Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Notre défi : une semaine végétarienne


Publié le 12 juin 2015 par Leaureine

Un jour, au détour d’un pari (pratique que nous utilisons souvent avec mon mari pour éviter les disputes lorsque nous sommes en désaccord), je décide de lancer comme enjeu « une semaine sans viande ni poisson ». L’idée m’est venue alors que nous étions en weekend chez un ami, qui en consomme très peu.

Il faut savoir que chez moi, nous sommes de grands carnivores : nous mangeons de la viande au moins une fois par jour. Personnellement, je ne mange pas de poisson, car je n’aime pas ça… mais mon mari, si !

Faisons bref, mon mari a perdu son pari (rapport à la date de décès d’Edith Piaf), et moi j’ai imposé ma semaine veggie !

le défi une semaine végétarienne

Crédits photo (creative commons) : Jennifer

Jour 1

Mon mari est désespéré. Pour lui, la nourriture végétarienne, c’est du tofu et des plats sans sauce ! Mais moi, j’ai plein d’idées qui fourmillent dans ma tête ! J’ai pioché plein de recettes sur Pinterest, et je me suis occupée des courses et des menus. D’ailleurs, j’ai prévu d’aller au marché pour faire le plein de bons légumes.

Aujourd’hui, jour férié, le menu est le suivant :

  • Midi : curry de légumes (courgettes, carottes, poivron, oignon, chou chinois) et riz blanc. Bon, le riz complet aurait été mieux pour l’apport en protéines, mais je n’en ai pas en stock !
  • Soir : pizza maison aux fromages (sauce tomate, basilic, tomates séchées, oignon, poivron, mozzarella, chèvre et gruyère)

Monsieur le mari est repu, et ne réclame pas encore de viande, tout va bien…

Jour 2

Aujourd’hui, on fait le pont ! Nous avons plein de choses prévues au programme de la journée, il va falloir de l’énergie. Le menu choisi est le suivant :

  • Midi : salade de pâtes à la ricotta, tomates cerises et pousses d’épinards
  • Soir : madeleines au gruyère (un peu trop grasses à mon goût) et salade de chou chinois.

Jour 3

Le samedi, chez nous, c’est grand classique en général : frites-steak ! Sauf que là, pas de steak qui tienne ! J’ai donc décidé de tenter (sous l’oeil torve et inquiet du mari) le steak de soja – et ça coûte un bras ! Je décide de jouer la carte à fond et propose donc :

  • Midi : burger veggie (steak de soja, fromage en tranches, tomate, salade, moutarde) et frites dans ma friteuse sans huile – merveilleuse invention, si l’on n’est pas trop à cheval sur la consistance de frites… Le mari n’a pas aimé le steak de soja, MAIS il a goûté quand même.
  • Soir : apéro dinatoire avec radis, carottes en bâtonnets, tomates cerises, sauce au fromage blanc + des muffins aux tomates séchées et basilic. Là, le mari avait encore faim…donc il a fini les restes de curry de légumes.

Jour 4

Dimanche ! Jour de repos ! Jour aussi où, en général on se fait plaisir avec un bon plat de viande en sauce comme un bœuf bourguignon, un magret ou un poulet rôti… les carnivores que nous sommes commencent à ressentir le manque. Mais on ne se décourage pas !

  • Midi : lasagnes de légumes (courgettes, aubergines, tomates, poivrons, carottes, oignons, béchamel mozzarella et gruyère). Et un bon petit dessert avec ça : mousse au chocolat sur lit de framboises !
  • Soir : reste des muffins et salade verte accompagnée de tomates.

Jour 5

Lundi, reprise du boulot. Longue semaine qui va précéder notre départ en voyage de noces… Allez, on y croit, et on ne succombe pas aux appels des gamelles de nos voisins de table au bureau, pleine de viande !

  • Midi : reste des lasagnes de la veille.
  • Soir : crumble de ratatouille. Un classique chez nous, excellent et rapide à cuisiner ! Je te donnerai la recette un de ces jours…

Jour 6

On y est presque !!! Le mari commence à grommeler, à réclamer du saucisson sec. Il faut tenir !

