Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Recette du dimanche : gnocchis de patate douce, sauce menthe et orange


Publié le 26 août 2016 par Kitsuné

Voici une recette que j’ai testée récemment et qui m’a bien plu. Je l’ai intitulée « recette du dimanche », car elle demande tout de même un peu de temps.

Si, comme moi, tu aimes bien faire des patouilles cuisiner le weekend, ça te plaira. En revanche, si au-delà de trois étapes, tu t’impatientes, je te conseille d’essayer au moins la sauce (que tu peux servir avec plein d’autres types de plats). En effet, la sauce est vraiment rapide à réaliser, originale, et franchement délicieuse.

À savoir : 90% de la recette peut se faire la veille, il n’y aura alors qu’à faire réchauffer/poêler au moment de servir.

Allez, c’est parti !

Pour six parts, voici la liste des ingrédients :

Pour les gnocchis :

  • 4 grosses patates douces, épluchées et taillées en gros cubes (pour aller plus vite, tu peux utiliser des patates douces congelées en purée)
  • environ 250g de farine
  • une grosse pincée de sel
  • 2 œufs
  • optionnel : une pincée de muscade (surtout pas plus, sinon ça masque tous les autres goûts)

Pour la sauce :

  • un petit bouquet de menthe (ou de la menthe congelée…)
  • 2 oranges, dont au moins une bio/non traitée
  • une petite brique de crème fraîche liquide (la crème de soja convient aussi)
  • une grosse pincée de sel

Instructions

Pour la sauce :

Commençons par la sauce, que je te conseille de faire avec environ une heure d’avance.

Lave, sèche et cisèle la menthe.

Lave et sèche l’orange bio, puis prélève et cisèle son zeste.

20160528_180346

Presse les deux oranges.

Verse le tout avec la crème et le sel dans une petite casserole.

20160528_181643

Fais chauffer. Dès que ça commence à bouillir, coupe le feu et laisse infuser au moins 20 minutes.

Réchauffe la sauce juste au moment de servir.

Comme je l’ai dit en introduction, cette sauce m’a vraiment beaucoup plu : je trouve que le ratio « temps passé/résultat » est excellent. Je l’ai testée avec du poisson, puis avec des carottes poêlées, et c’était très bon aussi. La prochaine fois, je la servirai avec des aiguillettes de canard ou des crevettes…

Pour les gnocchis :

Maintenant, passons aux gnocchis !

Fais cuire les patates douces, et écrase-les pour en faire une purée.

Pour cela, tu as plusieurs solutions : 20 minutes au cuit-vapeur, ou 20 minutes dans une casserole d’eau bouillante (ou au micro-ondes si tu utilises de la purée congelée).

20160528_175745

L’important, c’est de bien égoutter après cuisson, avant d’en faire de la purée. Je te conseille aussi de bien laisser la purée refroidir, pour laisser évaporer un maximum d’eau.

Ajoute le sel, la farine et les œufs, et mélange bien.

20160528_182517

Selon l’humidité de ta purée, tu vas peut-être devoir rajouter un peu de farine pour arriver à la bonne consistance, comme ça :

20160528_183233

Fais cuire les gnocchis dans un grand volume d’eau bouillante.

Pour cela, je te propose une technique 100% « c’est moche, mais ça marche » : avec deux petites cuillères, tu fais une petite quenelle de pâte à gnocchis, tu la fais glisser dans l’eau bouillante, et tu recommences jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte. C’est plus moche que de les façonner à la main, mais tellement plus rapide (et ça évite d’en mettre partout !).

20160528_185832

Côté cuisson, c’est très facile : quand un gnocchi remonte à la surface de l’eau, c’est qu’il est cuit (il faut compter environ 2 minutes). Tu le repêches avec une écumoire, et tu le fais égoutter dans une passoire. Ce n’est pas grave si tu ne le repêches pas tout de suite : même s’il cuit plus longtemps, ça ne changera pas le résultat. Moi, j’alterne « faire trois ou quatre gnocchis et les mettre dans l’eau » et « repêcher trois ou quatre gnocchis ».

20160528_185404

Cette étape est un peu longue, mais très facile (et ça tient chaud de rester devant une casserole d’eau bouillante : l’idéal pour les dimanches frisquets !).

À la fin, tu vas avoir un joli petit tas de gnocchis. Bon à savoir : à ce stade, tu peux garder les gnocchis au frigo jusqu’au lendemain, ou même les congeler pour plus tard.

Fais dorer les gnocchis juste avant de servir.

Il s’agit de les passer quelques minutes à la poêle avec un filet d’huile d’olive, juste pour les réchauffer, les colorer et les rendre bien croustillants.

20160528_194034

Il ne te reste plus qu’à napper les gnocchis avec la délicieuse sauce menthe-orange que tu viens de faire réchauffer, et voilà : bon appétit !

20160528_194228

Toutes photos : Photos personnelles

Et toi ? Tu as aussi des « recettes du dimanche », qui demandent un peu de préparation mais sont toujours un plaisir ? Tu as le secret d’une autre sauce délicieuse ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

Commentaires

7   Commentaires Laisser un commentaire ?

sarah

Mmmmm ! cette recette donne vraiment envie! il faut que je la note pour plus tard! juste une question pour la texture de la sauce, c’est liquide ou un peu épais?

le 26/08/2016 à 09h43 | Répondre

MlleMora

Je fais les gnocchis de pomme de terre, jamais testé patate douce (en même temps, je n’aime pas trop ça…), mais ça a l’air sympa cette sauce !!

le 26/08/2016 à 12h24 | Répondre

Nilith lutine

ça a l’air délicieux, je verrais pour une version sans œufs. 🙂

le 26/08/2016 à 18h24 | Répondre

Madame Zou (voir son site)

Appétissant ! Je vais tenter 🙂 Merci pour cette recette !

le 27/08/2016 à 08h52 | Répondre

Mlle Moizelle

MMMMh aussi! Je crois qu’il me reste 2 ou 3 patates douces… Et demain c’est dimanche… J’me d’mande bien c’que j’vais faire! ^^

le 27/08/2016 à 13h25 | Répondre

Maelisa

Recette testée et approuvée ce midi !
Les gnocchis de patate douce seuls sont déjà excellents (proposés ainsi à ma fille de 14 mois), et vraiment bons avec la sauce ! Servis avec une escalope de dinde, qui a elle-même profité de la sauce 🙂

le 03/09/2016 à 14h15 | Répondre

Alex (voir son site)

Humm ca a l’air complètement délicieux !

le 13/09/2016 à 09h24 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?