Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mes endroits préférés en Nouvelle-Ecosse


Publié le 3 mars 2017 par Freesia

La dernière fois, je te présentais ma petite province adorée. Aujourd’hui, je suis ton guide touristique : laisse-moi te transporter maintenant à travers ce petit territoire qui mérite d’être visité ! Voici donc mes 9 endroits favoris.

Digby et le Digby neck

Digby, c’est un charmant petit port de pêche au sud ouest de la province. On y va pour manger ses fameuses pétoncles (scallops) et pour son accès au digby neck (comprendre, les îles Long island et Brier Island).Je te conseille de t’arrêter sur les îles (un ferry, qui coûte 5 dollars par voiture, te transporte sur les îles). Long Island est très jolie, avec des petites criques, des paysages calcaire et océaniques. Elle est connue pour son fabuleux « balancing rock » que tu découvriras au détour d’une petite randonnée d’une heure à travers les bois et marais. Le balancing rock (rocher se balançant) est en fait une ENORME pierre qui tient on ne sait comment sur 10 cm au bord des falaises océaniques (voir la photo ci-dessous, même si elle ne lui rend pas justice). Impressionant. Brier Island est prisée pour ses sorties en mer pour observer baleines, phoques, oiseaux entre mai et octobre. Vraiment, fais-le, c’est magique ! Je te conseille cependant de réserver à l’avance via internet ou téléphone si tu y vas en pleine saison. Les whale warching tours les moins chers seront proposés sur Long Island mais les plus sportifs et diversifiés sont sur Brier Island. Pas très loin de Digby se trouve aussi la petite ville d’Annapolis Royal, centre de commandement français à l’origine (puis anglais, par la force des choses).

Kejikumjik – parc national amérindien (qu’on appelle plus simplement Keji localement)

Entre avril et octobre, tu peux y camper. Le parc, site protégé, est au centre de la province, au cœur de la culture Mikm’ak. Comme tous les parcs canadiens, tu payes un droit d’entrée (plus un droit pour camper si besoin). Néanmoins, si tu décides d’aller au Canada cette année, tu peux obtenir un pass gratuit pour visiter tous les parcs canadiens ! .

Tu peux t’y promener, observer les étoiles (vraiment, on a l’impression d’être ailleurs tellement le ciel est clair et étoilé), les animaux sauvages (biches, caribous, ours, …), faire du canoé ou du kayak (un must!), des photos le long de la vingtaine de sentiers de randonnée, découvrir des paysages très différents (marais, lacs, rivières, forêts, prairies…) ou découvrir un peu la culture des indiens mikm’ak. Il existe son penchant océanique sur la côte est de la province mais je n’y suis jamais allée personellement.

Lunenburg et Mahone Bay

Le long de la côte atlantique est, tu découvriras deux petites villes très pittoresques que je te conseille. Lunenburg est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO . C’est un joli port de pêche, qui a construit le célèbre bateau Bluenose (qui orne les pièces de 10c canadiens). Balade toi dans cette ville haute en couleurs, rend toi sur le terrain de golf pour admirer la vue sur la ville, visite sa jolie église entièrement reconstruite après un incendie et fais du bateau si tu peux.

Mahone Bay est la jolie ville voisine, construite autour d’un bras de mer, elle a trois églises (de confessions et styles différents) côte à côte. Perds toi le long de l’océan pour découvrir plein de détours sympa !

Vue du port de pêche depuis le golf et le fameux bluenose (II)

On apercoit les trois clochers des trois églises au loin

Halifax

La capitale de la province, Halifax est une ville portuaire (c’est l’un des plus grands ports du monde) dynamique, étudiante et cosmopolite qui offre de nombreux centres d’intérêts, tels que la Citadelle (pendant la haute saison, des étudiants vous font la visite en vêtements d’époque), le port et sa promenade (où est ancré le célèbre Bluenose de temps en temps), ses musées dont le musée maritime (où l’on retrouve les vestiges du Titanic entre autres), le Pier 21 (célèbre marché, pêche… et son musée de l’immigration), des dizaines de pubs sympa, plusieurs universités (Dalhousie, Saint Mary et Sainte-Anne sont les plus importantes). Si tu es amateur de hockey, je te conseille d’aller voir les Mooseheads, la célèbre équipe junior ; tu peux également faire du kayak de mer à proximité. J’ai beaucoup aimé le musée d’histoire naturelle, la bibliothèque ultra moderne et unique en son genre et les jardins publics (et les cimetières…).