  • Midi : gratin de pâtes et salade verte.
  • Soir : cake aux légumes.

Jour 7

Ça y est, on y est, c’est le dernier jour ! Et on finit en beauté par…

  • Midi : steaks de soja (eh oui, ça se vend par deux, ces choses-là !), riz à la sauce tomate et aux courgettes.
  • Soir : reste du cake et salade de tomates à la mozzarella.

Bilan de cette petite semaine veggie ?

On est bien d’accord, on n’a pas révolutionné le monde en ne mangeant pas de viande pendant sept jours. Ceci étant dit, ça nous a permis de nous rendre compte de la quantité astronomique de viande consommée chaque semaine dans notre foyer ! Et surtout, de réfléchir à cette consommation et à ce qu’elle entraîne pour notre agriculture, notre planète, notre santé… de nombreuses émissions « grand public » en ont parlé ces derniers temps.

Alors bien sûr, sitôt le pari terminé, mon mari a racheté du saucisson sec. Nous restons des carnivores, mais nous allons essayer de consommer moins de viande, et de la viande de meilleure qualité.

Et puis cette semaine sans viande nous a incité à découvrir de nouvelles recettes, de nouvelles saveurs, de nouvelles associations que nous n’imaginions même pas ! Comme le combo lentilles-riz que nous n’avons pas pu tester, mais qui me reste dans l’idée… Pour le prochain pari ?

Et toi ? Tu organises des petits défis culinaires parfois ? Une semaine végétarienne te semble impossible à surmonter ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

Tortue

Super interessant ! Sans vouloir devenir végétariens (on aime trop la bonne bidoche), j’essaye aussi d’amener monsieur à réduire ensemble la quantité de viande par semaine car on en mange surement trop…Alterner les sources de protéines… Essayer de la considérer plus comme un aliment « de luxe »….Pas évident quand on est des carnivores en puissance !

le 12/06/2015 à 07h57 | Répondre

Claire Gezillig

Je suis dans la même optique que Tortue : concernée par l’impact de la grande consommation de viande sur la planète et aussi par la manière dont on élève et abat les animaux pour les manger, j’essaie de réduire notre consommation de viande (d’ailleurs, j’ai un article en brouillon là-dessus…) alors merci pour les idées. 😉

le 12/06/2015 à 09h40 | Répondre

Lauriane (voir son site)

C’est bien appétissant tout ça ! Ca m’a donné envie de lasagnes… (et de saucisson, mais bon…)

On a diminué notre consommation de viande, mais tout simplement parce qu’on s’est rendus compte que le soir on n’a pas besoin de manger un repas aussi consistant que le midi. Un velouté et du pain, du riz et un wok de légumes, etc. ça nous suffit bien.

le 12/06/2015 à 09h52 | Répondre

sarah

merci pour toutes ces idées! on est aussi tous les 2 des bons carnivores, mais de mon côté depuis que je ‘fréquente’ les magasins bio, j’achète beaucoup plus de légumes et comme je suis un petit ventre, ca me tient souvent toute la semaine et du coup la viande se fait très rare quand j’y pense, en fait je me nourris avec la viande que mon mari achète sinon moi je n’en acheterais presque pas car je ne mange pas de viande le soir, c’est comme ca que j’ai été habitué et le midi j’ammène ma gammelle et la viande réchauffée bwaaa c’est pas pour moi 🙂

le 12/06/2015 à 11h17 | Répondre

Virginie

Excellent ! je n’oserais jamais le proposer au Mari, c’est mooooort.
En revanche, on ne mange pas tant de viande que ça finalement, sorti du jambon blanc et du boeuf… en fait, on est trop fine gueule, du coup, on préfère aller de temps en temps à la boucherie nous faire plaisir mais c’est cher que de manger des trucs tout faits, les histoires de lasagne au cheval m’ont encore plus refroidie. Résultat, on est déjà très peu consommateur.

