Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’ai testé le batch cooking


Publié le 6 février 2020 par Azu

Je ne sais pas toi, mais perso, je ne suis pas une grande cuisinière. En fait, j’aime cuisiner quand j’ai le temps de le faire, mais autant te dire que quand je rentre le soir du boulot, la dernière chose que j’ai envie de faire généralement c’est de me mettre derrière les fourneaux : c’est là qu’intervient le batch cooking.

Crédits photo (creative commons) : Victor Hanacek

Le batch cooking, c’est quoi ?

Derrière ce mot barbare anglais se cache un concept simple mais qui est devenu tendance cette année : préparer de la nourriture en grande quantité en un minimum de temps. Plus simplement, ça permet de rationaliser le temps passé en cuisine. Et pour l’avoir essayé quelques fois, j’avoue que ça m’a séduite très rapidement (dès la première semaine en fait ahah). Non seulement, en 2h j’ai un repas différent pour chaque jour de la semaine, mais en plus les recettes sont délicieuses. 

L’organisation du batch cooking

Pour me mettre au batch cooking, j’ai demandé un livre de cuisine spécial batch cooking à Noël. 

Le livre propose 4 semaines de repas par saison. Ça ne te permet donc pas d’assurer une année complète, mais pour un premier essai je n’en demandais pas plus. 

Pour chaque semaine, tu as la présentation des recettes par jour  (entrée + plat généralement, sauf si c’est un gros plat) et ta liste de course complète à faire. Et j’avoue que c’est ce dernier point qui me réjouit le plus. Je n’ai plus qu’à cocher ce dont j’ai besoin dans la liste et à aller faire mes courses tranquillement pour toute la semaine, sans avoir à y réfléchir par moi-même (oui oui je suis un peu flemmarde). Il est conseillé de faire les courses la veille, afin d’avoir les produits le plus frais possible. 

Ensuite, tout est une affaire d’organisation dans la cuisine. Le livre conseille de disposer tous les ingrédients, ustensiles et contenants, sur le plan de travail, malheureusement j’ai une cuisine assez petite, donc j’ai décidé de sortir les ingrédients au fur et à mesure du frigo. 

Avec mon mari, nous avons décidé de faire ça à deux, même si apparemment ça se fait plutôt tout seul. Mais, le dimanche on est tous les deux libres, et la semaine on bien deux à manger, et mon mari trouvait donc normal qu’on s’en occupe ensemble (n’est-il pas parfait ? *cœurs dans les yeux*). On s’organise donc avec un aux fourneaux et l’autre à l’épluchage, préparation des produits qui n’ont pas besoin de cuisson. Ça demande pas mal de gymnastique intellectuelle et surtout beaucoup de communication. Mais c’est vraiment un moment que je trouve agréable. 

Crédits photo (creative commons) : Lukas (Pexels)

Une fois les plats ou préparations prêts, le livre indique ce qui doit aller au congélateur ou au frigo. Et ensuite, pour chaque jour de la semaine, il est noté ce qu’il faut faire pour préparer le dîner : soit simplement réchauffer le plat, soit assembler les différentes préparations. Ça ne prend pas plus de 15-20 minutes.

Avantages et inconvénients du batch cooking

Pour le moment, j’ai vu plus d’avantages que d’inconvénients au concept. 

Tout d’abord, c’est extrêmement économique, Mon panier pour la semaine me revient à environ 50/60 € tout compris, sachant que le livre est calibré pour une famille de 4 personnes. Ça me permet, dans mon cas, d’avoir aussi mon repas du midi assuré. 

On gagne, en effet, beaucoup de temps le soir. On n’a plus de questions à se poser, et en 20 minutes, voire moins, tout est prêt. 

On gaspille moins, même si ce n’est pas très évident. Je pense que c’est flagrant pour une famille de 4 personnes car le livre est calibré pour ce nombre de personnes. Mais comme on est deux, il m’est quand même arrivé de jeter quelques petits restes oubliés au fond du frigo.

