Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Dix jours au Japon autour de Tokyo


Publié le 19 mai 2016 par Nya

Tu rêves de dépaysement, et un vol long courrier ne te fait pas peur ? Contrairement aux idées reçues, pas besoin d’un long séjour pour découvrir le Japon, même si le prix du billet d’avion peut parfois être rédhibitoire. Sache toutefois qu’hors saison, on trouve des billets à 500€, qui rendent la note un peu moins salée. Je te propose une première approche du pays en dix jours, en rayonnant autour de Tokyo.

Ce séjour était mon deuxième en solo au Japon. J’y suis allée en 2004 pour du bénévolat international, et en 2010 pour le mariage de l’amie que tu verras sur les photos. Si j’ai eu la chance d’être hébergée dans sa famille, je peux quand même te conseiller sur des idées d’itinéraires.

J’ai mélangé des photos des deux voyages pour illustrer mes suggestions, ne t’étonne donc pas si certains clichés semblent dater… C’est normal !

Jour 1 : Tokyo

Pour commencer, tu peux te diriger vers Akasaka, qui est un quartier touristique autour d’un beau temple.

Pourquoi te conseiller un quartier touristique ?

  1. C’est beau !
  2. Les Japonais ne parlant pas excessivement bien l’anglais, commencer par un quartier où tu as plus de chances de communiquer avec eux, c’est un bon début, qui te mettra en confiance pour la suite.

Je te conseille d’apprendre à dire deux-trois choses, comme « Où est… ? » et « J’aimerais acheter… », car les aborder dans leur langue brise leur timidité linguistique.

P1050769

D1000041

P1050778

(Il faut respirer la fumée d’encens pour attirer la bonne fortune… mais attention à ne pas se la prendre dans les yeux !)

Meiji-Jingu est un temple célèbre, qui se prête bien à une pause au milieu de la ville. Juste à côté, se trouve le quartier d’Harajuku, qui te donnera un avant-goût de la culture adolescente à la japonaise.

D1000010

P1050550

Un petit tour au château impérial est de rigueur.

D1000022

Jour 2 : Mont Fuji

Ah, le mont Fuji… Tu ne le verras pas sur mes photos, et j’en suis bien la première désolée. Le mont Fuji se cache parfois dans la brume, et le voir, c’est un peu quitte ou double. Le circuit que je te propose autour du lac Ashi est néanmoins intéressant.

Depuis Tokyo, prends le train jusqu’à Hakone. Ensuite, c’est parti pour une grande boucle : train, téléphérique, bateau pirate, bus… À chaque changement, une petite visite (carrière de souffre, parc de statues, temple…). Je te souhaite simplement d’avoir plus de chance que moi pour le temps.

P1050356

P1050412

(Pour info, le Mont Fuji est dans la brume juste derrière ce lac, le bougre.)

Jour 3 : Tokyo

Maintenant que tu as vu le côté traditionnel de Tokyo, tu peux te tourner vers l’avenir et arpenter Akihabara si tu es geek (mais si tu vas au Japon, tu l’es forcément un peu, non ?) et Ginza pour les boutiques.

Le quartier de Shinjuku est sympa et déborde de restos et… de love hotels. Tu connais ? Ce sont des hôtels où on loue des chambres à l’heure… mais sans le côté glauque des hôtels de passe. Ils sont fréquentés par des couples, et non par des prostitué.e.s avec leurs clients (j’adorerais essayer !).

D1000002

P1050460

Jour 4-5 : Nagano et alentours

J’ai adoré Nagano, et mon escapade dans le village voisin de Shibu Onsen, où se trouve Jigokudani-Yaen-Kôen, alias le parc des singes de Jigokudani. Mais si, tu sais : là où on trouve les singes qui se baignent dans des sources chaudes.

Il est très facile de se repérer dans Nagano : une longue, looooongue rue principale qui culmine avec un temple. C’est aussi là où j’ai vu pour la première fois un café à chats, bien avant leur arrivée en France !