Peggys Cove

A environ 40 min d’Halifax, se trouve Peggys Cove et son phare emblématique. J’y suis souvent allée, c’est un endroit calme (et pourtant touristique), très photogénique à toute heure et pendant toutes les saisons. Arrête toi sur l’endroit désertique, romantique et calcaire et regarde le soleil se coucher juste derrière le phare. Magique  !

Peggys Cove (14)

Hall’s Harbour

Petit port (encore ?! Mais bon, la Nouvelle-Ecosse est une province maritime qui vit de la pêche notamment) réputé pour ses homards. Arrête toi au restaurant, choisis ton homard et déguste-le. Je t’avoue que j’ai eu un petit peu de mal à choisir lequel allait être mangé mais ça fait partie du folklore comme m’ont dit mes amis néo-écossais (mouais… Je ne veux plus manger de homard depuis quand même). La côte de la baie de Fundy est très photogénique et mérite le détour. J’ai eu la chance d’être amie avec quelqu’un qui possédait une voiture mais aucun sens de l’orientation ; on a découvert la province en nous perdant et c’était génial !

Blomidon

Je crois que c’est mon endroit préféré. Vraiment. Le cap a une beauté singulière, très photogénique et colorée. Profite de Blomidon beach (sans t’y baigner car la baie a les marées les plus rapides du monde, ce qui surprend les meilleurs nageurs), de ses falaises rouges, des paysages verdoyants et de l’eau d’un bleu soutenu. Si en plus, tu y vas peu après une tombée de neige, je suis persuadée que tu tomberas toi aussi sous le charme de l’endroit ! 

L’Annapolis Valley

C’est là où j’habitais, près de la baie de Fundy, une vallée magnifique ! Elle regorge de petits producteurs de vin excellents donc je te conseille de te rendre dans un liquor store pour les goûter (au Canada, l’alcool s’achête dans des magasins spécialisée et on te demande tout le temps ta carte d’identité). D’ailleurs, petit aparté : il est interdit de se promener avec de l’alcool. Donc, si tu achètes une bonne bouteille de vin, tu la caches dans ton sac et tu la déposes chez toi rapidement. Donc, je disais,  tu dois acheter du vin local (Gaspereau, Grand pré, Lucket Vineyards, Jost, L’Acadie, Tidal Bay …). Voire mieux, visite les différents vignoles ! Il existe un tour en bus (le magic winery bus) qui part de Wolfville (éventuellement d’autres endroits aussi) et qui s’arrête dans plusieurs des vignobles des environs – avec dégustation à la clé bien sur ! Miam, j’en salive encore !

Grand pré, son église acadienne et son parc

Prend le temps d’observer la montée de la marée à la plus rapide du monde (à Windsor ou à Wolfville par exemple) et balade toi dans la jolie et vieille ville universitaire au charme désuet de Wolfville (notamment au Harriet Irving Botanical Center). En parlant de Wolfville, passe manger une crêpe « à la française » au Naked Crepe puisque c’est les meilleures crêpes d’Amérique du Nord, je te promets (j’y allais à peu près une fois par semaine et encore aujourd’hui, je peux te citer la carte par coeur) ou si tu préfères du bio, du vegan, du veggie, il y a le Rolled Oat Cafe le midi (miam, j’en salive encore!). Par contre, il est plutôt conseillé d’y aller tôt puisque tout part très vite : c’est très bon (tu l’auras compris) et pas cher. Dans un autre style, le Blomidon Inn est plutôt pas mal (c’est aussi une auberge comme le dit son nom). Tu peux aussi boire une bière à Paddy’s puisqu’ils brassent leurs propres bières (leur stout est vraiment bonne) un soir où ils font des trivia night (le mercredi soir généralement) ou un samedi soir pour de la musique live locale.

Cultive toi sur la culture acadienne à Grand Pré. En parlant de l’Acadie, si tu peux, sois dans les provinces maritimes – et plus précisement dans un lieu acadien- le 15 août, jour national acadien. Les Acadiens font la fête, chante, danse, et célèbre bien leur jour. Près de Grand pré se trouve un petit motel qui n’a l’air de rien mais qui fait des tartes super bonnes ! Tu pourras la manger en allant chercher du bois flotté sur Evangeline Beach un peu plus loin ou juste avant d’aller au Tangled Garden pour visiter les jardins un brin magique ou goûter aux petites pépites du lieu.

