Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La marche à pied


Publié le 14 octobre 2019 par Joy

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours fait du sport. Oh, je n’ai jamais été sportive, dans le sens où je réussissais des performances, mais mes parents m’ont inscrite à une activité physique quand j’avais 4 ans et je n’ai jamais arrêté depuis.

C’est mon sport

Aujourd’hui, la marche constitue la base de mon activité physique.

Crédit : Fotorech (Pixabay)

Elle a remplacé la course à pied, que je ne souhaite plus pratiquer depuis mes deux grossesses. En effet, mon périnée est fragilisé, mes abdominaux complètement ramollis et j’ai pris pas mal de poids. En plus, j’ai mal aux genoux depuis presque 15 ans. Pour toutes ces raisons, je souhaite attendre, avant de me remettre à courir, d’avoir récupéré une condition physique qui me satisfait et notamment un poids qui mettrait moins à l’épreuve mes genoux.

Alors je marche. C’est un sport très doux pour les articulations, mais qui me laisse quand même des courbatures dans les jambes après une belle sortie. La marche n’est d’ailleurs pas toujours considérée comme un sport, mais crois-moi que si tu marches de façon dynamique, en marquant bien le pas avec les bras, tu transpires et tu te muscles !

J’essaie autant que possible de parcourir plusieurs kilomètres tous les jours. Il est couramment recommandé de faire 10 000 pas chaque jour, soit environ 7 km dans mon cas, mais je n’y arrive que rarement.

Pour y parvenir, je saisis chaque occasion au quotidien. Au travail, je vais par exemple aller voir un collègue au lieu de l’appeler, je vais déposer un papier en mains propres au lieu de le donner à la secrétaire, je remplace le café après le repas par une petite marche… Et dès que l’occasion d’une séance de sport se présente, je vais marcher une à deux heures.

Une activité qui fait du bien au moral

Au delà de l’activité physique, la marche à pied me fait énormément de bien au moral.

Déjà, prendre l’air, changer d’atmosphère, littéralement « avancer » : rien que cela, ça favorise les idées positives.

Ensuite, je trouve que cette activité s’apparente au yoga ou à la méditation en ce sens que tu trouves de la détente et de l’apaisement en marchant. Pour ma part, je marche souvent en laissant mes pensées vagabonder. Ça me relaxe si je suis tendue et me déstresse quand je me sens submergée par tout ce que j’ai à faire.

Lors de mon précédent poste, j’avais la chance de pouvoir me rendre à pied au travail, en 30 minutes. En ce moment, je dois prendre ma voiture. J’essaierais à l’avenir de retrouver ce luxe (rien que ça), car marcher avant d’arriver au travail me permet de commencer ma journée dans un bon état d’esprit, positif et détendu, et marcher le soir me permet de faire la coupure avant de rentrer chez moi. En plus, je n’ai plus à me triturer les méninges pour faire rentrer une séance de sport dans mon planning, vu que ces trajets me permettent déjà de me dépenser.

Randonner

J’ai eu l’occasion de découvrir la randonnée il y a quelques années, au hasard de vacances à la Réunion. Au début, j’ai commencé à faire des randonnées de 3-4 heures, puis elles se sont progressivement allongées jusqu’à durer une journée entière. De même, les distances et le dénivelé sont devenus de plus en plus importants. Je n’ai pas forcément progressé sur le plan physique, mais par contre mon mental s’est énormément renforcé.

C’est comme ça que j’ai fini par me retrouver sur le GR20 en Corse, avec des amis aussi peu expérimentés que moi. Ça a été dur, et en même temps, une révélation.

Le fait de me retrouver chaque jour à souffrir en silence, à devoir avancer malgré la douleur dans les mollets et dans les chaussures, les passages périlleux parfois, tout cela m’a permis de dépasser mes limites. J’en ai tiré une confiance en moi accrue et une grande fierté.

Du fait de la beauté des paysages (et aussi parce qu’on s’est rendus compte que nos téléphones ne captaient plus, et que de toute façon on ne pouvait pas les recharger), on est rentré dans une bulle. Plus rien ne comptait que le programme de chaque jour : se lever, rallier le point d’arrivée avant la fin de la journée, se laver, manger, dormir. Le simple fait de prendre une douche, même gelée, ou de boire une bière à la fin de la randonnée du jour, étaient des récompenses immenses. Nous avons vécu comme cela quelques jours à l’écart de notre monde habituel, à nous régaler de choses très simples. En fait, la randonnée c’est le retour aux petits bonheurs simples.

Ces derniers temps, je me sens un peu beaucoup surmenée. Alors je suis en train de nous organiser, à mon amoureux et à moi, un week-end de randonnée sans enfants. Ça sera en plus l’occasion de découvrir notre nouvelle région. J’ai hâte !

Et toi ? Es-tu aussi une adepte de la marche à pied ou de la randonnée ?

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Doupiou

J’adore la randonnée ! Habitant dans les montagnes c’est presque une crime de ne pas en faire ici !
J’attends patiemment que mon petit dernier grandisse pour profiter à nouveau des randos !

le 14/10/2019 à 12h10 | Répondre

sarah

Je me suis mise à la marche sur le tard, vers 25 ans, alors que pourtant j’ai toujours aimé le sport … mais plutôt en intérieur (volley, badminton …)
Mais j’ai me suis prise de passion pour la rando et le trek notamment en voyageant et c’est comme ça que je me suis aussi lancée dans le Gr20 l’été dernier.
Impossible de décrire les bienfaits, mais juste ne plus penser à rien pendant plusieurs jours, avancer sans même s’en rendre compte, se focaliser sur la difficulté, au final la randonnée m’aide beaucoup dans la vie de tous les jours 🙂

le 15/10/2019 à 08h18 | Répondre

Welna

Je suis complètement d’accord avec toi sur tout. Je marche une 20taine de minutes matin et soir pour aller et revenir du boulot, et ça me fait une bonne coupure, ça fait du bien. Pour ma part, je suis allée randonner sur le GR65, plus connu sous le nom de chemin de Compostelle … Chronique à suivre 🙂 (normalement hahaha)

le 15/10/2019 à 15h25 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?