P1050567

P1050580

P1050760

Le village de Shibu Onsen n’est qu’à une heure de train. Il est très bien préservé, avec des hôtels à la Chihiro, un circuit de sources chaudes, et des petites auberges à la pelle, qui te laissent un yukata (kimono léger en coton) pour faire la tournée du village… L’ambiance de nuit est incroyable !

P1050596

P1050659

P1050653

De là, le parc des singes est à une heure/une heure et demi de marche facile. Il ne faut pas se leurrer : les singes sont attirés dans l’eau par les gardes du parc, mais l’endroit est quand même magique.

P1050710

P1050683

Jour 6 : Tokyo

Pour cette journée, je te propose de flâner un peu. Tu dois commencer à fatiguer, et rien de tel qu’un peu de détente pour prendre le pouls d’un pays. Alors pourquoi ne pas se faire une journée gastronomique ?

Tu peux assister aux enchères du marché aux poissons de Tsukiji si tu as envie de te lever tôt (ouverture à 5h30… raté pour la détente !) et que tu fais partie des cent vingt personnes qui auront la permission d’y entrer ce jour-là.

Ou déguster un ôden (pot-au-feu japonais) bien chaud.

P1050897

Ou plein de choses au pif dans les cafés ou les supérettes. Car soyons honnête : même si tu sais lire les kanji comme moi (j’ai fait trois ans de japonais, quand même), tu n’as souvent pas la moindre idée de ce que tu manges.

Gastronomie Japon

(De gauche à droite : un sandwich aux nouilles soba, des sushis à… quelque chose ? Des plats en plastique devant un restaurant, et un pain gluant au thé vert et haricots rouges – j’adore !)

Jour 7 : Nikkô

Si tu as lu Samurai Deeper Kyo, Hikaru no Go ou Inu-Yasha, les noms Hidetada Tokugawa ou Nobunaga Oda, personnages qui ont réellement existé, ne te sont pas inconnus… Sache qu’à Nikkô, se trouve le sanctuaire Tôshô, superbe sanctuaire shintô érigé par Hidetada Tokugawa en l’honneur de son père Ieyasu.

Ce détail qui piquera l’intérêt des otaku ne change rien au fait que ce sanctuaire vaut le déplacement par sa taille et son histoire. La petite ville de Nikkô n’a rien de spécial, mais elle est bien mignonne quand même. Tu peux la visiter en attendant ton train pour rentrer à Tokyo.

P1050861

P1050836

Jour 8-9 : Tokyo

Encore une autre facette de la ville : le Rainbow Bridge et l’île artificielle d’Odaiba. On trouve sur cette île de quoi se divertir à foison : Legoland, musée maritime, Aquacity, une grande roue, Sega Joyopolis, et j’en passe…

P1050912

Et surtout, on trouve un onsen (sources chaudes). Si tu n’as pas encore essayé d’onsen, tu peux aller à Ôedo-Onsen-monogatari, un grand complexe de bains et restaurants sur le thème du Japon traditionnel. On t’y prêtera à nouveau un yukata, et tu pourras te délasser une dernière fois avant de repartir.

P1050931

Et voilà ! Une première approche du pays… Mais tu seras obligée de revenir pour approfondir tout ça !

Toutes photos : Photos personnelles

Et toi ? Tu connais le Japon ? Quelles régions as-tu visitées ? Et si tu as d’autres bons plans dans la région autour de Tokyo, n’hésite pas à les partager en commentaire.

Toi aussi, tu veux partager des conseils de voyage ? C’est par ici !

Commentaires

9   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Nounours

Ah le Japon, quel beau pays qui est partagé entre la modernité et les traditions . J’en garde un excellent souvenir de mon séjour avec mon mari l’année dernière. Nous, on avait fait Tokyo, Kyoto, Nara et Osaka et franchement c’est des villes que je recommande vivement. On aurait bien aimé faire le Mont Fuji mais nous étions ric rac au niveau timing pour nous y rendre mais j’ai deux copines qui y sont allées et me l’ont recommandé la prochaine fois qu’on y retourne.

