Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La couture et moi !


Publié le 4 avril 2019 par Madame Fleur

Depuis maintenant une année, j’ai décidé de me lancer un défi un peu fou, celui d’apprendre à coudre et de me constituer une garde robe « home made ». Et même si je suis encore assez loin de l’objectif initial, je vais aujourd’hui te raconter ce que la couture a fait pour moi.

Crédit photo : photo personnelle

Développer sa créativité

Pour quelqu’un comme moi, qui a un travail de bureau (qui me comble beaucoup au demeurant) après plusieurs année à bosser en laboratoire, il me manque parfois ce côté manuel que j’appréciais beaucoup avant. La couture me permet vraiment de pallier à ce besoin. Choisir un tissu, l’associer au patron qui lui correspond le mieux, imaginer le rendu final. Ce sont autant d’étapes qui font partie intégrante du processus de couture et du plaisir de créer. Je pourrais passer des heures à regarder des tableaux d’inspiration sur Pinterest ou des créations sur Instagram.

Acquérir de nouvelles compétences

Toutes les couturières débutantes ou confirmées te le diront, en couture tu progresses vraiment rapidement. Je suis quelqu’un de particulièrement curieux et plus que tout, j’aime apprendre de nouvelles choses. Tu peux me croire je suis encore loin d’avoir fait le tour de toutes les techniques, même si mon niveau est bien meilleur qu’il y a un an. Alors bien sûr, je me trompe parfois dans le choix du patron qui n’est pas adapté à ma morphologie, ou dans le choix du tissu. Pour autant, comme dans beaucoup d’activités le savoir-faire s’acquiert en pratiquant, en se trompant et en recommençant. Ce n’est jamais agréable, surtout quand on vient de passer des heures sur un projet, mais cela fait parti du processus d’apprentissage.

Crédit photo (creative commons) : jackmac34

L’estime de soi

J’ai un gros problème, je souffre de ce qu’on appelle communément le “syndrome de l’imposteur”. Et dans le contexte personnel aussi bien que professionnel, cela peut s’avérer particulièrement handicapant. Je suis d’une exigence folle envers moi même, et je peux virer totalement hystérique quand je n’arrive pas à faire quelque chose.

La couture m’aide vraiment à avoir un peu plus de bienveillance envers moi même. En outre, il est extrêmement valorisant de porter quelque chose que l’on a fait soi même. Il n’est pas rare que je reçoive des compliments, des manifestations de fierté ou d’admiration. Et tu peux me croire pour quelqu’un qui manque de confiance en elle, cela me fait toujours chaud au cœur.

L’acceptation de son corps

Comme de nombreuses personnes, je suis quelqu’un d’assez complexé en temps normal. Je trouve ma poitrine trop petite, mes fesses trop grosses et mon ventre post-grossesse, plutôt disgracieux. Hors, il y a une chose que tu découvres assez rapidement lorsque tu te lances dans la réalisation de vêtements à partir de patrons. Comme dans le commerce, il y en a pour tous les goûts et toutes les tailles.

Le gros avantage de la couture, réside dans cette diversité puisque rien ne t’empêche de couper une taille 40 en haut et un 46 en bas.

Si je suis tout à fait honnête, la première fois que j’ai choisi ma taille pour un patron, j’ai pris un peu peur. Le tableau des mesures m’indiquait un joli 46 (assez éloigné de mon 42 post-grossesse qui ne me plaisait déjà pas trop), afin de faire passer mes fesses rebondies sans risquer un incident malheureux.

Mais maintenant, avec la pratique, je ne vois plus les tailles en tant que telles. Je vois seulement un moyen d’adapter un patron à ma morphologie et d’avoir ainsi, un vêtement qui me met vraiment en valeur, tout en étant confortable. Au final, il s’agit bien du but premier d’un vêtement, non ?

Une prise de conscience écologique

A force de côtoyer la blogosphère couturesque, j’ai aussi pris conscience de la pollution générée par l’industrie textile. Aujourd’hui, j’essaye de consommer de manière raisonnable en privilégiant les matières naturelles plutôt que les synthétiques. Je n’achète qu’en ayant en tête un projet bien défini, afin de me procurer uniquement la quantité de tissu dont j’ai besoin. J’essaye dans la mesure du possible de recycler mes chutes (coucou les petits furoshiki de Noël) et de trouver des alternatives à la poubelle. J’ai encore un long chemin à parcourir, mais il faut bien commencer par quelque chose.

Je dois quand même te dire que lorsque tu auras chopé le virus, il se peut que tu développes une vraie addiction. Je t’aurais prévenu, une fois que tu auras commencé, tu ne pourras plus t’arrêter.

