Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Le jour où le détecteur de fumée nous a sauvé la vie


Publié le 3 février 2015 par Marina

Avant le 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés d’un détecteur de fumée. Je ne vais pas entrer dans le détail de la réglementation, qu’on peut trouver sur le site Service-public.fr. C’est une loi de mars 2010 qui a créé cette obligation (en se donnant un délai de cinq ans pour la mise en oeuvre). Ça fait donc quelques années qu’on entend régulièrement parler de ces détecteurs.

J’ai rarement entendu des échos favorables : les uns disent que cette loi n’a pour but que de faire acheter des millions de détecteurs pour relancer la croissance (comme on l’a entendu aussi avec l’alcootest dans chaque voiture), les autres que ça n’a pas d’intérêt « parce que quand, même, il n’y a a pas besoin d’un détecteur pour savoir que la maison brûle »…

Je vais te raconter mon expérience… Parce que moi, le détecteur de fumée m’a sauvé la vie.

maison en feu

Crédits photo (creative commons) : Nickolas Titkov

Il y a près de quinze ans, un ami de fac Suédois, qui participait au programme Erasmus, nous avait offert un petit boîtier tout simple en plastique. Il nous a expliqué que chez lui, le détecteur de fumée équipait toutes les maisons, et il avait été étonné de n’en voir aucun en France.

C’était d’abord un cadeau clin d’œil, il faut bien l’avouer. On avait donc remercié, et rangé le boîtier au fond d’un meuble, parce qu’on se disait que dans notre 40 m² d’étudiants, on n’avait pas besoin de ça. (Et puis franchement, tu en connais beaucoup des gens dont le logement a brûlé ? Ça n’arrive qu’aux autres…).

On a par la suite déménagé deux fois pour nos études, et le boîtier nous a suivi, en traînant au fond des cartons, avec toute la déco et les livres que le manque de place ne permettait pas de sortir.

En 2004, entrés dans la vie professionnelle avec un travail stable, on a pu acheter notre première maison, et vider nos cartons pour de bon. Le détecteur a refait surface… On s’est dit bon, quand même, c’était un cadeau… Alors on a changé la pile, on l’a fixé au plafond, et on l’y a oublié.

Deux ans plus tard, en plein hiver, alors que notre fils avait 5 mois, nous avons été réveillés à 1 heure du matin par un bruit inconnu, très strident, insupportable. Nous ne savions pas ce que c’était, mais nous avons été très étonnés de nous retrouver dans le brouillard complet, avec une sale odeur de brûlé. Nous venions d’entendre sonner le détecteur pour la première fois.

Nous avons tâtonné dans la maison pour chercher l’origine de la fumée. J’étais à l’étage quand j’ai entendu mon mari hurler : « PREND LOULOU ET SORS DE LA MAISON, LE GARAGE EST EN FEU !!! ».

Nous habitions en pleine campagne, les pompiers ont mis 15 minutes pour arriver. La voiture était dans le garage. Pendant 15 minutes, dehors dans la nuit de janvier, en pyjama, nous avons attendu de voir exploser la voiture, et la maison avec. C’est long, très long. Ils sont arrivés, se sont équipés avec les bouteilles et les masques à oxygène, et ont réussi à éteindre le foyer avant l’explosion. Tout le garage a brûlé, toutes les canalisations qui traversaient le garage ont fondu. Les plastiques de la voiture aussi. Les vélos, les accessoires de jardin… tout a été détruit. Tout l’intérieur de la maison a été couvert de suie.

Pour des raisons particulières que je ne détaillerai pas, il y a eu une enquête judiciaire pour déterminer l’origine du sinistre. Il se trouve que mon mari entreposait le panier à bûches au garage. En rechargeant le poêle vers 23 heures avant d’aller au lit, une petite escarbille incandescente a dû sauter dans le panier. La mousse et l’écorce des bûches et l’osier du panier sont parties en braises, sans flammes.

