Menu
A la une / recette

Un plat rapide à faire et complet : l’omelette (et ses variantes)

Depuis quelque temps, j’essaie de manger de façon plus responsable, en privilégiant la qualité à la quantité, et en limitant mes apports en protéine animale. De ce fait, je dois trouver des aliments pour se substituer à ces protéines, et pour cela, mon aliment fétiche est l’œuf !

Outre les classiques œufs durs et à la coque, j’adore me faire des omelettes revisitées façon tortillas ! C’est simple, rapide, et les variantes n’ont pas de limites !

oeufs

Crédits photo (creative commons) : thegarethwiscombe

Pour la base, j’utilise les ingrédients suivants :

  • 1 ou 2 œufs par personne (je ne garde que 2 jaunes sur 3)
  • un peu de lait (ou de crème liquide)
  • des flocons d’avoine (optionnels)
  • des oignons
  • de l’huile d’olive

Puis, selon les variantes, il te faudra différents autres ingrédients. Voici une liste de variantes que j’apprécie particulièrement :

  • omelette chorizo/comté,
  • omelette patates/champignons,
  • omelette jambon cru/tomate,
  • omelette tomate/mozzarella,
  • omelette poireaux/chèvre…

Mais tu peux en inventer plein d’autres ! L’omelette est la solution idéale pour terminer les restes de ton frigo !

Puis, la recette est très simple :

Dans un grand bol, mélange les œufs, le lait et les flocons d’avoine.

Dans une grande poêle, fais revenir tes oignons dans une bonne dose d’huile d’olive.

Verse le mélange du bol dans la poêle.

Quand l’omelette commence à se solidifier, ajoute le reste de tes ingrédients (tu auras bien sûr pensé à cuire préalablement les ingrédients qui ne se mangent pas crus, comme les pommes de terre ou les poireaux…) et laisse cuire à feu doux.

Si tu es douée, tu peux retourner l’omelette sur elle-même pour faire cuire le second côté…

… ou sinon, tu peux la plier en deux…

… ou encore la « hacher » en morceaux, comme si tu faisais des œufs brouillés (ma technique préférée, faute de réussir les deux autres !), et la laisser cuire comme tu aimes !

Omelette

Crédits photo (creative commons) : dailyfood

Bon appétit !

Toi aussi, tu as des plats fétiches pour terminer les restes ? Tu connais d’autres variantes pour l’omelette ? N’hésite pas à me les donner dans les commentaires !

Toi aussi, tu veux proposer une recette ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Mariée - maman lapin - propriétaire - cadre (à mes heures perdues) - gourmande - rigolote et optimiste voila ce qui me caractérise !

7 Commentaires

  • Fleur-Joséphine
    23 octobre 2015 at 8 h 39 min

    Bonne idée! Avec ce qui se passe pour les animaux, j’ai terriblement envie de réduire ma consommation de viande aussi.
    La tortilla c’est une super idée, je devrais en faire. 🙂
    Que fais-tu de ton 3ème blanc d’oeuf? Tu peux le mettre au congel et quand tu as plusieurs blancs, tu peux les décongeler pour faire un gâteau léger.

    Reply
  • Mme Alenvers
    23 octobre 2015 at 9 h 50 min

    c’st le 3eme jaune qui me reste 😉 en général je l’utilise soit pour faire mon muesli (j’avais mis la recette sur SNT) ou bien j’en profite pour faire du pain maison et ca me sert à le badigeonner ou si j’ai du citron je fais du lemon curd 🙂 les idées ne manquent pas avec les jaunes d’oeufs!

    Reply
  • MlleMora
    23 octobre 2015 at 12 h 24 min

    Super idée, on n’y pense jamais, je devrais m’y mettre. Moi aussi je diminue la consommation de viande, et du coup, il faut des idées !!

    Reply
  • Dine
    23 octobre 2015 at 12 h 36 min

    Coucou Mme Alenvers ?.
    Tes omelettes ont l’air délicieuses.
    Romain en fait aussi une que j’adore, mais j’avoue que c’est une omelette trèès gourmande et riche; dés de jambons, emmental râpé, morbier fondu, dés de tomates, oignons… hummm un délice !!!!

    Reply
  • mme beebop
    23 octobre 2015 at 15 h 37 min

    J adore l omelette feta oignons!

    Reply
  • Margot
    23 octobre 2015 at 20 h 32 min

    Le problème des oeufs quand on souhaite agir de façon éthique envers les animaux, c’est que l’industrie agro-alimentaire broie (oui oui, broie) en masse les poussins mâles qui ne pourront pas devenir des poules pondeuses. C’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de végétaliens le sont.

    Reply
    • Mme Alenvers
      23 octobre 2015 at 21 h 49 min

      oui Margot tu fais bien de le préciser! dans mon cas j’achète soit des oeufs bio soit directement chez des gens qui ont des poules ce qui permet de contourner (enfin je crois) ces problèmes industriels et ethiques.

      Reply

Laisser un commentaire