Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Une semaine loin du froid au Mexique


Publié le 14 mai 2015 par Nya

En Amérique du Nord, les tarifs aériens n’ont vraiment rien à voir avec ce que l’on connaît en Europe… et malheureusement, ce n’est pas dans le bon sens du terme. À cause de son immense territoire faiblement peuplé, le Canada ne pourra sans doute jamais se prévaloir de billets d’avion low-cost. Une heure de vol pour 30 €, ici c’est de la science-fiction ! On tourne plutôt autour de 300 euros…

Ce long préambule explique pourquoi, alors que je cherchais une destination à quelques jours de vacances en mars dernier, je me suis retrouvée au Mexique plutôt qu’à Montréal : le billet était moins cher, malgré une distance double ! Il faut aussi savoir qu’en hiver, de nombreuses compagnies aériennes affrètent des charters directs vers les Caraïbes pour les Nord-Américains en mal de vitamine D. J’ai donc profité de ce système pour aller me dorer la pilule une semaine au Mexique, à seulement 4 h 30 de ma ville d’adoption, Moncton.

Cancun

Déserte il y a 50 ans, cette région est désormais une mégalopole entièrement construite (ou presque) pour le tourisme, les touristes, les souvenirs, les attractions, les chaînes de fast food américaines… Bref, un parc d’attractions gigantesque, surtout sur la zone hôtelière, où tout se fait en dollars.

J’ai passé deux nuits dans le « centre historique », petit quartier calme près de la gare routière, facile d’accès depuis l’aéroport, rempli de petits cafés, de restaurants, et situé autour du Paque de las Palapas, où on trouve de la bonne cuisine de rue une fois la nuit tombée. J’ai dormi à l’auberge Haina, plutôt pratique que charmante, mais elle faisait l’affaire.

À faire : dormir une nuit en attendant d’aller voir mieux ! Sinon, aller à la plage dite « des dauphins » vers la mangrove, halluciner devant la démesure de la zone hôtelière, flâner vers le Parque de las Palapas.

Où manger : des empanadas juste au coin de la gare routière et de l’Avenida Tulum, ou des quesadillas chez Tierra del Sol, boui-boui pas cher et savoureux à deux pas du Parque de las Palapas (j’adore ce nom, pas toi ? Parque de las Palapas. Parque de las Palapas).

plage de Cancun

Cancun

Valladolid

Toute petite ville coloniale très colorée, cet endroit ne vit pas que du tourisme, et ça fait du bien ! La place centrale est très belle, avec des petites boutiques, une église très sud-américaine, un cénote en pleine ville… C’est aussi un excellent camp de base pour aller aux sites alentours : Chichen Itza évidemment, mais aussi Coba, Ek Balam et les cenotes Samula et Kk’ken…

À faire : se balader autour du square central, se baigner au cénote Zaci à dix minutes à pied, louer un vélo pour aller se baigner au cénote Samula, faire une excursion à Mérida, et surtout Chichen Itza.

Où manger : au food court sur la rue 39, juste en face de la place centrale. Tout au fond à gauche, une échoppe vend des petits plats bien nourrissants pour moins de 50 pesos (3,2 €).

Logement : La Candelaria, sûrement la meilleure auberge de jeunesse de ma VIE (rien que ça !) : un jardin tout en longueur avec wifi jusqu’au bout, des hamacs, des oiseaux, du silence, un petit-déjeuner gratuit à volonté avec des omelettes faites à la demande, des petits espaces communs et des dortoirs pas trop grands. Le tout à 5 minutes à pied de la gare routière et du centre. Pour 10 €/nuit.

Valladolid

cénote

Chichen Itza

L’une des nouvelles merveilles du monde, Chichen Itza est ultra-célèbre et accueille donc un nombre de touristes faramineux dès 10 h 30 du matin. Mieux vaut y être dès l’ouverture (8 h 30) pour profiter de l’immense site avec les 20 autres touristes courageux qui se seront levés aux aurores. Impossible de décrire ce site magnifique, c’est un lieu envoûtant, qui regorge de recoins, de bas-reliefs, d’iguanes et de magie… Incontournable !

