Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

Ma recette de déodorant crème maison


Publié le 1 juin 2018 par Miss Chat

Une fois n’est pas coutume, je veux te présenter aujourd’hui une recette qui ne se mange pas (oups) !

Laisse-moi d’abord te raconter une petite histoire…

Il était une fois, des aisselles malodorantes et un portefeuille craintif

Il y a quelques années, l’article de Madame Biologie sur le déodorant crème a révolutionné mon quotidien. J’ai toujours eu de gros problèmes d’odeurs de transpiration et aucun déodorant n’avait été à la hauteur jusqu’à présent. Comme elle, j’avais tout essayé et tout m’avait déçue. Jusqu’à ce que je tombe sur son article et commande le possible sésame. Au début, j’étais dubitative, à la fois par sa texture mais aussi par son efficacité : allait-il vraiment changer ma vie ?

La réponse est oui, sans conteste.

Un vrai petit miracle concentré dans 57 gr de crème. Mes aisselles, à moins de vraiment faire un effort de cheval, n’ont plus jamais senti. Je revivais ! J’en ai donc recommandé religieusement à chaque fois que mon pot se terminait et j’ai fini par acheter en une seule fois de quoi tenir 2 ans. Je lui ai fait des infidélités à une ou deux reprises mais je retournais toujours vers le déo de Soapwalla (c’est son nom). J’ai même réussi à convaincre Monsieur Chat de l’utiliser à son tour ! Victoire suprême de la maîtresse de maison écolo-bio-bobo.

Crédits photo (creative commons) : silviarita

Sauf que. Un jour, j’ai voulu en recommander. Et j’ai failli m’étrangler sur le prix : des 11€ déjà pas donnés de mes premiers achats, on était passé à 17€ le pot. Ma carte de banque a eu une attaque cardiaque et est retournée se planquer dans mon portefeuille jusqu’à ce que je décide de voir sil n’y avait pas moins cher ailleurs. Il y avait bien moins cher mais à peine mieux : 16 euros sur un site belge (je mets l’adresse pour celles que ça intéresserait).

BREF, cette longue introduction pour te dire que j’en ai eu assez de payer cher un truc que je pouvais potentiellement faire chez moi à bas prix. J’ai donc décidé de réaliser moi-même mon déodorant crème maison dont voici la recette, rien que pour toi !

Je l’ai utilisé, mon mari l’a utilisé, ma belle-mère l’a utilisé et nous sommes tous absolument conquis. Nous ne voyons aucune différence d’efficacité entre celui-ci et le Soapwalla (je vais penser à étendre mon activité d’entrepreneur à ce rythme !).

Je me suis inspirée de différentes bases trouvées ici et là sur Internet, auxquelles j’ai ajoutés les autres ingrédients présents dans le déo de Soapwalla, et en extrapolant beaucoup sur les quantités et dosages. Puisque la recette contient des huiles essentielles et que je te rappelle qu’on ne les utilise pas la tête en l’air, j’ai suivi les recommandations de différents aromathérapeutes comme Danièle Festy et Julien Kaibeck, pour évaluer le dosage adéquat et sécurisé.

J’en profite pour signaler que les femmes enceintes NE PEUVENT PAS se servir de ce déodorant !!! Il contient notamment de la menthe poivrée et du palmarosa, qui sont des poisons potentiels pour le bébé. Je pense que la recette peut fonctionner malgré tout en retirant les huiles essentielles et le complexe déodorant mais ça sera certainement moins efficace. A toi, maman en devenir ou allaitante, je te recommande plutôt le déodorant crème sans HE et sans parfum de Schmidt’s, que j’ai testé et approuvé pendant mes deux grossesses et allaitements.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco
  • 10 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 10 gouttes d’huile essentielle de teatree
  • 10 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande vraie
  • 15 gouttes de complexe déodorant farnesol-lemonester *
  • 4 gouttes de bacti-pur *
  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 2 cuillères à soupe de maïzena
  • 2 cuillères à soupe d’argile blanche
  • 1 petit fouet pour mélanger
  • 1 récipient de 50-60 ml, à large bord et avec avec couvercle, qui contiendra ta préparation finale (celui de l’image d’illustration est parfait, j’en utilise un comme ça)

* : je pense fondamentalement qu’on peut s’en passer et garder la même efficacité. Il se trouve que j’en avais déjà donc je les ai utilisés.

Préparation

C’est très simple : tu fais légèrement fondre l’huile de coco pour qu’elle soit facilement malléable, tu ajoutes les éléments un par un dans ton bol et tu mélanges avec le fouet jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène.

Quand c’est bien mélangé, tu laisses l’ensemble refroidir et prendre un peu puis tu le transvases dans ton récipient. Cela forme une crème plus ou moins épaisse selon la température ambiante.

Et c’est parti, prêt à être roulé sous les aisselles ! (littéralement, donc)

Bonus : je sais que tu aimes connaître le prix des choses alors j’ai fait le calcul rien que pour toi (non en vrai, j’étais curieuse). Ce déo maison m’a coûté l’énoooooorme somme de … 1,91 EUR. Ouais, je sais.

Alors, tu te lances aussi ?

