Menu
conseils et astuces

Protection menstruelle : quid de la culotte menstruelle ?

Les femmes ont dû trouver des moyens efficaces pour se protéger durant leurs menstruations depuis l’antiquité. Les tampons et les serviettes hygiéniques que nous utilisons aujourd’hui sont apparus en 1920.

Si l’on ne peut nier leur côté pratique, il est cependant impossible de se rendre compte du danger qu’elles représentent pour notre santé et pour l’environnement. Ces protections contiennent en effet des produits toxiques.

Il faudrait donc, pour notre bien-être, opter pour une alternative plus saine. Heureusement, la culotte menstruelle existe et est de loin préférable aux produits hygiéniques présents sur le marché. Découvrons donc ce qu’il faut savoir sur cette forme de protection.

Qu’est-ce qu’une culotte menstruelle ?

La culotte menstruelle est un sous-vêtement conçu pour recueillir le sang des règles. Elle peut facilement se confondre à une pièce de lingerie normale, car elle ne mesure pas plus de 3 mm d’épaisseur. Elle est capable d’absorber autant de sang que trois tampons et existe dans divers modèles tels que des shortys ou des bikinis. Vous pouvez retrouver certains modèles avec également de la dentelle.

Il est plutôt facile de se procurer des culottes menstruelles. Il suffit de se rendre chez des fournisseurs spécialisés. Vous pourrez donc opter pour une culotte menstruelle Sisters Republic par exemple.

Quels sont les avantages d’une culotte menstruelle ?

Une protection saine

Les culottes menstruelles font partie des protections hygiéniques dites saines. Cela signifie qu’elles ne représentent aucun danger pour la santé. Contrairement aux protections jetables, la partie absorbante de ces sous-vêtements est pour la plupart conçue avec des matériaux organiques et naturels tels que le bambou. Vous ne risquez donc pas de vous rendre malades en les utilisant. Vous pourrez en savoir + ici.

Un point pour l’écologie

Les culottes menstruelles sont écologiques. Les protections jetables qui sont en partie constituées de plastiques sont mauvaises pour l’environnement. Ce matériau met en effet 500 à 800 ans pour se décomposer.

Au cours de sa vie, une femme peut utiliser entre 10 000 et 15 000 protections. Cela représente énormément de déchets rejetés dans la nature. Les culottes menstruelles sont lavables et réutilisables pendant deux ans. Elles sont donc préférables pour la préservation de la nature.

De quoi faire d’importantes économies

Cette alternative est également beaucoup plus économique. Vous n’aurez pas à racheter votre protection chaque mois. Quand on sait qu’une femme dépenserait en moyenne 2000 euros en protections durant sa vie, c’est une option économique très intéressante que vous devriez considérer.

Comment utiliser sa culotte menstruelle ?

Dès que vous sentez vos menstruations arriver, mettez votre culotte et soyez sereine. Vous pouvez la garder toute la journée, car elle est créée pour tenir pendant 12 heures. Vous ne la sentirez même pas en raison de son confort et de sa légèreté.

Le soir en rentrant, enlevez votre culotte et rincez là avec de l’eau froide de préférence, car l’eau chaude cuirait votre sang. Vous pouvez ensuite la laver à la main ou en machine à 30 degrés. À la fin des règles, vous n’aurez plus qu’à la ranger et à la ressortir le mois prochain.

La culotte menstruelle est une alternative plus saine aux protections hygiéniques jetables. Elle possède énormément d’avantages et mérite certainement que vous lui donniez une chance. Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

Aucun commentaire

    Laisser un commentaire