Menu
A la une / témoignage

Mes petites manies du quotidien

On a toutes des petites manies, non ? La chaussette gauche en premier, toujours. Plier ses vêtements comme ci, ranger les verres là et pas ailleurs… Chacun a ses habitudes. Aujourd’hui, j’avais envie de m’attarder sur les petites bizarreries du comportement qui nous rendent si attendrissant.e.s (ou étranges !)… Tu me racontes les tiennes après ?

Dormir la tête sous les draps

Après une enfance à me faire peur grâce à mon imagination un peu fertile, j’ai passé mon adolescence à dormir sous la couverture. Vraiment sous les draps, il fallait que rien ne dépasse, au cas où, tu comprends. Au cas où quoi ? Au cas où quelque chose surgisse de sous mon lit, évidemment ! De cette période, j’ai gardé l’habitude de dormir avec au moins la moitié de la tête sous les draps. Les oreilles doivent être recouvertes, sinon je me sens à nu. Quand il fait chaud, j’ai tendance à mettre le drap sur mes oreilles, mes épaules et le dos et à laisser le reste respirer. Il faut vraiment une canicule de niveau cataclysmique pour que je dorme sans rien.

Faire tourner mon crayon

Voici une autre habitude héritée du collège, où j’étais championne toutes catégories du tourner de crayon. Je savais faire deux tours dans un sens, au moins quatre dans l’autre. Et surtout, bien avant les fidget spinners, ça m’occupait les doigts et me permettait de canaliser une certaine anxiété. Une manie qui me valait l’admiration de mes camarades et l’irritation sans bornes de mes enseignants. Encore aujourd’hui, à 33 ans, un stylo qui atterrit entre mes mains est un stylo qui va tourner. Longtemps.

Éplucher les mandarines

Très bien, me diras-tu, éplucher les mandarines c’est tout à fait normal, ce serait plutôt le contraire qui serait étonnant. Je te réponds que je ne me contente pas d’enlever bêtement la grosse peau d’orange avant d’avaler mes quartiers de mandarine sans y penser. Non. J’épluche chaque repli, recoin et anfractuosité de chaque quartier avec une précision digne d’un laser pour obtenir des quartiers absolument glabres, nus, indécents. J’ai d’ailleurs déjà pensé qu’avoir un laser éplucheur serait pratique, mais moins amusant que d’y passer vingt minutes par mandarine. Je ne te raconte pas les repas de Noël, où la famille à renoncé depuis belle lurette à attendre que j’aie fini pour sortir de table.

Crédit photo : Wikicommons

Empiler mes livres au pied de la table de nuit

Selon un protocole bien précis. Plus jeune, j’étais fan de livres d’horreur (je te renvoie au point 1) et j’en relis de temps en temps, autant par nostalgie que parce que Stephen King, il sait quand même tenir sa lectrice en haleine. Je lis surtout le soir avant de m’endormir, et j’ai besoin de deux choses : ne jamais finir la soirée sur une lecture macabre, et ne jamais poser le livre au pied du lit la couverture tournée vers moi. Je cache toujours le livre lugubre sous un livre plus guilleret. Je te laisse interpréter à ta guise : pour éviter de voir la couverture (souvent effrayante) la nuit ou pour éviter que les monstres ne sortent des pages à leur guise ?…

Ne jamais avoir les lèvres nues

Des lèvres nues, chez moi, ce sont des lèvres qui gercent, craquellent et finissent dans un bain de sang car comment s’empêcher de mordiller ce qui dépasse, hein ? J’ai horreur des bisous avec mes lèvres sèches, je ne trouve ça pas glamour du tout. La solution : mettre du baume à lèvres… environ deux cents fois par jour. C’est une addiction. Avant, j’en mettais quatre cents fois par jour, on peut dire que je m’améliore ? Si ce n’est pas du baume à lèvres, c’est de la crème hydratante ou, quand je sors, du rouge à lèvres.

Et toi, quelles sont tes petites manies ? Tu me racontes ?

