Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Nous achetons notre appartement ! – Premières recherches


Publié le 2 juillet 2019 par Madame Parenthèses

Cela fait assez longtemps que nous n’avons pas vu d’articles traitant de ce sujet dans le coin, alors je prends aujourd’hui mon plus beau clavier pour te raconter comment nous avons acheté notre appartement !

J’espère pouvoir t’éclairer sur certains points, et te rassurer sur d’autres !

Quand on prend la température…

L’idée d’acheter nous titillait depuis plusieurs mois. Nous n’étions pas encore sûrs de ce que nous voulions, notamment parce que Chéri n’était pas totalement emballé par son boulot à ce moment-là, et envisageait d’en changer. Acheter un appartement qui nous conviendrait à tous les deux seulement quelques mois ne présentait aucun intérêt ! En plus, nous avions une journée de mariage à finir de préparer et un voyage de noces à organiser, notre énergie était consacrée à ces deux projets exclusivement !

Nous avions visité deux appartements à vendre dans notre cage d’escalier (et le prix du déménagement le plus simple est attribué à l’appartement sur notre palier), mais pas de coup de coeur, et beaucoup de travaux (en plus d’une répartition des pièces un peu idiote… deux chambres en enfilade, c’est tout sauf pratique) donc nous avions laissé tomber.

Finalement, nos conditions de travail ont évolué (comprendre : je suis passée cadre et du coup, j’ai un bien meilleur salaire !) et l’envie d’acheter notre petit nid douillet a refait surface. Nous avons donc entrepris des recherches plus sérieuses à partir de l’automne 2018.

Crédit photo (Creative Commons) : jarmoluk

Décris ton appartement idéal !

On achète, oui, mais on achète quoi ? Nous avons commencé (assez classiquement je pense) par faire la liste des critères que nous souhaitions trouver dans notre « vrai » chez-nous. Certains étaient obligatoires, d’autres représentaient un bonus non négligeable à nos yeux. La maison a été assez vite écartée, car nous voulons rester dans notre banlieue proche de Paris, et les maisons de ce coin-là étaient clairement hors budget.

Nous cherchions donc un appartement qui réunirait les conditions suivantes :

  • au moins deux chambres (voire, la possibilité d’en créer une troisième)
  • plus de 65m2
  • toilettes séparées
  • grand salon
  • cuisine américaine/ouverte (ou que cela soit possible)
  • à partir du 3ème étage (pour la pollution : Chéri a fait de l’asthme étant petit, donc nous souhaitons pouvoir nous élever au maximum au-dessus du nuage de particules lourdes)
  • ascenseur
  • assez calme

Et les critères « cerise sur le gâteau » :

  • un balcon
  • une fenêtre dans la salle de bain
  • qui ne donne pas sur une grosse artère

On s’emballe, on s’emballe !

Nous avons commencé par écumer les sites standards (SeLoger, PAP, Leboncoin), puis avons jeté un oeil sur les sites web d’agences locales, que nous connaissions de nom, ou parce que nous passons occasionnellement devant. Je te conseille de le faire, car certaines ne mettent pas toutes leurs annonces sur les sites de particuliers !

Assez rapidement, nous trouvons un appartement qui nous plaît bien : en rez-de-chaussée, certes, mais il est situé dans un immeuble à l’intérieur d’une résidence arborée, et ne donne donc sur aucune rue. Il y a deux belles chambres, un très grand salon, la salle de bain a une fenêtre, le salon donne sur un jardin… Bref, nous aimons beaucoup, malgré le manque de luminosité (rez-de-chaussée un peu enterré oblige) et nous faisons carrément une offre après une contre-visite en compagnie d’une amie qui a un peu d’expérience en matière d’immobilier.

Malheureusement, si notre offre est bien acceptée oralement, nous ne recevons pas tout de suite le papier avec les garanties que réclament les propriétaires. Nous avons demandé à un courtier de nous le fournir, mais il met un peu de temps, et nous apprenons que le propriétaire a décidé d’accepter une autre offre faite pendant le week-end.

Crédit photo (Creative Commons) : Free-Photos

Assez mécontents, surtout Chéri qui avait pris la mesure du risque encouru en ne transmettant pas nos garanties immédiatement, nous vérifions les conditions d’acceptation d’une offre immobilière sur le site ServicePublic. Nous avions contacté le propriétaire par l’intermédiaire d’une agence « low-cost », qui avait mis en ligne l’annonce de vente sur Leboncoin. Mais cette agence n’ayant pas de mandat exclusif de représentation du propriétaire, ce dernier avait tout à fait le droit d’accepter une autre offre tant que rien n’était signé entre nous. Attention donc si tu veux acheter un bien et que la vente n’est pas gérée par une agence en mandat exclusif !

We will be back

Suite à cette expérience malheureuse, nous avons suspendu temporairement nos recherches, pour la bonne cause : notre départ en voyage de noces ! Ce fut également l’occasion de rediscuter de nos critères et de recharger nos batteries pour reprendre nos investigations après notre retour… de façon bien plus heureuse cette fois !!

Et toi, as-tu connu des déboires lors de l’achat de ta résidence principale ? Finalement, était-ce un mal pour un bien ? Raconte nous !

Commentaires

13   Commentaires Laisser un commentaire ?

Pippa (voir son site)

La suite ! La suite !