Chichen Itza

Coba

Autre site maya, celui-ci est en pleine forêt, ce qui change de Chichen Itza et est appréciable puisque les ruines s’étendent sur deux-trois kilomètres. Le clou du spectacle est la pyramide finale, qu’il est encore possible d’escalader. Attention : c’est raide, pas sécurisé et je me demande pourquoi il n’y pas plus de touristes qui meurent chaque année (j’y ai vu des gens escalader avec des bébés ou en tongs… Sérieusement ?). Mais depuis le sommet, la vue est à tomber (ha !) (désolée).

À part ça, il n’y a pas grand chose à Coba, à part une lagune agréable, mais cela peut faire une étape calme entre Valladolid et Tulum. J’ai choisi de n’y passer qu’une journée.

Coba

Tulum

Retour dans une ville ultra-touristique : une grande artère, des bars, cafés, centres de plongée et magasins de souvenirs sur un kilomètre. C’est à la fois navrant et rassurant.

À faire : il faut absolument aller aux ruines. Elles sont à 3-4 km du centre, ce qui est tout à fait faisable en vélo ou même à pied. Comme d’habitude, mieux vaut arriver tôt pour éviter la foule. Des temples maya, une eau bleue, une plage où on peut vraiment se baigner… Que demander de plus ? Sinon, le Gran Cénote est sympa quand il fait chaud.

Logement : El Jardim de Frida, encore une auberge sympa avec jardin, hamacs et gentils animaux de compagnie (chien et chat). Les dortoirs ont des sanitaires, ce qui est appréciable.

Tulum

Tulum

Akumal

À 20 minutes de bus de Tulum, Akumal est un bourg où on peut nager au milieu des tortues. Oui, tu as bien lu. J’ai donc nagé au milieu des tortues. Il y a des consignes bien précises à respecter, évidemment, et il faut s’acquitter de la location d’un gilet de sauvetage bien voyant, mais c’est fantastique de barboter au milieu de ces grandes tortues de mer. Un très beau souvenir.

Akumal

Enfin, de retour à Cancun, je suis allée à Isla Mujeres pour échapper à la folie de la plage. Mon guide Lonely Planet décrivait cette île comme « authentique »… J’ai donc été assez déçue de me retrouver dans un quadrillage de rues toutes plus touristiques les unes que les autres. Mais peut-être que d’autres parties de l’île sont effectivement préservées.

Isla Mujeres

À boire et à manger

  • Comme je suis végétarienne, je n’ai pas pu profiter de tous les tacos à la viande hachée qu’on trouve à tous les coins de rue, mais on trouve d’excellentes quesadillas (tortillas au fromage) pour une bouchée de pain
  • pour les végétariens, les « huevos a la mexicana » (omelette avec tomates, oignon, coriandre et tortillas) sont un délice
  • le guacamole est évidemment omniprésent et délicieux
  • à ne pas manquer : l’horchata, boisson à base de riz qui n’est pas sans rappeler un lait au sirop d’anis. Oui je sais, dit comme ça c’est bizarre, mais c’est incroyablement désaltérant. Et délicieux.
  • va au marché pour acheter plein d’avocats, de mangues et de fruits inconnus (guanabana, mamey…) hyper bon marché et délicieux. Tout est délicieux, de toute façon.
  • ou essaie les marquesitas, sorte de crêpe-gaufre-dentelle fourrée à ce que tu veux
  • ou les churros (ça se voit, que j’ai tout essayé ?)

