Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Pourquoi suis-je accro aux voyages ?


Publié le 5 mars 2015 par Globetrotteuse

Avec un pseudo pareil, il ne t’aura pas fallu longtemps pour me démasquer, perspicace Sherlock Holmes ! Donc comme tu te doutes que je ne vais pas parler chiffons mais bel et bien voyages, j’avais envie de commencer par t’expliquer comment je suis devenue voyage-addict avant de rentrer dans le vif du sujet.

En fait, depuis que je suis née, les voyages font partis intégrantes de ma vie. Et oui, dès mes 18 mois, mes parents me mettaient en garde dans la famille pour partir à l’étranger lors des vacances scolaires.

Je me souviens de ces jours où nous attendions impatiemment leur retour en essayant d’imaginer quels cadeaux ils allaient bien pouvoir nous ramener. Mes yeux brillaient quand j’ouvrais le sésame et découvrais un paréo/un bracelet de coquillages/un dromadaire (en peluche !). Je me revois aussi, plus vieille, feuilletant inlassablement les albums photos de leurs voyages et je rêvais que quand je serais grande je partirais moi aussi dans ces contrées lointaines à la découverte de paysages sauvages à en faire fondre la reine des neiges

Vue des Alpes

Crédits photo : Photo personnelle

Et puis j’ai grandi, et j’ai à mon tour pu partir à l’étranger lors de voyages scolaires.  J’ai ainsi pu découvrir la gastronomie nourriture locale avec des bons souvenirs (le beurre de cacahuètes, une révélation !) mais aussi des moins bons (si tu es une inconditionnelle du jambon beurre, ne tente JAMAIS le jambon huile…). J’ai pu partager l’espace de quelques jours une autre culture (comment ça, il est 20h et on ne mange pas avant 23h ???), et surtout j’ai pu voir en VRAI quelques monuments prestigieux.

Pourquoi je te raconte tout ça ? Tout simplement car c’est avec ces voyages et ces souvenirs que s’est confirmée mon envie de voyager. Et cette envie s’est au fur et à mesure transformée en véritable passion, au point où j’ai réussi à convertir mon mari, qui ne supportait pourtant pas de rester enfermé dans un avion trop longtemps. Nous partageons désormais cette passion à deux, et plus nous voyageons, plus nous en redemandons !

Ce que nous recherchons avant tout lors de ces voyages, c’est les grands espaces, la nature, le calme, les émotions (je suis de ceux qui ne peuvent retenir leurs larmes devant un lever de soleil) ET la nourriture ! J’adore aller manger des vrais produits typiques chez l’habitant, je trouve qu’il n’y a rien de plus sympa que de partager son diner avec des « locaux » et pouvoir échanger sur nos différences.

Les voyages, c’est ma façon à moi de faire le vide et me ressourcer pendant quelques jours, avant de reprendre ma spirale infernale boulot-dodo pour les 3 ou 4 prochains mois.

Et puis, depuis que nous voyageons j’ai aussi développé une deuxième passion : la photographie.

Alors maintenant, en plus de toutes les raisons citées plus haut, je voyage aussi pour peaufiner ma technique photographique. Chaque voyage est désormais un nouveau challenge pour réaliser les meilleurs clichés !

Maintenant que tu connais mes principales motivations, la prochaine fois je t’emmène avec moi en Sardaigne !

Et toi ? Tu es passionnée par les voyages ? Comment ça t’es venu ? Tu voyageais déjà enfant ? Raconte !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !


Pssst ! Accueillir des voyageurs chez toi et gagner un complément de revenus, ça te tente ? Deviens hôte sur Airbnb !