Enfin, les recettes sont faciles et pourtant délicieuses. Pour moi, c’était vraiment le point le plus important (avec le gain de temps). Car je n’en suis bien sûr pas à mon premier coup d’essai pour gagner du temps sur le dîner du soir. J’ai par exemple essayé les livres de recettes Simplissime, et personnellement, ça n’a jamais abouti à un plat complètement satisfaisant… et le plus souvent, ça n’a pas vraiment de goûts… Donc je suis particulièrement satisfaite du choix de livre que j’ai fait. 

Côté inconvénients, vu que toutes les recettes sont imbriquées les unes dans les autres – souvent une préparation va servir à plusieurs plats – je trouve difficile d’enlever une recette si par exemple on n’aime pas ce qui est proposé. C’est possible bien sûr, mais ça demande encore plus d’organisation : repérer à l’avance ce qui va servir à la recette pour ne pas l’acheter et en même temps bien vérifier que ça ne va pas servir pour autre chose, et si c’est le cas, diminuer la ration ; ne pas se tromper pendant la préparation en commençant à faire la recette en question etc. 

Autre point important, le temps supposé passé en cuisine. Le livre annonce 2h seul, et c’est ce qu’on arrive à faire à deux, alors que logiquement, même si ce temps ne devrait pas forcément être divisé par deux (il y a des timings incompressibles : la cuisson par exemple), on devrait quand même mettre moins de 2h. Ce qui n’est pas le cas. Je n’ose pas imaginer donc, le temps que ça me prendrait si je devais le faire seule. Et j’en reviens encore aux livres de recettes Simplissime, mais il y a aussi un livre de batch cooking dans cette collection qui propose de préparer les plats pour la semaine en 30 minutes ! Quand j’ai mis le nez dedans, je me suis demandée comment c’était possible. En fait, les temps de préparation, et notamment d’épluchages des légumes, sont extrêmement réduits. Mais à moins d’avoir fait une école de cuisine, je ne vois pas comment quelqu’un de lambda comme toi ou moi pourrait réussir à éplucher aussi rapidement autant de choses. Donc, un conseil, ne te laisse pas leurrer par cette propagande alléchante. Dans la vraie vie, tu ne mettras jamais 30 minutes pour faire 5 plats, à moins d’avoir un commis de cuisine avec toi…

Crédits photo (creative commons) : Elle Hughes (Pexels)

Nope, pas de commis de cuisine avec toi malheureusement.

Pour conclure, je dirai que je suis satisfaite de l’expérience, et que dès qu’on peut et que la semaine à venir le permet (par exemple, si on a des sorties plusieurs fois dans la semaine, on va éviter de le faire), on se met deux heures en cuisine avec mon mari pour nous concocter de bons petits plats.

Et toi, as-tu déjà tenté le batch cooking ? Es-tu convaincue par le concept ? Viens me raconter tout ça en commentaire !

Commentaires

19   Commentaires Laisser un commentaire ?

dubmel

Merci pour cet article, ca m’intéresse beaucoup le batch cooking!
Le livre que tu as a l’air bien mais pas tres flexible donc. Est-ce que quelqu’un a des recommendations de blog ou autre pour commencer ?
En fait l’idéal serait peut-etre d’avoir une appli qui permette de générer les listes de courses et instructions automatiquement en fonction de ce qu’on choissit de faire (comme toi, le cote de ne pas avoir trop à réfléchir m’intéresse beaucoup!), mais je ne sais pas si ca existe

le 06/02/2020 à 07h33 | Répondre

Sandrine

Bonjour, je peux te recommander le blog d’amandine cooking ^^ il y a plus de 6000 recettes dont des articles spéciale batch cooking en fonction de la saison.

le 06/02/2020 à 12h21 | Répondre

Azu

Merci pour l’adresse du blog !
Je n’avais pas encore pensé à fouiner sur le net, mais c’était ma prochaine idée pour trouver des menus de batch cooking ^^.

le 09/02/2020 à 09h14 | Répondre

Welna

J’ai testé aussi le batch cooking, et comme toi j’ai très vite été séduite ! J’ai un peu laissé tomber ces derniers temps, car les recettes dans mon livre ne me plaisaient pas trop (pareil, c’est par saison, je me demande si on aurait pas le même livre…!). Et mêmes inconvénients que toi, par rapport au temps en cuisine (je suis seule), et aux recettes qui ne plaisent pas … Mais tu me donnes envie de m’y remettre !