J’adore les articles « immo » 😉

le 02/07/2019 à 07h28 | Répondre

Madame Parenthèses

Moi aussi, j’adore ça !!! Je ne pensais pas en écrire un jour en plus ^^

le 02/07/2019 à 10h32 | Répondre

Colombine

C’est drôle de voir que les critères sont différents d’une personne à une autre ! Pour nous la cuisine ouverte n’est absolument pas une priorité, on préfère même les cuisines séparées. par contre la fenêtre dans la salle de bain (et dans les toilettes) est un impératif !!

Il me semble que lorsque le propriétaire a plusieurs offres au prix à la fois, il est tout à fait en droit de choisir celle qu’il veut… Tant que rien n’est signé.

le 02/07/2019 à 08h56 | Répondre

Madame Parenthèses

C’est pour ça que les biens immobiliers finissent toujours (ou presque) par partir ! Il y a forcément quelqu’un pour qui les défauts repérés sont en fait des qualités ^^

Oui, c’est le « tant que rien n’est signé » qui compte dans notre cas… Après, c’est une question d’éthique !

le 02/07/2019 à 10h34 | Répondre

isavoyage

J’aime bien les articles immo moi aussi (achat, travaux…). J’ai hâte de découvrir la suite et je me demande si tu l’écris déjà depuis ton beau palais perso 😉 !
Pour la question des offres au prix, ce que j’en ai retenu c’est surtout que.. le proprio fera ce qu’il voudra. Personne n’ira le saisir en justice, si ? Il semble qu’il y ait un gouffre entre la loi et la réalité du marché (nous en avons fait les frais, ô combien…)

le 02/07/2019 à 09h42 | Répondre

Madame Parenthèses

Hé non, pas encore, mais ça s’approche !! 🙂

Oui, c’est vrai ! Et puis, quand tu es en mode « achat », tu n’as pas envie de te lancer dans une procédure en justice…

le 02/07/2019 à 12h53 | Répondre

Nala

Chouette, un article immobilier ! J’adore ça 😉

Alors je confirme que tant qu’il n’a rien signé, le propriétaire peut tout à fait accepter n’importe quelle offre… Bien entendu il y a toujours l’art et la manière – certaines personnes en manquent cruellement parfois !

Avec Chéri nous avions quelques critères inflexibles (nombre de chambres minimum, luminosité, jardin, sous-sol ou garage…) mais nous fonctionnons aussi (et surtout !) beaucoup au coup de cœur 🙂 Lorsque nous avons cherché notre nid d’amour, la visite d’un seul bien a suffit. Quelques jours plus tard nous faisions une offre, qui était acceptée ^^

le 02/07/2019 à 10h04 | Répondre

Madame Parenthèses

Oh, c’est chouette que vous ayez trouvé si vite !!! J’espère que vous êtes bien installés ! Finalement, on a aussi fonctionné au coup de coeur ! 😉

le 02/07/2019 à 12h57 | Répondre

Nala

Nous sommes installés depuis septembre 2017, et honnêtement toujours aussi heureux dans notre campagne. Nous ne regrettons pas un seul instant notre choix de nous être encore un peu plus éloignés de Paris et sa proche banlieue 🙂 Certes j’ai plus de 50km de voiture aller par jour pour me rendre au travail, mais ils les valent largement…
C’était un véritable coup de cœur, au sens premier du terme puisque nous avons signé chez le notaire avant même que j’ai vendu ma propre maison de mon côté ! 😀

le 03/07/2019 à 09h12 | Répondre

Madame Saphir

Nous avons des critères assez similaires et avons aussi dû faire face à la déception d’investir du temps (visiter, contre-visiter, calculer, se projeter…) sans résultat concret… (bien se révélant surcôté après estimation des travaux par un entrepreneur, par exemple). Le marché immo francilien ultra tendu n’aide pas vraiment…

Du coup, j’ai hâte de lire comment / ce que vous avez trouvé ! 🙂

le 02/07/2019 à 10h19 | Répondre

Madame Parenthèses

Oui, c’est assez frustrant de commencer à te projeter pour finalement te retrouver le bec dans l’eau… Difficile de ne pas se démotiver ou décourager ! Mais l’avantage de l’IDF, c’est le nombre d’offres, assez important, qui te permet de retrouver relativement vite un bien similaire à celui qui t’est passé sous le nez…

le 24/07/2019 à 11h15 | Répondre

Rusalka

Ah les déconvenues du proprio qui n’accèpte pas l’offre au prix « parce qu’il ne veut plus vendre » ou l’agent immobilier indélicat qui ne prévient même pas qu’il vient de transmettre l’offre d’un autre acheteur (à 2 jours près, on transmettais la nôtre aussi !). Ça a failli nous dissuader d’acheter, on s’était bien projetés dans ces 2 maisons.
Mais on est presque à l’aboutissement de notre projet, puisqu’on passe chez le notaire le mois prochain, et nos critères ont finalement évolué entre le début de nos recherches et le coup de cœur.

le 09/07/2019 à 10h27 | Répondre

Madame Parenthèses

Oui, c’est assez décourageant d’avoir affaire à des personnes indélicates, voire malhonnêtes.

Ah, c’est super ça !! Nous sommes dans la même situation finalement 🙂

le 24/07/2019 à 11h16 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?