Commentaires

17   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire Gezillig

J’aime beaucoup voyager et découvrir de nouvelles cultures (et ici aussi on est des inconditionnels des découvertes culinaires) mais j’aime encore plus aller vivre ailleurs, que ce soit même pour 1 mois, je fais une différence entre partir en voyage et partir vivre ailleurs… Mais ça devrait être le sujet d’un article 🙂

le 05/03/2015 à 09h40 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

oui je fais aussi la différence entre vivre dans un pays, ou tu es vraiment en immersion torale avec la culture, et visiter un pays ou pour moi en tout cas, c’est vraiment pour découvrir les paysages et les monuments et très peu la culture. car en 1 semaine ou 15j c’est impossible de comprendre la culture, à part la nourriture 🙂

le 05/03/2015 à 13h55 | Répondre

Claire Gezillig

Je suis assez d’accord pour dire qu’un mois ne permet pas de vraiment connaitre la culture mais je continue de dire que j’ai vécu un mois au Burkina Faso parce que j’étais intégrée à la population locale, sédentaire et travaillant 🙂

le 07/03/2015 à 17h38 | Répondre

Nilith lutine

Et puis à l’inverse on peut passer des années dans un pays sans vraiment s’y intégrer. (Cf. tous les « ghettos d’expatriés » qui restent entre eux. Attention je comprends que fréquenter d’autres expatriés, qui vivent la même chose, peut être important pour le moral… Mais il y a une différence entre rester en cercle fermé en permanence et se retrouver de temps en temps. 🙂 )

le 07/03/2015 à 19h06 | Répondre

Maelisa

Oh le début de ton témoignage me fait remonter en enfance ^^ Ma maman a travaillé pas mal d’années en agence de voyages, et elle partait parfois avec des promotions du coup, avec mon père ou une amie. Et avec mes frères, on adorait les retrouver pour découvrir les cadeaux ! Je viens à l’instant de me remémorer une poupée sénégalaise reçue une année… Ouah, une madeleine de Proust, cet article !!!
Moi qui me disais : plus tard, je voyagerais avec mes enfants (car on a aussi fait des beaux voyages tous en famille), je me dis que ça a quand même un côté magique de recevoir des souvenir d’un pays inconnu…
=) Rho, voilà, j’ai envie de voyager !!!

Et je partage le « voyager pour profiter des espaces ». Nous avons fait un road trip de Noces en Italie, Autriche et Suisse : et on a adoré découvrir certaines régions, dont le Tyrol, pour y camper et faire de super randonnées !

le 05/03/2015 à 11h53 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Heureuse de t’avoir permi de revivre ces bons souvenirs 🙂 le road trip en Italie Suisse Autriche ca devait être super avec ces merveilleux paysages!

le 05/03/2015 à 13h57 | Répondre

sapparot

Je suis comme toi, j’ai ete elevee dans cet esprit ou mes parents n’hesitaient pas a nous laisser chez les amis ou cousins pendant 1 mois pour assouvir leur passions. Je ne leur en ai jamais voulu et ai toujours pense que je ferai de meme. Mais je suis allee plus loin. A 24 ans, apres mes etudes de commerces, j’ai decroche un premier job de 2 ans en Thailande. Je ne suis jamais rentree. J’ai 34 ans, je travaille maintenant dans les Caraibes et je n’envisage pas de rentrer en France pour le long terme.
Mon mari et moi pensons au continent africain pour notre prochaine aventure professionnelle.
Nous attendons aussi notre premier enfant pour le mois de juin et j’espere qu’il ou elle appreciera d’etre un ‘third culture kid’.
Alors vive les voyages, qu’ils durent le temps d’un weekend, une semaine ou toute la vie!

le 05/03/2015 à 15h02 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Les caraibes!!! ca fait rêver…. 🙂 mon rêve serait de partir travailler aux USA ou au Canada, mais ce n’est pas le projet pour le moment… peut être dans 5-6 ans pour un nouveau projet professionnel! je pense que c’est une grande chance pour les enfants de vivre dans plusieurs pays, de découvrir des cultures différentes très jeunes, les enfants ne sont pas comme nous, ils sont naturellement sans préjugés, plus ouverts et tolérants.

le 05/03/2015 à 15h41 | Répondre

MlleMora

Oh comme je te comprends ! Quand on commence, on peut plus s’arrêter, c’est génial d’aller découvrir ailleurs, se confronter à d’autres réalités. Même si ce n’est pas comme vivre à l’étranger (entièrement d’accord avec Claire Gezillig), c’est génial, enrichissant, dépaysant… hâte que tu nous racontes tes expériences de globetrotteuse !