Commentaires

20   Commentaires Laisser un commentaire ?

Claire

Merci pour cette recette ! J’ai parfois quelques loupés côté aisselles, donc j’ai bien envie de tester ! Penses-tu qu’on peut l’appliquer sur les pieds ? Parce que c’est là que se trouve mon principal problème d’odeur (puisqu’on se dit tout 😉

le 01/06/2018 à 08h18 | Répondre

Miss Chat

Hmm je n’ai jamais testé sur les pieds mais je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas ! Tu testes et tu nous dis haha ? 😀

le 01/06/2018 à 09h18 | Répondre

La comtesse bleue (voir son site)

Super idée ! Je m’apprête justement à me lancer dans la confection de cosmétiques maison et je cherchais une recette de déo !

le 01/06/2018 à 09h28 | Répondre

Miss Chat

Fais-toi plaisir 😉 Dis-moi ce que t’en penses !

le 01/06/2018 à 09h36 | Répondre

Plume

J’ai eu à peu près la même quête sans fin et onéreuse du déo naturel qui marche… Depuis peu, je le fabrique également mais sans huiles essentielles puisque j’allaite. Huile de coco, maïzena et bicarbonate, et c’est tout ! Et ça marche parfaitement même avec les grosses chaleurs des derniers jours

le 01/06/2018 à 09h29 | Répondre

Plume

En revanche comme je ne l’utilise que depuis 2 mois, je n’ai pas encore de recul sur les éventuelles irritations qu’il peut causer (le problème du bicar…)

le 01/06/2018 à 09h41 | Répondre

Miss Chat

Ah tu confirmes que ça fonctionne aussi sans huile essentielle, cool merci !
Pour le bicarbonate, ici on n’a jamais eu le souci d’irritation, pourtant mon mari a une peau sensible.

le 01/06/2018 à 09h44 | Répondre

Madame Pinpon

Tiens tiens, j’ai tous ces ingrédients à la maison !
Comment procèdes-tu pour réaliser ton déo maison ? 🙂

le 01/06/2018 à 10h39 | Répondre

Plume

5 cuillères à soupe d’huile de coco, 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et 3 cuillères à soupe de maizena. Recette trouvée sur le blog with a love like that, j’ai juste enlevé l’huile essentielle. Je mets dans un pot exactement comme miss chat.
Après vérification, je commence à avoir les aisselles légèrement irritées… Mais je suis hyper sensible sur ce point. Peut être que l’argile blanche ou les huiles essentielles permettraient d’éviter ce problème ? En attendant, je vais piquer le liniment de ma fille !

le 01/06/2018 à 11h12 | Répondre

Miss Chat

Aucune idée… C’est possible que les huiles aident vu que notamment la lavande apaise les peaux irritées. Je ne vois pas d’alternative… Peut-être en remplaçant une part de bicarbonate par de l’argile blanche, oui vu que l’argile n’est pas irritante. Ca pourrait diminuer la réaction.

le 01/06/2018 à 12h19 | Répondre

Plume

Je testerai pour le prochain pot avec l’argile. Et avec les huiles une fois que je n’allaiterai plus. Merci beaucoup pour ton partage !

le 01/06/2018 à 14h08 |

petitsruisseauxgrandesrivieres (voir son site)

J’y cours ! je cherchais cette recette depuis longtemps, merci merci merci !

le 01/06/2018 à 10h25 | Répondre

coco

Super recette !
Une question sans doute idiote, mais bon … : ça pénètre vite, et surtout, ça ne laisse pas de gras sur la peau ?

le 01/06/2018 à 11h33 | Répondre

Miss Chat

Ce n’est pas (du tout) une question idiote !! Oui, ça pénètre vite : je l’applique pendant 10-15 secondes je pense et je peux quasi directement mettre mes vêtements (perso j’attends toujours quelques minutes où je fais autre chose avant d’enfiler mais mon mari le fait de suite).
La texture est assez peu grasse une fois qu’elle est étalée et surtout, ça disparaît et sèche très vite. Un peu comme un déo conventionnel quoi 😉

le 01/06/2018 à 12h50 | Répondre

Croco

Pour le moment, la maman allaitante et flemmarde que je suis utilise l’huile de coco pure comme déodorant. Quand je fais du sport, ça ne suffit pas, et je n’ai pas encore trop testé avec de grosses chaleurs, mais pour le moment, c’est plutôt mieux que les spray et stick que j’ai pu utiliser avant. Mais ta recette me tente bien, je pense que je vais la stocker dans un coin pour dans quelques années (quand j’aurais fini d’enchainer grossesses et allaitements).

le 04/06/2018 à 16h23 | Répondre

Miss Chat

Tiens de l’huile de coco seule, je ne pensais pas que ça pouvait fonctionner ! Et de ce que tu en dis, ça ne me suffirait certainement pas au quotidien…
Du coup, pour doper ton huile et la rendre plus efficace, je te conseillerais de tester avec l’argile et le bicarbonate de soude en plus 😉

le 06/06/2018 à 17h06 | Répondre

Croco

L’huile de coco a des propriétés anti-bactérienne, donc elle évite les odeurs de transpiration, mais ce n’est pas miraculeux non plus. Moi ça me suffit parce que je ne transpire pas beaucoup (je ne mets jamais de déo en hiver sauf pour faire du sport… et encore, si je ne peux pas me laver juste après).
Mais j’essaierai surement quelque chose de plus élaborer… quand j’aurais le temps !

le 08/06/2018 à 13h16 | Répondre

Hervé

La préparation semble prometteuse puis bon vu la quantité on prend pas vraiment de risque vu la somme faramineuse que tu as dépensé pour la faire!
Par contre il me reste quelques petits pots en plastiques comme ceux là: https://nettoyer-la-maison.com/stockage-conditionnement/185-boite-plastique-cristal-100-ml-et-son-couvercle-vissant-blanc.html peuvent ils convenir?

le 14/06/2018 à 23h36 | Répondre

Miss Chat

Oui, ça me semble adapté 😉 J’ai une préférence pour les contenants en verre personnellement (matériau inerte) mais ça fait tout à fait l’affaire en plastique !

le 15/06/2018 à 13h50 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?