 à 09h14 | Répondre

Doupiou

Qu’est-ce que j’aimerais savoir coudre…

le 22/11/2019 à 15h44 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?