A propos de l’auteur

Voyageuse. Scribouillarde. Écolo. Traductrice. Mariée. Bobo. Félinophile. Sans enfants. Blogueuse. Gourmande. Insomniaque. Végétarienne. Féministe. Expatriée. Tout ça et bien d'autres choses encore... Suis-moi sur Instagram : @arpenter_le_chemin

18 Commentaires

  • Marie
    8 novembre 2017 at 8 h 59 min

    Article qui me fait bien rire de bon matin! Je te rejoins à 110% pour la mandarine! Chez moi ça va encore plus loin: J’ épluche les grains de raisins/ je decortique tout ce qui est kinder (délice/surprise etc) pour manger le chocolat d’ un côté et la partie blanche de l’ autre… Cette manie est présente de manière générale pour tout ce que je mange. Mon frère dit que « j’ homogénéise ma fourchette »! Ccl: Ma famille aussi généralement m’ abandonne à table lol

    Reply
    • Madame Rêveuse
      8 novembre 2017 at 17 h 21 min

      Ah ouais c’est chaud ! Ça doit te prendre beaucoup de temps !!! 😀

      Reply
  • Mme Origan
    8 novembre 2017 at 9 h 08 min

    Le passage sur les livres d’horreur posés couverture vers le bas le soir m’a trop fait rire, je fais exactement pareil ! Quand j’étais petite les plus terrifiants devaient même être enfermés dans le placard. A l’inverse, je les laissais entrouverts au pied du lit quand je les aimais particulièrement justement pour que les héros puissent en sortir plus facilement 🙂 ! C’est la première fois que je lis quelque chose de similaire !

    Reply
  • Lauriane
    8 novembre 2017 at 9 h 18 min

    Nya, tes idées d’articles sont toujours supers !

    Pour les mandarines, depuis que je suis petite je me mets au défi de réussir à ne faire qu’une seule épluchure (ça donne donc une espèce de spirale, comme sur le logo Orangina). Je n’y arrive pas toujours, mais quand j’y arrive, ça épate la galerie 😀

    Reply
  • Delphine
    8 novembre 2017 at 12 h 30 min

    Haha je me reconnais tellement avec les mandarines ! Je ne supporte pas les filaments blancs pelucheux donc je les retire scrupuleusement. Ce qui demande du temps. C’est pourquoi je ne mange pas souvent de mandarines car je suis fatiguée d’avance. ^^

    Reply
  • Mlle Bachata
    8 novembre 2017 at 16 h 33 min

    Je me reconnais tellement dans le passage clémentine et baume à lèvre!! MDR! J’en rigole toute seule 😀

    Reply
  • Nad
    8 novembre 2017 at 16 h 49 min

    Les draps pareil! Impossible de dormir la tête nue. Quand j’étais petite je pensais que si quelque chose dépassait des draps (pas seulement la tête) ça allait être mangé par une bête ou autre. Réflexe extrêmement utile qui est resté malgré les années et me fais aussi mourir de chaud en été.

    Reply
    • Nya
      8 novembre 2017 at 18 h 11 min

      De discussions avec d’autres amies, il ressort qu’on est loin d’être les seules à crever de chaud en été à cause de réflexes de survie rescapés de l’enfance !

      Reply
  • Madame Rêveuse
    8 novembre 2017 at 17 h 20 min

    Haha, génial ton article !! C’est vrai qu’on a de sacrées manies… Et je te rejoins sur 2 :
    – éplucher ma mandarine jusqu’à ce que je n’y vois plus de blanc (les mandarines ça va, mais ça fait bien longtemps que je ne mange plus d’oranges…!) ^_^
    – et surtout me mettre du baume à lèvres 20 mille fois par jour !!!! (j’ai aussi la fâcheuse habitude d’arracher les petites peaux qui dépassent, mais des fois elles restent accrochées… AÏE !!!)

    J’en ai également une autre, que je tiens de mon père (un poil perfectionniste…) : il faut absolument que le beurre recouvre TOUTE la tranche de pain, jusque sur les bords où il y a la croûte ! Et aussi qu’on ne voit pas la mie sous le beurre ; il faut qu’il soit étalé uniformément, c’est très important ! Ah oui et aussi qu’il n’y ait pas la marque des dents du couteau sur le beurre !
    (ben oui, c’est carrément moins bon…) 😀
    Le folie me guette… Hahaha !!!