manger au Mexique

Conseils de survie

  • Si dans un restaurant, tu vois une sauce rouge, je te conseille de faire profil bas, même s’il est marqué « pas piquant ». Non, vraiment. Mais si tu as un pire ennemi en vacances avec toi, tu peux lui glisser une goutte de sauce « ultra-piquante » dans sa tortilla. Cela suffira.
  • apprendre deux-trois phrases d’espagnol peut aider pour se déplacer ou négocier le taxi, ce n’est pas bien compliqué. Je ne connaissais absolument rien et j’ai fini la semaine en sachant demander un billet de bus, commander un plat au restau et vaguement parler de la pluie et du beau temps avec les chauffeurs de taxi, parce que l’espagnol est hyper proche du français (et de l’italien) (par contre, essayer de parler italien ne mènera à rien, j’ai essayé !). Donc, pas d’excuses pour ne pas dépoussiérer ton espagnol LV2.
  • l’eau n’est pas potable. Toutes les auberges de jeunesse mettaient des bouteilles à disposition. Si ce n’est pas le cas dans ton hôtel, privilégie l’eau en bouteille les premiers jours, et embraie ensuite sur l’horchata (pas les jus de fruits coupés à l’eau) et les sorbets au bout de deux-trois jours. La turista, ça peut vraiment te pourrir un voyage, ce serait dommage.

Budget

  • avion : 350 €
  • hébergement : auberges de jeunesse à environ 10 € la nuit
  • transport : environ 50 pesos pour une heure de trajet en bus première classe.
  • dépenses diverses : entrées sur les sites (toujours environ 60 pesos, sauf Chichen Itza et le Gran Cenote), nourriture, gourmandises…
  • Tout tout compris hors avion, j’arrive à 250 euros la semaine. Pas mal.

Toutes photos : photos personnelles

Et toi, tu as fait un tel périple au Mexique ? Tu as d’autres bons plans à partager ? Un voyage à nous raconter ? On t’écoute !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

 

Commentaires

15   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire Gezillig

ça a l’air sympa et miam la liste de choses trop bonnes… Mais ça risque de coûter un peu plus cher depuis l’Europe…

le 14/05/2015 à 08h41 | Répondre

Nya (voir son site)

C’est vrai 🙁 Mais la vie sur place est tellement bon marché que le prix du billet d’avion ne sera plus qu’un lointain souvenir…

le 14/05/2015 à 14h14 | Répondre

Claire (voir son site)

Merci pour ce compte-rendu et ces jolies photos, ça fait rêver ! Pour ma part, visiter le Mexique est un de mes rêves depuis longtemps, mais mon mari freine des quatre fers pour y aller, prétextant les problèmes d’insécurité. Tu es partie seule n’est ce pas ? T’es-tu senti parfois en insécurité au cours de ton séjour ?

le 14/05/2015 à 11h26 | Répondre

Nya (voir son site)

Le Yucatan est extrêmement touristique et complètement sécuritaire. Il n’y a aucun problème pour ça, même en voyageant seule et en transports en commun.
Le site des ministère des affaires étrangères donne des informations sur la situation dans le pays et effectivement, des régions sont à proscrire absolument (Guerrero et le Nord du pays notamment). Mais dans les grands centres touristiques, il n’y a absolument aucun danger.

le 14/05/2015 à 14h12 | Répondre

Cerise

Nous avons passes egalement une dizaine de jours sur la riviera maya et c est dommage que tu ne sois pas plutot allee a l ile de contoy alors pour l authenticite. Isla Mujeres est tres touristique et bondee tandis que contoy reste preservee car pas d arrivee d eau ni d electricite, peu de bateaux la journee qui accompagnent les touristes… et c est juste maginifique! Nous partions dans le but de ne faire qu isla mujeres et l hotel nous proposait une journee avec en plus la visite de contoy mais vraiment ca ne nous disait rien. Finalement ca reste la plus belle partie du voyage pour nous deux! Comme quoi parfois…!
Je faisais tranquillement trempette et une raie est venue nager pres de moi de longues minutes ainsi qu un espece de bebe requin! Il y avait une tour d observation qui te permettait de voir au loin les 7 bleus differents qui composaient la mer! Vraiment une merveille! J en.parle a tout le monde autour de moi!
Quoi qu il en soit il est vrai que cette partie du pays vaut vraiment le voyage!

