Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La construction de notre maison : les visites


Publié le 13 juillet 2016 par Madame D

Après avoir rencontré les différents constructeurs, nous commençons les visites de terrains avec le constructeur n°2 (celui dont les maisons ont une ossature métallique). Il nous fait rencontrer une agence immobilière de la région où nous voulons faire construire.

Nos demandes pour le terrain :

  • pas dans la ville X où travaille mon mari,
  • pas dans une ville qui dépend des écoles de la ville X,
  • un terrain de 600m² environ,
  • un certain prix maximum,
  • la possibilité de faire un sous-sol total,
  • et le tout-à-l’égout si possible.

En prenant compte de tout ça, il nous emmène voir trois terrains.

Visites de terrains pour construire

Crédits photo (creative commons) : brenkee

Le premier est pas mal du tout. À l’est de la ville X, dans une impasse, pas loin du centre-ville. Le terrain fait juste un peu moins de 600m². Mais il est dans un sale état : il y a des souches partout, et ça coûte cher de les faire retirer. De plus, pas de tout-à-l’égout, donc il faudra mettre une fosse septique et prévoir un coût supplémentaire. Sans compter que le prix est dans notre limite haute. Mais la ville est bien, à moins de quinze minutes du travail de mon mari, et l’offre scolaire va jusqu’au lycée.

Le deuxième est dans un micro-village, tellement paumé que ça nous fait peur (genre il y a quatre routes qui mènent au village : une au nord, une à l’est, une à l’ouest et une au sud), au nord de la ville X. Le terrain est en pente (et c’est une grosse pente !), il y a la voie de chemin de fer en face, pas d’école (même pas une maternelle), pas de boulangerie… Bref, on veut bien partir à la campagne, mais faut pas abuser non plus…

Le troisième terrain est à l’ouest de X. Il est proche du centre-ville. Il y a des écoles maternelle et primaire dans la ville, mais pour le collège, ce sera à X. Le terrain est assez mal fichu. Tout en longueur, avec une toute petite façade (de la largeur du terrain). Donc soit on construit la maison avec une petite façade tout en longueur, soit on la met de côté. Derrière le terrain, ce sont des champs non constructibles. Mais la zone étant plate, le vent transporte le bruit de l’autoroute.

Nous repartons chez nous. Le premier terrain nous plaît pas mal, mais je ne suis pas entièrement convaincue. Il est cher, et la configuration du terrain nous oblige à chiffrer des éléments non prévus : on aurait donc moins de budget pour la maison. Et puis, personnellement, mettre 10.000€ dans une fosse septique, ben, ça me saoule.

Le weekend suivant, nous allons visiter des terrains avec le constructeur n°3 (le commercial qui nous demandait si notre fille était baptisée).

Le premier terrain est pas mal. Grand, bien situé, dans nos prix. Mais mon mari n’est pas rassuré : entre le saule pleureur et la mousse dans l’herbe, pour lui, c’est trop humide. Et le jardin est orienté nord.

Le deuxième terrain est très grand, en division de lots, mais en bordure de la ville, sur une route à 90 km/h. Trop bruyant, c’est niet.

Le constructeur nous emmène ensuite sur un lotissement en construction. Les terrains sont beaux et bien placés, viabilisés, et il y a le tout-à-l’égout. Nous sommes intéressés, malgré le prix un peu cher.

Le constructeur saute sur l’occasion pour nous refaire un devis sur le capot de sa voiture. Nous sommes un samedi, il veut nous laisser le temps de réfléchir sans pression, avant d’appeler pour faire une offre pour le terrain et signer le contrat avec lui. « On se voit lundi ?? »

Non mais, je te jure… Genre on va se décider pour acheter un terrain hors budget et signer pour une maison elle aussi hors budget, avec un commercial qu’on n’apprécie pas, en moins de deux jours ? On n’a pas la même conception des mots « sans pression », je crois. Nous appellerons le constructeur quelques jours plus tard… pour abandonner les démarches avec lui.

