Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Faux départ !


Publié le 11 janvier 2020 par Madame Parenthèses

Aujourd’hui, j’avais envie de te parler d’un sujet un peu inhabituel. Au cours de mes nombreuses lectures, j’ai retenu l’idée suivante : nous manquons déjà de temps au quotidien, donc ne le perdons pas à persister dans une voie qui ne nous apporte rien (plaisir, savoir, etc). Du coup, plutôt que te conseiller des livres, des films ou des activités que j’adore, je vais te parler de ceux que j’ai commencés… sans jamais les achever ! (Article déculpabilisant garanti XD)

Crédit image (Creative Commons) : geralt

Lecture

Le don, Fiona McIntosh

Une histoire d’amitié entre un roi et son général, qui participe à la haine entre leurs deux fils. Le fils du général, bon et généreux, est protégé par le roi, dont l’héritier est cupide et mauvais. Lorsque le souverain meurt, son fils monte sur le trône et rétablit aussitôt des traditions arriérées et brutales, comme la chasse aux sorcières ou le droit de cuissage*. Une jeune fille accusée de sorcellerie est torturée, et le fils du général assiste impuissant à son calvaire. Il s’arrange pour que sa fin soit la plus rapide possible. Avant de mourir sur le bûcher, la jeune sorcière lui transmet un Don, sans qu’il s’en aperçoive.

La violence et moi, ça fait beaucoup (surtout dans les films). Je n’aime pas spécialement les images de sang, de torture et autres joyeusetés dans le même genre. Du coup, ce livre n’est clairement pas pour moi !! J’ai tenu quelques chapitres, et je me suis arrêtée net quand j’ai eu l’impression que l’histoire devenait prétexte pour décrire des scènes gores. En plus, je trouvais ça vraiment trop cliché.

*Moment « Cassons les clichés sur le Moyen-Âge » ON – Je précise à toutes fins utiles que l’existence d’un vrai droit de cuissage ne fait pas consensus chez les historiens. – Moment « Cassons les clichés sur le Moyen-Âge » OFF

Idoru, de William Gibson

Vide intersidéral… Je crois qu’il s’agit d’une histoire d’enquête dans un monde futuriste potentiellement apocalyptique… Est-il besoin d’en dire plus pour comprendre que je n’ai pas du tout accroché ?

Films et séries

Daredevil, réalisé par Mark Steven Johnson

Un jeune garçon devient aveugle suite à un accident impliquant des produits chimiques. Il développe ensuite une acuité sensorielle extrêmement puissante, et s’en sert pour revêtir un costume de justicier sombre et tourmenté.

Te souviens-tu de l’époque où tu pouvais regarder sur Internet un film via un lecteur vidéo en ligne, attendre 45 minutes car ton quota de visionnage gratuit était épuisé, et reprendre ensuite où tu t’étais arrêtée ? Je dois dire que je l’aurais aussi totalement oubliée si ce film n’était pas resté dans ma mémoire. Tu l’auras compris, nous n’avons pas repris notre visionnage lorsque le temps d’attente s’était écoulé.

Je ne sais pas mettre exactement le doigt sur ce que je n’ai pas aimé dans les vingt premières minutes du film… Un côté n’importe quoi trop marqué peut-être ? Je me souviens d’un ennui assez profond. Autant d’éléments qui ont fait pencher la balance en faveur du faux-départ !

Crédit photo (Creative Commons) : mohamed_hassan

Breaking Bad, de Vince Gilligan

Très bonne série. Excellente série. Mais après avoir lu mon commentaire sur Le don, tu comprendras pourquoi j’ai vite arrêté (l’épisode de la saison 1 avec la baignoire a achevé de me convaincre) !

Gotham, de Bruno Heller

Comme pour la précédente. J’avais bien accroché, c’était glauque et sombre, mais ça restait supportable. Et puis… ils ont touché aux yeux, pour le dire sans gâcher. Et Monsieur Fernand a pu soupirer en disant « Aïe, encore une série qu’on ne finira pas ensemble… » (oui Chéri, désolée…).