le 14/05/2015 à 12h59 | Répondre

Nya (voir son site)

En une semaine, il faut malheureusement faire des choix… Mais je suis assez certaine de retourner dans la péninsule du Yucatan, ne serait-ce parce que mon homme, qui n’a pas pu venir cette fois, en meurt d’envie ! Je pourrai alors aller voir de mes propres yeux cette petite merveille 🙂

le 14/05/2015 à 15h42 | Répondre

sarah

cet article tombe à pic car il se pourrait bien que ce soit notre voyage l’hiver prochain 🙂 je me posais aussi la question de la sécurité, avec tout ce qu’on entend en ce moment ca me fait un peu flipper, mais bon si c’est une région calme ca me rassure ! tes photos me donnent encore plus envie d’y aller!

le 14/05/2015 à 16h47 | Répondre

Nya (voir son site)

Pour la sécurité, comme je disais plus haut il n’y a pas de souci. Après, il a sécurité et sécurité : dans cette région du pays, il n’y a aucun risque de se faire enlever, assassiner en pleine rue ou tuer par un cartel de la drogue… Par contre, il y a un risque pour les voleurs de plage ou les pickpockets. Il suffit de bien faire attention à ses affaires et tout ira bien 🙂

le 15/05/2015 à 14h21 | Répondre

Dja

Haha même chose pour moi ! Je devais aller voir une amie à CHicago mais Cuba était BIEN MOINS cher, j’ai donc passé une semaine à Cuba fin février. Même chose, le séjour en entier ne m’a coûté que 500e environ. La prochaine fois, je teste le MExique !

le 15/05/2015 à 03h25 | Répondre

Nya (voir son site)

Tu habites où ? Cuba est sur notre liste pour un prochain voyage 🙂 Ici c’est tout le « Sud » (les Caraïbes) qui sont extrêmement bon marché : Jamaïque, Cuba, Bahamas, République dominicaine…

le 15/05/2015 à 14h22 | Répondre

Dja

A 3h de Moncton en Nouvelle ECosse haha
J’avais hésité avec la République Dominicaine mais les dates ne correspondaient pas, mes étudiants en revanche y ont passé une merveilleuse semaine pour fêter leur graduation:)

le 16/05/2015 à 05h52 | Répondre

MlleMora

On n’est pas encore allé au Mexique, mais c’est au programme des pays où on voudrait aller. J’ai juste « peur » de ne rien pouvoir manger car moi et les trucs épicés on est pas trop ami…
Sinon, je ferai comme en Inde, je mangerai que du pain hihi

le 15/05/2015 à 12h48 | Répondre

Nya (voir son site)

Aucun souci pour ça, j’ai une tolérance très faible aux épices et hormis ma première expérience avec une sauce épicée, je n’ai pas été malade. Les gens te demanderont forcément si tu veux tes plats « picante » ou non, il suffit de refuser avec l’air horrifié et ils épargneront tes papilles 🙂

le 15/05/2015 à 14h24 | Répondre

Emma

Nous sommes partis au Mexique l’an dernier en juin pour notre voyage de noce et franchement c’est un pure bonheur, on y retournerai les yeux fermés! Isla contoy est vraiment préservée, Akumal et les tortues, Tulum et sa plage sublime…j’en rêve encore! Et en plus les mexicains sont sympa et aucune insécurité dans ce coin là car mega touristique! Bon depuis l’Europe c’est assez cher mais ça vaut vraiment le coup!!

le 19/05/2015 à 13h16 | Répondre

Rachou

Bonjour,
Vraiment merci pour ces infos utiles. Je pars avec mon mari dans le Yucatan début Octobre pour 11 jours (nos 10 ans de mariage) Le Mexique c notre rêve qui se réalise 😍😍 Nous louons une voiture et on fait Valladolid-Mérida- Campeche- Calakmul- Chetumal- Cancun pour repartir en France.
Je vous ferais part de mon expérience au retour 😉

le 16/08/2017 à 15h55 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?