Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Moi, ta collègue


Publié le 27 mars 2019 par Doupiou

Si on réfléchi bien, on passe quand même plus de temps au boulot qu’à la maison. Alors autant bien s’entendre avec tes collègues ! Ce qui est tellement facile à dire mais bien moins à faire… Entre les caractères, les rivalités, ou tout simplement les incompatibilités, les relations entre collègues peuvent parfois devenir compliquées.

Ou au contraire, on peut rencontrer à son travail des personnes formidables et en faire des vrais amis !

Dans cet article, je ne vais pas te dire comment gérer tes collègues, comment faire bonne impression. Pourquoi ? Parce que tout cela est propre à chacun et surtout à l’environnement de travail : grand groupe ou PME ? Open space ou bureau fermé ? Des conditions très importantes mais tellement personnelles.

Alors bonjour, moi c’est Doupiou, ta nouvelle collègue !

Madame Blabla

J’adore papoter ! Si je suis suffisamment à l’aise avec toi, tu pourras rapidement m’entendre parler de ma vie privée. Attention, je reste discrète sur beaucoup de points : jamais je ne te parlerais de mon couple, de mes revendications politiques ou religieuses. Par contre je m’épancherais volontiers sur mes enfants : la rentrée de ma grande ou l’otite de mon petit. Je pourrais aussi te raconter la construction de ma maison ou mes plats préférés…

Bref, j’aime beaucoup discuter ! Par contre si tu es comme moi, ne m’en veux pas mais je m’éloignerais parfois de toi car je sais qu’entre deux blablateuses (ou teurs), la productivité au travail est proche du néant…

Si par contre je sens que tu n’es pas quelqu’un avec qui je me sens à l’aise, mes discussions resteront très neutres : la météo sera mon terrain de prédilection (comme les vieux !).

J’ai de la chance d’avoir un bureau fermé, ce qui m’empêche d’aller vadrouiller à mes pulsions vocables. Du coup je fiche la paix à mes collègues ! Heureusement car si j’étais en open space, je ne te raconte pas le carnage que cela serait !

Madame veut-tout-savoir

J’ai horreur d’être mise de côté. Gare à toi si tu oublies de m’appeler pour pendre une petite pause thé ! Je te ferais la tête pendant quelques jours…

Attention, ici je ne parle pas des commérages, mais je ne supporte pas ceux qui font de la rétention d’information. C’était le cas dans mon précédent boulot et je n’avais aucune crédibilité auprès d’un demandeur car je n’avais pas reçu l’information en amont. Maintenant c’est très différent et le jeu fonctionne aussi dans le sens inverse, j’informe le plus possible mes collègues !

Par contre les commérages, j’en ai horreur ! Ne viens pas me raconter comment Ghislaine de la compta s’est retrouvée avec la jupe coincée dans son collant pendant la dernière réunion ou le plan cul de Kelly du service juridique, j’en ai strictement rien à faire et je ne manquerais pas de te le faire savoir.

Je suis un peu carriériste aussi. Je te regarderais de travers si tu penses pouvoir viser mon poste… Et je ferais tout pour me montrer plus efficace que toi. C’est méchant je sais, mais j’ai trop lutté pour en arriver là.

crédit photo : StartupStockPhoto (pixabay)

 

Madame bonne humeur

Je ne considère pas mon travail comme un enfer. Certes il y a des tâches moins intéressantes que d’autres, des jours moins faciles que d’autres. Mais je viendrais toujours le sourire au lèvres (si ce n’est pas le cas, il faudra t’inquiéter).

Je suis convaincue par la solidarité au boulot : si tu as besoin d’aide, n’hésites pas à me demander. Je ferais tout mon possible pour te filer un coup de main. Par contre la réciprocité devra être de mise, sinon je t’aiderais deux fois, mais pas trois !

Ma tenue du jour te donnera de précieux renseignements sur mon humeur. Attention, je peux passer du combo jupe-talon aiguilles un jour à jean et bottines le lendemain ! Je ne mets jamais de basket au travail mais si tu me croises avec c’est que je suis en congé et que j’ai oublié quelque chose au bureau !

Ma coiffure aussi te diras si le morning rush a été plutôt bien géré. Si j’ai les cheveux détachés, j’étais dans les temps. Si j’ai une queue de cheval (avec des petites pinces pour contenir les mèches fuyantes), c’est que c’était juste niveau timing. Si par contre j’ai un chignon informe sur le haut de la tête en mode crotte de chien : là j’étais carrément à la bourre !

Tu pourras compter sur moi pour mettre un peu l’ambiance, faire des petites blagues et détendre l’atmosphère. Il faudra juste que tu saches rester discrète devant le patron !

Il y a une dernière chose que tu ne devrais pas savoir car l’occasion ne se présentera pas en ta présence… si je suis seule, je mettrais un peu de musique pour me tenir compagnie.

J’ai aussi une compétence, que dis-je un talent, qui te sera bien utile : je suis une vraie professionnelle du dépannage de photocopieuse. Bon, à côté de ça je suis encore incapable de faire un transfert d’appel…

Pour terminer, j’ai horreur des sanitaires sales. Ce n’est pas parce qu’il y a une femme de ménage que les espaces communs ne doivent pas recevoir un petit nettoyage si nécessaire. Et je ne suis pas ta boniche : ta tasse de café au fond du lavabo y restera tant que tu ne l’auras pas lavée !

Voilà chèr(e) collègue, tout ce à quoi tu devras t’attendre avec moi. Si je parle trop et que tu veux bosser tranquillement, dis-le moi surtout hein ! Ne me relances pas dans la conversation sinon je ne m’arrêterais jamais !

Et toi ? Tu es comment comme collègue ? En fait, tu aimes bien tes collègues ? Ou tu es plutôt du genre solitaire au travail ? Dis-nous tout !

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Emmanuelle Merteuil

Très sympa cet article 😀 Si tout le monde donnait ce genre de description en arrivant, avec autant de sincérité, on se prendrait moins la tête au bureau 😉
Par contre, je suis plus nuancée sur un point : pour moi être carriériste ce n’est pas être méchant (même si c’est mal vu). Vouloir prouver sa valeur pour évoluer et, le cas échéant, ne pas se faire piquer son poste (et dans certains métiers, c’est la guerre) je n’y vois rien de mal, ce n’est pas écraser les autres pour réussir, juste montrer de quoi on est capable (de préférence sous son meilleur jour :p).

le 27/03/2019 à 13h00 | Répondre

Dine

Super idée ce sujet.
Tu me parais être une collègue super, je partage quelques unes de tes valeurs, j’aimerai bosser avec toi 😉.

le 02/04/2019 à 07h36 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?