Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Nos emballages cadeaux zéro déchet


Publié le 9 décembre 2019 par Bagsie

Cette année, plusieurs chroniqueuses ont choisi de réduire leurs déchets aussi pour Noël : adieu papier cadeau brillant classique, bonjour solutions alternatives !

Les furoshiki de Bagsie

De mon côté, après avoir passé plusieurs années à me dire qu’il fallait que je m’y mette, j’ai préparé cette année des furoshiki de plusieurs tailles : 70 cm de côté, 1m de côté, et 50 cm de côté. J’utiliserai l’un ou l’autre en fonction de la taille des cadeaux à emballer (pour la grosse cuisinière des enfants ce sera plutôt celui de 1m de côté, alors que pour la Pléïade de mon mari on utilisera plutôt le 50 cm de côté). J’ai acheté du tissu de Noël en mercerie (comprendre du tissu rouge à motifs dorés), un micro-ourlet de chaque côté à la machine à coudre, et voilà mes furoshiki prêts à être utilisés !

Les emballages de Madame Fleur

Lors de la préparation du Noël précédent, lorsque nous avons décidé d’emballer enfin les différents petits cadeaux pour la famille, surprise, nous n’avions plus un centimètre de papier cadeau. Cela ne posait pas vraiment de problème pour notre fille qui était encore petite (en plus nous avons une hotte en tissu pour elle), mais pour les autres bénéficiaires, nous trouvions cela dommage de n’avoir aucune solution. Et puis, je me suis souvenu que mon stock de tissus débordait de coupons de coton, jolis et colorés, mais souvent trop petits ou disparates pour servir dans un projet couture.

Nous étions un 23 décembre (nous ne sommes pas les rois de l’organisation) aussi nous ne nous sommes pas trop pris la tête à faire quelque chose d’élaborer. A l’aide d’un ciseau cranté, j’ai coupé des carrés ou des rectangles (en fonction de ce que nous voulions emballer) de différentes tailles et des lanières de tissus. Et voilà, le tour était joué. Un joli emballage qui ne coûte rien et qui peut être réutilisé !

Photo personnelle

Les pochons de Leaureine

Afin de limiter les déchets et d’avoir un petit côté « hotte du Père Noël » sous le sapin, pourquoi ne pas tenter le pochon doublé en couture ? Pour fabriquer un pochon, tu peux suivre ce tutoriel très détaillé, et opter pour des tissus marqués Noël (ou pas !). Les miens, et la ficelle utilisée, ont été trouvés dans un vide grenier !

Pour les petites choses, comme les places de concert, les headbands, les « bons pour », il est possible de fabriquer une enveloppe en tissu : deux rectangles assemblés, pliés en enveloppe. Coudre les petits côtés et poser une pression au centre !

Photos personnelles

D’autres idées ?

On pourrait imaginer bien d’autres idées pour éviter le papier cadeau non recyclable : le papier kraft, bien sûr, mais aussi d’anciennes cartes routières, des partitions dont tu ne te sers plus si tu es musicienne, des recettes de cuisine que tu aimes bien et que tu recopies joliment sur du papier… la seule limite est ton imagination !

Et toi ? Tu essaies aussi de réduire tes déchets pour les emballages cadeaux ? Tu es une accro du papier cadeau qui brille ? Viens en parler en commentaires !


Commentaires

8   Commentaires Laisser un commentaire ?

Louise

Ici on récupère systématiquement les papiers sur les cadeaux qui nous sont offerts, ce qui fait un petit stock.
Mais je trouve les emballages tissus de cet article ravissants ! Je pense essayer cette année pour compléter. Cela dit il faut bien récupérer son tissu après avoir offert le cadeau, car si la personne à qui on l’offre n’en a pas l’usage et le jette… l’impact sera pire avec du tissu qu’avec du papier :-). (Bon ça paraît évident mais je préfère le dire ^^)

le 09/12/2019 à 08h44 |

Leaureine

Absolument ! C’est pour cela que j’ai opté pour une version « objet sac » en tissu : on est moins tenté de le jeter je trouve… et on peut le réutiliser pour d’autres cadeaux !
Je m’interroge d-ailleurs pour en faire un stock dans des tissus autres que marqués « Noël » pour les anniversaires, les invitations…
Et cette année j’ai opté pour un TRÈS GRAND sac façon « hotte » pour ma fille dans lequel on peut glisser tous ses cadeaux – Bon ok sauf le vélo…

le 09/12/2019 à 08h59 |

Madame Fleur

Pour ma part, j’utilise aussi de plus en plus les tote bags que je n’ai pas pu refuser (ceux déjà inclus dans une commande en ligne par exemple), pour les cadeaux personnalisés que je couds.
Je trouve aussi que ça peut faire partie du cadeau si c’est un petit sac.

le 09/12/2019 à 11h42 |

Maye

Dans quelques cas spécifique, le furoshiki fait parti du cadeau, mais généralement garde le ! C’est le principe ^^ Et comme ça tu es sûre que personne ne le jettera.

le 09/12/2019 à 09h31 |

Rusalka

J’utilise des photocopies de partitions qui devaient partir à la poubelle au boulot. A3 ou A4 en fonction de la taille du cadeau, parfois en combinant 2 ou 3 feuilles.
Et comme je fais ça depuis plusieurs années, mes cadeaux sont « signés », ce qui fait rire mes proches !

le 09/12/2019 à 11h07 |

Elodie

Moi je récupère les sacs kraft de mes drives. Un coup de fer à repasser pour défroisser un peu, du masking tape et le tour est joué … pour que ça finisse à la poubelle franchement pourquoi se casser la tête

le 10/12/2019 à 09h25 |

Maud (voir son site)

Je suis ravie de cette mine d’or d’idées dans cet article ! Il me reste un fond de papier cadeau mais sûrement pas assez alors je m’interroge sur ce que je pourrais utiliser pour ne pas en racheter.
Et grâce à vous j’ai plein d’idées ! Les sachets kraft du drive et les partitions je n’y aurais pas pensé (dommage j’en ai peu et les jette systématiquement pour les 1ers, j’ai jeté une tonne de partition cet été… mais j’y penserai les prochaines fois)
Et pour le tissu, furoshiki ça me fait de l’œil depuis un moment mais je ne sais pas coudre et ne veut pas acheter de machine. Je me dis que je pourrais aller faire ça chez belle-maman qui habite à côté 🙂

le 11/12/2019 à 08h11 |

Gwénaëlle

Pour faire de jolis furoshikis, inutile de savoir coudre : https://www.sous-notre-toit.fr/diy-furoshiki-noel/ (et je ne sais pas coudre non plus ! 😉 )

le 19/12/2019 à 15h11 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.