Le panier était posé sur la poubelle, alors elle a fondu. La chaleur s’est accumulée jusqu’au point d’inflammation, et tout le bois entreposé a brûlé. La voiture était dans le garage, mais suffisamment loin pour que le réservoir soit à l’abri… Par contre, juste au dessus du foyer, il y avait la débroussailleuse, suspendue sous le plafond, et son réservoir plein d’essence.

L’expert nous a dit qu’à l’arrivée de pompiers, il ne manquait qu’environ 15 minutes pour que la température de l’air ambiant n’atteigne le point d’auto-inflammation de l’essence. Le réservoir aurait explosé, et soufflé le plafond.

Au-dessus dormais notre fils. Nous dormions de l’autre côté de la maison, mais les gaz nous auraient asphyxié immanquablement. L’expert a été formel : le détecteur nous a sauvé la vie à tous les trois. Il nous a expliqué que les incendies domestiques, ça part d’un rien, et quasiment jamais suite à une imprudence. Combien a-t-il vu de vies détruites à cause d’un court-circuit sur la machine à laver, sur un radio-réveil…

Et je peux te l’assurer : la fumée, même dense, même puante, ça ne réveille pas. Et les flammes n’ont pas besoin d’atteindre ton lit la nuit : les gaz t’affaiblissent, et te tuent dans ton sommeil, sans que tu ne te rendes compte de rien.

Pendant plus d’un an, nous avons eu des palpitations rien qu’en sentant une vague odeur de fumée, même à l’extérieur, en nous promenant. Nous débranchons systématiquement tous les appareils électriques le soir.

En 2010, nous avons fait construire la maison de nos rêves. Chaque pièce de la maison est équipée d’un détecteur de fumée. Dans la cuisine et le garage, nous avons fait poser un détecteur de chaleur (pour éviter un déclenchement du détecteur à chaque casserole oubliée sur le feu…). Les piles sont scrupuleusement changées chaque année. Nous offrons systématiquement un détecteur à nos amis ou nos proches quand ils pendent la crémaillère.

Quelques soient les raisons qui ont conduit nos gouvernants à sortir cette loi, saisis l’occasion avant qu’il ne soit trop tard : équipe-toi. Ça ne coûte vraiment pas grand chose, tandis que sauver ta vie et celle de ta famille, ça n’a pas de prix !

Et toi ? Tu as déjà acheté et installé ton détecteur de fumée ? Tu étais septique quant à l’intérêt de cet appareil ? J’espère t’avoir convaincu… N’hésite pas à venir en discuter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

31   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire Gezillig

Ton histoire m’a donné les larmes aux yeux ce matin. ouf, y a un détecteur de fumée dans mon salon/salle à manger/cuisine – avec un appartement de 50m2, un, ça suffit ?

le 03/02/2015 à 08h24 | Répondre

mme Pimpom

Ça suffit largement pour ton appartement. Est ce que c’est obligatoire aussi aux Pays Bas?

le 03/02/2015 à 11h38 | Répondre

Marina

Je pense que çà suffit un pour 50 m2. Veille juste à ne pas le mettre trop loin de ta chambre. L’essentiel c’est qu’il puisse te réveiller la nuit avant qu’il ne soit trop tard !

le 03/02/2015 à 21h45 | Répondre

Madame Coeur

Waw je te remercie pour cet article!Mon mari et moi avons emménagé il y a un an dans notre maison toute neuve et… le boitier est bien rangé au feu d’un tiroir…. Je pense que dès ce soir ça va changer!

