Menu
A la une / témoignage

Tu sais que c’est la canicule quand…

Tu sais qu’il fait chaud, beaucoup trop chaud, quand le gouvernement lance son plan canicule, c’est certain. Mais disons qu’il y a d’autres petits signes qui ne trompent pas.

Tu sais que c’est la canicule quand…

Pastèque en été

Crédits photo (creative commons) : Fabian

… tu n’as pas ouvert tes volets depuis deux semaines.

… tu n’as pas mangé de repas chaud depuis deux semaines.

… tu n’as pas vu ton chat depuis deux semaines. Il doit être toujours là puisque le bol de croquettes diminue et que la litière se remplit. C’est rassurant.

… tu as banni les chaussures fermées, les pantalons, et tout ce qui recouvre trop de peau à la fois de ta garde-robe.

… tu as déjà pensé à dormir sur ton balcon.

… tu as déjà pensé à dormir sous ta douche.

… il t’est arrivé de dormir dans ton salon, juste pour être sous le ventilateur au plafond.

… tu te demandes si c’est de l’eau ou de la sueur qui ruisselle dans le cou du passager près de toi dans le métro. À la réflexion, tu n’as pas envie de savoir.

… on ne te souhaite plus « bonne journée », mais « bon courage ».

… tu as déjà pensé à installer un déclencheur automatique sur ton brumisateur pour qu’il brumise tout seul toutes les dix secondes.

… ton unique maquillage est désormais l’œil fumé. Pratique : ce maquillage évolutif se renouvelle au fil de la journée alors que l’ombre de la paupière supérieure migre lentement dans la paupière inférieure.

… tu as renoncé à la bise matinale et tu évites tout contact physique superflu.

… ou tout contact physique, d’ailleurs. L’été est torride, mais pas pour les bonnes raisons.

… tu te dis qu’à bien y réfléchir, tu avais eu vraiment moins chaud lors de tes vacances à Dubaï en août dernier.

… tu t’es déjà enroulée dans un drap humide pour dormir. Oui, normalement c’est pour les femmes enceintes et les personnes âgées, mais pourquoi s’en priver ?

… tu es déjà sortie avec un parapluie en guise d’ombrelle.

… tu fais secrètement la danse de la pluie sous ta douche.

… ton vernis à ongles a fondu.

… tu vis en maillot de bain une fois rentrée chez toi. Et puis c’est pratique, c’est imperméable à la sueur.

… tu reviens à de sains loisirs comme la lecture sur vrai livre, car ton ordinateur produit trop de chaleur.

… tu te dis qu’entre 3 et 4h du matin, la température serait parfaite pour aller courir. Manque de bol, c’est aussi à ce moment-là qu’elle est parfaite pour dormir. Gros gros conflit de priorités.

… tu ne vas plus sur Facebook. Inutile : ton fil d’actualité ne comporte plus qu’un seul sujet de conversation, et tu es déjà au courant qu’il fait +275°C, merci.

… ton premier critère pour choisir un restaurant est devenu la présence de la clim.

… tu es déjà allée au ciné ou dans un centre commercial juste pour être au frais.

… tu as déjà demandé à la mamie assise à côté de toi dans le bus où elle avait acheté son éventail.

… dont acte.

… tu as déjà envisagé de te faire une perfusion d’eau pour rester hydratée en permanence. Ça irait plus vite.

… tu as déjà senti ton cerveau fondre. Si, si, chef, je vous assure !

… tu t’es renseignée pour émigrer au-delà du cercle polaire. Comme ça, juste pour voir !

Et toi, quand il fait TRÈS chaud, tu fais quoi ? Dis-nous !

Toi aussi, tu veux témoigner ? C’est par ici !