Un peu plus loin, admire le paysage au Look Off, fais une randonnée au Cape Split (trois heures de randonnée pour une vue finale magnifique), fais du rafting sur les vagues géantes des marées de la baie (sensations fortes garanties!), cueille des baies dans les pick-up farms et achète local dans les farmers market qui pullulent le long des routes.

Cape Split et Reservoir park (Wolfville)

 Si tu es dans les environs en octobre, tu dois aller à Kentville voir les pumpkin people (des personnages avec des têtes en citrouille se retrouvent à tous les coins de rue; ici Dirty Dancing), à la régate citrouille à Windsor, mais rien que te promener à travers la province te fait voyager dans un monde un peu magique : ils sont forts ces canadiens pour Halloween ! Dernière chose et non des moindres, je te recommande d’assister à une Ghost Walk (c’est une visite « guidée » racontée et jouée par des acteurs costumés d’époque qui te content les différentes histoires et anecdotes parfois glauques en pleine nuit), c’est génial !

Bref, tu l’auras compris, il y a des tonnes de choses à faire dans la vallée !

Enfin, tu DOIS aller au Cap Breton !

C’est « quasiment » un ordre. Vraiment. C’est un des plus beaux parcs nationaux canadiens que j’ai visité. Il se situe au nord de la province. Va dormir dans un chalet (cottage), mange une chaudrée (seafood chowder) dans un des restaurants, va à Cheticamp pour le côté acadien du lieu, assiste aux évènements gaéliques, écoute de la musique celtique, randonne, observe les baleines, fais du vélo ou du bateau sur le lac Bras d’Or… Vraiment, je t’assure (oui, oui!) que tu passeras un excellent moment ! Et comme j’adore la douceur des couleurs d’automne, j’y suis allée à la fin de l’automne, d’où la fin des couleurs rougeoyantes. Si tu veux y aller au moment M des couleurs rouges et or, je te conseille d’y aller mi-octobre maximum (généralement, le week-end de l’action de grâce canadienne). Le Cabot Trail (ou sentier Cabot) est vraiment un must see. Crois moi. Si Si. D’ailleurs, pour te persuader et te convaincre, laisse-moi te montrer quelques photos …

Cap Breton (3)

Bien sur, d’autres endroits valent le coup d’oeil comme Baddeck, Yarmouth (le village acadien est près de là), le Cape Chignecto Provincial Park, Amherst, Louisbourg (et le deuxième plus vieux fort d’amérique du nord après la ville de Québec), Joggins (et ses falaises classées à l’unesco), Antigonish, l’île de Sable, Le lac bras d’or, …). J’espère t’avoir donné envie de visiter cette province qui est si chère à mon cœur ! Si tu as des questions, des précisions à donner, n’hésites pas à m’en faire part !

Alors, tu prends tes billets d’avion quand ?

Crédit photo : Toutes photos personnelles

Et toi ? Tu es déjà allée en Nouvelle-Ecosse ? Ça t’a donné envie ? Est-ce que toi aussi tu es fan des couleurs automnales ? Ou préfères-tu l’été ou l’hiver ? Raconte-nous ! 


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

3   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Parenthèses

Olalah, si je m’écoutais, je les prendrais tout de suite !!! Mais je partirai bien en octobre, tes photos sont magnifiques… En plus, moi qui préfère la vue sur les paysages plutôt que sur les villes, cette province a l’air parfaite ! 🙂

le 03/03/2017 à 14h12 | Répondre

Freesia

Si tu peux, fais-le ! C’est une province tellement agréable à visiter et en octobre, il y a tout. Faire et à voir 🙂 j’ai vraiment adore cette période là 🙂

Et effectivement, à part Halifax (qui reste relativement de taille moyenne comme ville), c’est plutôt des paysages, des gens adorables et des assiettes garnies 😉

le 03/03/2017 à 22h41 | Répondre

Nya (voir son site)

J’ai l’impression que cette chronique s’adresse directement à moi ! OK m’dame, je DOIS aller au Cap-Breton 😉
J’adore Halifax et son côté « grande ville miniature » et la vallée de l’Annapolis, mais c’est un peu tout ce que je connais. Les pumpkin people me semblent délirants, j’adore ! Bon ben… je n’ai plus qu’à trouver comment avoir plus de temps et hop, je pars !

le 05/03/2017 à 03h15 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?