Activité

Le crochet

J’ai récupéré une pelote de coton chez ma Supermaman (j’ai du hériter d’elle cette capacité à avoir envie de tout essayer), je me suis mise devant Youtube, et j’ai consciencieusement suivi les instructions… J’ai bien aimé, mais j’ai vite compris qu’il allait me falloir beaucoup d’essais pour parvenir à faire une corbeille moi-même. Et je n’avais pas envie d’y consacrer autant de temps à ce moment-là.

Voilà, j’espère que cette liste t’aura quelque peu déculpabilisée s’il t’arrive de ne pas finir certaines choses ! Ça arrive, ce n’est pas grave, après tout, tu n’as pas d’obligation morale envers elles ! A toi de voir si tu redécouvriras ce livre ou cette série, à un autre moment, ou si tu fais une croix définitive dessus !

Et toi, as-tu des faux-départs à nous raconter ? Partage ton expérience avec nous !


Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur

Je suis plutôt très bon public que ce soit pour les films ou les livres donc quand je commence, je finis souvent. Mais exception notable : et si c’est un homme de primo levi, je n’ai pas réussi ! Trop dur pour moi.
Par contre les séries ça m’arrive fréquemment au bout d’un moment plus ou moins long. Mon signal à moi, c’est j’ai téléchargé les épisodes et je les laisse pourrir depuis plusieurs semaines dans mon ordinateur.
J’ai tenté plein de trucs au tricot, mais j’ai beaucoup de mal du coup, c’est plein d’encours qui s’accumulent, mais je pense quand même persévérer 😅

le 11/01/2020 à 08h51 |

Madame Parenthèses

Je suis comme toi, j’ai tendance à finir ce que je commence 🙂 Mais même en étant bon public, je n’ai pas toujours pu ^^
Je suis sûre que si tu persévères, tu vas finir par réaliser des tricots qui te satisferont !

le 14/01/2020 à 13h39 |

Madame Colombe

Même chose que pour Mme Fleur: impossible de finir  » Si c’est un homme » de Primo Levi. De la même façon, l’an dernier, j’ai eu beaucoup de mal avec  » La vie devant soi » de Romain Gary ( alors que j’avais adoré Gros câlin »,l’ histoire d’un homme en retrait de la société qui adopte un boa). J’ai terminé ce livre car il a reçu le prix Goncourt en 1975. Mais je regrette le temps  » perdu » qui aurait pu être consacré à la lecture d’un livre plus en accord avec mes goûts . Désormais, si au bout de 40/50 pages, le déclic n’a pas lieu, je change d’ouvrage. Pour les films, j’ai plus de patience.

le 11/01/2020 à 09h45 |

Madame Parenthèses

C’est rare que j’abandonne un livre, car je lis plutôt vite, et du coup, je me dis que ce n’est pas grand chose… Mais là, je n’ai pas pu ! Je ne crois pas avoir lu un ouvrage de Primo Levi… Ca ne m’encourage pas trop ^^

le 14/01/2020 à 13h41 |

Rusalka

J’avais quelques scrupules plus jeune à ne pas finir, et un peu de curiosité en me disant que ça s’arrangerait à la fin… Mais maintenant, je laisse plus facilement tomber !
Game of throne dès la 1ère saison, trop violent pour moi ; la trilogie de Magali Segura « cycle Eternité » : j’ai trouvé le 1er tome trop sanglant, j’ai démarré le 2ème parce que j’étais dans le train et n’avais rien d’autre sous la main, mais dès qu’un autre livre est passé par là (les derniers tomes d’une saga de Feist qu’on m’a prêtés), j’ai abandonné sans remords !
J’avais lu Les escaliers de Chambord de Quignard au lycée et j’en avais un bon souvenir. J’ai voulu le relire plus récemment, mais je n’ai pas dépassé 30 pages je crois. Je ne comprends pas comment j’ai pu changer à ce point !
Merci d’avoir partagé tes « tombés des mains » !

