Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Mes traditions de Noël préférées


Publié le 18 décembre 2017 par Madame Givrée

J’ai toujours aimé Noël. Ce n’est pas pour rien que j’ai choisi de me marier au plus près possible de Noël. J’avais raconté mon mariage hivernal sur Mademoiselle Dentelle. Mes parents et grands-parents n’ont jamais eu de cheminée, mais j’ai tout de même dans la tête cette image idéalisée de Noëls en famille bien au chaud, d’une ambiance chaleureuse et d’un moment plein d’amour. J’aime l’odeur du sapin, les échanges de cadeaux, le rituel du calendrier de l’Avent, cette impression que tout le monde, d’un coup, est de bonne humeur, les couleurs, les odeurs, les paillettes, la flamme des bougies.

C’est pour ça qu’aujourd’hui j’ai eu envie de te parler de ces traditions que je trouve amusantes ou attendrissantes, celles qui me plaisent et que j’ai déjà adoptées, ou que j’ai très envie d’adopter.

La journée du pull moche de Noël

J’en parle tous les ans, et à chaque fois je me dégonfle. Parfois c’est une question de budget, d’autres fois c’est parce que je suis prise par le quotidien, et puis ce jour arrive et je me rends compte que je n’ai rien prévu. Mais, pour dire vrai, c’est souvent parce que je ne suis pas sûre que j’assumerais devant les élèves !

L’idée ? Le 15 décembre, c’est le jour de sortir ton pull moche de Noël. Tu sais, le pull que mamie t’a fait et que tu n’as jamais mis parce que, bon… t’as passé l’âge de porter un pull rouge avec un père Noël dessus. Ou des pompons partout. Enfin, tu vois ce que je veux dire. Si tu n’en as pas, c’est facile: tu en achètes un pour le 15 décembre et tu le portes toute la journée. Et, surtout, tu partages l’information avec tes contacts. Plus il y a de monde qui participe, plus c’est drôle !

En fait, je trouve ça tellement drôle que tous les ans l’envie folle de lancer un défi « pull moche de Noël » dans mon collège me démange. Je trouve que ça serait vraiment rigolo de voir ce que les élèves sont capables d’apporter et de porter en la matière. Et puis c’est bon enfant. Ça permettrait d’apporter un peu de gaieté et de légèreté dans une période grise pendant laquelle les ados sont souvent fatigués et à cran.

Crédits photos (creative commons): Flickr

Crédits photos (creative commons) : 889520

Le père Noël secret

J’ai découvert ce jeu pendant mon année en Angleterre et je dois dire qu’à l’internat où je travaillais, c’était drôlement bien organisé et ça durait tout le mois de décembre. Au début du mois, tout le monde tirait au sort le nom d’une personne (pour nous, c’était les élèves et le personnel de l’internat, toutes personnes confondues), mais depuis, je l’ai déjà fait au travail, ou entre copines, et l’idée était de lui accorder de l’attention pendant tout le mois de décembre, de quelque façon que ça soit (petits mots, chocolat, cosmétiques, partage de citations inspirantes ou de mots d’encouragement…) sans dévoiler son identité. L’identité était dévoilée le dernier jour, lors de l’échange de cadeaux.

J’ai trouvé ça vraiment chouette ! C’est une élève qui avait tiré au sort mon nom, et elle avait mis un point d’honneur à m’envoyer un petit mot tous les jours pour m’encourager, ou partager avec moi quelque chose qui lui avait plu ou l’avait émue ce jour là. J’ai gardé toutes ces petites notes précieusement, bien sûr.

Au travail, maintenant, nous avons adapté le principe: chacun achète un cadeau (à moins de 5€, c’est l’intention qui compte) pour le repas de Noël qui a généralement lieu avant les vacances. Les cadeaux sont numérotés, et on tire au sort qui gagne chaque cadeau… C’est très sympa et c’est toujours un moment de franche rigolade.

Crédits photos (creative commons): Mr_sweetis

La confection d’une grande et belle maison en pain d’épices

Ça aussi, c’est quelque chose que je me promets de prendre le temps de faire tous les ans. Quand je vois sur Pinterest les magnifiques réalisations de certaines blogueuses, j’ai très envie de m’y mettre, moi aussi… Je maîtrise super bien la théorie, en plus, c’est juste le temps qui me manque pour m’y mettre. Et je fais déjà un très bon pain d’épices. Alors, vraiment, je n’ai pas d’excuse. J’ai envie de bonnes odeurs de pain d’épices dans ma maison, d’une jolie réalisation à placer au milieu de ma table, de prendre le temps de faire quelque chose de joli qui me fait plaisir. On ne prend pas assez souvent le temps de faire des choses qui nous plaisent.

Crédits photos (creative commons): congerdesign

Décorer la maison

J’adore décorer la maison ! L’achat d’un sapin de Noël, un vrai, un qui sent bon – avec racines s’il vous plaît – est obligatoire chez nous. Cela fait toujours un peu râler Sir Givré qui n’est pas un grand fan des épines, mais il finit toujours par céder. Et je le soupçonne fortement de jouer à râler parce que ça fait partie de nos traditions de Noël à nous, se chamailler sur le type de sapin que nous allons acheter.

Au delà de la question du sapin, comme nous nous sommes mariés en hiver, nous avons beaucoup de déco sur le thème de l’hiver, justement… Tous les ans, je me fais un plaisir de ressortir les faux sapins et autres petites décorations de notre mariage. C’est toujours une grande joie pour moi de redécouvrir mes souvenirs, de partir en exploration dans l’énorme carton qui nous sert de boîte de rangement pour toutes ces petites choses. Et ce qui est encore plus chouette, c’est que depuis que Sir Givré (et toute ma famille) m’a offert un bel appareil photo et quelques formations, je peux m’amuser à faire de jolies photos !

Trois dernières photos : photos personnelles

Et toi, quelles sont les traditions de Noël que tu affectionnes ? Est-ce que tu t’es créé tes propres traditions ? Viens nous en parler dans les commentaires ! 

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Nounours

J’adore ton article. Perso J’ai pour tradition de faire le sapin de noël le 6 décembre et de confectionner si J’ai le temps sinon ça attend le week-end des Manele (les petits bonhommes en brioche de la st Nicolas ) et acheter une déco de noël chaque année. Sinon je connais le jeu que tu parles dans ton article, il nous arrive de le faire avec des amis pour le nouvel an.

le 18/12/2017 à 12h54 | Répondre

Croco

Chez moi, le plus important, c’est de sortir la crèche le premier dimanche de l’avent (et de ne la ranger que le 2 février… voir le 3). Cette année, je me suis enfin décidée à faire une couronne de l’avent, et mon projet pour l’année prochaine, c’est de faire un beau calendrier de l’avent (et de trouver de super idées pour le remplir, sachant que mon fils ainé devrit être assez grand pour comprendre le principe).

le 19/12/2017 à 15h42 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?