Cela t’a donné envie de t’y mettre ? La couture te tente ? Tu as un hobby qui te passionne ? Viens me raconter.

Commentaires

23   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire

Hello! Je me suis mise à la couture également cette année, j’adore !
As-tu des blogs de couture à recommander ?

le 04/04/2019 à 09h01 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Super !
Alors moi je suis beaucoup de couturières sur IG (une mine inépuisable), mais sinon je te conseille le blog de Lise Tailor, Atelier Svila, Elodie Blueberry, Auguste et Septembre, Some place called home, Sewingjess, Maison Elpida, le blog de la créatrice Ivanne S, celui de Deer and Doe également !

le 04/04/2019 à 13h31 | Répondre

Claire

Merci, je vais regarder tout ça !

le 08/04/2019 à 07h34 | Répondre

Colombine

J’ai commencé il y a quelque années. Tout ce que tu cites est tellement vrai ! J’ajouterai le plaisir d’offrir du fait main. Et stimuler les neurones pour savoir comment arriver à résoudre tel problème : je n’ai jamais fait autant de maths depuis que j’ai quitté le lycée (j’ai même réutilisé un compas !)

le 04/04/2019 à 09h24 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Oui moi il a fallu que je rachète une équerre 😅
Et je suis d’accord avec toi, c’est tellemét sympa d’offrir un cadeau fait main pour une naissance ou autre ! Mais bon pour ça faudrait que j’ai plus de place et que j’ai un vrai coin couture 😊

le 04/04/2019 à 13h32 | Répondre

Lirbis (voir son site)

Le pique aiguille de la première photo ne m’est pas inconnu ! Tu l’as cousu toi même ou commandé chez Karen la reine des smocks ?
En tout cas, je te rejoins sur tous les points pour la couture. C’est devenu au fil des années, une partie indispensable de ma vie. Je ne peux plus m’en passer.
Je pense couture toute la journée, et dès que je vois un vêtement qui me plait, dans un magasin ou sur quelqu’un, j’essaie de trouver le patron et le tissus parfaits pour le refaire moi même… Résultat, je n’achète presque plus rien, et je me traîne quelques pantalons bien usés. Cela fait juste 1 an que je dois m’en coudre (et on ne parle pas du manteau !)

le 04/04/2019 à 17h17 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Tu as l’oeil 😊
J’ai effectivement commandé ce si joli pique aiguille à l’adorable et talentueuse Karen.
J’avoue que dès que j’ai un moment de libre, je pense couture 🧵
Et je n’en ai pas parlé mais l’industrie textile a des cheveux blancs à se faire avec moi car comme toi, si je vois un vêtement qui me plaît, systématiquement je me dis que je pourrais me l’en faire 😅
Je n’ai rien acheté depuis des lustres !

le 05/04/2019 à 08h53 | Répondre

Sousou

Salut, je confirme : la couture c’est génial !!!. J’ai commencé il y a un an et elle m’a apporté un bien fou. Elle m’a aidé à prendre confiance en moi. Je me suis initiée à la confection de vêtements pour enfants dans un premier temps afin de réaliser par la suite mes propres créations.

le 05/04/2019 à 07h44 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’ai commencé par prendre des cours, puis je me suis fais accompagner sur des patrons du commerce, du coup j’ai très vite tenté des vêtements pour moi. Maintenant que ma fille est un peu plus grande je vais peut être lui faire quelques trucs pour elle, en plus ça utilise les chutes.

le 05/04/2019 à 19h51 | Répondre

Patricia

Mois, la couture m’a prise à l’age de 16 ans! Ma vie personnelle, mon travail ont fait que j’ai arrêté pendant une bonne dizaine d’années de coudre.
Puis les enfants sont partis, je me suis de nouveau équipée en machines ! Et maintenant c’est reparti, je n’arrive plus à m’arrêter! Je fait tout, même les chaussons! Une vraie drogue! Mais celle là gratifiante car je suis tout à fait d’accord avec ce que tu as écrit !

le 05/04/2019 à 08h11 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

J’ai des chaussons en préparation justement.
Pour ma part, c’est plutot les manque de place pour le moment qui me limite beaucoup. Mais j’espere Que d’ici quelques mois je pourrais faire plus de choses.

le 05/04/2019 à 19h53 | Répondre

Anne

Moi aussi j’aime énormément la couture en ce moment je crée des panieres en tissus que j’offre en certaine occasion ,bravo à vous toutes

le 05/04/2019 à 09h36 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Bravo à toi également ! Je suis sure que les bénéficiaires de tes petits cadeaux doivent être ravis.

