Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Se marier, ça sert encore à quelque chose ?


Publié le 15 août 2016 par Flora

Cet été, Sous Notre Toit prend quelques jours de vacances… Nous serons de retour le 22 août avec de nouveaux témoignages ! En attendant, nous t’avons concocté un petit best of des articles les plus vus de l’année 2016. Ce sont donc tous tes billets préférés que tu retrouveras dans les jours à venir ! ?

C’est une drôle de question de bon matin, je sais. On a la chance, toi et moi, de vivre dans un pays où l’on se marie parce qu’on en a envie. Mais comment naît cette envie ? Pourquoi se marie-t-on ?

Moi, par exemple, je ne me pensais pas faite pour le mariage (toute ressemblance avec une chanson Disney ne serait que fortuite). J’ai toujours été dans la case « garçon manqué », et j’ai passé une grande partie de ma jeune vie d’adulte en étant célibataire, par choix. Du coup, je ne me pensais pas programmée « bridezilla ». Les robes de princesse, les licornes et les paillettes, c’était bien loin de mon univers.

Mais sans crier gare, mon cerveau s’est mis en mode « JE VEUX ME MARIER ». Sans que je ne sache pourquoi ni comment, c’est devenu l’objectif numéro 1 de ma vie, occupant toute la bande passante disponible dans mon cerveau.

Et maintenant que j’ai récupéré quelques neurones, je me demande comment tout ça a pu me sembler si normal. Comment ai-je pu mettre toute cette pression sur mon homme ? Comment a-t-on pu dépenser tant d’argent dans une journée ? Et surtout, qu’est-ce que j’avais bien fumé le jour où je me suis dit que 1200€, ce n’était pas si cher, pour une robe ?!

Je suis dans ma deuxième année de mariage, et ne t’inquiète pas, mon couple va très bien. Si je me pose cette question, c’est surtout que dernièrement, j’ai été frappée par le manque de raisons rationnelles à notre décision de nous passer la corde au cou. Et pourtant, j’ai tanné mon mari pendant de longs mois pour arriver à avoir ma demande en bonne et due forme. Le problème, c’est que je n’arrive pas à me rappeler pourquoi !

Ce qui me dérange, surtout, c’est que la seule raison qui me semble plausible, c’est que c’était tout simplement un rite de passage, un formatage social. Pour moi qui me veux indépendante et anticonformiste, c’est un peu dur à accepter. Peut-être que c’est vrai, qu’être une femme libérée, ce n’est pas si facile…

Quand j’ai su que mon homme était celui avec qui je voulais passer le restant de ma vie, il m’a semblé évident qu’on devait se marier. Mais maintenant, je me dis que rien ne nous empêchait de nous engager autrement, sans passer par le mariage. Je dois d’ailleurs t’avouer que si j’ai été émue et que je me rappelle mot pour mot des vœux de mon mari devant nos familles et amis…

Utilité du mariage aujourd'hui

Crédits photo : kgorz

… je n’ai aucun souvenir du passage devant Monsieur le Maire.

Tu me diras que c’est normal, que la mairie n’est qu’une formalité, et je serai d’accord avec toi. Mais la question est : pourquoi a-t-on tant besoin de cette formalité ? Est-ce que notre engagement aurait été moindre si on avait juste organisé une cérémonie laïque, sans passer par la case administrative ? A-t-on vraiment besoin d’un fonctionnaire, qui ne nous connaît qu’en tant que numéro de dossier, pour nous déclarer unis ? A-t-on même besoin de la sacro-sainte protection de la loi ?

Si on s’est mariés, c’est avant tout parce qu’on s’aimait. Aimerais-je moins mon mari si on n’était pas mariés ? Je ne sais pas, mais j’espère que non.

J’ai lu sur un site de notaires que le mariage impliquait comme devoirs : assistance, secours, fidélité et cohabitation. Au moment de nous marier, nous vivions déjà ensemble depuis deux ans, et il me semble que la plupart de ces points étaient déjà acquis.

Ce qui laisse comme seule protection la succession en cas de décès… J’espère ne pas devoir me soucier de ça pendant encore quelques années, et je pense pouvoir dire que ça n’a pas joué dans la décision. Nous avons d’ailleurs décidé de nous passer de contrat, nos situations financières étant équivalentes. Mais alors, à quoi ça sert ?

Quand on aura des enfants, aucune différence : je n’ai pas pris le nom de mon mari, et on songe même à donner nos deux noms à nos enfants. Et ces enfants hypothétiques hériteront de toute façon de nous deux, qu’on soit mariés ou pas.

Enfin, pour les impôts, il se trouve que dans notre cas, on n’a rien gagné en se mariant. Je crois même qu’on paye légèrement plus depuis que nous avons combiné nos déclarations.

Quand j’élimine toutes ces raisons de se marier, il ne reste dans ma liste que la grosse fête. Mais comme je le disais plus haut, on n’a pas vraiment besoin de se marier pour ça. Nous, on s’est mariés à l’église, et l’église a en effet besoin d’un passage par la mairie. Mais à l’heure des cérémonies laïques et autres cérémonies d’engagement, ce ne sont pas les alternatives qui manquent.

Et mes croyances, alors ? Je tiens beaucoup à l’aspect spirituel de notre engagement. Je crois en effet que, des fois, il faut une force surhumaine pour tenir ce genre d’engagement. Dans ces cas-là, je choisis de compter sur Dieu. Mais sans vouloir créer de polémique, j’espère que mon Dieu aide les gens quel que soit leur état civil.

Voilà comment j’en suis arrivée à me dire que le mariage, c’était juste un rite de passage. Du moins dans mon cas. Si le besoin de me marier s’est fait ressentir si fort, c’est que j’avais l’impression que mon couple manquait de légitimité socialement. Et les conventions sociales ont la peau dure, que ça nous plaise ou non. D’ailleurs, s’il y a bien une chose qui a changé depuis qu’on est mariés, c’est le regard que portent les autres sur notre couple.

Je trouve ça un peu dommage, toute cette pression pour pas grand-chose. J’ai des amis qui ont choisi de faire autrement, et ça me fait de la peine de les voir devoir se justifier. Je n’irais pas jusqu’à dire qu’on s’est mariés par facilité, mais ça nous a certainement facilité les relations avec certains de nos proches.

Alors oui, j’ai honte de me dire que la décision de me marier n’a pas vraiment été uniquement la mienne… Mais si c’était à refaire, je le referais quand même.

Je reconnais volontiers que c’est peut-être inutile et un tantinet vieux jeu. Mais c’est aussi beau de déclarer qu’on croit en son couple, et de s’engager à se battre contre vents et marées pour le préserver. J’aime me dire que parmi toutes les femmes, mon mari m’a choisie moi ! Et même si être mariée ne m’assure en rien que ça ne changera jamais, j’aime l’idée d’emprunter le chemin tracé pour officialiser tout ça.

Je crois que ça ajoute même un peu de romantisme, de se dire qu’on ne se marie pas parce qu’on en a besoin, mais parce qu’on en a envie (je me console comme je peux).

Et toi ? Es-tu mariée ? Pourquoi as-tu choisi de le faire (ou de ne pas le faire) ? As-tu déjà eu l’impression que ce n’était pas vraiment ton choix ? Raconte-nous !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

Commentaires

44   Commentaires Laisser un commentaire ?

Une Occidentale en Chine (voir son site)

Merci pour cet article !

Moi personnellement j’ai toujours voulu me marier, ça a toujours été le rêve de ma vie ! Mais c’est vrai que dernièrement je me suis posé la question de qu’est-ce que ça m’apporterait de plus…
Bon je suis avec un Chinois et chez eux le mariage c’est sacré, il en faut un ! Mais je ne me marierai pas à l’Eglise car nous ne sommes pas chrétiens voire pas croyant donc on ne veut rien reconnaitre devant Dieu, comme tu dis on passe à la mairie mais celui qui nous marie ne nous connait ni d’Eve ni d’Adam, une grosse fête pas besoin de se marier et de dépenser tant d’argent, les voeux de secours assistance etc… on le fait déjà et la fidélité c’est pas ça qui pourrait empêcher l’un ou l’autre de partir…
Mais c’est comme tu dis le fait de dire que je suis à lui et que parmi tant de femmes sur Terre c’est avec moi qu’il veut s’engager et que je veux me marier à lui parce que j’en ai envie avec lui et pas avec quelqu’un d’autre.
Donc voila merci pour ton article !

le 16/05/2016 à 08h10 | Répondre

Flora

De rien, j’ai écris ça pour avoir l’avis des autres sur la question et ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à me poser ces questions 🙂 Je te souhaite un très beau mariage chinois !

le 16/05/2016 à 11h03 | Répondre

mademoiselle Black

Très interessant, ton article!

Je me suis posé la même question après mon mariage, et je suis arrivée à la conclusion suivante: pour moi, se marier était important parce que je voulais, avant de me lancer dans une vie à deux avec mon mari, qu’on aie bien réfléchi à notre choix. En fait je ne voulais pas qu’on reste ensemble des années et des années par « habitude ». Pour nous, le mariage a permis de faire un vrai choix l’un de l’autre, et de réfléchir aux bases de notre vie commune.

Mais effectivement, une fois la décision prise, on aurait pû « s’arrêter » aux fiançailles! Une fois qu’on s’était décidés le boulot était fait ;-). Mais bon, renoncer à faire la fête ça aurait été dommage, d’autant plus que c’était une occasion unique de se faire rencontrer nos familles qui vivent dans des pays différents.

Voilà en tout cas félicitations quand même pour ton mariage !! 😉

Mademoiselle Black

le 16/05/2016 à 09h13 | Répondre

Flora

Félicitations aussi Mademoiselle Black 😉 C’est vrai que la fête c’est super chouette et quand ça s’appelle « mariage » ça motive plus la famille à se déplacer.

le 16/05/2016 à 11h07 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Article très intéressant, merci ! Et merci d’avoir précisé dans ton profil ton changement de pseudo au début je me demandais qui était cette nouvelle chroniqueuse si douée 😉 . Concernant le thème abordé comme toi je me sens un peu mal à l’aise à posteriori avec l’importance que j’ai donnée à cette journée et notamment le budget consacré. Je pense cependant cela a posteriori justement parce que cette journée n’a pas vraiment été à la hauteur de mes espérances. En revanche dans mon cas je suis très contente d’être mariée : j’ai pris le nom de mon mari et c’était un symbole important pour moi, nous avons clarifie beaucoup de choses dans notre contrat de mariage etc. Mais si c’était à refaire je crois que je me contenterais d’une dizaine d’invités et d’un bon repas, c’est surtout ça que je changerais.

le 16/05/2016 à 09h15 | Répondre

Flora

Ooooh merci pour le compliment 😉 Si ça peut te rassurer moi j’ai été plus que satisfaite du rendu de notre grand jour et pourtant ça ne m’empêche pas de me demander à quoi ça rime. Et je pense aussi que le budget est clairement responsable de mes tergiversations. Si on avait pas dépensé autant je trouverais pas ça si bizarre de l’avoir fait. A refaire je diviserais le nombre d’invités par 3 (de 150 à 50) et j’organiserais un weekend familial à la campagne 🙂

le 16/05/2016 à 11h20 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Ton article me donne vraiment à réfléchir. Clairement, on s’est marié car je le voulais et mon mari l’a fait par amour pour moi. Mais je me rends compte à la lecture de ton article que mes raisons sont clairement un peu futiles. La grande fête, le fait d’avoir une belle robe et très important pour moi, le fait pour une fois d’être le centre de l’attention de tout le monde. C’est un peu égoïste. Le mariage n’a pas changé grand chose, mais je me sens plus légitime vis à vis de ma belle famille (qui pourtant ne voyais pas trop l’intérêt pour nous de nous marier). Et puis vis à vis des gens par exemple à mon nouveau boulot, j’ai l’impression que cela me donne une certaine crédibilité et maturité. Mais clairement ce sont des choses à posteriori.
Enfin je crois que mon côté romantique est surtout responsable de cette envie.

le 16/05/2016 à 09h34 | Répondre

Flora

La belle robe tout une histoire ! C’est vrai j’aime la mienne d’amour (j’avoue même que c’est peut être ça qui m’a donné envie de mettre la photo) mais aujourd’hui je regrette ce choix là. Je me dis que j’aurais été plus moi même dans une jolie robe colorée à moins de 200€ et toute aussi jolie.
Pour la légitimité c’est clair, et c’est ça qui me conduit à dire qu’on reçoit pas mal de pression dans ce sens là même si c’est non dit (ou que les gens disent le contraire). Sinon on a bien droit à une journée de pure égoïsme dans sa vie 😉

le 16/05/2016 à 11h34 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

C’est bien ça, une journée de pur égoïsme 😀
Merci de me comprendre 😉

le 16/05/2016 à 20h02 | Répondre

Mademoiselle Afro

Très belle article ! Actuellement chroniqueuse chez Mademoiselle Dentelle , pour moi le mariage n’est qu’une étape supplémentaire pour mon couple. J’ai dès le départ voulu une fête simple (nous sommes que 30 mariés compris) pas de robe, pas de cérémonie autre que la mairie et surtout pas de sommes astronomiques ! Je ne suis pas du genre licornes et paillettes et ce n’est clairement pas un rêve de petite fille. J’aurai pu aussi finir ma vie comme ça avec mon futur mari mais on a voulu un acte symbolique et c’était pour nous la meilleure des façons. Je crois que lorsque l’évidence est là entre deux personnes : on a pas besoin de plus …

Je comprends et adhère à ton questionnement mais l’essentiel c’est de me dire que le mariage est pour moi avant toute chose un acte d’amour. Chacun le met en scène comme il le souhaite c’est vrai mais il faut à mon avis rester soi même envers et contre tous 🙂
Bonne continuation à toi et tu étais une très belle mariée 🙂

le 16/05/2016 à 11h29 | Répondre

Flora

Merci mademoiselle Afro 🙂 J’aurais voulu avoir autant de caractère que moi et rester cohérent jusqu’au bout mais je me suis laissée entraîner par le tsunami « ce qui fait mariage ». Et pourtant je ne manque pas de caractère d’habitude mais quelques envies comme la robe blanche ou le grand mariage venant directement de l’autre personne dans le mariage, j’ai laissé faire. Cela dit je n’ai rien à regretter c’était un beau mariage, mais j’adore refaire le monde 😉

le 16/05/2016 à 17h43 | Répondre

Flora

* autant de caractère que toi

le 16/05/2016 à 17h44 | Répondre

Ornella

J »ai été et suis parait-il impropre au mariage. Bien trop grande gueule et masculine pour que quelqu’un veuille bien m’épouser ???. Quand on entend ca pendant des années bah le mariage, inconsciemment on l’occulte. Alors non je ne revais pas de me marier mais de rencontrer quelqu’un qui me donne envie par ce qu’il est de me lancer dans cette aventure avec lui. Et pourquoi le mariage et pas simplement vivre ensemble? C’est purement religieux. Le mariage est un sacrement et j’aime la mission qu’il nous confie.

le 16/05/2016 à 11h55 | Répondre

Flora

Je ne doute pas que tu le trouveras ton homme qui n’a pas froid aux yeux. Et si le mariage est important pour toi tant mieux, tu n’auras pas besoin de te poser toutes mes questions 😉

le 16/05/2016 à 17h52 | Répondre

Die Franzoesin (voir son site)

Aaaaah mais je viens de voir que c’est toi sur la photo ! Ca fait plaisir de voir ta tête 🙂 . Tu es ravissante et ta robe te va tellement bien, c’est magnifique ! Bon alors je retire tout ce que j’ai dit dans mon commentaire précédent, ça valait le coup 😉 .

le 16/05/2016 à 13h46 | Répondre

Flora

Merci 🙂 Je me suis dit que je n’avais plus d’anonymat avec tout ce que je publie ici de toute façon ! Sinon je suis d’accord avec ton commentaire, pas besoin de retirer quoi que ce soit 😉

le 16/05/2016 à 18h03 | Répondre

Nya (voir son site)

La chronique qui met les pieds dans le plat ! J’adore 🙂
En y repensant je me pense que j’ai voulu me marier (mon homme a suivi le mouvement, après moult réticences) pour avoir l’expérience du jour J, mas pas nécessairement pour poser des bases d’une relation qui de toute manière avait déjà sept ans. Se marier pour la fête, ça fait grincer des dents de l’admettre… Mais on n’est plus au XIXe siècle, où le mariage marquait le départ de chez les parents, la perte de la virginité, le début de la vie en ménage… Rien de nouveau sous le soleil pour nous après le jour du mariage, on prend les mêmes et on recommence. Personne n’a changé de nom de famille, personne n’a emménagé chez l’autre, personne n’a envie d’enfants, on a toujours notre vie à Lyon et notre crédit immobilier sur 20 ans. Mais c’est une fête que je suis contente d’avoir vécue même si comme beaucoup, je suis atterrée en repensant au budget (et si c’était à refaire, je referais différemment… mais on ne se marie qu’une fois pour la première fois :p ).

le 16/05/2016 à 14h06 | Répondre

Flora

Les pieds dans le plat, j’adore aussi 🙂 Et ta conclusion est tellement vraie, on se marie qu’une fois pour la première fois et c’est normal de ne pas assumer tout les choix.
Question de curiosité: quand tu dis votre vie à Lyon, vous êtes de retour dans l’hexagone?

le 16/05/2016 à 18h14 | Répondre

Nya (voir son site)

Ah non, c’était après le mariage : on est simplement revenus à notre petite vie à Lyon après une parenthèse enchantée en Haute-Savoie. J’aurais dû dire « après le mariage, on a toujours notre vie comme avant » 🙂

le 17/05/2016 à 14h41 | Répondre

Ars Maëlle

C’est intéressant, ce questionnement. De mon côté, je n’ai jamais rêvé de mariage avant de faire ma demande à mon mari.
Pourquoi j’ai sauté le pas ? Parce que c’était important pour lui, pour être une famille aux yeux de la loi même sans enfants, pour se protéger mutuellement, mais surtout parce que j’ai voulu concrétiser ce sentiment de vouloir faire toute la suite du chemin à ses côtés. Avec mes parents divorcés tôt, je ne croyais pas au mariage ou à l’amour toujours, puis des couples m’ont fait comprendre que c’est aussi une démarche, une réaffirmation permanente de notre volonté que ça dure (pas forcément d’y arriver, mais d’essayer). Suite à une épreuve dans ma vie, j’ai compris que je voulais moi aussi essayer, et c’est le sens de cet engagement pour moi.
Pour le reste, on a fait une cérémonie laïque, on a pu dire devant nos proches notre amour l’un pour l’autre, et pour eux tous ; ça débordait tellement d’amour, j’ai adoré ! En plus, une belle fête sur tout un week end, de merveilleux souvenirs partagés avec ceux qui comptent pour nous. Je ne regrette pas un centime de cette aventure (coûteuse certes, mais qui nous ressemblait parfaitement, sans excès non plus).
On a tellement aimé qu’on prévoit de remettre ça pour nos 10 ans, pour que nos futurs enfants puissent prendre part à une célébration/fête d’amour de leurs parents et de notre famille

le 16/05/2016 à 16h52 | Répondre

Flora

Waouh c’est vraiment beau raconté comme ça et la fête dans 10 ans c’est une super idée. Toute occasion est bonne pour faire la fête 😉

le 16/05/2016 à 18h17 | Répondre

Margot

Mais nan mais c’est trop bien de se marier! Et dire que je m’en fichais, avant!
Alors déjà j’adore être mariée à mon amoureux. On se connait depuis super longtemps, et quand je le regarde et que je me dis « c’est mon mari, hihi », il y a une ado de 16 ans qui glousse au fond de moi. Et qui se dit encore « nan mais geeeenre, t’es mariée pour de vrai et touuut? ».
Ensuite je ne regrette pas une seconde le budget pour la fête. Et comment qu’on se marie aussi pour la fête! Tu en connais beaucoup toi, des moments où tes amis et les membres de ta famille sont réunis pour TOI? De l’égoïsme à l’état pur, j’avoue. Mais un shoot d’amour, de joie, des sensations fortes tels qu’on ne recevra sans doutes jamais plus dans sa vie. Et cet égoïsme là, celui de vouloir être heureux, il est SAIN, sain, sain! 🙂 De plus, au niveau de la société, j’aime qu’on soit reconnu comme étant en couple, non, que dis-je, de la même famille. J’aime savoir que c’est moi ou lui qu’on appellera s’il y a un problème (pas trop grave j’espère!). Pourquoi? Après tout c’est entièrement dérivé d’une forme aiguë de conservatisme social pas joli-joli, de décréter que la famille se forme sur contrat. Mais bon c’est comme ça dans la société, c’est ça qu’elle reconnaît, alors j’ai cédé et je ressens un plaisir coupable à être reconnue ainsi socialement. Je dirais aussi (mon dieu, je rédige un pavé) que l’on a tort de sous-estimer la puissance symbolique de ces rituels. Je pense que l’on n’as pas entièrement tort de se demander ce qu’on bout de papier peut apporter à notre couple, mais c’est oublier cette importance rituelle. Je ne sais pas très bien comment cela fonctionne chez nous, mais j’ai l’impression qu’une partie de notre cerveau fonctionne encore comme elle l’aurait fait dans une peuplade aborigène à la préhistoire et que les rites, ou rituels, sont performatifs. Quelque chose se réalise en nous lorsqu’on les accomplit. Voilà, et sinon, jolie robe! 🙂

le 16/05/2016 à 17h26 | Répondre

Flora

J’aime bien ta façon de voir les choses 🙂 . Je crois que ça rejoins ce que je disais, notre société a encore des rites de passage aux quels on reste fort attaché. à tort ou à raison je ne sais pas vraiment… Merci pour la robe 😉

le 16/05/2016 à 18h28 | Répondre

Flora

J’ai oublié de dire, former une seule et même famille est en effet un argument de taille. Je suis d’accord que l’égoïsme « princesse d’un jour » est sain. Par contre si je suis honnête je crois que j’avais aussi son ami « en mettre plein la vue aux gens » et celui là me semble un peu moins sain…

le 16/05/2016 à 18h44 | Répondre

Christelle

Je suis seulement dans ma 1ere année de mariage, et pourtant je me la suis déjà posée cette question. J’avoue que la raison première du mariage, c’était de former une famille, avec ou sans futurs enfants, aux yeux de tous. J’ai travaillé dans un organisme social, au service des décès, et on peut dire ce que l’on veut, mais aujourd’hui, dans notre société, il n’y a que le mariage qui matérialise clairement sur papier la notion de « famille » et qui permet aussi de se protéger l’un l’autre en cas de décès… Ensuite, égoïstement, je voulais ma grande fête, avec ma belle robe ! Avoir tous nos proches (et moins proches du côté de belle maman) autour de nous, partager ce beau weekend avec mes grands parents qui en gardent un souvenir impérissable (en plus, on a retapé et utilisé leur parc à l’abandon pour notre VH, quelle fierté pour eux d’avoir accueilli tout le monde )… Alors oui, financièrement parlant, si on m’avait dit il y a encore quelques temps que j’aurais mis une pareille somme dans un seul weekend, je ne l’aurais pas cru… Mais bon, on ne vit qu’une fois ! Et ma robe, sur mesure, a été et est toujours le seul et unique vêtement dans lequel je ne me suis jamais aussi bien senti. Moi, la complexée depuis toujours, j’ai totalement oublié mes kilos de trop et me suis trouvée belle, alors peu importe les euros au final! La seule chose que je changerais si c’était à refaire, c’est pte le passage à l’église, j’avoue que malgré notre curé très très cool, je crois que c’est là que j’ai le plus pris conscience de mon divorce avec la religion, depuis la mort de mon père. ..

le 16/05/2016 à 17h53 | Répondre

Flora

Mes condoléances pour ton papa.
Former une seule et même famille est un argument de taille. C’est le coté purement irrationnel qui vient avec tout ce qui touche au mariage qui m’impressionne : aller à l’église alors qu’on y croit pas, dépenser sans compter alors que ce n’est pas dans sa nature… En tout cas c’est super si tu as trouvé la robe de tes rêves 😉

le 16/05/2016 à 18h40 | Répondre

Christelle

Merci. Pour l’église, c’est avec mon mariage et sa préparation que j’ai réellement pris conscience que je n’y adhérais plus. Mais vu que nous étions « lancé » là dedans, vu le contexte, ce n’était plus trop possible de faire machine arrière, surtout que mon mari y était lui bien plus attaché que moi. Par contre, si nous devons avoir des enfants, il est prévenu que je ne m’opposerais pas à une éducation religieuse, mais que je ne ferais pas la moindre démarche dans ce sens. Pour la dépense, c’est pas faux par contre…

le 16/05/2016 à 22h42 | Répondre

MlleMora

Très bonne question que tu poses là…
J’étais comme toi au début, je ne voulais pas spécifiquement me marier… Mais pour mon homme c’était important, il a vu ses parents heureux en mariage, il voulait « la même chose ». Lorsque nous avons décidé de nous marier, je me suis posé la question du « pourquoi ? ». Ce qui revenait en premier c’était pour former « officiellement » une famille, pour porter le même nom (mes parents ne s’étant jamais marié, ça m’a toujours pesé de devoir justifier que je suis bien la fille de ma mère, même si on ne porte pas le même nom et qu’on ne se ressemble pas pour 2 sous !) – et pour avoir l’occasion de réunir tous nos proches car ça n’arrive jamais, jamais dans la vraie vie que tout le monde soit réuni.
Je suis heureuse de m’être mariée, d’avoir pu avoir toute ma famille auprès de moi. Il y a quelques mois ma grand-mère est partie, et quand je repense à notre journée de mariage, ça m’apaise de savoir qu’elle avait pu être là.

le 16/05/2016 à 19h05 | Répondre

Flora

Je n’ai jamais voulu changer de nom, et ça tombe bien ce n’est pas courant en Belgique où j’habite. Et c’est clair ça accentue le coté « se marier ça ne change pas grand chose ». Je pense que ça me pèserait aussi de ne pas porter le même nom avec mes enfants mais heureusement mon mari est maintenant d’accord pour accoler nos 2 noms pour la future progéniture. Désolée pour ta grand mère, c’est super que tu aies pu partager ça avec elle.

le 16/05/2016 à 19h29 | Répondre

Madame Fleur (voir son site)

Je comprends tout à fait ce que tu dis Mlle Mora. Pour ma part, mon parrain est aussi partis récemment et je suis contente qu’il ait pu être là !
C’est un regret encore très présent pour moi de ne pas avoir eu mes grands parents maternels à mes cotés.
Toutes mes condoléances, j’imagine ta tristesse.

le 16/05/2016 à 20h01 | Répondre

Claudia

« Ce qui laisse comme seule protection la succession en cas de décès… J’espère ne pas devoir me soucier de ça pendant encore quelques années »

Bien sûr que quand on s’ installe ensemble, on espère tous fêter l’équivalent des noces de chêne (80 ans ensemble) 😉

Mais les accidents arrivent, et le mariage c’est quand-même ce qui protège mieux le survivant.

Et il y a des circonstances où il vaut mieux être mariés (pour voyager ensemble dans des pays rigoristes par exemple – bon, on n’est pas obligés d’y aller non plus) même si c’est de moins en moins fréquent. Même en France, ma belle fille en entretien d’embauche demandant si le télé-travail était possible un jour par semaine, mon fils vivant à 250km de là: « de quel droit demandez vous ça mademoiselle, vous n’êtes pas mariée » (ils sont pacsés).

le 16/05/2016 à 20h52 | Répondre

Flora

C’est vrai il y a des fois des avantages professionnels réservés aux mariés. Pour le coup je trouve ça dommage de ne pas les élargir aux pacsés mais bon c’est un long débat. Et tu as raison pour les accidents malheureusement, d’où le « j’espère » 😉

le 17/05/2016 à 11h23 | Répondre

Miss Chat

Ouiiiiii une photo de Mme Ebène/Flora !! 😀 Tu as illuminé ma soirée d’hier avec cette photo haha ! Ta robe est juste MAGNIFIQUE !
Je ne partage pas ton questionnement car dans mon couple, il n’y avait aucune raison à se marier à proprement parler : on en avait « envie », c’est tout, et on n’a jamais réfléchi au-delà de ça… Ca nous semblait toujours bizarre quand les gens nous demandaient « pourquoi vous avez décidé de vous marier ? ». Je pense que c’est justement parce que ça ne changeait pas grand-chose à notre situation réelle qu’on l’a fait, uniquement par envie. Parce qu’effectivement, on se fichait bien de la reconnaissance de notre couple (il y a tellement de gens non mariés aujourd’hui de toute façon !), financièrement en Belgique ça ne change pas grand-chose comme tu l’as dit, idem pour le nom de famille (je me répète mais ici c’est normal de ne pas avoir le même nom que sa mère !), nous ne sommes pas croyants donc pas de besoin spirituel de se marier, l’assistance et la protection mutuelles faisaient déjà partie de notre quotidien, etc.
Bref, vraiment aucune raison « pratique ». Mais je trouve que l’envie, simple et entière, est une motivation suffisante au mariage 🙂

le 17/05/2016 à 10h43 | Répondre

Flora

Haha rien que ça ! merci 🙂 . J’avoue que c’est agréable de pouvoir mettre un visage sur un pseudo. J’ai bien zoomé sur ta photo de profil DMT et j’adore le haut de ta robe, c’est pour ça que je demandais si tu avais publié pour en voir plus 😉
C’est clair l’envie c’est le plus important et je te rejoins dans ma conclusion mais je trouve qu’au fond cette envie est nourrie par des tas de chose dont on a plus ou moins conscience.

le 17/05/2016 à 11h41 | Répondre

Miss Chat

Hahaha ok je comprends mieux ! Ca a été envisagé pour Mlle Dentelle mais j’étais pas hyper chaude pour publier ça au grand jour (et mon mari encore moins). Par contre, je peux faire ça : http://leopoldlannoy.com/portfolio/wedding/ … 😉

le 29/05/2016 à 10h52 | Répondre

Flora

Merciiiii tu étais une très belle mariée ?
J’approuve la forêt de Soignes pour les photos !

le 01/06/2016 à 21h14 | Répondre

Miss Chat

Merci ^^
C’est pas la forêt de Soignes ! (d’ailleurs je n’y ai jamais mis un orteil en 7 ans de vie à Bruxelles oups…) Je suis liégeoise d’origine, on s’est mariés là-bas. Il s’agit en fait du parc de Colonster 😉 Du coup, ça m’intrigue, il y a des endroits de la forêt de Soignes qui ressemble à ça alors ?

le 12/06/2016 à 09h41 |

Flora

Essaie d’aller y faire un tour avant de partir de Bruxelles. Ça vaut vraiment le détour. Moi je l’aime tellement que j’ai élu domicile juste à côté ; )
Les grands arbres et la plaine me faisaient un peu penser au coin ou nous avons pris nos photos ( http://nosespacesverts-bxl.blogspot.com/2008/06/1170-bruxelles-rserve- -des.html ). Du coup je voyais bien un endroit comme le votre dans un autre coin de la forêt 🙂

le 13/06/2016 à 05h49 |

Kitsuné

C’est une excellent question que tu poses là Flora … pour ma part, me marier c’est un truc un peu dingue, dont je pensais que ça ne m’arriverait jamais. Depuis que je suis gamine, je pensais que jamais je ne me marierais, ça me semblait une évidence. J’avais aussi très peur de ne pas trouver l’amour, tout simplement. Et puis, à 30 ans ou presque, voilà, j’ai « réussi » ma vie amoureuse (jusqu’ici, hein, parce que c’est un défi permanent, bien sûr). Non seulement j’ai trouvé un homme que j’aime très très fort, et en plus je n’ai même pas eu peur de me marier avec. Franchement, je suis trop fière de moi pour ça ! Je suis fière et je veux que ça se sache, donc j’ai dit « oui ». Et pourquoi pas se marier, au final ? C’est encore la meilleure façon qui existe aujourd’hui pour que le couple soit reconnu par tous. Après, ce n’est pas parce qu’on se marie « comme tout le monde » que notre histoire est comme les autres. Derrière le statut marital, il y a plein d’histoires toutes plus singulières les unes que les autres. Le mariage, c’est juste un moyen de donner les mêmes droits à tous les couples (d’où l’importance du mariage pour tous, hahaha !). Non?

le 17/05/2016 à 22h15 | Répondre

Flora

Tu as raison d’être fière 😉 J’ai en effet pensé à tous ces gens qui se battent pour le mariage et je me demandais si ma réflexion n’était pas déplacé vu de ce point de vue…Dans tous les cas le plus important est que tout le monde puisse jouir des mêmes droits. Après avoir des droits c’est aussi le choix de se marier ou non mais ça c’est un autre débat 🙂

le 18/05/2016 à 21h00 | Répondre

sarah

Intéressant cet article… Pour ma part j’étais tout a fait consciente du budget que ca impliquait et donc je ne me suis jamais retourné en me disant oh mon dieu! Pour moi le mariage civil c’est ce qui compte, je voulais que mon couple soit reconnu devant la loi, payer nos impôts ensemble… Et surtout c’était pour officialiser notre couple devant nos parents, une façon de dire merci mais maintenant c’est mon mari qui passe en premier, et de les remercier pour tout ce qu’ils ont fait pour nous . C’est pour ça qu’on voulait tout payer, pour remercier nos familles, et ces pour ca aussi qu’on n’a invité que les très proches

le 18/05/2016 à 06h42 | Répondre

Flora

C’est super d’avoir cette certitude et de s’affirmer devant la famille. Moi j’ai l’impression que l’envie m’est « tombé dessus » d’où mes réflexions à posteriori.

le 18/05/2016 à 21h03 | Répondre

Madeleine

Moi je trouve que tout événement heureux mérite une fête. 2 personnes qui s aiment, une naissance… sinon, on ne se réunit que pour les enterrements. Et une grosse fête n est pas que égoïste. Je pars aujourd hui à un mariage! J en Suis ravie, ça va être top, on va rigoler et pleurer de joie. Et on en a bien besoin!!!
Les rites sont importants, il me semble. Ils nous aident à prendre conscience des étapes de notre vie. Nous ne sommes pas que des électrons libres, mais des personnes vivant en société .
Vive les mariages!!!
Qu est ce que tu est belle dans ta robe! ?

le 20/08/2016 à 08h18 | Répondre

Flora

Merci 🙂
tu as bien raison, toute occasion est bonne pour faire la fête !

le 31/08/2016 à 10h11 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?