le 03/02/2015 à 08h44 | Répondre

Marina

Oh le joli lapsus révélateur, le « feu » du tiroir 😉

le 03/02/2015 à 21h46 | Répondre

Mélimélanie

Je ne peux qu’abonder dans ton sens. J’ai malheureusement perdu un ami dans l’incendie de sa maison il y a bientôt 10 ans maintenant. J’étais jeune j’avais 16 ans et cela m’a marquée à vie. Actuellement en location j’harcèle mon propriétaire pour qu’il mette en place le détecteur de fumée. Mais il n’est pas très pressé… On l’aura peut être le 7 mars au soir… Mais les gens ne comprennent pas. Non on ne se réveille pas automatiquement. Non nos animaux ne sont pas capables de nous prévenir à temps. Il faut s’équiper c’est important! Ça peut sauver des vies.
Petites remarques aussi. Une de mes collègue me racontait très fière la dernière fois qu’elle avait pu répondre à son voisin lui demandant s’il elle était déjà équipé que oui elle avait tout l’équipement et que c’était même relié à une société de surveillance. Le voisin lui a alors répondu. « Et l’extincteur pour pour pouvoir intervenir de suite si c’est un tout petit feu localisé? ». Il y a quelques années il était fortement recommandé d’avoir un extincteur dans sa voiture. Maintenant ça ne se fait plus mais un extincteur dans sa maison et sa voiture peut permettre d’étouffer dans l’œuf un feu qui pourrait faire d’énorme dégâts.
Donc oui aux détecteurs et aux extincteurs!

le 03/02/2015 à 08h51 | Répondre

Marina

Si ton propriétaire ne bouge pas, après tout tu peux bien en mettre un toi-même, çà se fixe avec une cheville.
J’avoue que l’extincteur, on a pas. On imagine sans doute naïvement que s’il y a le feu on pourra l’éteindre avec un seau d’eau ou une couverture. Comme quoi on a encore des progrès à faire…

le 03/02/2015 à 21h49 | Répondre

valicka

je crois que le prooriétaire peut considérer quec’est à toi de le faire…

le 04/02/2015 à 08h14 | Répondre

Mélimélanie

Oui et non. C’est au propriétaire de s’assurer que le détecteur est mis en place. Après il peut te demander (si tu es d’accord) de l’acheter et de le mettre en place toi même et il te remboursera les frais occasionnés. Mais c’est à lui de tout prendre en charge. Je suis gérée par une agence. Sans autorisation de mettre moi même le détecteur je ne me risque pas pour éviter de me prendre des réflexions plus tard sur le trou percé ou autre… J’en ai discuté avec eux pour le moment ils n’ont pris aucune décision donc je suis dans l’attente et je trouve ça bien long.

le 04/02/2015 à 10h36 | Répondre

Nya (voir son site)

Le détecteur est à la charge du propriétaire, mais son installation peut être confiée au locataire, comme nous l’a conseillée notre agence de gestion. C’est ce que nous avons fait : nous avons acheté le détecteur, et ce sont nos locataires qui le fixeront.

le 04/02/2015 à 14h51 | Répondre

Mélimélanie

Oui voilà tu as résumé ce que je voulais dire. Après moi ça ne me généra pas de l’installer si on me le demande. Mais pour le moment on me laisse dans l’attente de la décision et c’est pénible.

Sans aucun rapport ; je me posais une question. Nous venons d’acheter un appartement en construction qui ne nous sera livré que premier trimestre 2016 et je me demandais si les détecteurs seraient déjà mis en place ou non? Si quelqu’un a la réponse je suis preneuse :-)!

le 04/02/2015 à 17h35 |

Maelisa

Mon papa est pompier pro, et nous avons toujours eu des détecteurs de fumée chez nous. Parfois c’est agaçant, quand ça sonne pour la fumée qui sort du four. Mais on sait que cela peut nous sauver la vie. Comme tu l’as expliqué : c’est l’inhalation des fumées qui nous tue, inconsciemment. Et non les flammes.
Par contre, à force d’avoir entendu le nôtre sonner souvent pour rien, on ne réagit pas tout de suite. Une nuit, je devais avoir 15 ans, je l’ai entendu sonner. J’ai attendu dans mon lit me disant : »bon si il y a vmt le feu, papa nous préviendra… »
Bref, comme quoi il faut aussi bien sensibiliser leq enfants, pour réagir au plus vite.
Merci pour ton témoignage.

