Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Coup de projecteur sur des femmes qui changent les choses à leur façon


Publié le 23 août 2016 par Madame Givrée

Qu’est-ce que tu fais, sur le chemin du boulot, le matin ? Et en rentrant le soir ? Comment vas-tu au travail ? Est-ce que tu écoutes la radio ? De la musique ? Est-ce que tu lis dans les transports en commun ? Est-ce que tu observes le monde ? Est-ce que c’est TON moment en face à face avec les réseaux sociaux ?

Moi, ça fait cinq ans que j’ai un rituel tous les matins : je télécharge le podcast de Woman’s Hour, une émission de la BBC radio 4, qui parle de l’actualité, de phénomènes de société, de sujets graves et drôles, sous l’angle de… la femme.

Femmes puissantes

Crédits photo (creative commons) : Timothy Krause

J’aime le fait que ce programme puisse parler aussi bien de l’excision que de la meilleure façon de cuire un repas végétarien. De l’importance du féminisme dans nos sociétés actuelles, et du développement de petites entreprises dans le tiers-monde. De musique, tous les types de musique, et d’arts, et de littérature, et de danse, et de blockbusters américains, et de petits films indépendants. J’aime le fait que l’émission soit ouverte à la diversité, à toutes les opinions. J’aime l’impartialité des présentatrices.

Bref, tu l’auras compris, j’aime cette émission. Je l’écoute tous les matins sur le chemin du travail. Avant, quand j’avais presque une heure de trajet pour aller au boulot, je l’écoutais en entier le matin. Maintenant, j’ai une vingtaine de minutes de trajet, et c’est parfait : jécoute la moitié le matin, la moitié le soir.

J’ai commencé cette année à utiliser certaines interviews en classe avec mes élèves. Je me dis souvent que je devrais faire une liste de tout ce que j’entends, parce que j’en oublie la moitié. J’ai très souvent envie de lire les livres qui sont mentionnés. J’ai même ouvert un tumblr pour les recenser. Ce tumblr est parfois à l’abandon, parce que je l’alimente au gré de mon inspiration et de mon niveau de fatigue, mais j’essaie de mettre les livres qui me tiennent à cœur.

Je me suis dit que je pourrais, de temps en temps, te parler par ici des femmes interviewées, celles qui changent les choses dans l’ombre, celles dont les autres médias ne parlent pas forcément, les invisibles, les peu visibles, celles qui ont la malchance d’être nées avec un vagin de ne pas être des hommes blancs dans la quarantaine.

Voici donc mon top 3 actuel, inspiré de ce que j’ai écouté ces deux ou trois dernières semaines. Bien sûr, le but n’est pas de faire une biographie complète de toutes ces femmes, juste de mettre un coup de projecteur sur elles !

1. Simonetta Agnello Hornby

Par exemple, as-tu déjà entendu parler de Simonetta Agnello Hornby, une écrivain italienne naturalisée britannique, spécialisée dans le droit des enfants, également avocate et juge en Angleterre ?

Elle a fondé à la fin des années 70 un cabinet d’avocats qui s’occupe principalement des communautés noires et musulmanes, et a été le premier à avoir un département qui se consacrait aux violences domestiques.

Dans son interview du 27 mai 2016, elle évoque des anecdotes de sa vie en Sicile : cette camarade de classe, prostituée. Tout le monde le savait, mais tout le monde la respectait. Une phrase, particulièrement, a retenu mon attention : « Je crois en la justice plus que je ne crois en l’amour, parce que l’amour peut mener à l’injustice. »

Elle a écrit trois livres que tu peux trouver en français : L’Amandière, publié en 2003, La Tante Marquise en 2005, et Le Secret de Torrenova en 2009.

2. Corinne Bailey Rae

Par ailleurs, je n’avais jamais entendu parler de Corinne Bailey Rae avant de l’entendre à Woman’s Hour. J’ai peut-être vécu dans une bulle, mais j’ai complètement raté l’énorme succès qu’elle a eu, d’après la présentatrice.

J’ai été touchée par le fait qu’après avoir perdu son mari de façon complètement inattendue, elle a su rebondir, vivre autrement, retrouver l’amour, et produire un nouvel album. J’aime ces histoires de résilience. Peut-être parce que j’ai envie d’y croire, de m’identifier.

J’ai beaucoup aimé sa performance dans son nouveau single, Stop Where You Are.

3. Ajaita Shah

Enfin, que serait ce tout premier top 3 si je ne mentionnais pas Ajaita Shah, qui a gagné très récemment le Ashden Award pour son travail sur l’énergie propre en Inde ?

Elle est la fondatrice et PDG de « Frontiers Markets », et la présidente de « Frontier Innovations Foundation ». « Frontiers Market » est une entreprise qui vend et distribue des projets abordables, durables, et de qualité aux foyers à bas revenus, et dans les pays pauvres.

