Menu
A la une / témoignage

Les ventes domaniales, ou comment je deviens enfin propriétaire !

Je suis propriétaire, je suis ENFIN PROPRIÉTAIRE !! J’ai envie de hurler ma joie, tellement je n’y croyais plus !

J’en avais déjà un peu parlé ici : je n’ai pas le sacro-saint CDI, mais un travail dans un lycée public, plus mon activité de photographe depuis un an. Une semi-sécurité de l’emploi donc. Pourquoi je te raconte tout ça ? Parce que ce statut un peu particulier fait que mes revenus ne sont pas forcement pris en compte par les banques ! Nous devons emprunter sur le salaire de mon mari, en considérant que « mon argent de poche » est une sécurité supplémentaire.

Exit donc la maison rêvée dans notre charmant village, celle avec 3 ou 4 chambres, un joli jardin et une terrasse plein sud !

Sauf que… Depuis que nous sommes dans ce village (il y a 5 ans maintenant), il y a cette maison qui semble un peu à l’abandon. Cette maison qui a l’air assez grande, avec un beau jardin (et un ruisseau au fond du jardin). On dirait même qu’il y a un grenier déjà aménagé, on pourrait y faire des chambres…

Un jour de mai 2015, en passant devant, je vois une pancarte jaune avec appel d’offre, qui signale que cette maison est en vente ! J’en parle rapidement à l’Homme, et prends mon téléphone pour avoir un peu plus d’informations…

Au téléphone, on m’explique qu’il s’agit d’une vente domaniale. Le monsieur qui l’occupait vivait seul, et faute d’héritiers, c’est maintenant l’État qui en est propriétaire. Ils se chargent donc de la vente. Le fonctionnement est un peu particulier dans ce cas : une visite (une seule !) sera organisée en juin pour ceux qui se seront signalés comme étant intéressés d’ici là. Nous recevrons ensuite les détails de la procédure par courrier si nous sommes toujours intéressés.

Le jour de cette visite je viens à peine de reprendre le travail suite à mon congé maternité, je peux donc difficilement m’absenter pour m’y rendre… L’Homme a donc pour mission de visiter la maison pour nous deux, et de faire un maximum de photos ! Le soir, je trépigne d’impatience à l’idée de voir les photos et d’avoir son ressenti.

Dedans, tout est à l’abandon. Il y aura énormément de travaux à faire, mais ça me plait ! Mon mari est convaincu aussi, il voudrait qu’on fasse une offre.

La maison étant à 500m de notre location actuelle, le soir, je vais voir dans le jardin. J’essaye tant bien que mal de regarder à travers les vitres. Et puis à l’arrière de la maison, je monte sur la terrasse, cette terrasse avec cette vue :

terrasse maison abandonnée

Crédits photo : Photo personnelle

Je n’arriverai pas à t’expliquer, mais une fois là, on s’est dit « Oui, c’est bon, cette maison, on la veut ».

Pour l’anecdote, après cette « visite », nous partons nous promener en ville pour réfléchir. Vient la question de l’argent. On finit par se dire que ça va le faire, des milliers de personnes l’on fait avant nous, ça ira. À ce moment précis, on trouve un billet de 5€ par terre (un signe, c’est sûr !).

Maintenant qu’on est décidé, on fait quoi ?

La dame qui s’occupe de la vente réalise une estimation de la maison uniquement sur la base de la surface habitable au m², multipliée par la valeur du m² dans notre village, en tenant compte de l’état général de la maison (le jardin, le sous-sol total et le grenier ne sont pas pris en compte dans le calcul des mètres carrés). Le prix reste secret. À ce prix s’ajouteront simplement les frais de notaire habituels, d’environ 10%. Nous recevrons un dossier à remplir courant septembre.

Nous devons ensuite faire notre propre estimation, estimation qui devra être au moins égale à celle qu’elle a faite… Mais surtout, qui devra être supérieure à celles des éventuelles autres personnes intéressées ! (Oui, là ça se complique !)

On part donc sur cette estimation : nombre de m² x prix moyen (trouvé sur internet) + 15% + 5€ ! On arrive à un prix qui nous semble correct vu l’emplacement et l’état de la maison, alors on remplit le dossier, on note ce prix dans notre offre de soumission, on envoie le recommandé… et on patiente jusqu’au jour des résultats !

Nous voilà maintenant en novembre. Nous n’en pouvons plus d’attendre, je dors mal les dix jours précédents la réponse. Le matin du dépouillement, j’appelle la dame pour avoir des nouvelles. Pas de réponse…

Cinq minutes plus tard mon téléphone sonne : notre offre a été retenue !

S’en suivront les classiques recherches de prêts, la déception d’un refus, puis après l’acceptation de notre banque trois semaines plus tard, les retards de dossier, les papiers perdus/manquants, mais…

Mars 2016, nous voila enfin chez nous ! On a énormément de travaux à faire pour rendre habitable cette maison, mais sans cette opportunité, nous n’aurions jamais pu espérer avoir une maison comme celle-ci, dans ce village, avec cette surface et cette vue.

Après presque deux mois de travaux jours et nuits, à se relayer pour garder notre fille, à compter sur l’aide de nos proches également, nous emménageons dans notre maison ! Il se sera donc passé un an entre le jour où j’ai aperçu cette pancarte et le jour officiel de notre emménagement. Mais franchement, ça en valait la peine !