le 06/02/2020 à 09h16 | Répondre

Azu

J’utilise En 2h je cuisine pour toute la semaine. J’avais un peu feuilleter d’autres livres de cuisine sur le batch cooking et c’était celui qui me tentait le plus, même si certaines recettes ne me donnaient pas trop envie. Mais au final, c’est surtout parce que ce sont des recettes que je n’ai pas du tout l’habitude de faire, du coup ça me rebute un peu haha.

le 09/02/2020 à 09h17 | Répondre

Sara

Coucou, j’ai commencé à faire ça assez naturellement, quand mon mari a repris le travail après la naissance de mon deuxième enfant. C’est un vrai pot de colle avec moi, impossible d’imaginer cuisiner le soir avant le retour de mon mari, ce qui serait trop tard.
Je n’ai donc pas de recettes imbriquées prédéfinies, j’ai fait en amont une liste de plats qu’on a l’habitude de manger (on en a listé une bonne trentaine qui n’ont pas besoin d’être faites à l’instant, par exemple on n’a pas mis oeufs à la coque 😄).
On a remarqué qu’en gros, on mange une vingtaine d’aliments différents (poulet, boeuf, poisson, veau, jambon, pâtes, riz, quinoa, pommes de terre, carottes, haricots verts, brocolis, maïs, patates douces…). Quand on a remarqué ça, on a arrêté de faire les courses toutes les semaines : on fait des gros pleins de viande, légumes, et accompagnement divers, qu’on prépare en dose qui nous convient (pour l’exemple, je fais des sacs de 300g de viande coupée en morceaux) et on congèle.
Du coup, le dimanche, je n’ai pas de préparation type épluchage, ça va beaucoup plus vite, je suis seulement limitée par les cuissons.
Notre seul souci c’est de gérer les quantités, on est toujours pas bons, on fait des trop grosses portions du coup on mange souvent le même plat 4 ou 5 fois pour en venir à bout, quand il était fait pour un repas de famille et un reste pour mon mari 😣 du coup on se retrouve presque à chaque fois à congeler des plats qui auraient du rester au frigo, et parfois c’est beaucoup moins bon 😓

le 06/02/2020 à 09h33 | Répondre

Azu

Pareil ici, j’ai dû mal à bien doser les portions. Mais ça reste ultra-pratique quand même haha.

le 09/02/2020 à 09h00 | Répondre

Marjolie

Ca fait un moment que j’entends (enfin que je lis) parler de batch cooking et je me pose une question : est-ce que ça ne fait pas manger un peu les mêmes ingrédients de base toute la semaine? (Par exemple 3 dîners à base du même légume)

le 06/02/2020 à 10h41 | Répondre

Sara

Ça dépend votre façon de manger, mais par exemple je vais faire des carottes dans ma blanquette, avec mon poulet aux légumes, et en soupe ou en mélange dans ma tourte. Au final, on en a mangé plein de fois, mais on s’en est pas rendu compte parce que c’était pas prédominant

le 06/02/2020 à 16h44 | Répondre

Azu

Alors en fait c’est assez bien conçu pour que justement si les produits peuvent être les mêmes ils sont cuisinés de manière tellement différentes qu’on ne se rend pas compte que c’est la même chose. Pour exemple, un menu proposait de faire un mijoté de veau, à la fin de la cuisson on prélève une partie de la viande pour la faire en blanquette de veau, et une partie de la sauce pour la blanquette de veau va agrémenter un plat avec des lentilles. Au final, on peut penser qu’on va se retrouver avec des plats un peu semblable mais en fait ils n’ont pas du tout le même goût et on n’ donc pas dut out l’impression de manger la même chose 😉

le 09/02/2020 à 09h05 | Répondre

Elodie

Je fais ça depuis des années parce que ma mère faisait déjà comme ça et j’étais ravie d’apprendre cette année que ça a un nom et que ça devient à la mode. Moi j’adore cuisiner mais je manque de temps et je dois faire les repas pour 5 midi et soir. Par conséquent je fais 2 séances de cuisine par semaine donc de quoi tenir 3.5j environ midi et soir à 5.
C’est vrai que parfois on va manger plusieurs fois me même légume par ex quand je fais une soupe de potiron ( grosse quantité comme ça on en mange 2 soirs), généralement je fais aussi un Parmentier ou équivalent au potiron et une tarte sucrée au potiron pour le dessert mais comme on ne mange pas tout le même soir ca ne nous dérange pas.
Je ne fais pas exactement du batch cooking mais je fais de la  » cuisine anticipée » par ex je ne coupe qu’une fois les oignons pour toute la semaine et hop dans une boite, je fais toujours 3 pâtes à tarte d’un coup etc Petite précision j’ai un super robot qui m’aide beaucoup aussi!!

