Menu
conseils et astuces

Les bons conseils pour assurer la sécurité de son domicile

Un accident domestique est parfois vite arrivé, aussi bien par des imprudences que par un manque de conformités des installations. Pour limiter les risques et protéger sa famille, il est nécessaire de suivre ces quelques conseils.

Protéger toute la famille

À la maison, il y a des habitudes à mettre en place au quotidien notamment en présence d’enfants. En effet, la plupart des accidents de la vie courante, pour les enfants de moins de 5 ans, surviennent au domicile. Pour éviter l’ingestion de produits dangereux ou ménager, il est indispensable de les placer dans un placard fermé inaccessible par les tout-petits, de préférence en hauteur. La javel et les pastilles pour le lave-vaisselle ne doivent donc pas être rangées sous un évier.

Autre habitude à prendre, toujours dans la cuisine, celle de tourner la poignée des casseroles et les poêles vers l’intérieur afin d’éviter qu’un bambin ne renverse le contenu en s’appuyant sur leur manche. Plus généralement, pour limiter les chutes dans la maison, installez des barrières au niveau de l’escalier et des systèmes de sécurité sur les fenêtres. Enfin, les prises électriques doivent être protégées par exemple par des caches et les appareils ne doivent pas rester branchés en permanence si cela n’est pas nécessaire. Dans cette même optique, aucun fil dénudé ne doit rester accessible.

Eviter les risques de cambriolages

Si les accidents domestiques peuvent être évités, d’autres risques sont à pallier pour la sécurité à la maison : les cambriolages. Les systèmes de vidéosurveillance se sont beaucoup développés ces dernières années et leur coût est désormais plutôt accessible. Les caméras, reliées en wifi à une box internet, permettent de surveiller à distance son domicile. Mais le système a ses limites puisqu’il alerte mais n’empêche pas l’intrusion.

D’autres systèmes d’alarme peuvent mettre en fuite les cambrioleurs et déclencher l’intervention d’agent de sécurité. Certaines bonnes habitudes sont à prendre afin d’éviter d’éveiller les soupçons d’individus. Il est ainsi utile de prévenir les voisins en cas d’absence prolongée et de demander éventuellement à des proches de passer régulièrement pour relever le courrier et faire le tour de l’habitation, ouvrir les volets le matin et venir le soir, si cela est possible.

Sécurité liée aux normes sur le gaz et l’électricité

Plus généralement, des normes existent et permettent de s’assurer que son logement est sécurisé. D’abord dans une habitation qui est équipée du gaz, le certificat de conformité gaz est un document obligatoire, vous trouverez plus de détails notamment dans cet article. Ce document officiel permet d’indiquer que le logement ne présente pas de risques sur l’installation, en particulier lié au monoxyde de carbone. Ces certificats sont délivrés par des organismes reconnus par l’État, ils sont notamment donnés par les professionnels lors de travaux d’installation au domicile.

Autre domaine touché par des normes : l’électricité puisque des défauts peuvent entraîner là aussi des accidents domestiques. Pour le neuf comme pour des extensions, la norme NFC 15-100 est à respecter. Elle règlemente l’installation électrique dans le logement avec des directives à suivre pour chaque pièce. D’une manière plus générale, notamment dans un logement ancien, il est conseillé de faire vérifier son installation électrique tous les dix ans par un professionnel.

Autant de conseils qui doivent permettre de limiter le risque d’accident domestique et ceux liés à une installation vétuste du gaz ou de l’électricité. Chaque geste contribue ainsi à assurer, au mieux, la sécurité de chaque membre du foyer.