    Reply
    • Nya
      8 novembre 2017 at 18 h 08 min

      Ha non mais le beurre ! Pourquoi je n’y ai pas pensé ! Il est absolument capital que la couche de beurre soit d’épaisseur uniforme et bien sûr, toute trace de dents du couteau est une hérésie ! Dans une moindre mesure, je le fais aussi pour la confiture… Pas question de manger une tartine où la confiture est jetée en deux coups de cuillère sur le pain, non madame, une belle couche harmonieuse sinon je capote lol

      Reply
      • Madame Rêveuse
        9 novembre 2017 at 17 h 22 min

        Hahaha !!!! Soulagée de n’être plus seule au monde !!!!!! 😀

        Reply
  • Lana
    9 novembre 2017 at 1 h 12 min

    Je rêverais de savoir faire tourner mon stylo 😀
    Sinon, moi j’ai plutôt :
    – toujours avoir au moins une jambe sous la couette (même en été, je déteste dormir avec les deux jambes hors de la couette ^^)
    – ne jamais aller me coucher juste après avoir regardé un film policier, au moins écouter de la musique joyeuse sinon je vais rester dans le film et assurément faire des cauchemars
    – racler mon assiette en « bande » … bin oui c’est plus logique si on veut manger toute la sauce.
    – pareil que toi, je ne laisserais jamais une image qui fait peur à côté de moi pour dormir
    – ne jamais laisser de pâte ou de grain de riz dans la casserole après les avoir égoutté(e)s …

    Et il doit bien y avoir d’autres choses ^^

    Reply
  • Madame coeur
    9 novembre 2017 at 6 h 32 min

    Quelle bonne idee d’article! Tout comme Lana, impossible pour moi de dormir sans au moins une jambe sous la couette. Depuis que je suis maman il m’est inconsevable de dormir avec la porte de notre chambre fermée… meme avec babyphone! Ca exaspère mon mari!!!

    Reply
  • Madame Fleur
    9 novembre 2017 at 20 h 40 min

    Moi c’est quand je dors dans une chambre avec un placard ou une armoire ou une commode, il faut absolument qu’ils soient bien fermés ! Sinon ça m’angoisse (oui on sait pas ce qui peut en sortir).
    Je vérifie toujours que la porte d’entrée est bien fermée à clef, des fois je me relève pour vérifier !

    Reply
    • Lana
      12 novembre 2017 at 23 h 12 min

      Ah oui les placards fermés quand on dort … Pareil ^^

      Reply
  • Sarah
    9 novembre 2017 at 21 h 48 min

    Alors de mon côté je dors toujours sous une couette même en plein ete sinon j’ai froid. Et je dors toujours du côté ou je ne vois pas la lumière du jour.
    Et sinon le matin je me nettoie le visage a l’eau meme apres la douche je deteste avoir du savon ou du shampoing sur moi : )

    Reply
  • Madame Pinpon
    13 novembre 2017 at 15 h 55 min

    J’ai bien aimé ton article Nya, comme les autres d’ailleurs, faut dire que je m’y retrouve pas mal 😀
    Dormir sans couette (le drap si vraiiiiment trop chaud), impossible. Les mandarines, tout pareil !
    J’ai aussi bien d’autres manies qui ressemblent plus à des tocs (manger les mêmes aliments et en même quantité côté gauche puis côté droit de la bouche par exemple, ou si je me cogne d’un côté je le refais de l’autre – sans me faire mal évidemment – j’aime la symétrie !), mais je les vis bien ^^ Ça occupe !

    Reply
  • Nyméria
    15 novembre 2017 at 18 h 40 min

    houlala comme je me retrouve dans cette article…

    Comme toi je ne dort jamais au grand jamais sans rien sur moi même si j’habite le grand sud et que l’été la nuit il fait 12000°C fenêtre ouverte ;}
    Mais moi c’est le drap et ce sont les oreilles qui doivent être cachées. Quand j’était petite, je rêvait (cauchemardais plutôt, mais je ne sais pas si ce mot existe vraiment…) qu’un vilain monsieur venait m’arracher le lobe de l’oreille afin de me voler mes boucles #fillechelou et 20 ans plus tard et même si je ne porte quasi plus de boucle d’oreilles, ça reste impossible pour moi de dormir sans avoir les oreilles couverte.

    Je te laisse imaginer l’été quand il fait archi’ chaud, je dort en culotte avec juste un bout de drap ou un mouchoir qui repose sur mon oreille.

    Et pour les mandarines/clémentines et autres agrumes, j’adore les éplucher aussi, j’enlève chaque petite peau blanche, chaque petit file et je ne les manges pas (je n’aime pas ça MDR) en fait à chaque fois je doit trouver quelqu’un qui accepte de me laissé éplucher sa clémentine. xD

    Reply

Laisser un commentaire