Bien dans son corps, bien dans sa tête, bien chez soi !

J’ai testé pour toi : le jeu de société Terrabilis sur le développement durable


Publié le 6 septembre 2019 par Rusalka

Jeu semi-coopératif et familial (10 ans et plus), Terrabilis aborde de façon ludique les enjeux écologiques, économiques et sociaux. Le but du jeu ? Chacun à la la tête de son pays, tu as carte blanche pour le développer… Mais, comme sur Terre, les aléas sont nombreux et tu devras user de la meilleure stratégie et collaborer si besoin pour limiter leurs impacts !

Quand Gwenaëlle m’a contactée pour me proposer le test d’un jeu pour Sous Notre Toit, j’étais presque aussi euphorique qu’en lisant le mail qui m’indiquait que je devenais chroniqueuse ! J’aime les jeux, j’aime la découverte : j’ai donc accepté avec joie cette nouvelle aventure pour le blog.

Quelques jours plus tard, j’ai reçu le colis avec le jeu, directement envoyé par l’éditeur, et après quelques parties, voilà mes impressions…

J'ai testé pour toi : le jeu de société Terrabilis sur le développement durable
photo personnelle

Terrabilis : la boîte et le but du jeu

Terrabilis se présente dans une boîte compacte qui comprend 1 plateau, des cartes de différentes catégories (les infrastructures à construire, les cartes quiz, quelques cartes mémo des règles du jeu), les 4 pions et les dés en bois, la monnaie du jeu, ainsi que les jetons pour comptabiliser les ressources énergétiques, sociales et environnementales de chaque joueur.

J'ai testé pour toi : le jeu de société Terrabilis sur le développement durable
photo personnelle

Le jeu a pour objectif de faire évoluer le joueur à la tête d’un pays avec les différents paramètres de développement durable qui nous préoccupent de nos jours. C’est très bien pensé et, même si les champs d’actions sont simplifiés par rapport à la complexité des réflexions de société, les paramètres (énergie, social, environnement) sont bien représentés dans les actions possibles et leurs conséquences. Par ailleurs, le matériel est évidemment fabriqué avec des matériaux (papier, carton, bois, encres) responsables, et l’ensemble est de bonne qualité.

Alors, on joue ?

Terrablilis se joue de 2 à 4 joueurs, et mes proches ont été bon public en acceptant de se lancer avec moi dans cette découverte. Nous avons essentiellement joué à 4 adultes, bien que le jeu soit prévu pour les enfants dès 10 ans.

La règle est bien expliquée et les parties ne sont pas trop longues (il faut savoir que dès qu’on approche 1 heure de jeu, je me lasse !). Avec le lancé de dés, les joueurs avancent à tour de rôle sur le plateau (façon jeu de l’oie ou Monopoly !) et effectuent l’action en lien avec la case sur laquelle ils sont tombés. Tout est très accessible à des joueurs peu réguliers, mais des joueurs confirmés ne s’ennuieront pas pour autant et je trouve que tout le monde autour de la table peut passer une agréable partie.

J'ai testé pour toi : le jeu de société Terrabilis sur le développement durable
photo personnelle

Les discussions fusent, on commente la réponse à une question quiz, on tremble quand la zone impact se remplit de jetons, certains se lancent dans l’emprunt, chaque tour est très varié.

Il ne peut y avoir à la fin de la partie qu’un seul gagnant, mais tous les joueurs peuvent aussi être perdants : si le jeu n’est pas explicitement coopératif, les choix de chaque joueur ont des impacts sur le plateau et par conséquent sur les actions possibles des autres joueurs, grâce à la jauge collective « zone impact » sur laquelle sont matérialisés tout au long de la partie les coûts sociaux et environnementaux des actions successives et des aléas dus au hasard. Comme sur notre planète Terre, les actions d’un pays ont des répercussions sur les autres pays.

Mon avis : les moins et les plus du jeu Terrabilis

J’ai regretté qu’il n’y ait pas de contenant pour les jetons colorés des 3 ressources. À mon sens, les compartiments de la boîte de jeu ne sont pas assez pratiques, j’ai donc recyclé de petites boîtes de bonbons pour trier chaque couleur de jetons et les retrouver facilement à chaque partie.

Le mécanisme global du jeu (ressources et construction) exige une grande attention, et il est arrivé aux joueurs qui le découvraient pour la première fois de se retrouver complètement bloqués dès le premier ou le deuxième tour de jeu. C’est un peu dommage, à la fois pour le plaisir du jeu, mais aussi pour sa portée pédagogique.

La zone impact se remplit très facilement à cause des cartes aléas ou des catastrophes naturelles : ce qui fait passer l’objectif de modération des comportements humains au second plan.

J’avais un peu peur que le thème du développement durable prenne le pas sur les ressorts de jeu, mais il n’en a rien été, et c’est finalement une approche très sympathique. Elle permet de lancer des discussions, de donner envie de se documenter ou d’agir sur certains sujets.

Il faut vraiment avoir une vue d’ensemble sur les paramètres (ressources économiques, écologiques, sociales et énergétiques) et les effets des constructions, c’est très motivant. Même si les axes sont simplifiés, on plonge dans les doutes de cette gestion : les actions positives ont aussi un coût !

Le jeu peut être commandé sur le site Internet qui lui est dédié ou chez des revendeurs de jeu dont la liste est ici.

Le mot de la fin : merci de m’avoir proposé ce jeu en test, il a activé mes neurones au cours de l’été pour que je te prépare ce compte-rendu, et nous nous sommes bien amusés !

Et toi, ce jeu te tenterait ? Pense à me faire un retour si tu y joues ! 🙂

Comme évoqué, cet article a été écrit suite à l’envoi du jeu par l’éditeur (produit offert). Pourquoi nous avons fait ce partenariat ? Pour que tu puisses juger, en toute impartialité, si ça te convient ou non avant que tu achètes ce jeu et surtout parce que nous avons pensé que ça pouvait t’intéresser, pardi !

Commentaires

2   Commentaires Laisser un commentaire ?

Marine (voir son site)

Coucou ! Alors ça ça a l’air vraiment chouette, merci pour la découverte !

le 06/09/2019 à 09h11 | Répondre

Maud (voir son site)

Quelle belle idée de faire un jeu sur ce thème là !
Je suis fan de jeux de société personnellement et ai hâte de m’y mettre avec ma grande qui commence tout juste à s’y intéresser du haut de ses 4 ans.

le 06/09/2019 à 15h08 | Répondre

SI TU SOUHAITES RÉAGIR C'EST PAR ICI !

As-tu lu notre Charte des commentaires avant de publier le tien ?