le 06/03/2015 à 08h59 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Oui! à chaque fois qu’on prend l’avion pour les vacances notre discussion est ‘quel sera le prochain voyage’… 🙂 en même temps quand on veut partir loin il faut réserver à l’avance alors souvent c’est plusieurs voyage en préparation en même temps

le 07/03/2015 à 16h21 | Répondre

Michaëla

Comme je te comprend ! Nous aussi on adore partir en famille et toujours un peu à la roots… on verra sur place : ça fait des beaux sketch sur place parfois !! Mais on prend le temps de découvrir les lieux de notre façon et à notre rythme… le grand rêve : vivre au soleil !! Un jour peut-être !

le 06/03/2015 à 21h03 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

En famille! j’ai beaucoup de respect pour toutes ces familles qui partent avec leurs enfants même en bas âge… même si pour le moment c’est clairement un frein car j’ai trop peur de ne pas pouvoir continuer à voyager avec des enfants… mais bon c’est un autre sujet :p

le 07/03/2015 à 16h22 | Répondre

Nilith lutine

Je n’ai jamais voyagé très loin, en revanche je tiens assez aux vacances dans de nouveaux lieux, même en restant en France. Et pour moi c’est impensable de rester végéter dans un lieu les doigts de pieds en éventail à longueur de journée : vacances rime avec balades et visites ! Je ne suis pas contre un peu de farniente pour ponctuer tout ça cela étant, tant que ça n’est pas l’unique occupation de tout le séjour.
J’ai visité beaucoup de lieux avec mes parents quand j’étais enfant et ado, et je râlais beaucoup. 😆 Mais ça m’a donné le goût de la découverte, c’est ce qui fait que je ne peux pas imaginer des vacances autrement aujourd’hui. Et j’ai bien envie de retourner dans des lieux ou j’ai beaucoup râlé pour en profiter pleinement. 🙂 (Maintenant je râle toujours parce que j’ai mal aux pieds, mais c’est parce que « rhaaaaa j’aurais tellement aimé continuer mais je ne peux pluuuuus ! », et non plus parce que « j’en ai marre j’veux rentrer » 😀 ).

le 07/03/2015 à 19h15 | Répondre

Nya (voir son site)

Pour citer Sylvain Tesson : « Voyager, c’est donner de la vie à ses sens » 🙂

le 13/03/2015 à 02h05 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Je reviens tout juste d’un voyage et c’est exactement le sentiment que j’ai aujourd’hui. En voyageant je me sens vivante… je sais pourquoi je suis sur terre et pourquoi je me lève tous les matins pour travailler.

le 16/03/2015 à 13h39 | Répondre

Eva (voir son site)

Quand je voyage, c’est avec mon cher et tendre. On sort de notre zone de confort pour découvrir des pays radicalement différents de ce qu’on connaît. Mon budget fringues ou maquillage, c’est simple, il est ultra-minimaliste, mais mon budget voyyyaaage, il contient toutes mes économies!! Je privilégie grands espaces, nature, calme… Je me reconnais beaucoup dans ce que tu écris Globetrotteuse. Je prépare également les circuits, ce qui me permet de voyager bien avant d’être partie! Par exemple nous sommes allés un mois à Madagascar grâce au Routard et à quelques conseils d’amis. Je n’ai pas eu beaucoup la chance de voyager étant enfant, mais je me suis bien rattrapée! Je travaille pour voyager et parfois je voyage en travaillant, s’installer ailleurs c’est vraiment fort aussi! Bref, je pourrais m’étendre longuement… Ravie de pouvoir papoter avec des personnes qui apprécient cet engouement! Rien que le mot voyage me fait rêver d’avance 🙂

le 16/03/2015 à 21h53 | Répondre

Mme Grognote

Ben voila j’ai trouvé tes articles Mme Globetrotteuse 😉
Promis je ne dévoilerais pas tes autres pseudos (anonymat oblige !!!) à bientôt bises

le 09/08/2015 à 18h36 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?