Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Quatre choses que j’ai apprises en regardant Outlander


Publié le 8 avril 2019 par Madame Givrée

Si tu ne connais pas encore Outlander, c’est une série de livres écrits par Diana Gabaldon à partir du début des années 1990. C’est aussi une série sur Netflix depuis quelques années, que je ne peux que te recommander. Avec les copines, tous les lundis, on se donne rendez-vous sur Facebook pour commenter en long, en large et en travers le nouvel épisode – forcément palpitant – de cette série qui fait battre notre cœur (et qui n’a rien à voir avec guerrier roux au cœur tendre).

Aujourd’hui, je vais te parler des leçons de vie qu’on peut retirer de cette histoire, parce que je pense qu’on peut trouver, dans cette histoire comme dans toute autre histoire, un morceau de soi-même, une pépite à garder précieusement. Attention, la suite de cet article contient des spoilers !

Crédits photo (creative commons) : Sweetaholic

Home is where the heart is

Si tu t’intéresses un tout petit peu à la décoration, tu n’as pas pu passer à côté de ces cadres, bougeoirs, ou affiches qui clament fièrement que « la maison est là où réside notre cœur ». Claire n’a jamais vraiment eu de foyer stable, que ça soit pendant son enfance avec Oncle Lamb, ou pendant la guerre, ou dans les semaines qui ont suivi avec Frank. Mais tout ça change quand elle rencontre Jamie, et qu’il devient son foyer. Peu importe qu’ils aient un toit sur la tête, ou pas, ce qui compte pour Jamie et Claire c’est tout simplement être ensemble. C’est tout ce dont ils ont besoin.

Je me souviens que Sir Givré et moi en parlions quand nous étions ados et pouvions uniquement nous voir sur les heures désignées par mes parents : on avait hâte d’être indépendants, de pouvoir passer autant de temps qu’on le souhaitait en semble. On se fichait d’où on habiterait, si on pouvait être ensemble tout le temps. Aujourd’hui encore, j’ai beaucoup de joie à être en sa compagnie, et je ne me sens jamais aussi bien que quand je suis contre son épaule. C’est MA place. Alors je vois très bien ce que Diana Gabaldon a fait ici avec ses personnages.

« Il y a peut-être de la place pour des secrets, mais pas pour des mensonges »,

Dit Jamie à Claire dans les premier jours de leur mariage. Parce qu’à ce moment là, il n’y a rien de plus entre eux que du respect mutuel, et le respect peut s’accommoder des secrets, mais le mensonge est inacceptable.

Je crois que dans cette phrase se trouve un des secrets d’une relation réussie, qu’elle soit amoureuse, amicale, professionnelle ou toute autre. Je pense que le mensonge est un poison qui vient pourrir les choses à la racine, et qu’il ne peut en aucun cas être la base d’une relation saine. Je me souviens avoir été très triste pour une copine qui affirmait que le mensonge était « le ciment de son couple », je me suis demandé en combien de temps un tel ciment allait s’effriter.

Crédits photo (creative commons) : cocoparisienne

Tes capacités d’adaptation sont illimitées

Je ne compte même plus le nombre de fois où Claire, Jamie, Brianna, Roger ou tout autre personnage s’est retrouvé dans une situation impossible, avec aucun soutien et très peu de ressources à leur disposition. Et pourtant, c’est toujours dans ces moments là qu’ils trouvent la force, la détermination ou le courage d’agir et de se sortir de cette situation désespérée.

Parallèlement à ça, ta vie ne sera jamais exactement comme tu l’avais imaginée. Il y aura d’anciens dolmens et des chemins dans la forêt qui se dresseront sur ton chemin, des rencontres qui t’obligeront à reconsidérer tout ce que tu as cru vrai jusqu’à maintenant, des événements qui te pousseront à te remettre en question, des décisions que tu prendras qui changeront la vie d’autres personnes. La vie est ainsi faite, on ne contrôle pas le cours des choses, on peut juste naviguer à vue. Plus vite on apprend à le faire, mieux on vivra notre vie.

Le corps humain est une machine extraordinaire

Il n’y a pas à en avoir honte. Le corps humain est notre vaisseau dans ce monde, il est beau, il est fonctionnel, il est dans l’ordre des choses. Claire est une révolutionnaire dans le domaine, elle est très terre-à-terre. Dans Outlander, aucune partie, aucune fonction du corps humain ne fait l’objet d’un tabou. Tout le monde peut tomber malade, riche ou pauvre, et la maladie s’inscrit dans le chemin de toute vie, fait partie de l’ordre naturel des choses, ce n’est qu’un obstacle comme un autre à dépasser, en utilisant les ressources que le monde met à notre disposition. Le sexe est une composante normale de la vie de couple, l’intimité permet de guérir et de se racheter, c’est ce qui peut nous sauver.

Diana Gabaldon a réussi l’exploit de montrer ce corps qu’on critique et qu’on veut sans cesse améliorer sous un angle nouveau, positif, sans trop en faire.

Et toi, quelles leçons de vie peux-tu retirer de cette histoire ? 

Commentaires

5   Commentaires Laisser un commentaire ?

Virg

Rhooo je ne connais pas la série, c’est bien ?
Si je te dis « je suis prest », tu kiffes aussi ? 🙂 🙂 je connais les bouquins par coeur !

le 08/04/2019 à 09h27 | Répondre

Athéna

Arf Outlander, j’ai hyper accroché à la première saison et à la deuxième, pouf plus rien. Impossible de me remette dedans. Je ne sais pas pourquoi.
La chose la plus concrète qu’un film/serie/livre m’ai appris c’est Hakuna matata… 😉

le 08/04/2019 à 10h06 | Répondre

Anne Honyme

Carrément fan de la série on a dévoré les 4 saisons en 2 semaines ici… Que ce soit les ados ou les adultes !!! On se languis trop la saison 5…
Je dirais que ce qu’on entretient se décrit avec cet adage « à cœur vaillant rien d’impossible… » je ne connais pas encore les livres mais ça ne saurait tarder…

le 08/04/2019 à 17h55 | Répondre

Nadine

J’ai adoré les 3 premières saisons ! Elles ont été dévoré en quelques jours et la saison 4 idem.
Du coup je me suis fait offrir les livres pour noël par mes Filles.
Quand l’ai regardé Outlander j’ai pris autant de plaisir que quand j’avais lu autant en emporte le vent il y a plus de 40 ans maintenant!
Une superbe histoire d’amour malgré la dureté de la vie dans cette Écosse du 18ème siècles.
Avec mon J.J on part dans quelques mois en Écosse sur les traces de Claire et Jaimie 💚💚Inverness-Edimbourg-Lalybroch-Les Hillands-Culloden…

le 09/04/2019 à 08h12 | Répondre

La parenthèse psy (voir son site)

J’ai lu en diagonal ton article car je viens seulement de commencer la série (qu’on m’a largement recommandé comme toi) ! Ca annonce des soirées sympas !!!

A bientôt,
Line

le 09/04/2019 à 12h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?