Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La bourride de lotte dans sa purée méditerranéenne


Publié le 8 juillet 2016 par Louna

Ce plat est l’un de mes préférés ! Bon, forcément, j’ai été élevée à l’huile d’olive, au grand dam de mon mari breton… Et tu verras, de l’huile d’olive, il n’en manque pas dans cette recette !

Côté poisson, l’idéal, c’est de la lotte. Mais si, comme le mien, ton compte en banque pleure à chaque fois que tu vas au marché (ben oui, il y avait des asperges aujourd’hui, et puis les premiers abricots de l’année, et encore quelques fraises, puis les cerises t’ont fait de l’œil, et ensuite tu as vu les cœurs de bœuf et les tomates de Crimée…), bref, si la lotte est trop chère, tu peux aisément la remplacer par un poisson blanc (merlan, maquereau, loup…). L’essentiel, c’est de demander à ce qu’il soit découpé en grosses tranches épaisses.

Côté légumes, je te mets une liste exhaustive, mais n’hésite pas à la réduire selon tes goûts ou tes choix du moment.

Bon alors, pour résumer…

Qu’est-ce qu’il nous faut pour cette bourride ?

  • 1 tranche de poisson par personne
  • 2-3 carottes
  • 2 fenouils
  • 1 poireau
  • 1 céleri
  • 1 oignon
  • de l’huile d’olive !

Cette recette se fait tout simplement à la poêle.

Temps de préparation : 15-20 minutes, en fonction du nombre de légumes à découper, de ta rapidité et de ta capacité de concentration (genre nous, souvent, on fait ça tranquillou le dimanche après-midi, pendant que ChérieChou est à la sieste, devant un petit épisode de série intellectuellement stimulant – ou pas, faut pas déconner, les neurones sont concentrés sur l’éminçage).

Temps de cuisson : entre 30 et 45 minutes, selon le temps de cuisson des carottes (et donc selon ton niveau de flemme, parce que plus les bouts de carottes sont petits, plus ils cuisent vite, n’est-ce pas ?).

C’est bon, tu es parée ?

Alors, on commence par émincer l’oignon et le faire revenir dans un filet d’huile, à feu doux.

Puis on coupe tous les légumes en tranches, on émince les carottes, et on met le tout dans la poêle avec l’oignon.

Tu peux ajouter une pincée de sel et arroser si nécessaire, avant de laisser mijoter l’ensemble à feu moyen pendant un bon quart d’heure.

bourride de lotte

Crédits photo : Photo personnelle

Ensuite, il faut saisir les tranches de poisson, à feu fort, au milieu de tout ce petit monde. Là, en fonction de la dimension de ta poêle et du nombre de convives, ça peut un peu coincer. Si tu en as marre de jouer à Tetris avec tes morceaux de carottes et de fenouil, n’hésite pas à jeter un coup d’œil à ma petite astuce en fin d’article…

Une fois que tu as saisi les tranches de poisson des deux côtés, tu peux à nouveau baisser le feu et laisser cuire l’ensemble à feu doux un autre bon quart d’heure. Tu vois que ton poisson est cuit lorsque la chair se détache nettement et facilement de la grosse arête centrale.

Bourride de lotte

Crédits photo : Photo personnelle

Tu peux alors ajouter un verre d’huile d’olive (oui, un verre, vraiment, je t’assure !) et un verre d’eau, puis laisser mijoter 2-3 minutes.

Réserve ensuite le poisson (bon, c’est juste une tournure qui se la pète pour dire que tu le mets de côté, quoi…).

Si les carottes ont encore besoin d’un petit coup de chaud, tu les laisses patauger allègrement au milieu de leurs copains légumes, et quand tout ce petit monde est prêt, tu peux sortir ton mixeur et les broyer sans scrupules (âmes sensibles, s’abstenir).

Et voilà, c’est prêt ! Tu peux servir à chaque convive une belle tranche de poisson, avec la délicate petite purée à côté.

L’avantage non négligeable de ce plat, c’est qu’il convient à toute la famille : ChérieChou s’en régale depuis qu’elle a 7 mois !

Bon appétit !

Chose promise, chose due, l’astuce de ouf (digne d’un Sioux en mode camouflage, prêt à passer à l’attaque du convoi de colons chargé d’or) ! Lorsque je cuisine pour plus de quatre personnes, je mets une partie des légumes de côté avant d’ajouter les tranches de poisson dans la poêle. Ça me permet d’avoir suffisamment de place pour saisir correctement le poisson. Je remets l’excédent de légumes au moment où je repasse à feu doux. (Avoue que, sans moi, tu n’y aurais jamais pensé !!)

Et toi ? Tu as tendance à te ruiner en allant au marché ? Tu adores l’huile d’olive ? Quel est ton plat familial fétiche ? Viens en discuter !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Madame Fleur (voir son site)

Ça fait envie, et cela ne m’a pas l’air très compliqué. Par contre je vais éviter de montrer la recette à mon mari. Un verre d’huile d’olives, il faudrait pas qu’il me fasse une syncope !!! ?

le 08/07/2016 à 08h34 | Répondre

Flora

Miam 🙂 J’ai déjà faim ! Merci pour cette recette qui sent la fraicheur. J’adore les plats mijotés et mon mari est fan d’huile d’olive, quelque chose me dit qu’on va se régaler 😉

le 08/07/2016 à 08h39 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?