le 06/02/2020 à 10h55 | Répondre

Madame Violine

Merci pour cet article ! Depuis quelques temps, je me dis qu’il faut tenter, alors cet article tombe à point !
Merci pour tes conseils et ceux en commentaires également.

le 06/02/2020 à 11h53 | Répondre

Cléo

Bonjour,
J’aimerais me mettre au batch cooking justement ! Pourrais-tu me transmettre le titre du livre que tu as utilisé ? Le lien en montre 2 différents…
Merci pour ton super article !!
Très belle journée

le 06/02/2020 à 12h30 | Répondre

Azu

Bonjour,

Personnellement, j’utilise En 2h je cuisine pour toute la semaine. Mais je n’ai testé que celui-là pour l’instant. Je le trouve pour l’instant très clair 🙂

le 09/02/2020 à 09h08 | Répondre

Mme Coati

J’ai essayé et adopté aussi!
Certes c’est pour 4 mais du coup on sépare parfois les plats pour les congeler en 2 parties. Et ca sert aussi aux déjeuners!
Le gros inconvenient est, comme tu le soulignes, le temps qu’il faut y passer! Seule je n’ai jamais réussi à faire moins de 3h…
petit conseil: videz bien vos congélos et frigos pour faire de la place pour les multiples pot de conservation en verre (meilleur investissement de ma vie)!
Bref, je recommande chaudement, ps toutes les semaines mais une fois de temps en temps. le gain de charge mentale est vraiment énorme.

le 06/02/2020 à 13h18 | Répondre

Azu

Idem, on ne le fait pas toute les semaines avec mon mari. Ca prend quand même une bonne partie de l’aprem du dimanche. Mais une fois de temps en temps ça allège vraiment pour la semaine à venir et ça fait du bien de ne pas avoir à penser à ce qu’on va devoir faire à manger le soir après le travail 🙂

le 09/02/2020 à 09h09 | Répondre

sarah

Je fais ça très régulièrement depuis de nombreuses années, parce que j’ai un robot ménager, que je mange seule et que sinon je perdrai plein de bouffe parce que je n’ai pas envie d’acheter des trucs à l’unité dans les magasins. Donc souvent le dimanche je me fais 2 gros plats, un pour le midi et un pour le soir, qui me tient 3-4 jours. Et oui, quand j’aime des plats ça ne me dérange pas de manger la même chose 15 fois de suite 🙂

le 06/02/2020 à 20h01 | Répondre

Rusalka

Comme la salle de pause du boulot n’est pas très agréable, je préfère aller manger dans un petit resto le midi, du coup, il n’y a que le repas du soir à anticiper : une grosse marmite de soupe qui tient 3-4 jours, un bon plat de lasagnes du week-end qu’on ressert 1 ou 2 soirs suivants, etc.
Le batch cooking ne serait pas vraiment adapté à mes habitudes de repas, même si je trouve l’idée très intéressante. Je pense que ma sœur fonctionne un peu comme ça, elle est obligée de manger une gamelle le midi (petit village de campagne sans cantine pro ni bistrot) et elle m’a déjà parlé de ses boîtes de légumes pour la semaine !

le 06/02/2020 à 20h44 | Répondre

Azu

Alors nous aussi on fait souvent une soupe et un gros plat pour la semaine. Le truc c’est que du coup on mange un peu la même chose tous les soirs (et le midi souvent pour moi car je me fais une gamelle). Le batch cooking permet vraiment d’avoir un plat différent chaque soir et c’est vraiment agréable de temps en temps ^^

le 09/02/2020 à 09h12 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?