Comment protéger une pièce de la maison dédiée à une activité professionnelle des incendies ?

  • Home
  • conseils et astuces
  • Comment protéger une pièce de la maison dédiée à une activité professionnelle des incendies ?
Comment protéger une pièce de la maison dédiée à une activité professionnelle des incendies ?

Dans le cadre du travail en entreprise, l’employeur doit respecter un certain nombre d’obligations pour assurer la sécurité de ses employés sur le lieu de travail. Or, depuis quelques années, on observe une augmentation du nombre de salariés en télétravail ainsi qu’une augmentation du nombre de personnes qui exercent une activité professionnelle en freelance. Cette tendance soulève un certain nombre de questions auxquelles le droit n’a pas encore répondu. C’est le cas de la sécurité incendie. 

Quels sont les risques d’incendie pour un TNS ou un télétravailleur ?

En décembre 2022, le ministère de la Santé et de la prévention a publié des chiffres très alarmants. Chaque année, les sapeurs-pompiers interviennent sur 60 000 à 70 000 incendies d’habitation. Responsable de plus de 200 décès et de plus de 9000 blessés, une grande partie de ces incendies pourrait être évitée si les logements étaient équipés de dispositifs de détection et de lutte contre les incendies. Dans un bureau, le risque d’incendie est principalement d’origine électrique. Mais il peut aussi s’agir d’une bougie qui tombe ou de tout autre type de feu susceptible de se déclencher dans la maison. 

Quel type d’extincteur faut-il installer dans un bureau ?

L’idéal dans un bureau en cas de départ de feu, c’est de disposer d’un extincteur pour bureau avec de la poudre. Contrairement à un extincteur à eau ou à mousse, ils sont mieux adaptés aux feux d’origine électrique par exemple. De plus, ils peuvent servir à éteindre d’autres types de départs de feu susceptibles de se déclarer dans la maison. 

Pourquoi opter pour une bombe anti-feu ?

Récemment, une entreprise française à breveté un système particulièrement innovant de bombe anti-feu. L’équipement a la forme d’une boule d’environ 14 cm, posée sur un socle. Cette boule contient une poudre spéciale, non toxique. Elle se déclenche de deux manières :

  • Le déclenchement passif s’effectue au contact des flammes. Cela permet au système de se déclencher même en l’absence d’une personne physique. Pour cela, il est conseillé de placer le dispositif anti-feu près d’une zone à risque d’incendie.
  • Le déclenchement actif s’effectue en lançant la bombe anti-feu vers les flammes. L’extincteur se déclenche au contact.

L’avantage d’utiliser ce type d’extincteur, c’est d’abord pour sa facilité d’utilisation et pour ses petites dimensions qui le rendent peu encombrant dans une petite pièce. Ensuite, la poudre contenue dans la boule n’est pas toxique. Au contraire, lorsque la date limite d’utilisation est dépassée, il est possible de faire des trous dans la boule et de l’enterrer pour fertiliser des sols. Après l’utilisation du dispositif, la poudre s’enlève très facilement à l’aide d’un aspirateur et ne laisse aucun résidu. Il suffira de nettoyer le point du départ de feu et la pièce reprendra son aspect initial. Cette bombe convient à tous types de feu susceptibles de se déclencher dans une maison. Enfin, la bombe anti-feu ne nécessite pas d’entretien régulier. 

Les extincteurs classiques

Ils sont aussi très efficaces et l’on trouve des modèles de différentes dimensions pour l’adapter à la taille de la pièce. Il existe des extincteurs à mousse et des extincteurs à poudre. Néanmoins, certains modèles sont parfois difficiles à utiliser et ils doivent être régulièrement vérifiés par des professionnels. 

Relatetd Post

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

huit + un =