le 12/06/2015 à 11h17 | Répondre

Egg (voir son site)

Hello,
Super idées !
Moi aussi, j’ai tendance à pas mal manger de viande, quand même, je me dis que des fois je ferais mieux de me calmer un peu.
Entre ça et ma passion pour les desserts, je sens que ça va me tomber dessus à un moment ^^
++,
Egg

le 12/06/2015 à 11h49 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Perso, j’adore les steak de soja !!!

le 12/06/2015 à 12h07 | Répondre

Christelle

J’adore aussi !
Personnellement ne pas manger de viande ne me dérange pas car c’est déjà le cas ^^
Je ne suis pas végétarienne ou autre mais je n’aime pas la viande hormis la volaille et les steak hachés, je ne mange rien d’autre.

le 15/06/2015 à 09h41 | Répondre

MlleMora

La question de la viande m’interroge grandement, mais pas possible pour nous de devenir végétariens (le saucisson et les sushi…) mais un peu comme Virginie, on n’est pas de grands consommateurs à la base.

le 12/06/2015 à 12h33 | Répondre

Kalinouche

Pour notre part, on a opté pour le régime suivant : le moins de viande possible la semaine (je dis, le moins possible parce que si on est invités, c’est parfois compliqué)… et le weekend on s’autorise de la viande.
Résultat : on mange plus varié…. et quand on s’autorise de la viande… qu’est-ce qu’on l’apprécie! 1000 fois plus qu’avant!

le 12/06/2015 à 12h37 | Répondre

Eglantine (voir son site)

Heu… je crois que mon commentaire n’est pas passé, je recommence au cas où (supprimez s’il faut) ..
Donc, je disais que c’est cool ce genre de semaine, où on a bien l’impression de se nettoyer.
Et j’ajoutais que ça me ferait pas de mal à moi aussi, bien que ça me semble en effet assez insurmontable, vu d’ici.
Mais je me dis qu’entre overdose de sucres (avec ma passion pour les desserts) et beaucoup de protéines, un jour mon corps risque de me le faire payer… 🙁
Donc, super idée en tout cas, faut que je le fasse aussi 🙂

le 12/06/2015 à 13h37 | Répondre

Madame Teddy

Super idée Leaureine. Etant végétariens avec chéri depuis maintenant 4 ans, je ne peux que saluer ton initiative, et je suis ravie de voir que de plus en plus de personne s’interrogent sur leur consommation de viande. Tout autour de moi, je vois les habitudes se modifier et mes connaissances me disent consommer moins de viande qu’avant, ce qui me réjouit forcément, étant devenue végétarienne pour des raisons avant tout éthiques et écologiques.
En revanche, je ne pourrais pas me permettre sur du long terme d’avoir les mêmes menus que ceux de ta semaine d’essai, sous peine de me transformer en baleine hélas 🙂
Si tu as envie de renouveler l’expérience, n’hésites pas à me demander, j’ai beaucoup de recettes végétariennes dans mes tiroirs qui ne demandent qu’à être partagées ! 😉

le 12/06/2015 à 14h01 | Répondre

Madame Teddy

Et les steacks de soja ne sont pas ma grande passion non plus. En 4 ans, le nombre de fois où j’ai du en manger se compte sur les doigts d’une main !

le 12/06/2015 à 14h03 | Répondre

sarah

je suis curieuse de savoir ce que vous appelez steak de soja? des galettes de tofu épicés aux petits légumes/fromage style steak a la provencale de Sojasun? ou bien du seitan? j’adore tous ceux la du coup je me demande s’il y a une autre ‘variété’ que je ne connaitrais pas? 😛

le 12/06/2015 à 14h13 | Répondre

Nya (voir son site)

SI tu as envie de partager des recettes, n’hésite pas à en faire des chroniques, on adorerait en savoir plus !