A propos de l’auteur

Voyageuse. Scribouillarde. Écolo. Traductrice. Mariée. Bobo. Félinophile. Sans enfants. Blogueuse. Gourmande. Insomniaque. Végétarienne. Féministe. Expatriée. Tout ça et bien d'autres choses encore... Suis-moi sur Instagram : @arpenter_le_chemin

11 Commentaires

  • sarah
    9 juillet 2015 at 9 h 00 min

    haha! je rajouterais: quand tes cuisses restent collées (et brulées au 3eme degré) a ton siège auto et quand tu attends avec impatience d’aller au travail juste pour passer 1h dans ta voiture avec la clim’ 🙂 sinon ma technique pour essayer de mieux dormir c’est de m’enrouler les pieds dans une serviette humide et je mets un sac rempli de galcon sous ma couette quelques heures avant de me coucher pour que mon lit soit bien frais car j’ai surement un pb (un de + ) mais même a 35° je ne peux pas dormir sans ma couette ^^

    Reply
  • Margot
    9 juillet 2015 at 11 h 10 min

    Quand tu dors par terre dans le salon depuis deux semaines parce que la mezzanine, pas possible.
    Quand tu vis sous ton ventilateur, et que ledit ventilateur étant pénible à déplacer, tu vis sur ton canapé, donc que tu as déjà passé de longues journées sur ton canapé à y travailler, y manger…
    Quand tu râles parce que la bibliothèque passe en horaires d’été: quoi? et ma clim?
    Quand tu installes des moustiquaires à tes fenêtres pour pouvoir ouvrir la nuit.
    Quand tu prends cinq douches froides par jour!

    Reply
  • Fleur-Joséphine
    9 juillet 2015 at 11 h 15 min

    – Quand tu mets ton drap au frigo tous les matins, juste pour sentir un peu de frais pendant 2 minutes à 2 minutes 30 le soir en te couchant.
    🙂

    Reply
  • Marina
    9 juillet 2015 at 13 h 04 min

    Quand tu n’as pas touché au fer à repasser depuis 2 semaines. Et en même temps çà tombe bien, tu n’as rien à repasser, vu que tu vis en maillot de bain 😉

    Reply
  • virginie
    9 juillet 2015 at 13 h 24 min

    Quand tu te lèves avec le soleil et que tu vis dehors uniquement entre 5 heures du mat et 9 heures alors que tu es une marmotte incapable de se lever tout le reste de l’année

    Reply
  • Croco
    9 juillet 2015 at 15 h 33 min

    Quand tu te demandes ce qui a bien pu te prendre de harceler ton mari en décembre pour faire un enfant alors que tu as toujours dit que tu ne voulais pas être en fin de grossesse l’été (et que tu te consoles en te disant que si tu avais tes nausée de début de grossesse maintenant, tu serais en déshydratation permanente et que de toute façon, tu portes tes bas de contention depuis que tu sais que tu es enceinte)…

    Reply
  • Lutine Chlorophylle
    9 juillet 2015 at 16 h 17 min

    Tu prends 15 bains de pieds par jours.
    Tu ajoutes deux glaçons systématiquement à chacune de tes boissons.
    … Et tu veilles d’ailleurs à avoir toujours à boire à côté de toi.

    Reply
  • Maelisa
    10 juillet 2015 at 9 h 01 min

    Quand pendant l’accouchement tu ne penses pas à ton bébé que tu vas bientôt découvrir mais à la bouteille d’eau bien méritée à la fin !!
    Quand tu fais le tour de tous les magasins de bricolage/ameublement à la recherche d’un climatiseur et que tu depenses une partie de la prime naissance pour ne pas mourir de chaud avec ton bébé.

    Reply
  • Yaelle
    10 juillet 2015 at 13 h 56 min

    hahaha! dormir sur le carrelage aussi ^^ .

    Reply
  • Madame Vélo
    10 juillet 2015 at 14 h 53 min

    Quand tu espères que ton bébé de 1 mois se réveille à 6h du matin (au moment où la température est la plus fraiche) pour pouvoir aérer la maison, plutôt qu’à 8h (parce que faut pas déconner, je vais pas mettre un réveil non plus !)
    Quand tu prends la voiture plutôt que le vélo pour te déplacer, parce que dans la voiture tu peux mettre la clim (bon, c’est surtout pour le bébé… parce que niveau pollution c’est double peine !!)

    Reply
  • Christelle
    10 juillet 2015 at 15 h 44 min

    Ah j’adore cet article, horrible et drôle à la fois !
    Et le coup du vernis à ongle qui fout c’est vraiment l’impression que ça me fait ^^

    Reply

Laisser un commentaire