le 11/01/2020 à 20h26 |

Madame Parenthèses

« Tombés des mains », j’aime beaucoup cette expression !!!
Je me sentais un peu coupable aussi de ne pas finir les livres ou les films que je commençais, quand j’étais ado. Aujourd’hui, j’ai changé d’avis 😉

le 14/01/2020 à 13h42 |

Vee

Je te donne le « truc » qui m’a permis de finir Breaking Bad : j’ai un don pour fermer les yeux devant les scènes gore x) quand je sens que ça va mal tourner, je ferme et j’attends (et éventuellement je demande « c’est finiiiiii ? » à mon mari !) haha.
Je te comprends tout à fait sinon ! Moi c’est en particulier un livre de Jean Teulé que j’ai refermé très vite après ouverture (je ne me souviens plus du titre mais apparemment ce n’était qu’une scène de torture du début à la fin :s ) et le tricot que j’ai abandonné après 15 mailles perdues et avoir découvert que je n’aime pas du tout la sensation de la laine qui glisse sur le doigt !

le 11/01/2020 à 21h07 |

Welna

Je fais pareil !!! Du coup, pour certains films / certaines séries, je passe la moitié du temps les yeux fermés et les mains sur les oreilles (j’aime pas entendre non plus) !

le 13/01/2020 à 10h05 |

Madame Parenthèses

J’aime pas entendre non plus !!! Mais bon, du coup, si c’est pour passer mon temps yeux fermés et oreilles bouchées, je préfère encore lire les résumés sur Internet pour suivre l’intrigue XD
Mais bravo à toi d’avoir fini Breaking Bad, je sais qu’elle le mérite !!

le 14/01/2020 à 13h44 |

Madame Grenouille

Pfiou je ne compte plus le nombre de livres que je n’ai pas finis ! Comme je les emprunte à la bibliothèque je n’ai aucun scrupule !
Typiquement le livre où je n’arrive pas à lire plus d’une page sans m’endormir, ceux avec un vocabulaire vraiment trop familier pour moi ou au contraire où il faut un dictionnaire pour comprendre et 12 cafés car l’auteur s’est lâché, c’est niet ! On a assez de contraintes dans le quotidien pour ne pas se faire du mal dans nos loisirs.

Pour les séries, j’ai le seuil de tolérance d’un enfant de 4 ans donc autant dire que la sélection est drastique !

En activité créative, j’ai aussi abonné le tricot (je m’en tiens à la couture).

le 12/01/2020 à 16h50 |

Madame Parenthèses

J’emprunte beaucoup aussi, et j’ai souvent de belles surprises ! Mais j’avoue que ça m’est aussi arrivé de rendre le livre après avoir lu quelques pages seulement (Le cimetière de Prague, d’Umberto Ecco par exemple… le personage principal me donnait envie de l’envoyer par la fenêtre… au lieu de ça, je lui ai retiré mon attention ^^) !
On n’aime pas forcément toutes les activités qui se rapprochent d’un domaine qu’on aime bien ! J’admire celles qui cousent, j’aimerais bien essayer, mais je n’ai pas envie d’investir pour utiliser le matériel 15 jours… Ma soeur s’y met, je vais peut-être lancer l’idée de faire des après-midi couture ensemble, pour se motiver 😀

le 14/01/2020 à 13h48 |

Nathalie

Dernièrement j’ai abandonné Brooklyn Nine Nine au 1er épisode (l’humour « c’est sexiste / raciste » de la part d’un homme blanc, ça m’énerve).

En livre, je n’ai abandonné que « Le Rouge et le Noir ». Sinon je choisis plutôt bien (j’évite les thrillers et le genre horrifique pour les mêmes raisons que toi) et j’ai un don pour trouver des réflexions profondes derrière les livres creux X) (valable aussi sur les films et séries !)

En activité par contre j’ai beaucoup plus de mal. Il y a tellement de choses auxquelles je renonce en me disant que je n’aurai pas le temps !

le 13/01/2020 à 08h15 |

Madame Parenthèses

C’est drôle, j’ai beaucoup entendu parler de cette série ! Mais je n’ai pas été assez tentée ^^ Et puis l’humour, on n’accroche définitivement pas toutes au même !!

Je veux lire ce livre depuis que j’en ai entendu parler, mais à chaque fois j’oublie de l’emprunter !! Ton don est plutôt intéressant je trouve ^^ Parfois aussi je lis des sens cachés derrière des formulations ou des situations, et mon mari a toujours l’impression que j’extrapole vraiment trop…

le 14/01/2020 à 13h51 |

Les commentaires sur cet article sont fermés.