Sinon moi aussi végétarienne depuis mal pas de temps (8 ans) et je n’aime pas du tout les galettes de soja préparées, je trouve ça trop gras, trop artificiel, bref pas du tout mon optique quand je cuisine. Mais j’adore le tofu nature, ça me permet de compenser.

le 13/06/2015 à 00h53 | Répondre

Madame Teddy

Oui, galettes de tofu type Sojasun en effet, que j’ai du mal à apprécier. Après, j’évite de manger trop de soja et tofu, et je préfère me préparer moi-même des « steak » ou galettes végétales avec des lentilles (ou autre) et les herbes et épices qui me tombent sous la main.
Quand au seitan, je dois malheureusement limiter le plus possible ma consommation de gluten (hypersensibilité oblige) donc il n’est que très rarement au menu.

le 12/06/2015 à 15h22 | Répondre

Bliss

14 ans que je ne mange plus de viandes, juste un peu de poissons car au départ, je n’arrivais pas à équilibrer suffisamment mes repas en protéines.
Aujourd’hui, la viande ne me manque ABSOLUMENT pas, et je ne me vois pas en manger de nouveau un jour

le 12/06/2015 à 17h28 | Répondre

Jessica (voir son site)

Moi et la nourriture, c’est une histoire d’amour et j’adore cuisiner et j’adorais moi aussi avant la viande, les sushis, le saucisson etc. Mais les images de cruauté animales et les réalités écologiques ont eu raison de mes simples « préférences gustatives. » Quand je suis devenue végétarienne (et que j’ai embarqué avec moi mon chéri et ma fille) il y a 2 ans, ce fut un vrai défi culinaire de réinventer nos petits plats en version végétarienne, et je dois avouer que les débuts furent pauvres en inventivité. Mais aujourd’hui, quelle différence! On se régale à tous les repas! Les raisons du végétarisme aujourd’hui sont évidents et c’est rassurant de voir que les mentalités changent et que les consciences s’éveillent. J’applaudis!

le 15/06/2015 à 11h31 | Répondre

Nilith lutine

La semaine végétarienne, ici, c’est toute l’année ! 😀 Mon mari m’a rejoint il y a quelques mois après avoir, sur plusieurs années depuis notre rencontre, drastiquement réduit sa consommation et en l’ayant orienté vers la viande bio, d’abord majoritairement, puis exclusivement.

Les « steak de soja » tout prêts ou assimilés, ici, c’est du dépannage. Je trouve ça sympa mais je n’en raffole vraiment pas. Autant dire qu’on peut parfaitement être végétarien sans aimer ça ! (Comme dit Mademoiselle Teddy, on peut facilement faire des galettes de légumes, de flocons d’avoine, etc. Et congeler le rab pour dépanner une fois suivante !)
On vient à peine de tester le tofu mariné et poêlé, on l’a utilisé en accompagnement d’une salade, et je pense que ça remplacerait bien un steak pour un hamburger. (Le goût étant lié à la marinade, on le fait bien à ce qu’on veut !)

Je suis ravie de voir que de plus en plus de personnes remettent en cause la fréquence de leur consommation de viande. 🙂
Par contre ça conduit souvent à des situations cocasses : on m’a plusieurs fois demandé si j’avais des recettes dans lesquelles l’absence de viande ne se remarquerait même pas (pour carnivores invétérés qui trouvent toujours que ça serait mieux avec du jambon/du poulet…). Je ne sais jamais quoi répondre à ça, étant pour ma part dans la démarche de m’en passer totalement, je ne cherche pas spécialement à faire oublier qu’il n’y en a pas. 😉

Tiens, je pense à un truc tout prêt sympa pour les apéros, pour changer du pâté… Et même pour changer du foie gras pendant les fêtes : il existe des pâtés végétaux délicieux. Notamment le « faux gras » (pas évident à trouver en France), mais Tartex a aussi plusieurs produits dont les intitulés sont forts festifs : Chardonnay, Truffe-Champagne, c’est quand même pas mal comme programme ! 🙂
Chez moi les pâtés végétaux ont toujours été un classique des pique-nique (même avant d’être végétarienne), j’aime beaucoup ça.

le 15/06/2015 à 13h31 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?