Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

La recette du Cheesecake New-Yorkais version Frenchy


Publié le 3 octobre 2014 par Lys le Yéti

Aujourd’hui, pour mon premier article Sous Notre Toit, youhou (non je ne suis pas du tout du tout enthousiaste), je vais te parler du cheesecake et de ma petite recette, en provenance directe du Canada, mais adapté à mes goûts et surtout aux ingrédients français !

Mais avant d’aborder la recette, je vais faire un petit speech sur le cheesecake. Parce qu’il n’y a pas un cheesecake, mais, DES cheesecakes !

Le chessecake existe aussi en France. C’est alors un gâteau au fromage blanc, mais c’est tout de même un cheesecake. Seulement, la recette diffère beaucoup de son homologue nord-américain. De plus, en Alsace – je suis Alsacienne – j’ai pu remarquer que les gâteaux au fromage blanc sont aussi différents de ceux que l’on trouve dans d’autres régions. Et c’est pareil aux U.S.A. et au Canada. Finalement, il y a une grande quantité de recettes de cheesecakes. On trouve même des « cheesecakes » vegan !

Bref, tout ça pour te dire que je te propose aujourd’hui la recette d’un cheesecake new-yorkais adapté à ma sauce. Le cheesecake, c’est facilement adaptable aux goûts de chacun, donc n’hésite pas à adapter toi aussi la recette à tes goûts et envies du moment ! (Quitte à ce que le premier essai soit raté, car c’est en expérimentant que l’on trouve de bonne recette, non ?)

Ingrédients

Pour le cheesecake adapté au régime alimentaire des yétis, il te faut…

ingrédients cheesecake

Pour le fond de tarte

  • 250 g de biscuits secs type petit beurre (si te veux expérimenter, tu peux tester avec des biscuits secs au chocolat, c’est très bon aussi, ou alors avec des spéculoos)
  • 125 g de beurre fondu

Pour le fromage

  • 250 g de mascarpone
  • 250 g de fromage blanc, ou faisselle, ou bibeleskas (le bibeleskas est un fromage blanc alsacien assez proche de la faisselle, c’est celui-ci que j’utilise le plus souvent, afin d’avoir une texture plus ferme et moins d’eau qu’avec le fromage blanc classique)
  • 250 g de crème fraîche épaisse
  • 220 g de sucre roux
  • 3 œufs entiers (mais sans la coque quand même)
  • 60 ml de jus de citron (c’est facultatif et tu peux d’ailleurs changer de goût en le remplaçant par d’autres jus ou arômes)
  • un peu de zeste de citron (facultatif aussi)

La préparation

Commence par écraser les biscuits par tous les moyens possibles. Je préfère le faire dans un saladier à la main plutôt qu’avec une machine, afin de ne pas avoir de la poudre au bout du compte : j’aime quand il y a encore quelques morceaux.

recette de cheesecake

Pendant ce temps, faire fondre le beurre puis l’ajouter aux biscuits réduits en miettes. Mélange bien, jusqu’à ce que le beurre soit bien imprégné dans les biscuits.

Prend un moule à manqué (ou tout autre plat à bord suffisamment haut), et dépose dedans le mélange biscuits et beurre, de façon uniforme. (Tu peux mettre du papier cuisson dans le fond du moule pour faciliter le démoulage.) Presse bien avec tes mains ou avec un bol, afin de bien compacter le mélange.

Met au frais pendant 30 minutes environ.

Préchauffe le four à 180°C.

Et on s’attaque au fromage ! Mélange le mascarpone, le fromage blanc et la crème épaisse avec le sucre en poudre (et les zestes si tu en mets). Tu peux utiliser un batteur électrique pour rendre la préparation plus aérienne, ou le faire à la main pour te faire les bras.

recette de cheesecake

Ajoute les œufs un à un (ou si tu as vraiment la flemme comme moi de temps en temps, tous en même temps), tout en continuant à battre. Ajoute le jus de citron à la fin, et mélange bien pour que l’appareil soit homogène.

Met la préparation dans le plat, au-dessus du mélange biscuits et beurre.

Enfourne pour environ 35 minutes. Le mieux est de surveiller la cuisson : quand le fromage semble compact et qu’il n’y a plus d’humidité quand on plante un couteau dans le gâteau, c’est que c’est bon.

Et là, on peut déguster ? Eh non : l’important pour un cheesecake, c’est le passage au réfrigérateur. Une fois la cuisson finie, laisse le gâteau refroidir, avant de le mettre au réfrigérateur au moins 3h, ou encore mieux : toute une nuit.

On peut alors le démouler, et le déguster nature ou avec un coulis de fruits rouges, de la confiture, du sirop d’érable, ou encore du caramel ou du chocolat fondu.

recette de cheesecake

Ah oui petite précision : comme tu peux le deviner, tout ceci n’est absolument pas une recette de régime, c’est même assez lourd – enfin moins que la version de base, mais c’est pas léger quand même !

Bon appétit !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

4   Commentaires Laisser un commentaire ?

Leaureine (voir son site)

Ouiiiiii ! Une vraie recette de cheesecake avec des ingrédients qu’on peut trouver en France !
J’ai hâte de tester !!!!

le 03/10/2014 à 08h43 | Répondre

Madame Nounours

Merci pour la recette. J’ai essayée d’en faire un il n’y a pas très longtemps et il était pas tip top mais bon vu que c’était mon premier cheesecake, je sais que je vais pouvoir m’améliorer pour le prochain (ben oui les premiers essais chez moi ça s’appelle des crash prototypes!!). Je vais prendre cette recette pour mon prochain essai .

le 03/10/2014 à 09h50 | Répondre

Lys le Yéti

Tu me diras si sera réussi ! moi aussi j’ai une certaine tendance à faire des crash test !

le 09/10/2014 à 14h41 | Répondre

Jessie de Mieux Vivre (voir son site)

Super recette, merci ! J’opte pour un coulis de chocolat fondu par-dessus. Quitte à se faire plaisir, autant le faire jusqu’au bout 😉

le 24/11/2014 à 10h05 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?