Cantilène du vieux Noël : une histoire ancienne qui continue à fasciner des générations

  • Home
  • conseils et astuces
  • Cantilène du vieux Noël : une histoire ancienne qui continue à fasciner des générations

Le récit de la cantilène du vieux nous vient d'un temps lointain et reste encore aujourd'hui une grande source de fascination. Rédigée en anglais moyen, cette chanson est considérée comme le plus ancien chant de Noël du Royaume-Uni. Son contenu est riche et tellement captivant qu'on ne s'en lasse jamais. Alors, que signifie cette épopée et pourquoi a-t-elle été si bien conservée ? Dans ce qui suit, nous allons découvrir les secrets de la cantilène du vieux Noël.

L'origine de la cantilène du vieux Noël

La cantilène du vieux Noël, ou « The Coventry Carol » est un chant de Noël datant du XVIe siècle. Elle relate les tristes circonstances entourant la naissance de Jésus, telle que racontée par la Bible. Écrite probablement à l'époque Elizabethaine, elle serait issue d'une pièce de théâtre du nom de « La Mystérieuse Nativité ». Bien qu'aucune trace connue de cette pièce ne soit encore retrouvée, on se demande comment une composition aussi belle et ancienne a pu traverser les âges et arriver jusqu'à nous. Cependant, sa survie est attribuable à son interprétation en 1591 au cours de la « Pageant of the Shearman and Taylors » qui se tenait annuellement à Coventry, en Angleterre.

Les paroles de la cantilène du vieux Noël

Les paroles de la cantilène du vieux Noël se divisent en trois parties :

  • Première partie : « Lully, lullay, thou little tiny child, by by, lully, lullay».
  • Deuxième partie : « O sisters, too, how may we do, for to preserve this day. This poor youngling for whom we do sing, bye, bye, lully lullay. »
  • Troisième partie : « Herod the king, in his raging, Charged he hath this day HIS men of might, in his owne sight All children young, to slay. »

Ces paroles expriment le désir des parents de préserver leur enfant, et décrivent la cruauté de Hérode à l'égard des petits enfants.

La signification symbolique de la cantilène du vieux Noël

Au-delà de la simple histoire de la nativité de Jésus, la cantilène du vieux Noël est remplie de symboles très riches. Les paroles « O Sisters too, how may we do, for to preserve this day » représentent notamment la solidarité entre les femmes face aux atrocités du roi Hérode. Elles rappellent aussi la tragédie qui s'est produite lorsque celui-ci a ordonné de tuer les enfants de moins de deux ans. Enfin, le refrain « By by, lully, lullay » est une prière adressée à Dieu afin de supplier pour la survie de l'enfant.

Les différentes versions de la cantilène du vieux Noël

Depuis son apparition, la cantilène du vieux Noël a connu de nombreuses reprises. De l'anglais moyen à la version moderne, elle s'est adaptée à chaque époque, et est devenue l'une des chansons de Noël les plus populaires. Des compositeurs classiques tels que Benjamin Britten et John Rutter ont donné une nouvelle vie à l'oeuvre, et plusieurs artistes contemporains l'ont reprise à leur manière. La popularité de la cantilène du vieux Noël ne faiblit pas et sa magie perdure. Chaque année, le 24 décembre à minuit, des foules de personnes se rassemblent devant des églises pour fredonner les premiers vers de cette magnifique chanson. La cantilène du vieux Noël est ainsi un hommage à la naissance de Jésus et à toute la joie et l'espoir qui s'ensuit, et continuera de susciter chez les gens des sentiments profonds pour Noël et pour les de fin d'année.

Relatetd Post

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

5 × 4 =