Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Une semaine à Cuba


Publié le 21 juillet 2016 par Nya

Après le Mexique l’an dernier, j’avais de nouveau envie de faire l’oiseau migrateur et de profiter des vols pas chers à destination des Caraïbes à la fin de l’hiver (dans mon coin de Canada, il n’y a pas de bourgeons sur les arbres avant juin…).

Cette année, j’ai réussi à embarquer mon homme avec moi pour nos onze ans de vie de couple. Direction Cuba !

La Havane

Nous avons atterri à Varadero, à 150km de La Havane, pas par choix, mais parce qu’il s’agissait de la seule liaison aérienne directe avec notre petite ville. Nous avons dormi une nuit en route, avant d’arriver à La Havane le matin.

La ville est grande, et tous les quartiers ne sont pas fréquentables : il semble que Centro Havana ne soit pas spécialement conseillé pour les touristes, à cause de menus larcins fréquents. En revanche, nous n’avons pas eu de souci à la vieille Havane, ni dans Vedado, la ville nouvelle et relativement aisée.

À faire :

  • Visiter la vieille Havane, pour un voyage dans le temps à l’époque des colons et du commerce avec les Caraïbes.
  • Aller place de la Révolution pour admirer les monuments en l’honneur de José Marti, Che Guevara et Fidel Castro.
  • Se promener le long du Malecon, le boulevard en bord de mer, à la nuit tombante.
  • S’installer simplement à une terrasse ombragée avec un mojito, pour écouter les nombreux orchestres qui jouent un peu partout,
  • Tendre le bras au bord de la route pour héler n’importe quel véhicule qui se transformera en taxi improvisé. Tu pourrais avoir l’honneur de monter dans une Pontiac d’époque… ou dans une Lada tout autant d’époque, qui ne tient que par la peinture (vécu).
  • À défaut de pouvoir t’offrir une chambre dans cet établissement prestigieux, n’hésite pas à profiter des jardins et de la terrasse de l’Hôtel Nacional, un endroit frais, tranquille et presque silencieux, le luxe ultime.

Où loger ?

Casavana, 301 avenida de los presidentes (au coin de la Calle 13), Vedado. Il t’en coûtera 50 CUC la nuit, mais le lit king size, la clim silencieuse et la vue sur la ville sont parfaits. Compte 7 CUC pour le petit-déjeuner, et 5 CUC de taxi colectivo pour te rendre dans la vieille ville (environ 5km).

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Vinales

Vinales est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à ses mogotes, pics karstiques un peu rondouillards qui offrent un paysage hors du commun. L’endroit est l’un des plus touristiques du pays, et hors de la rue principale, le village est une succession de gîtes colorés : il me semble impossible de ne pas y trouver un hébergement qui te plaira.

À faire :

  • Louer les services d’un guide pour explorer les mogotes par le moyen de ton choix : rando, vélo, cheval… La rando à cheval semble être fantastique, on nous l’a chaudement conseillée, mais mon homme n’ayant pas le pied équin, nous nous sommes contentés d’une rando à pied…
  • Tu peux aussi parfaitement arpenter les chemins sans guide (voire complètement seule, comme je l’ai fait : aucun risque), à condition d’avoir le sens de l’orientation : les chemins ne sont pas balisés, mais il est relativement simple de s’y orienter. Tu trouveras en chemin des maisons reconverties en buvette et des séchoirs à tabac, où les gens se feront un plaisir de t’expliquer le processus de séchage et de te vendre un ou dix cigares.
  • Aller barboter à la piscine de l’hôtel La Ermita, sur les hauteurs de la ville, pour une vue imprenable sur les mogotes (environ vingt minutes de marche depuis le centre-ville), pour seulement 3 CUC.

Où loger ?

Casa Marylin y Adel. 25 CUC la nuit et 5 CUC le petit-déjeuner. C’est un peu plus rustique qu’à La Havane, on est entourés de poules et de voisins un peu bruyants… Mais j’ai tendance à penser que c’est inévitable dans toutes les casas villageoises !

