Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

L’endroit que j’aime le plus chez moi : face aux arbres


Publié le 25 juin 2014 par Madame Givrée

Notre maison est encore en construction, mais je sais déjà quel va être mon endroit préféré dans cette maison rêvée : devant mon évier, dans la cuisine.

Pour des raisons évidentes, je ne te montrerai pas les plans de notre maison. Nous avons fait en sorte d’avoir un grand séjour, et une cuisine ouverte sur celui-ci. Nous avons un grand espace de vie en « L ».

A l’heure où j’écris ces lignes, les murs sont montés, la toiture est posée, mais ladite maison est toujours ouverte aux quatre vents, et les tas de terre s’accumulent à l’extérieur. Je ne me lasse pourtant pas de faire le tour de ces « quatre murs et un toit« , et surtout, de m’appuyer à la fenêtre de ce qui sera la cuisine pour observer les arbres, au fond du jardin.

maison en construction et grand arbre

Le terrain de ma future maison

Je ne me lasse vraiment pas de les observer. Dans un autre article, je te raconterai notre recherche de terrain. Comme tu peux le voir sur la photo, il n’est pas au milieu d’arbres. C’était pourtant mon rêve : un terrain à bâtir, dans un village, entouré d’arbres. J’y reviendrai.

Leur taille, leur couleur, l’aspect des feuilles. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ADORE les arbres. Je me sens pleinement vivante quand je me promène en forêt. il y a toujours eu des arbres dans ma vie, j’ai toujours eu vue sur un arbre, même quand je vivais dans une grande ville.

Quand j’étais petite, je vivais en haut d’une colline, et j’avais vue sur un arbre que je trouvais majestueux. Je l’appelais « mon » arbre.

grand arbre dans le paysage

L’arbre de mon enfance

C’est pour ça que, même si la maison n’est pas encore terminée, je sais que ce lieu sera mon lieu préféré. Je me vois déjà, dans ma cuisine, à jeter des coups d’œils à cet arbre. Il sera également visible de la salle de bains, qui sera au-dessus de la cuisine. Et de mon bureau. Et de l’une des chambres.

J’envisage sérieusement de faire de cette chambre « notre » chambre : bien que plus petite que les autres, elle donne sur l’arrière, et donc sur les arbres. Je pourrai donc faire ce que j’ai toujours fait : m’extasier devant la beauté de l’arbre, le matin, dès le saut du lit.

L’arbre qui est derrière chez nous en ce moment est la raison pour laquelle je ne ferme pas mes volets. Il est la dernière chose que je regarde avant d’aller me coucher, et la première que je vois le matin. Je sais, j’ai de drôles d’habitudes.

Et toi, tu te concentres sur des détails extérieurs ? Est-ce qu’un élément du paysage te semble essentiel ? Tu sais déjà quel sera ton endroit préféré avant même installée chez toi ? Parle-moi de tout ça !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Lutine Chlorophylle

Aaaah les arbres…
Notre rêve ultime, ça serait de construire notre maison en bordure de forêt (… et d’être propriétaire de la partie de la forêt derrière chez nous, pour éviter les mauvaises surprises ! Une connaissance a ainsi vu tout le bois derrière chez elle coupé… Spectacle de désolation ! Ensuite ça a été replanté, mais ça n’a pas le charme des grands arbres ! Sans parler des nuisances sonores pendant la période de déboisement…).

A ce sujet d’ailleurs, on ne voit pas bien sur la photo, les arbres sont de votre côté ? Parce que vraiment, méfie-toi des voisins qui décident de couper leurs arbres… 🙁 Pour que ce coin-là soit garanti de rester ton préféré quoi que fasse le voisin, va falloir en planter de votre côté aussi ! 🙂 Une belle haie champêtre avec quelques grands arbres mêlés, tu auras ta dose d’arbres, mais, forcément, ça ne pousse pas en 1 an.
(J’en profite pour conseiller ce bouquin pas cher et très bien pour faire des haies sans tomber dans la thuyamania, j’en avais déjà causé, tu avais peut-être vu, m’enfin au pire ça servira à d’autres ! http://www.amazon.fr/Les-haies-faciles-Denis-Pépin/dp/2035838711 )

Nous n’avons pas d’arbres sur notre terrain, il y en a chez les voisins, et la campagne et la forêt est accessible pas très loin (mais on n’a pas vue dessus !). Je suis à fond en train de réfléchir préventivement au jardin en ce moment, et particulièrement aux haies et aux arbres !
En plus des haies, on plantera sûrement un petit bosquet et un ou deux arbres isolés. Avec au moins un bouleau dans le tas, outre que c’est un bel arbre (j’adore cette écorce !), ça pousse vite. (Il y en a un chez mes parents, planté il y a 15 ans, qui atteint aisément 10m de haut ! ♥)
Ça nous permettra de profiter au moins un peu d’un grand arbre. En effet, même s’il n’est pas question de ne planter que des végétaux à croissance rapide, contrairement à toi, cette maison n’est pas celle dans laquelle nous envisageons passer nos vieux jours. Nous y resterons probablement une petite dizaine d’années seulement.
Et la prochaine fois, on cherchera des arbres, idéalement une forêt… Et la maison sera en bois !

le 25/06/2014 à 14h30 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Yay!!! Je ne connaissais pas ce livre, merci pour le lien. Pour le reste, la messe est dite, les arbres, c’est la vie <3

le 29/06/2014 à 19h54 | Répondre

Maelisa

J’aime aussi beaucoup la sérénité qui se dégage des arbres, de la forêt…
Pour ma part, mon homme et moi venons d’acquérir un terrain, pour y faire construire notre maison. Et c’est vraiment le terrain dont on pouvait rêver !
Nous habitons en Corrèze, et il se situe en haut d’une petite montagne, avec vue sur le relief vallonné; et il est grand, avec partie de forêt ! Nous aurons la place d’y avoir la maison, le jardin, le potager, le verger… De grands espaces pour nos futurs enfants.
Malheureusement, nous serons obligé de faire abattre une grande partie des arbres (les sapins surtout) car ils sont trop hauts, leur cîme est sèche, et en cas de tempête, ce serait dangereux… Mais il y a une quantité dingue de chênes/sapins/châtaigniers/noisetiers… qui ne demandent qu’à pousser ! Alors il y aura un spectacle de désolation pendant quelques temps; mais dans quelques années, une nouvelle forêt sera là !

Profite bien de ces arbres, Madame Givrée ! Et comme le propose Lutine, vous devriez planter également des arbres, que vous aurez plaisir à voir pousser progressivement 🙂

(Pour le bien-être recherché auprès des arbres, je me demande si « Grand-mère feuillage » n’y est pas pour quelque chose… 😉 )

le 25/06/2014 à 18h37 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Hi ! La sécurité avant tout, Maelisa !

Nous planterons sûrement des arbres, plus tard. Je veux depuis toujours un pommier, et un cerisier, nous aurons au moins ces deux là. Mais on va attendre un peu parce que les services techniques de la ville nous ont demandé de déclarer tout arbre que nous souhaiterions planter… affaire à suivre!

le 29/06/2014 à 19h55 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?