le 03/02/2015 à 08h55 | Répondre

Chouquette

Merci de ce témoignage, je file me renseigner pour en acheter un au plus vite !!!

le 03/02/2015 à 09h30 | Répondre

Yaelle

pffffiou quelle frousse!!! c’est vraiment ma hantise 🙁 presque tout mes detecteurs sont HS je vais en reprendre vite fais!
merci pour ce temoignage

le 03/02/2015 à 09h55 | Répondre

Lauriane (voir son site)

Justement, on a installé le nôtre récemment, et vu comme c’est simple, je me dis qu’on aurait pu le faire bien plus tôt. J’ai vécu deux départs d’incendie dans ma vie, qui heureusement ont été repérés et éteints rapidement.
Comme Madame Stress, je pense que le détecteur est utile pour permettre de fuir, mais que pour éventuellement sauver « les meubles » il faut aussi un extincteur.

le 03/02/2015 à 10h18 | Répondre

Marina

Pour un « petit » feu qui prend vite sous tes yeux, genre la friteuse qui prend feu, je pense que l’extincteur est utile. La nuit où çà nous est arrivé, même si on avait eu un extincteur, on aurait quand même pris la fuite, c’était déjà trop important, même les pompiers n’ont pas pu rentrer sans le masque et l’oxygène.

le 03/02/2015 à 21h51 | Répondre

Mme Alenvers

Tout juste propriétaire de notre chalet, en bois forcément, c’est la première chose que les anciens proprio nous ont montré 🙂 et on a même un extincteur! et on refléchi a s’équiper d’un detecteur de monoxyde de carbone en plus…

le 03/02/2015 à 10h32 | Répondre

Marina

Le détecteur de CO c’est utile aussi quand on a une cheminée ou un poêle à pétrole. Et là pour le coup l’intoxication va très vite et on tombe rapidement dans les pommes sans s’en rendre compte.

le 03/02/2015 à 21h53 | Répondre

mme Pimpom

Étant pompier volontaire je confirme (tout comme Maelisa) que ce sont les fumées que nous respirons lors de notre sommeil qui tuent et non les flammes. Je trouve que d’offrir un détecteur à tes amis à leur crémaillère est une bonne idée. Un détecteur ne coûte pas grand chose mais peut sauver des vies.

le 03/02/2015 à 11h33 | Répondre

Marina

Est-ce que tu me confirmes qu’en fonction du type de feu on n’apporte pas la même solution pour l’éteindre ? J’ai souvent entendu dire que l’eau sur certains feux c’est pire qu’autre chose, et que l’extincteur ne fonctionne pas toujours, ou alors qu’il faut savoir s’en servir… c’est fascinant le feu, mais quel ennemi sournois…

le 03/02/2015 à 21h55 | Répondre

mme Pimpom

Oui je confirme, par exemple sur un feu de friteuse un simple torchon humide qu’on vient appliquer doucement sur la friteuse suffit a l’éteindre. Il y a différents types de feu et différents type d’extincteurs aussi,j’essaierais de faire un article la dessus ce weekend parce qu’il y a tellement de choses à dire!!

le 04/02/2015 à 08h29 | Répondre

Mademoiselle Fleur

Merci pour cet article.
J’ai connu un départ de feu à mon travail. Heureusement j’ai senti l’odeur, j’ai appelé les pompiers, mais il y a eu beaucoup de dégâts car je ne savais pas utiliser un extincteur. Depuis, j’ai eu une formation et j’attends avec impatience de recevoir le détecteur pour notre appartement.

le 03/02/2015 à 12h49 | Répondre

Nya (voir son site)

Au Canada c’est obligatoire, donc notre appartement de location en est équipé. Il est malheureusement réglé de façon trop sensible et se déclenche quand on grille une tartine ou qu’on ouvre le four :/ Mais s’il se déclenche la nuit, nous serons bien contents de l’avoir…

le 03/02/2015 à 14h39 | Répondre

Fleur-Joséphine

Merci pour ce témoignage percutant qui rend les choses beaucoup plus concrètes ! je me dis que dans mon studio de 25 m², ça ne sert pas à grand’chose mais je me sens davantage concernée après avoir lu ton article!
Je vous souhaite plein de joyeuses années dans la maison de vos rêves.