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Varadero

Nous n’avions pas vraiment le choix : nous avons dû passer par Varadero le dernier jour. Cette station balnéaire est le paradis des complexes hôteliers pour Canadiens en mal de coups de soleil, et des excursions hors de prix à grand renfort de quads vrombissant dans la campagne ou de baignades avec les dauphins.

À faire par soi-même sans débourser une fortune :

  • Se baigner dans la mer chaude et turquoise.
  • Aller visiter la réserve écologique de Varahicacos, où on peut admirer des cactus arborescents vieux de trois cents ans, des grottes avec des chauves-souris, de la mangrove, voire des iguanes.
  • Acheter du rhum à prix dérisoire avant de reprendre l’avion.

Bon plan :

Pour 5 CUC, le bus rouge te permet d’arpenter les 11km de la péninsule autant de fois que tu le souhaites, en montant et en descendant où tu veux. Touristique en diable, mais bien pratique pour aller à la réserve ou aux centres commerciaux excentrés.

Où loger ?

Casa Rosa, 102 Calle 33. 35 CUC la nuit et 5 CUC le petit-déjeuner, un peu plus cher qu’ailleurs pour les prestations, mais c’est Varadero qui veut ça. La propriétaire n’en reste pas moins très sympathique, elle nous a d’ailleurs permis de laisser nos sacs chez elle et de squatter sa terrasse en attendant notre avion très tard le soir.

Visiter Cuba

Visiter Cuba

Visiter Cuba

À boire et à manger

  • Du mojito, beaucoup de mojitos, tous les mojitos ! Les cocktails à base de rhum sont omniprésents. Toutes les buvettes, cafés et restaurants les proposent, et tous les touristes les sirotent du matin au soir. À 3 CUC le cocktail, ce serait dommage de s’en priver !
  • En parlant d’alcool, le rhum est incroyablement bon marché, comme de bien entendu. Une petite bouteille coûte 2 CUC, une grande environ 5 CUC. Attention à la franchise d’alcool à la douane en rentrant, par contre.
  • Les casas proposent souvent le dîner et le petit-déjeuner en supplément, à respectivement 10 et 5 CUC en moyenne. Nous avons toujours pu dîner à moins de 10 CUC dans les restaurants. En revanche, le petit-déjeuner a souvent été d’un excellent rapport qualité-quantité-prix.
  • Au niveau de la cuisine, je n’ai pas fait de folie, car la cuisine végétarienne à Cuba n’est pas forcément très inventive : riz blanc, riz aux légumes, riz aux fèves. J’ai tout de même mangé d’excellents petits plats à base de banane plantain, comme ces bananes fourrées aux tomates et fromage.

Visiter Cuba

Infos pratiques

Formalités :

Pour entrer dans le pays, il faut une « carte touristique », qui peut être comprise dans le prix du billet. Renseigne-toi auprès de ton transporteur aérien ou contacte l’ambassade de Cuba si elle n’est pas incluse.

Coût de la vie :

Légèrement moindre que celui de la France ou du Canada, mais ce n’est pas un pays bon marché comme le Mexique. Le pays compte deux monnaies : la « devise nationale » des Cubains, et les « pesos convertibles » (CUC) des touristes. 1 CUC = 1€ environ. Nous en avons eu pour environ 400€ par personne pour une semaine à la routarde trentenaire (logement en chambre double, repas dans de petits restos, mais sans voiture de location, musées, ni souvenirs).

Déplacements :

Tu peux opter pour une voiture de location, ce qui pourrait cependant doubler ton budget. Les voitures de location sont équipées de plaques d’immatriculation qui les identifient en tant que telles et attirent les arnaqueurs : non merci. Pour dix fois moins cher, nous avons pris les cars longue distance Viazul.

Il est aussi presque toujours possible de réserver un « taxi colectivo » entre les grandes destinations touristiques, ou un taxi privé pour aller n’importe où. Compte 12 CUC pour La Havane-Vinales en Viazul, ou 20 CUC en taxi colectivo porte à porte.