Durant cette même journée, nous allons visiter une maison. Une belle maison neuve (2012) de 120m², en RT 2005, avec sous-sol total. La maison est pas mal : très bien située, plein de fenêtres, une suite parentale, un beau jardin. Il y a juste quelques petits travaux à prévoir : casser les murs de la cuisine, refaire les peintures et la salle de bain. Mais on ne s’y voit pas. La configuration ne nous plaît pas. Malgré la grande surface, c’est mal agencé et le salon est tout petit…

Le commercial nous achève : c’est un ami du constructeur 3, encore plus raciste… Il est prêt à nous emmener à la sortie de l’école pour nous montrer que dans cette ville, c’est « bien fréquenté », et il justifie l’état de la maison en nous disant que « ce sont des noirs qui vivent là. » (Véridique !) Bref, non merci.

Le constructeur 2 nous emmène voir d’autres terrains le weekend suivant.

Un lotissement qui va être construit : pas mal, et pas cher du tout, mais trop près de la voie rapide.

Puis un terrain déjà présenté par le constructeur 3.

Enfin, il nous emmène dans un petit village uniquement pavillonnaire. Un lotissement est en construction, et il reste un terrain. Malgré le fait qu’il n’y ait aucunes commodités dans ce village, le lieu nous plaît. Mais finalement, le constructeur nous rappelle pour nous dire qu’il n’y a plus de terrain disponible sur le lotissement. Nous ne sommes pas particulièrement déçus, car à la réflexion, c’était un peu trop paumé.

Après toutes ces visites, nous nous rendons compte qu’il n’y a qu’un secteur qui nous plaît vraiment : à l’est de X. Et plus précisément, dans la ville Y. Du coup, je me décide à faire des recherches moi-même, et je prends une tonne de rendez-vous avec des agences pour visiter des terrains uniquement à Y.

Je te raconte ça la prochaine fois !

Et toi ? Tu as fait construire ? La recherche de terrain a-t-elle été compliquée ? Quels étaient tes critères ? Viens nous raconter !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

6   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Et ben ça a l’air plus compliqué qu’il n’y paraissait.
La suite la suite !!!

le 13/07/2016 à 10h29 | Répondre

virginie

Bon réflexe pour le saule et la mousse !

On a hésité aussi entre construction et ancien/récent, c’est vrai que le terrain ce n’est vraiment pas simple. En plus, on n’y pense pas forcément aux souches, au prix de la clôture etc. Mais ça s’ajoute !

Même démarche aussi vis-à-vis du travail de mon mari : pas trop loin mais éloigné de la zone d’influence de la ville. On ne s’imaginait pas du tout croiser ses collègues voire son patron à la sortie de l’école !

le 13/07/2016 à 18h57 | Répondre

Hermy

Je ne pensais pas que c’était si compliqué de choisir le terrain. Hâte de lire la suite !!!

le 14/07/2016 à 21h14 | Répondre

MlleMora

Abusée la remarque raciste, c’est dingue !
Quelle galère quand même de chercher un terrain, mais en tout cas ça vous a donné une idée précise de ce que vous vouliez, hâte de connaitre la suite !

le 14/07/2016 à 23h07 | Répondre

Madame Rêveuse

Vous avez raison de prendre RDV avec des agences. Nous avons visité la plupart de nos terrains via des agences et non des constructeurs, car ce ne sont pas eux qui ont les meilleurs. Ce ne sont pas des experts en terrain, eux ils veulent juste vendre pour construire…
Il y a apparemment énormément de terrains en vente par chez nous ; tellement, que les agences ne peuvent pas tous les mettre en vitrine / sur internet. Donc il nous a fallu aller les voir, et là c’était la corne d’abondance !
Nous en avons finalement trouvé un avec un bonus : une suepr vue ! Alors évidemment il nous a fallu augmenter notre budget, car avec notre budget de départ on ne trouvait rien du tout d’intéressant (vous serez d’accord avec moi, l’immobilier est bien trop cher pour ce que c’est…). Mais bon finalement avec le PTZ, le GIC, et un peu d’aide des parents, ça se fait bien. Et nous venons de signer le compromis de vente !
J’espère que vous allez en trouver un qui vous plaît et rassemble vos critères !

le 18/07/2016 à 11h16 | Répondre

Madame D

Je vous raconte la suite bientôt !
Et oui c’est vraiement pas evident de chercher un terrain !

le 18/07/2016 à 14h34 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?