le 03/02/2015 à 15h51 | Répondre

Marina

Détrompe toi, le feu peut démarrer de n’importe où, et dans un 25 m2 la fumée se concentrera bien plus vite que dans un grand espace…
En même temps, à l’époque j’ai un collègue qui m’a dit « je ne connais qu’une personne équipée d’un détecteur, toi, et je ne connais qu’une personne qui a eu un incendie chez elle, toi, moralité… n’achetez pas de détecteur ! » 😀

le 03/02/2015 à 21h56 | Répondre

ADi-Loire

Bonjour et bravo pour ce témoignage.
Dans la détection incendie depuis 5 ans, j’ai moi aussi un joli témoignage à faire :
Un ami très proche me « ventait » l’inutilité du détecteur et il était impossible pour moi de le persuader du contraire. Jusqu’au jour où je lui offre et installe un détecteur de fumée.
1 ou 2 semaines plus tard, mon ami qui fumait au sous sol, éteint mal la dernière cigarette de la journée. Le cendrier se consume peu à peu et 2 heures plus tard, vers 1h30 du matin, une épaisse fumée déclenche l’alarme du détecteur…
Je ne sais combien de fois il m’a remercié, il m’a donc acheté un détecteur de monoxyde de carbone, et 2 autres détecteurs qu’il a installé lui-même.
Aujourd’hui c’est sans aucun doute le meilleur de mes commerciaux…

le 04/02/2015 à 08h31 | Répondre

Marie Obrigada

pfiou… je lis ça avec mon petit bébé contre moi, j’en ai des frissons. Merci pour ce témoignage qui rappelle que ça n’arrive pas qu’aux autres.

le 04/02/2015 à 20h12 | Répondre

Karine (voir son site)

Je suis déjà convaincue de l’utilité de ces trucs là, j’ai juste un souci avec celui que nous avons dans l’appart actuellement (aux USA, deja obligatoire partout) il déclenche tout le temps quand on cuisine et ça me gave! Du pain dans le grille pain pof il déclenche, une micro miette sur le fond du four hop il declenche, un fond de casserole qui fume un peu hop il declenche. Un peu trop sensible le machin…
Mais au moins on est SURS qu’ils se déclenchera à la moindre volute de fumée suspecte!

le 05/02/2015 à 04h15 | Répondre

ADI-Loire

Bonjour,
Votre détecteur est sans doute mal positionné. Il doit se situe le plus proche possible de vos chambre, et éloigné d’au moins 3 mètres d’une cuisine ou salle de bain.
Autre raison possible, c’est la qualité du détecteur. Tous les détecteurs ne se valent pas et les tests de « 60 Millions de consommateurs » et « Que choisir » le prouvent.

le 05/02/2015 à 11h35 | Répondre

MlleMora

Ca fait froid dans le dos ton témoignage.
Je trouve ça très bien qu’on nous oblige à avoir un détecteur de fumée chez nous. Il y avait eu un incendie dans mon immeuble, l’habitant de l’appartement en question est décédé : il n’avait pas de détecteur…
On en a un chez nous et on est très content, et quand on achètera notre maison on s’équipera volontiers : la sécurité ça n’a pas de prix, et comme tu dis, un incendie ça part vraiment de rien et c’est dévastateur…

le 05/02/2015 à 15h23 | Répondre

Milune (voir son site)

Il est indéniable qu’un détecteur de fumé sauvent des vies, nous en avons un et il ne me viendrait pas à l’idée de ne pas en avoir. Ce qui me gêne c’est le côté obligatoire de la chose. Encore une chose de plus obligatoire c’est quand même fou on a plus aucune liberté !

le 18/02/2015 à 18h56 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?