Internet :

Tu peux oublier ! Le pays est déconnecté du monde et le wi-fi gratuit, ça n’existe pas. Tu peux toujours te payer une carte wi-fi à certains endroits, mais il paraît que la connexion n’est pas des plus impressionnantes. Nous n’avons pas essayé et sommes restés déconnectés pendant une semaine entière.

Visiter Cuba

Toutes photos : Photos personnelles

Et toi, tu es allée à Cuba ? Quelles sont tes recommandations ? C’est un pays qui te fait envie ? Viens nous dire !

Toi aussi, tu veux partager un récit de voyage ? C’est par ici !

Commentaires

14   Commentaires Laisser un commentaire ?

Lisa

Je rêve d’y aller, mais bébé est encore petit.
On prévoit d’aller au canada voir ma soeur, quel est le budget pour un vol à partir de Montréal ?
ça serait super si on pouvait faire d’une pierre deux coups ! ^^ merci pour ce partage qui donne de belles idées 🙂

le 21/07/2016 à 10h05 | Répondre

Nya (voir son site)

On a payé notre billet un peu moins de 400 CAD au départ de Moncton ; les prix devrait être équivalents, voire moindres depuis Montréal.

le 21/07/2016 à 13h32 | Répondre

Louna (voir son site)

Oh ben ça alors, on a fait exactement le même itinéraire à Cuba ! Avec en plus de vous, un petit crochet par Trinidad, ville superbe qui fleure encore le conquistador espagnol.
Bref, c’est une super destination 🙂

le 21/07/2016 à 11h28 | Répondre

Nya (voir son site)

Ce sont des sentiers assez battus mais les sites visités en valent la peine ! On serait bien allés à Trinidad si on avait eu quelques jours de plus mais en une semaine, on n’avait pas envie de courir. Vous étiez restés combien de temps ?

le 21/07/2016 à 13h33 | Répondre

Louna (voir son site)

On était en effet resté un peu plus de 15 jours : ça permet de prendre son temps ! 🙂

le 21/07/2016 à 13h42 | Répondre

Globetrotteuse (voir son site)

Merci pour le partage ! et sinon je suis curieuse de connaitre ton ressenti personnel sur ce voyage par rapport à la population, la pauvreté, le tourisme… j’ai entendu plusieurs sons de cloches, certains étaient ravis de leur voyage d’autres assez déçus … et toi ?

le 21/07/2016 à 11h44 | Répondre

Nya (voir son site)

Question piège 😉
Comme dans pas mal de pays, il y a un déséquilibre immense entre nos revenus et le revenu moyen local (20 CUC mensuels). Mais contrairement à d’autres pays où on nous fiche la paix, l’impression d’être des porte-monnaie sur pied était présente à Varadero et La Havane, assez peu à Vinales. Cela ne me dérange pas de marchander, encore moins de payer le « prix touriste », cela fait partie du jeu.
En revanche, je n’ai pas apprécié l’attitude de certaines personnes dans ces deux villes, méprisantes, voire franchement hostiles, quand on refusait un prix qui nous semblait excessif (course de taxi ou vente dans la rue). Cela dit, on a aussi rencontré des gens parfaitement honnêtes et qui n’ont pas essayé de nous soutirer un maximum d’argent, voire pas d’argent du tout.
Je dirais que nos interactions avec la population étaient souvent faussées par ce déséquilibre économique. Mais comme dans tout voyage, on peut faire de bonnes ou de mauvaises rencontres 🙂

le 21/07/2016 à 13h42 | Répondre

Louna (voir son site)

En effet, en ce qui nous concerne, nous avons eu beaucoup de mal à avoir des contacts sympas avec les cubains, hormis chez nos logeurs (nous avions pris uniquement des chambres chez l’habitant, sauf à Varadero).
Ça nous a beaucoup surpris et un peu peinés parce que c’est ce que nous préférons, lorsque nous voyageons, avoir l’occasion de découvrir la culture et la vie des gens du pays que nous visitons.

le 21/07/2016 à 13h44 | Répondre

Elo (voir son site)

Merci pour ce récit de voyage! Je ne connais pas Cuba mais nous sommes partis au Mexique avec mon mari il y a quelques années et nous avons adoré. C’est notre plus beau voyage à ce jour. Comme Globetrotteuse, cela m’intéressait d’avoir ton ressenti sur cette destination.

le 21/07/2016 à 12h09 | Répondre

Nya (voir son site)

Les deux pays sont assez différents, il faut aller comparer par vous-mêmes 😉

le 21/07/2016 à 13h44 | Répondre

Freesia

Oh bah jai fait presque le même itinéraire aussi ! Varadero était un passage obligé puisque je partais d’Halifax aussi. J’étais seule dans jai « essayé » de discuter avec des locaux, d’autres touristes… Un pêcheur de varadero nous à emmené moi et un autre canadien pêcher puis dans l’arrière pays. C’était vraiment sympa !
La Havane, jai bien apprécié aussi ! Mais je l’ai fait en groupe parce que je ne voulais pas me perdre. On y a passé deux jours.
J’ai aussi eu une croisière en bateau avec journée sur une île offerte par la compagnie aérienne puisque l’avion avait été retardé de deux jours (merci les blizzards !). Plutôt cool comme cadeau !

J’ai apprécié la non wifi parce que ca m’a vraiment permis de me déconnecter ! Littéralement. J’ai pris un bouquin, et je me suis posée sur le sable les moments où je n’étais ni à la Havane, ni en balade. Ca m’a fait du bien ! Juste moi (fin de tempête tropicale; les plages étaient desertes) et la mer… Aaaaah 🙂 j’ai envie d y repartir !

le 21/07/2016 à 12h27 | Répondre

Nya (voir son site)

Sympa la croisière, ça vaut le coup de subir un blizzard ! Comment as-tu ressenti ton voyage en solo dans ce pays ? J’ai fait quelques balades seule, j’attirais un peu l’attention et les remarques mais rien de bien méchant.
PS tu habites à Halifax ? 🙂

le 21/07/2016 à 13h47 | Répondre

Freesia

J’habitais a 1h30 d’Halifax. Je suis rentrée en France il y a quelques mois 🙁
Oui, c’est sur que ça valait le coup (quoique … Rester bloquer 2 jours dans l’aéroport parce que toutes les routes sont bloquées, et donc perdre 2 jours sur 7…).

Pour le voyage en solo, c’était un pari avec moi meme ! Je ne l’avais fait qu’en city trip en Europe le temps d’un week-end alors partir à Cuba une semaine alors que je ne parle même pas espagnol, j’ai hésité mais pas longtemps 😛 (en même temps, jai pris mes billets d’avion le mercredi soir pour un départ le dimanche soir; pas le temps de trop réfléchir)

au final? Jai profite différemment. Vu le nombre de canadiens là bas, je me sentais limite en voyage organisé quand je voulais sortir danser ou me promener. Je me suis sentie assez en sécurité meme si jevitais les quartiers chauds. Les cubains et autres touristes m’adressaient facilement la parole et vice versa. J’ai fait une partie de baseball avec des enfants, un tour de bateau et dans l’arrière pays avec un vieux Cubain, partage des taxis avec diverses nationalités et jai meme retrouvé un de mes anciens étudiants sur le bateau qui nous menait à l’île ! Un vieil homme de Terre NEuve m’accompagnait de temps en temps dans les excursions et me faisaient découvrir d’autres endroits que lui connaissait. Je ne me suis pas sentie seule sauf quand j’avais envie d’être seule. Et j’ai vraiment apprécié !
Jai eu l’impression que le fait d’être une femme seule dans les rues me faisaient moins passer pour une touriste pleine d’argent que si j’avais été avec quelqu’un ou un groupe.

le 21/07/2016 à 13h59 | Répondre

Charlène

Que de beaux souvenirs ! Voyage de noces pour nous la bas. 15 jours de rêve ! On a fait en une semaine la Havane \ Vinales \ santa Clara \ trinidad \ cienfuegos et on a craqué pour une semaine a Varadero… C’est un pays très riche de culture et les gens sont d’une gentillesse ! Les cocktails sont succulents. Je me souviens d’une Piña Colada dégustée dans un ananas coupé en deux, un vrai bonheur !

le 23/07/2016 à 15h02 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?