Son travail en Inde ne consiste pas seulement à apporter des solutions techniques à bas prix. Il permet d’éduquer les hommes et les femmes dans les milieux ruraux, de leur apprendre à gérer leur micro-économie, de leur montrer qu’il y a des alternatives aux lampes à kérosène, que l’énergie solaire est fiable, qu’elle peut être utilisée pour toutes les tâches du quotidien.

J’aime cette façon qu’a eue Ajaita Shah, pendant l’interview, de faire remarquer que l’Occident a souvent en tête l’image de femmes indiennes sans aucun pouvoir, confinées à la gestion de leur foyer et à leur rôle de reproductrices, alors qu’on n’a simplement jamais donné à ces femmes l’occasion de faire une différence.

J’aime cette façon qu’elle a eue de faire remarquer que ces femmes sont connues et respectées par leurs communautés, que leur entourage leur fait confiance, et qu’elles ont plus d’impact au sein de leur communauté qu’une Américaine – avec une apparence d’Indienne – fraîchement débarquée sur le continent, qui viendrait imposer de nouvelles façons de voir le monde sans prendre en compte le contexte, et le fait qu’il existe une frontière très fine entre « apporter son aide » et l’assistanat.

Ce top t’a plu ? Tu voudrais que je te parle d’autres femmes qui font une différence ? Tu as des femmes en tête ? Tu connaissais ces trois femmes ? Tu voudrais un autre top ? Dis-nous tout !

Toi aussi, tu veux nous envoyer un petit top ? C’est par ici !

Commentaires

10   Commentaires Laisser un commentaire ?

MlleMora

C’est une bonne idée ce top des femmes qui font quelque chose ! 🙂 Je connaissais Ajaita Shah car on la voit souvent sur des sujets développement durable. Je ne connaissais pas les deux autres, au moins j’ai appris quelque chose aujourd’hui grâce à toi ! Merci !

le 23/08/2016 à 08h47 | Répondre

Flora

Merci de nous faire profiter de tes découvertes 🙂
pour ma part j’aime beaucoup le travail de Vandana Shiva. Je sais que c’est assez sujet à controverse mais elle m’inspire vraiment beaucoup.

le 23/08/2016 à 08h50 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Réflex « réseaux sociaux »: j’ai voulu liker ton commentaire, parce que je n’avais rien à ajouter mais que je voulais te signifier que j’avais lu. Facebook aura ma peau !

le 29/08/2016 à 11h05 | Répondre

Ornella

J’apprecie moyennement woman’hour car contrairement à toi je ne les trouve pas si impartiale, mais cette emission a le mérite de me faire découvrir de nouveaux artistes ou de nouveaux ouvrages ( que je n’ai jamais le temps de lire).
J’aime beaucoup ton top 3, même si je suis plus familière des deux premieres. Du coup merci de m’avoir fait decouvrir la troisieme.

le 23/08/2016 à 19h42 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Ton avis m’intéresse ! En quoi ne les trouves-tu pas si impartiales? Tu as des exemples? (je ne cherche pas à discutailler, ça m’intéresse vraiment) :). Disons que plutôt qu’impartiales, j’aurais pu dire: j’aime le fait qu’elle essaient toujours (surtout parce qu’elles y sont obligée par la politique de l’institution qu’elles représentent) de voir les deux côtés d’un argument.

le 29/08/2016 à 11h06 | Répondre

Mlle Girafe

J’aime bien découvrir de nouvelles femmes qui font bouger les choses donc merci! Peneloppe Bagieu à écrit ou est en train d’écrire je ne sais plus une Bd sur les femmes qui ne sont pas toujours mentionnées dans les livres d’histoire mais qui lui semblent importantes. J’aimerais bien le lire.Peut-être que ton top 3 se trouve même dedans!

le 24/08/2016 à 07h34 | Répondre

Nya (voir son site)

Tu peux lire son blog ici, je le trouve généralement bien fait et super intéressant : http://lesculottees.blog.lemonde.fr/

le 24/08/2016 à 17h23 | Répondre

SwissGirl

Excellente, cette rubrique que tu proposes ! J’ai hâte de lire la suite !!! Merci 🙂

le 25/08/2016 à 15h00 | Répondre

Madame Givrée (voir son site)

Merci ! Je suis en train de réfléchir à la prochaine 🙂

le 29/08/2016 à 11h07 | Répondre

Claire (voir son site)

Super cet article !
Je ne connait pas du tout cet émission (en même temps, je ne comprend rien à l’anglais) et les sujets qui m’intéresse en ce moment c’est plutôt tout ce qui touche au maternage.
Mais j’ai hâte de lire tes prochains articles sur ce sujet 🙂

le 11/09/2016 à 21h48 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?