le 05/04/2019 à 19h54 | Répondre

Branly Michele

A 30 ans je cousais beaucoup pour mes 2 filles et moi même Puis j’ai abandonné faute de temps
Maintenant je suis en retraite j’ai 62 ans et je viens juste de m’y remettre
Par contre j’ai du mal à trouver des patrons sympath, modernes
Avez-vous des adresses à me conseiller
Merci

le 05/04/2019 à 11h00 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Il existe beaucoup de marques de patrons indépendants que j’apprecie et qui sont à mon sens modernes et sympas (mais c’est subjectif les goûts).
J’apprecie beaucoup les patrons de Ivanne S qui sont de craies couteaux suisses en plus d’être hyper précis pour les débutants. J’aime beaucoup les modèle de Deer and Doe, de slow sunday paris et de Anna rose pattern ou Cosy little world.
A l’occasion et quand j’aurais un peu plus cousu, je ferais une petite revue des patrons que je recommande.

le 05/04/2019 à 21h51 | Répondre

Madame Pimpom

Je commence moi aussi à me faire des vêtements, je fais beaucoup de pochettes en cadeau (Noël, anniversaire,…) j’ai investi dans une bonne machine, j’espère m’y mettre plus sérieusement très bientôt…

le 05/04/2019 à 13h01 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

La bonne machine fait déjà beaucoup. J’ai pas trop investi au départ, mais quand je pourrais je veux une bonne machine !
Tu vas voir il faut surtout se lancer piur les gros projets, après ça roule tout seul !

le 05/04/2019 à 21h45 | Répondre

Rusalka

J’aime beaucoup coudre pour la rapidité avec laquelle on obtient la pièce finie, contrairement au tricot.
Et pourtant, comme je manque de place pour m’installer, je tricoté beaucoup plus !
J’aime beaucoup l’association d’imprimés que tu as faite sur la 1ère photo, qu’as-tu réalisé avec ?

le 06/04/2019 à 20h41 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Malheureusement, je ne maîtrise pas du tout le tricot et du coup, j’ai vraiment du mal à débuter un pull (pourtant j’adorerais).
Pour la photo, j’ai réalisé le Caraco réversible Cédrat que chez Dessine moi un patron. Il est gratuit et très simple a réaliser, mais il fait vraiment son petit effet 😊

le 07/04/2019 à 20h22 | Répondre

Morgane

Merci pour cet article, j’ai moi même tenté plusieurs fois de me mettre sérieusement à la couture mais malheureusement je manque un peu de place.
Par contre j’ai une question un peu indiscrète, tu dis que tu as un travail de bureau après avoir travaillé en laboratoire, est ce que tu pourrais m’en dire un peu plus sur ton parcours si ça ne te dérange pas d’en parler ici ? Car je travaille aussi en labo mais mes perspectives d’avenir sont encore floues et j’ai toujours l’interrogation d’une reconversion…

le 08/04/2019 à 22h59 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Je serais ravie de discuter plus en détails avec toi de mon parcours si tu le souhaites.
Tu peux me contacter via l’adresse de mon blog : letstalkaboutfleur@gmail.com
N’hésite pas !

le 14/04/2019 à 20h51 | Répondre

Louna (voir son site)

Ça me fait vraiment plaisir de lire cet article si enthousiaste et de voir tout ce que cette belle passion t’a apporté ! Et je suis toujours admirative lorsque je découvre tes nouvelles créations !
Par contre, et je vois que je vais aller à l’encontre des autres commentaires, moi aussi j’ai essayé, un tout petit peu, de m’y mettre, et je n’ai pas du tout accrocher…. Je ne suis sûrement pas assez pugnace, j’ai probablement d’autres priorités et d’autres passions qui font que ça colle moins pour moi, mais je trouve que c’est une passion à la fois chronophage et avec un impact financier non négligeable. Bref, pour moi, ça le fait pas ! 😉

le 15/04/2019 à 14h07 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Heureusement qu’il existe des loisirs pour tout le monde.
Je comprends ce que tu veux dire que le côté chronophage, mais cela passe avec l’expérience. Au début je faisais pas mal d’erreurs, du coup je devais vraiment prendre beaucoup de temps pour éviter de découdre. Maintenant je suis bien mieux organisée et au final je répartis mon temps en fonction de celui dont je dispose. Par contre, je vois pas trop ce que tu veux dire pour l’aspect financier : tu penses au matériel à acheter ?
Parce qu’en fait depuis que je couds comme je le disais plus haut, j’économise pas mal d’argent car je n’achète plus aucun vêtement (aucun ne trouve grâce à mes yeux en magasin 😂).

le 21/04/2019 à 14h49 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?