Et toi ? Tu as pu acheter une maison qui te faisait envie depuis longtemps ? Tu es tombée amoureuse d’une vue ? Tu connaissais le principe des ventes domaniales ? Viens en discuter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Trentenaire, maman solo de deux adorables têtes bouclées qui comblent ma vie et raccourcissent mes nuits. Un job en Qualité dans l'univers du luxe : la cosmétique. Tout un tas de loisirs et de passions : la couture, la photographie, la batucada, et tellement plus !

17 Commentaires

  • Charlotte
    7 septembre 2016 at 8 h 24 min

    Félicitations!
    Je me réjouis que tu nous en racontes plus : travaux, déco, disposition des lieux, … Tu nous feras un petit compte rendu? 😉
    J’espère que la petite famille Pivoine s’y sent bien dans cette maison!

    Reply
    • Pivoiline
      7 septembre 2016 at 20 h 45 min

      La famille Pivoine s’y sent bien, même que la famille va s’agrandir d’ici quelques mois 😉

      Reply
      • Charlotte
        7 septembre 2016 at 21 h 50 min

        Wawww, encore plus félicitations!
        J’espère que tout va bien? Bébé 2 est pour quand? :-):-)

        Reply
      • Claire
        7 septembre 2016 at 22 h 01 min

        Félicitation pour cet achat et pour la famille qui s’agrandit !
        Si tu as le temps de nous raconter tes travaux ça serait super!

        Reply
  • Chacha d'avril
    7 septembre 2016 at 8 h 41 min

    Super ! Je ne connaissais pas ce type de vente mais c’est vraiment intéressant !! Deux mois de travaux seulement malgré l’état de la maison : vous avez fait vous meme ou vous avez fait appel à un professionnel ?

    Reply
    • Pivoiline
      7 septembre 2016 at 20 h 07 min

      On a fait faire l’électricité car on ne sait pas du tout faire, et on a fait poser une cuisine faute de temps, le reste on a tout fait nous meme !

      Reply
  • Tamia
    7 septembre 2016 at 8 h 55 min

    Je ne connaissais pas ce type de vente. Mais c’est super que vous ayez la maison qui correspondait à vos attentes ! Pour les travaux vous les avez fait vous même ou avez fait appel à des professionnels ?

    Reply
  • Madame D
    7 septembre 2016 at 10 h 15 min

    Oh moi aissi j’espere que tu vas nous parler des travaux !

    Reply
  • Hermy
    7 septembre 2016 at 10 h 24 min

    Je ne connaissais pas du tout ce genre de ventes !!! J’espère moi aussi que tu viendras nous raconter les travaux !!! ^^

    Reply
    • Pivoiline
      7 septembre 2016 at 20 h 44 min

      Peut être quand on aura terminé l’étage, et que j’aurai un peu plus de temps 😉

      Reply
  • Madame Fleur
    7 septembre 2016 at 11 h 34 min

    C’est super !!! Félicitations !!!
    Je ne connaissais pas du tout c’est vrai que ça ressemble un peu à une loterie mais c’est tellement chouette que vous puissiez avoir votre maison.

    Reply
  • Madame Rêveuse
    7 septembre 2016 at 18 h 55 min

    Moi non plus je ne connaissais pas du tout ce genre de vente, c’est … bizarre !
    Bien joué pour l’estimation, je suis sûre que les 5€ ont fait la différence… 😉
    2 mois de travaux je trouve ça court pour une maison aussi vieille et délabrée que tu la décris ! Et 1 an c’est pas beaucoup tu sais, nous on a signé pour un terrain en juin et notre maison sera livrée fin de l’été prochain …
    Je vous souhaite de vivre heureux dans cette maison !

    Reply
    • Pivoiline
      7 septembre 2016 at 20 h 07 min

      Un an pour un achat dans l’ancien, je t’assure que si, c’est long 😉

      Reply
    • Pivoiline
      7 septembre 2016 at 20 h 47 min

      Mais oui, 2 mois c’était super court !! On n’a pas chômé… On commence seulement à retrouver l’énergie et la motivation pour s’ataquer à l’étage !

      Reply
  • Flora
    8 septembre 2016 at 14 h 28 min

    Je ne connaissais pas du tout le système et je le trouve un peu fourbe. Ici en Belgique ce sont des ventes aux enchères. C’est aussi fourbe mais au moins on sait ce que proposent les autres ; )
    Félicitations pour l’achat !

    Reply
  • JESS
    17 juin 2017 at 10 h 24 min

    Le truc c’est qu’une fois le bien adjugé, on a 30 jours pour régler, donc pour valider le crédit si on l’a trouvé sinon on perd le chèque de 0.5% de la somme proposée qui est encaissé…Je suis moi meme entre 2 jobs et suis sur un bien en ce moment, timing chaud…

    Reply
  • yohan
    15 novembre 2019 at 23 h 20 min

    bonjour,
    je recherche un modèle pour rédiger ma réponse à un appel d’offre de vente domaniale.
    pouvez m’aiguiller là dessus svp ?
    merci

    Reply

Laisser un commentaire