le 19/05/2016 à 09h52 | Répondre

Miss Chat

Pfff le gros problème du Japon, c’est quand même qu’il y a beaucoup trop de choses à voir !
Tu as visité des endroits que nous n’avons pas fait (Nikkô, Odaiba, Hakone), je regrette un peu pour certains au vu de ce que tu en dis et montres snif 🙁
Nous ne sommes restés qu’une semaine à Tokyo donc on a fait en fonction de nos affinités : on a fait presque tout le centre-ville y-compris le marché aux poissons (miaaaaam !), un jour au Fuji (on nous avait conseillé d’aller vers le Kawaguchiko, où on a pu photographier le volcan pendant 5 minutes !), un jour de randonnée sur le Mont Takao, Yokohama et Kamakura, qui reste une des plus belles villes japonaises que j’ai pu voir !
Sinon le reste de notre séjour (20 jours en tout) s’est réparti entre Kyoto, Nara, Kobe, Himeji, Hikone, Hiroshima et l’île proche de Miyajima (magnifique aussi).
Il reste tellement à voir pourtant… Je voudrais visiter l’Hokkaido (fans de grands espaces naturels bonjour), toute la péninsule de Kyushu et approfondir la région autour de Tokyo. Une prochaine fois !

le 19/05/2016 à 13h08 | Répondre

sophie da costa

Le japon , il y a un pile un an nous y étions , je suis parti la bas en vacances pour réaliser le rêve de mon Mari , avec pour ma part aucune connaissance du Japon . et j’en suis maintenant Amoureuse , avec un rêve y retourner !! merci pour cette article

le 19/05/2016 à 13h31 | Répondre

Madame Swing

que des bons souvenirs pour moi cet article du Japon. Nous y sommes allées en voyage de noces l’automne dernier et nous avons adoré. Je rajouterais à la liste l’observatoire de la mairie de Tokyo ou la Mori Tower qui offrent des panoramas fabuleux sur la ville. Quant au Mont Fuji, nous l’avons observé sous un grand soleil depuis Kawaguchiko, où il y a moins de touristes qu’à Hakone. Nous parlons déjà d’y retourner!

le 19/05/2016 à 14h12 | Répondre

Madame Fabulous

Merci pour ce récit qui permet de se projeter ! Nous prévoyons 3 semaines sur place en voyage de noces cet été, et il nous tarde d’y être ! Du coup il faudra bien préparer pour respecter notre budget… Nous avons renoncé à aller à Hakone pour éviter la course dans les transports mais conseilleriez vous d’aller à Kawaguchiko? N’hésitez pas si vous avez des recommandations d’endroits à visiter ou restos/hébergement coups de cœur.

le 25/05/2016 à 12h39 | Répondre

Miss Chat

Alors moi je te conseille VIVEMENT d’aller à Kawaguchiko plutôt qu’à Hakone ! C’est bien plus calme, la vue du Mont Fuji (quand il n’y a pas de nuage) est parfaite et il me semble que c’est aussi bien plus facile d’accès depuis Tokyo.
Je n’ai pas dormi là-bas et on a mangé des takoyakis sur le pouce mais je te conseille l’ascension et la descente du mont Kachi Kachi, c’est très mignon, et le tour des lacs des environs.

le 29/05/2016 à 10h44 | Répondre

Madame Swing

Je rejoins miss chat sur kawaguchiko. Nous avons seulement passé une journée sur place. Il y a un bus direct (places à réserver la veille) qui part le matin de shinjuku près du lumine. Je te conseille de monter à l’observatoire du mont Fuji (ropeway Fuji view). Tu peux faire un tour sur le lac en bateau ou louer un vélo pour en faire le tour (balade de 20km tout de même)

le 31/05/2016 à 22h13 | Répondre

Miss Fabulous

Merci beaucoup Miss Chat ! Tu nous a mis l’eau à la bouche ! Il y a tellement d’endroits à visiter et de nouvelles découvertes à goûter ^-^, de quoi pimenter notre itinéraire ! A bientôt.

le 30/05/2016 à 21h49 | Répondre

Miss Fabulous

Et merci à Miss Swing ! J’ai vu tout ça, ainsi que la légende du mont Kachi Kachi 🙂

le 03/06/2016 à 13h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?