Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Je me mets à la planification des repas


Publié le 16 juillet 2018 par Nya

Il y a quelques temps, je me suis rendue compte que je n’aimais plus faire à manger. Baisse de forme, manque de temps, je n’arrive plus à me motiver à cuisiner à chaque repas, ni même tous les jours. Quand je ne cuisine pas, c’est mon homme qui prend le relais, et on tombe vite dans un enchaînement de pâtes-pizzas-pâtes-pizzas.

Pour éviter d’y laisser ma santé et parce que malgré tout, cuisiner une fois par semaine ne me dérange pas, je m’essaie à la planification des repas. Entends par là : je cuisine une fois par semaine, je réfrigère/congèle le trop-plein, et je suis tranquille.

Je me suis rendue compte l’an dernier que manger souvent la même chose ne me dérange pas non plus. Résultat, j’ai essayé d’élaborer un menu-type sur deux semaines pour le déjeuner, pour instaurer une routine à la fois dans l’assiette et dans notre chariot de courses, pour moins dépenser.

Voici ma routine d’hiver. Je cuisine une énorme casserole que je divise dans des boîtes, qui attendent patiemment leur tour au frigo ou au congélateur. Je rêve d’avoir des boîtes avec le nom des jours de la semaine !

Semaine 1 : curry de pommes de terre, pois chiches et petits pois

  • une boîte de pois chiches
  • 2-3 pommes de terre cuites en dés
  • une boîte de courge en conserve
  • oignons émincés
  • curry, piment
  • 1 poignée de petits pois surgelés ajoutés chaque matin

Semaine 2 : chili sin carne

  • une boîte de haricots rouges
  • tomates en conserve
  • oignons émincés
  • piment
  • riz blanc en accompagnement

Source : Wikipédia

Et je viens de lancer ma routine d’été. Lors d’une escapade à Londres récemment, j’ai été stupéfaite de la variété des salades à emporter pour le déjeuner. Je me suis dit que c’était une excellente idée pour changer des plats chauds le midi, et voici mon menu estival :

Semaine 1 : taboulé, edamame et pois chiches

  • semoule ou quinoa blanc, selon mon humeur
  • 1 boîte de pois chiches
  • 1 poignée d’edamame surgelés à ajouter la veille au soir (j’en ai planté dans mon jardin… j’attends toujours qu’ils poussent !!)
  • 1 lichette de ricotta ou de mozzarella
  • herbes fraîches sous la main : basilic, romarin, menthe…
  • 1 trait d’huile, de sauce de soja, de sauce pimentée…

Semaine 2 : salade de lentilles vertes, petites carottes, frittata au chou frisé

  • lentilles vertes froides
  • 1 poignée de petites carottes en rondelles
  • 1 part de frittata (œufs battus et chou frisé passés au four, un peu comme une quiche sans pâte)
  • graines de courge
  • herbes fraîches sous la main : basilic, romarin, menthe…
  • 1 trait d’huile, de sauce de soja, de sauce pimentée…

Tu remarqueras que je manges beaucoup de légumineuses : je suis végétarienne et j’essaie de faire attention à mon taux de fer. Je sais bien que mon alimentation manque de légumes de saison… mais je t’assure qu’au Canada, les légumes de saison en hiver, ce n’est pas la joie. Quant aux produits locaux, c’est impensable avec notre couverture neigeuse pendant cinq mois. Je vais sûrement bientôt m’inscrire à une AMAP le temps de l’été, qui sait ce que je vais trouver dans mon assiette !!

J’avais aussi essayé de faire un menu-type pour le soir, mais nous n’arrivons pas à nous y tenir, donc j’ai arrêté de trop me creuser la tête, on se contente d’improviser en essayant de manger des pâtes trop souvent. Notre rituel : le vendredi soir, c’est pizza pour fêter le week-end ! Et le week-end, pas de programme : pique-nique ou repas au marché, brunch ou gros goûter… on se fait plaisir après la petite monotonie de la semaine.

Et toi, tu as un menu-type pour te simplifier la vie ? Tu peux manger cinq fois de suite le même plat sans problème ou tu as besoin de variété ? Viens me raconter !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

sarah

Je suis comme toi, je n’ai pas de problème à manger la meme chose plusieurs fois. Ce qui est impensable pour mon mari… c’est pour ca que nous faisons chacun nos courses et notre menu 🙂 en été je mange du melon quasi tous les jours, avec des tomates, des courgettes et du poivron. Cru ou cuites, avec du riz ou des pates, en salade avec des lentilles ou du quinoa. Je ne m’en lasse pas ! et l’hiver c’est poireaux champignons à toutes les sauces !
par contre le weekend je me lache un peu plus et c’est souvent pizza ou gueuletton de fromage 😉

le 16/07/2018 à 09h07 | Répondre

Valoula

Moi je n’ai pas de souci à manger plusieurs fois le même plat, mais chéri si…
Du coup je planifie les repas du midi et du soir. C’est souvent pénible de s’y mettre, mais je le regrette pas par la suite. Ça me prend en général 30 minutes par semaine. Suivi de courses, souvent livrées à la maison (pas toujours pratique de les faire avec un enfant en bas âge). Ça nous évite le gaspillage. Parfois si je n’ai pas envie de faire ce qui était prévu, je choisis autre chose de la liste et fais ce qui était prévu une autre fois. J’ai des classiques mais j’essaie d’inclure une ou deux nouvelles recettes par semaine. J’adapte aussi en fonction de la météo.

le 16/07/2018 à 11h53 | Répondre

Marmotte

J’essaie de tendre vers une planification pour les repas où nous mangeons à la maison mais j’avoue avoir encore beaucoup de mal … Et le midi au boulot c’est « boîte maison » ! Avant c’était un plat préparé de chez P***** ou des restes mais comme j’ai du mal à manger 3 fois la même chose dans la semaine c’était surtout surgelés ! Puis il y un peu plus d’un an je me suis lancée : je fais une fois par semaine un gros plat (pâtes, chili, gratin, lentilles …) Et je portionne dans des boîtes individuelles ! Au final avec le roulement on arrive à varier nos menus du midi et je sais ce qu’on mange ! Après il fait avoir un congélateur et un bon stock de boîtes individuelles ! Je ne reviendrai pas en arrière !

le 16/07/2018 à 16h18 | Répondre

Madame Grenouille

Autant ça ne gêne pas de manger plusieurs fois la même chose, autant je ne pourrais pas alterner sur 2 menus !
Chez nous j’ai essayé de planifier les repas mais c’est un échec total : grosse flemme de préparer ce qui est prévu, envie d’autre chose… bref on ne mange jamais ce qui est prévu ! On est devenu des experts de la flèche sur le menu pour inverser les repas !
En revanche, je suis aussi adepte de la grosse gamelle portionnée 😁

le 16/07/2018 à 19h48 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?