Menu
conseils et astuces

Mon enfant ment constamment, que faire ?

Le mensonge est associé à la compréhension du bien et du mal. Il est donc essentiel que votre enfant apprenne très tôt les conséquences de ses actes. Le mensonge est souvent un acte de défense, une tentative d’attirer l’intérêt ou encore la conséquence d’une vision déformée de la réalité. Dans le cas des enfants, cela se produit généralement de manière plus innocente, afin de se protéger des punitions pour leurs bêtises ou d’échapper à leurs responsabilités.

Toutefois, lorsque cela devient une habitude récurrente, il est bon de se demander comment amener votre enfant à cesser de mentir.

Quand les enfants commencent-ils à mentir ?

Les enfants peuvent apprendre à mentir très tôt, généralement vers l’âge de trois ans. C’est à ce moment-là qu’ils découvrent que vous n’êtes pas clairvoyant et qu’ils peuvent dire des choses qui ne sont pas nécessairement vraies sans que vous le sachiez.

Les enfants âgés de 4 à 6 ans sont plus enclins à mentir. Ils peuvent améliorer leur performance en adaptant leurs expressions faciales et le ton de leur voix à ce qu’ils disent.

En grandissant, les enfants deviennent plus habiles dans l’art de mentir sans se faire prendre. À mesure que les jeunes acquièrent du vocabulaire et une meilleure compréhension de la façon dont les autres pensent, les mensonges deviennent plus complexes.

Pourquoi mon enfant ment-il ?

La plupart des parents pensent que leurs enfants mentent afin d’obtenir ce qu’ils désirent. Ils pensent également qu’ils mentent pour échapper à un résultat négatif ou pour éviter de faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire.

Ce sont là quelques-unes des raisons les plus courantes pour lesquelles les enfants mentent. Cependant, il existe de nombreux autres facteurs à prendre en compte pour expliquer pourquoi les jeunes ne disent pas la vérité. Nous allons examiner quelques-uns de ces facteurs plus en détail ci-dessous.

Pour essayer un nouveau comportement

Les enfants mentent parce qu’ils ont découvert un nouveau concept et veulent l’expérimenter. L’enfant fera un essai pour voir ce qui se passera s’il ment à propos d’une circonstance en particulier.

Pour améliorer l’estime de soi et obtenir l’approbation

Les enfants ayant une faible estime d’eux-mêmes sont plus susceptibles d’inventer des mensonges extravagants. Ils le font pour se donner l’impression d’être plus remarquables ou compétents, afin d’augmenter leur estime de soi et de paraître plus attrayants aux yeux des autres.

A lire également  Un lombricomposteur sur mon balcon

Les enfants peuvent exagérer ce qui s’est passé dans la vie réelle. Par exemple, un enfant peut prétendre que, lors d’un voyage en Angleterre, il a rencontré David Beckham et a joué au football avec lui. Tout ça dans le but de se donner plus de valeur auprès de son interlocuteur.

Parler avant de penser

Certains enfants impulsifs parlent avant de réfléchir à ce qu’ils vont dire. Ce problème pourrait être à l’origine de leur mensonge.

Ils ont oublié la vérité

Les enfants peuvent faire ce qui semble être un mensonge parce qu’ils croient vraiment avoir accompli quelque chose (même si ce n’est pas le cas). Parfois, les enfants oublient tout simplement et comblent leurs trous de mémoire par une histoire fabriquée de toutes pièces.

Dans ce cas, l’enfant aura besoin d’aide pour apprendre à utiliser des techniques d’aide à la mémoire.

Pour ne pas inquiéter les autres

Parce qu’ils ne veulent pas que leurs parents s’inquiètent, certains enfants peuvent minimiser leurs problèmes. Par exemple, un enfant peut dire à sa mère qu’il a égaré son sac alors qu’il a été pris par un autre enfant.

Comment puis-je agir lorsque mon enfant ment ?

Pour inciter votre enfant à cesser de mentir, vous devez commencer par adopter une attitude très calme et compréhensive dès que vous découvrez le mensonge. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour encourager votre enfant à dire la vérité.

Soyez un modèle pour votre enfant

Il est essentiel de se rappeler que nos enfants observent chacun de nos gestes en tant que parents. Même si ce n’est pas toujours facile, il est de notre responsabilité de leur donner un bon exemple. Nous ne pouvons pas agir de manière contradictoire si nous voulons élever des enfants honnêtes.

Par exemple, au magasin, le caissier est perplexe et vous rend plus de monnaie qu’il ne le devrait. Il est essentiel que vous soyez honnête et que votre enfant observe comment vous rendez l’argent qui n’est pas le vôtre. C’est la même chose si votre enfant vous demande de l’aider à faire un devoir et que vous inventez une raison douteuse pour ne pas le faire. N’oubliez pas que votre enfant vous observe et apprend de vos actions.

Gardez votre sang-froid

Se mettre en colère contre votre enfant parce qu’il a menti ou s’est mal comporté peut détourner l’attention du véritable problème. Si votre enfant craint que, s’il fait une erreur, vous lui criez dessus, le blessez ou le punissiez, il ne se sentira pas en sécurité pour vous dire la vérité.

A lire également  Les boules de Geisha : allier santé et plaisir

Découvrez ce qu’ils évitent

Lorsque votre enfant ment, essayez de comprendre pourquoi il ment. Au lieu de lui dire que vous ne croyez pas à ce qu’il raconte, dites-lui plutôt quelque chose comme :

  • Cela ressemble à un conte ;
  • On dirait que tu as peur de me dire la vérité ;
  • Tu peux me dire la vérité ;
  • Parlons-en et essayons de trouver une solution.

Cette technique peut aboutir à une plus grande honnêteté que de lui crier dessus et de le traiter de menteur.

Encourager les enfants à dire la vérité

Lorsque les enfants sont suffisamment âgés pour comprendre la différence entre le vrai et le faux, il est bon de les aider à dire la vérité.

Vous pouvez le faire en soulignant l’importance de l’honnêteté dans votre famille et en aidant les enfants à comprendre ce qui peut arriver s’ils mentent.

Voici quelques conseils :

  • Ayez des conversations sur le fait de mentir et de dire la vérité avec vos enfants. Par exemple : « Comment maman se sentirait-elle si papa lui mentait ? » ou « Que se passe-t-il si tu mens à un professeur ? ».
  • Aidez votre enfant à éviter les situations où il ressent le besoin de mentir. Par exemple, si vous demandez à votre enfant s’il a renversé le lait, il pourrait être tenté de mentir. Pour éviter cette situation, vous pouvez simplement dire : « Je vois qu’il y a eu un accident avec le lait. On va le nettoyer ».
  • Félicitez votre enfant lorsqu’il admet avoir fait quelque chose de mal. Par exemple : « Je suis content que tu m’aies dit ce qui s’est passé. Nous allons travailler ensemble pour arranger les choses ».

Appliquer des mesures appropriées en cas de mensonge

Lorsqu’un enfant dit un mensonge, il doit comprendre que le mensonge a des répercussions. Laissez se dérouler la situation telle qu’elle se présente lorsque votre enfant vous ment, et mettez-le face aux conséquences de ces actions.

Supposons que votre enfant prétende avoir lancé le lave-vaisselle et l’avoir vidé, mais que ce n’est pas le cas. La conséquence naturelle est qu’il n’y aura ni assiettes ni ustensiles propres pour le dîner. Votre enfant sera ainsi plus conscient des conséquences de son comportement.

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire